Soum de la Génie Braque en boucle via Cabanes d'Isarce et d'Aülhet

Exceptionnelle et magnifique grande boucle sur les hauteurs de Saint-Pé-de-Bigorre, dans la forêt de Tres-Croutz, puis sur la crête des soums de Maletaule. Ce circuit tourne autour du torrent de la Génie Braque qui alimente en eau le village en contrebas. Sur les estives, les paysages sont magiques été comme hiver, côté Nord (St-Pé) et côté Sud (chaîne principale des Pyrénées).

Fiche technique
n°196697
Une randonnée Saint-Pé-de-Bigorre créée le samedi 16 janvier 2016 par MCTOUL. MAJ : lundi 04 mars 2019
Durée Durée de l'auteur : 8h
Distance Distance : 15.9km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1261m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1260m
Point haut Point haut : 1508m
Point bas Point bas : 435m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
En raquettes à neige En raquettes à neige
Région Région : Pyrénées
Commune Commune : Saint-Pé-de-Bigorre (65270)
Départ Départ : N 43.084141° / O 0.165783°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1647ET
Téléchargez : -
Cabane d'Aoulhet Fontaine de la Digitale (1250m) Soum de la Génie Braque (1529m) Falaises du Montné et Pibeste au 2nd plan

Description de la randonnée

Accès : De Saint-Pé-de-Bigorre, traverser le Gave de Pau au pont du quartier Le Bout-du-Pont.
Suivre les pancartes "Monastère de Bethléem", jusqu'à une petite route sur la droite indiquant "Sep". Prendre cette route sur quelques centaines de mètres, jusqu'à une station de pompage. Se garer sur le parking attenant.

(D) à (1) Sep à la source de Bat dé Haü

Remonter la route goudronnée sur une centaine de mètres et, dès que possible, prendre à main gauche le sentier balisé en Jaune qui s'enfonce dans la forêt.
Il s'agit du sentier de Gatès.
Petit à petit le bois touffus et humide de buis, noisetiers, châtaigniers laisse la place à une magnifique hêtraie.
On remonte la Génie Braque en surplomb sur la rive gauche. Le chemin offre ici et là de belles vues sur le ravin, sur la rive droite et parfois sur la crête que nous allons parcourir.

A la cote 975, après 1h30 de marche, le sentier traverse la Génie. Peu après, on débouche dans le bas des estives, là encore très pentues. C'est le début du Cirque de Bat dé Haü, dans le bas du lieu-dit Clots des Cuts d'Aüseths (ou d'Ausets).
A travers les hautes herbes (en été) en suivant le balisage Jaune, ou "au milieu de rien" si la neige recouvre tout en hiver, en suivant les poteaux en bois, on rejoint en 1/4h la source Bat dé Haü.

(1) à (3) De Bat dé Haü à la Cabane de l'Isarce

Depuis la source, trouver à 10m le panneau indicateur qui dirige vers le Plateau de l'Isarce en 1h. Chercher le balisage Jaune et la trace du sentier dans les herbes, puis rejoindre le sentier qui file vers une nouvelle magnifique hêtraie. Après une progression facile, on atteint le bas des estives de l'Isarce au lieu-dit Clot d'Eth Habout.

Sur un arbre, une pancarte indique la direction dont on vient "Saint-Pé de Bigorre 3h" et "Cirque de Bat de Haout 1h". Laisser l'arbre sur la droite et poursuivre. Enfin un panneau indicateur de la réserve régionale vous indique quelques consignes.

Légèrement sur votre gauche en tournant le dos à la hêtraie et à la pente descendante, on aperçoit une doline. Sur la droite, un gros arbre à 2 troncs. Pratiquement en face légèrement sur la droite en montant à travers la lande, le plateau de l'Isarce et la crête du plateau à 1350m d'altitude. Gagner tranquillement la crête du Plateau.

On commence à apprécier la vue magnifique tant à l'Ouest qu'au Sud et à l'Est. Au Nord, c'est le Pic des Toupiettes (ou d'Araü, ou Arrau ; anciennement le Soum de Las Toupietas). Poursuivre tout droit hors sentier, en redescendant sur l'autre versant, vers le Nord-Ouest et rejoindre rapidement la Cabane de l'Isarce.

(3) à (8) Sentier des crêtes de l'Isarce et des Soums (crête des Soums ou de Maletaule)

On quitte ensuite la cabane en revenant sur nos pas jusqu'à la crête du Plateau de l'Isarce en quelques minutes. Prendre sur la droite, en contournant par l'Ouest la doline, cotée à 1294m sur la carte IGN, puis rester au maximum sur la ligne de crête. Il y a un balisage épars Jaune balisage jusqu'au Soum de la Génie Braque (8).

La ligne de crête (dite Crête de Taulemale) se confond presque avec la ligne frontière entre les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, donc entre la Bigorre et le Béarn, et entre les (anciennes) régions administratives Midi-Pyrénées et Aquitaine.

Le sentier, ou parfois une simple trace, longe le cirque de la forêt de Saint-Pè-de-Bigorre au Nord et à l'Est avec quelques à-pics intéressants... On traverse les estives de Clot det Haboub (ou Taboup, selon les appellations) puis celle de Clot de la Neü. A chacune d'elle correspondait une zone de bergers affectée et une cabane. Elles sont toutes aujourd'hui en ruines, excepté la récente en tôle de Marti-Peyras.

Tout en continuant une ascension plutôt régulière, on atteint facilement le sommet du Gangues de Courraü (cote 1447) (4), puis le Soum de Marti-Peyras à 1464m (5), puis le Soum de Male-Taule à 1493m (7). Tout le long du parcours, on laisse sur la droite du sentier des dizaines de dolines, plus ou moins profondes (signalées sur la carte par une courbe de niveau circulaire avec une flèche entrante et des points à l'intérieur), des ruines d'anciennes cabanes de bergers en pierres et surtout des paysages magnifiques !
On peut faire un crochet par la Cabane de Marti-Peyras (6) reconstruite par le groupement pastoral en octobre 2014.
Sur la droite, légèrement en hauteur, le Soum de Moulle culmine à 1544m. C'est le plus haut sommet des environs.

Après le Soum de Male-Taule, le sentier s'oriente plein Est, et atteint rapidement un massif rocheux, qu'on peut contourner par la droite (au Sud sur le plateau) ou la gauche (au Nord, en parties aériennes, mais pas si recouvert de neige, car il faut alors éviter ce côté trop dangereux).

Après ce passage, on atteint sur la droite une immense estive assez rocailleuse en contrebas, c'est La Toue. On y distingue une dernière ruine de cabane (l'une des 3 anciennes cabanes de La Toue) et un enclos à bestiaux métallique assez récent.

Une dernière ascension, courte mais rude, toujours sur la crête, permet d'atteindre le but de la randonnée : le Soum de la Génie Braque à 1529m d'altitude (8).

De là-haut, on a une vue à 360° : plaine de Tarbes et Pau, chaîne principale des Pyrénées et plus près, le cirque de Saint-Pé, les Soum de Moulle (1544m), Pic de Hourbilagous (1460m), le Pic de Miquéu (1452m), les Soums d'Aserole et Montné (1387m, avec son pylône électrique THT)... Aux pied de notre soum, côté sud ce ne sont que succession de dolines, plus ou moins profondes. le lieu est baptisé "Cuts d'Aüseths", nids d'oiseaux en bigourdan.

(7) à (11) Du Soum de la Génie Braque à la cabane de l'Aülhet (Aoulhet)

Quitter le Soum de la Génie Braque par l'Est. Le balisage Jaune est toujours présent. Attention toutefois à ne pas perdre la trace du parcours. Si le balisage est bien là, il est assez espacé et aucune trace de sentier n'est vraiment visible en continu. Ne pas hésiter à faire demi-tour si vous restez plus de 2mn sans marque jaune !

A 1455m, on rejoint une vraie trace bien marquée au poteau indicateur du Bosc deth Troncar(9) (en gascon=forêt du tronqué ; de la montagne tronquée ?). Poursuivre vers la Cabane de l'Aülhet en continuant de longer la falaise, puis les flancs abrupts du cirque de Saint-Pé à gauche, en laissant sur la droite de nombreuses dolines, puis les pics du Hourbilagous et de Miquéu. Dans le creux, sous le Pic de Miquéu, on rejoint le Col du Larbastan (10).

Gagner l'extrémité gauche du col où on retrouve le balisage Jaune, puis descendre sur la droite dans l'estive de l'Artigue, tout en faisant la pause à la Fontaine de la Digitale, sur la gauche, pour se réapprovisionner, ou tout simplement admirer les écoulements de l'eau par les failles des roches (ou les longs stalactites en hiver). Rejoindre facilement la cabane-refuge de l'Aülhet(11). Il s'agit d'une cabane en bois, de forme tout à fait inhabituelle dans nos montagnes, nichée dans l'estive de l'Aülhet. Elle est venue remplacer celle en tôle d'acier, de couleur vert clair, et avant celle-ci une autre en pierre un peu plus bas, fréquentée depuis des siècles par les bergers saint-péens.

(11) à (A) De la Cabane de l'Aülhet à l'arrivée

On a plusieurs possibilités pour rejoindre la vallée depuis la cabane. Cette fois-ci, le parcours vous fait passer par le sentier des bergers, un chemin muletier très ancien, autrement appelé "sentier de Pla dé Bers", parcourant le serrat (la crête) Rède ou Redo, entre les torrents Redo et la Génie Longue.

Quitter la cabane et rejoindre à l'Ouest-Nord-Ouest le bord de la forêt, avec un balisage très peu marqué Jaune, en trouvant une trace de sentier la plus fréquentée. A la lisière de la forêt, le sentier est marqué par le poteau indicateur de la réserve régionale. A partir de là le balisage Jaune est à nouveau régulièrement visible jusque dans la vallée.

Passer le lieu-dit l'Amphithéâtre, autre magnifique hêtraie, à flanc de pente circulaire, passer le croisement de Pla dé Bers, ancien lieu de prédilection des bûcherons-charbonniers.

Par la crête dominant sur la gauche Coumo Redo (un vrai ravin), atteindre pratiquement le Monastère de Peyras.
Toutefois, alors que le sentier atteint à un croisement (12) et un chemin creux complètement enveloppé dans les buis, on trouve à la fourche, sur un arbre sur la gauche, une pancarte "Cabane d'Aoulhet".

Prendre le sentier qui part à main gauche vers la clairière des Castets (non indiquée). Il traverse la Redo sur une jolie, mais peu sûre, passerelle artisanale... Ou mieux vaut prendre le gué à ses pieds ! Une petite cascade et l'environnement rendent l'endroit vraiment charmant... Plus loin le sentier va traverser un lieu mystérieux, marqué de ruines, d'espaces bien dégagés et d'étranges restes de constructions. Il s'agit d'un ancien camp de jeunesse datant de la seconde guerre mondiale. On y trouvait jusqu'à récemment une cabane de surveillance récente au ras du sol, non pas de chasseurs, mais de scouts.

Après avoir serpenté à travers l'ancien camp et ses ruines, le sentier traverse la Génie Braque avec une passerelle qu'on ne peut éviter. Mais prudence, elle est particulièrement glissante !

Le parcours se termine par une courte ascension jusqu'à rejoindre la station de pompage de Sep, point d'arrivée et de départ (A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 435m - Station de pompage de Sep
1 : km 3.84 - alt. 1074m - Source de Bat de Hau
2 : km 5.68 - alt. 1345m - Plateau de l'Isarce
3 : km 6.02 - alt. 1288m - Cabane de l'Isarce
4 : km 7.43 - alt. 1434m - Gangues de Courraü
5 : km 7.84 - alt. 1449m - Soum de Marti-Peyras
6 : km 8.56 - alt. 1407m - Cabane de Marti-Peyras
7 : km 9.53 - alt. 1476m - Soum de Male-Taule
8 : km 10.11 - alt. 1507m - Soum de la Génie Braque (1529m)
9 : km 10.6 - alt. 1448m - Bosc deth Troncar
10 : km 11.85 - alt. 1266m - Fontaine de la Digitale
11 : km 12.33 - alt. 1166m - Cabane de l'Aoulhet
12 : km 15.2 - alt. 438m - Croisement - Prendre à gauche
D/A : km 15.9 - alt. 435m - Station de pompage de Sep

Informations pratiques

Temps indiqué
J'ai fait ce parcours en presque 8h en hiver avec raquettes à neige, temps de pause et pique-nique compris. C'est un temps compté assez large, avec 2 pauses feu de bois dans les 2 cabanes-refuges.
Hors présence de neige, à pied, comptez de 6h30 à 8h.

Sécurité
Sur la crête :
- l'hiver, comme partout en montagne, éviter de s'approcher du précipice côté Nord, où des corniches de neige peuvent s'effondrer,
- été comme hiver, les abords du parcours sont truffés de dolines. Il est dangereux de s'aventurer dans leur fond.
Attention de ne pas se faire surprendre par temps de brouillard ou de plafond nuageux très bas, tout alors se ressemble et on peut s'égarer dans les dolines deth Cuts d'Ausèth (ou des Culs d'Ausèth = des nids d'oiseau en bigourdan, désignent les dolines, appellation malicieuse de nos anciens).

Points d'eau
Toutes les sources citées sont des points d'eau potable potentiels. Mais attention, boire de l'eau en montagne n'est pas garanti sans risque...

Lieux pour une halte et abris
Pauses casse-croûte possibles dans les 3 cabanes ouvertes toute l'année aux bergers, chasseurs et randonneurs.
Ce sont les seuls 3 vrais abri sur le parcours en cas de grosses pluies ou orages : refuge-cabane de l'Isarce (3), de Marti-Peyras (6) et de l'Aoulhet (12).
On trouve aussi quelques petits abris sous roche dans la montée de la Génie Braque ou des abris sommaires de murets ou parois rocheuses un peu partout.

Matériel
Prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne (chaussures de randonnées, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, nourriture, couverture de survie, couteau, boussole, carte, sifflet...).

Fréquentation
Le circuit est totalement en solitaire l'hiver sous la neige, excepté parfois aux abords des cabanes-refuges de l'Isarce (en provenance du côté béarnais) et de l'Aülhet (en provenance de Peyras). Mais à partir des transhumances de juin, en week-end, vous croiserez probablement plusieurs randonneurs ou trailers isolés ou en groupes et assez souvent un paysan-berger, montant dans les estives vérifier son troupeau ou venant réparer une canalisation ou un robinet d'abreuvoir.

Toponymie - Orthographe des noms de lieux
Plusieurs noms de lieux ont des orthographes différentes : en bigourdan, en gascon, en gascon francisé, en français, ...
Par ailleurs le Clot des Culs d'Ausets est mal indiqué sur la carte : il est est Sud de la crête et non au Nord.
Et le Soum de la Génie Braque est une appellation récente, venue remplacer le nom ancien de Pailhè (paille, grenier) de la Toue.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1647ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Faune-flore
La végétation de ce massif reflète l’importance de la sécheresse du sol due au relief et à la nature des substrats
très perméables, mais compensée par la pluviosité et la nébulosité très importante : omniprésence du buis, du hêtre, du tilleul, du noisetier…C'est pourquoi les pentes boisées sont très humides et parfois très glissantes. (source : Office de tourisme de Saint-Pé).

Avec un peu de chance vous croiserez également la route d'une abondante faune. En particulier les vautours percnoptères, dont quelques beaux spécimens peuplent ces sommets, et les isards et mouflons corses sur les hauteurs de l'Artigue et sur les crêtes.

On peut agrémenter ce circuit par :
- un détour par le Soum de l'Artigue : belle vue sur l'estive,
- un parcours au Clot des Culs d'Auset, sur les bords des dolines au sud du Soum de la Génie Braque : leur nombre est impressionnant,
- le passage par les entrées de plusieurs grottes, gouffres, aven, dont l'essentiel n'est pas mentionné sur la carte IGN (1600 cavités sont répertoriées dans le massif), ou même leur visite avec un accompagnateur diplômé,
- un crochet par l'origine du nom "Tres Croutz" ou "Tres Crouts" dans la Toue, qui signifie "Trois croix" en bigourdan/gascon. Voir l'histoire de cette appellation :
Les Trois Croix sont le témoignage de conflits pastoraux ancestraux entre Asson, Salles et Saint-Pé de Bigorre.
En 1569 les protestants béarnais de la vallée d'Asson décident d'attaquer les Bigourdans de l'Estrèms de Salles auxquels ils disputaient les montagnes d'Azun et de Maumula. Les 1 500 hommes avaient le dessin de mettre à feu et à sang le village de Salles et d'enlever tout le bétail de Vergoun. Mais la bataille fût remportée par les bigourdans. Ces conflits prenaient une telle importance qu'il fallait faire intervenir l'armée du Roi. Il était impossible à l'évêque de Tarbes d'instaurer la concorde. Source Abbé B.Abadie, Le Sanglier du Picharrot Ed. Marrimpoey Jeune.
Au lieu-dit "Tres Crots" venaient converger sur cette montagne les évêchés de Tarbes, de Lescar et d’Oloron.
Aujourd'hui il en reste 3 croix gravées sur une roche et l'inscription 1716. On les trouve sur la carte IGN entre le "u" et le "e" de "La Toue".
- un crochet par la jonction des 3 pointillés : c'est la pointe Est du département des Pyrénées Atlantiques et la limite des communes de St Pé, emprunté par le ruisseau des Arrialhs. Mais rien ne matérialise ce lieu, sinon qu'une petite faille, conservant un amas de neige glacée même jusque tard dans la saison...
- un crochet par le Col d'Espades.

Variante possible avant la Cabane d'Aülhet :
- au Col de Larbastan, hors sentier mentionné sur la carte IGN ou balisé, prendre à gauche, laisser la source de Larbastan sur la droite. Poursuivre en descendant légèrement de la courbe de niveau 1300, jusqu'à 1250, laisser le massif rocheux de Garrot deth Abettou (1208 m) sur la droite, rejoindre un arbre isolé et un enclos à bestiaux.
A l'arbre, prendre alors le sentier balisé sur la droite, dit sentier du Mesplé, passant sous le Soum des Brioles et rejoignant la cabane de l'Aülhet, pratiquement sans dénivelé positif (+66m).

A voir à proximité
- La ville de Lourdes, le Sanctuaire marial ;
- La vallée de Batsurguère ;
- Le village de Saint-Pé-de-Bigorre, le village, son patrimoine culturel, ses animations, la forêt de Très Crouts et la réserve régionale du Pibeste-Aoulhet, les activités nautiques ;
- La narration du nouveau balisage de la réserve à l'automne 2014 ;
- La vallée des Gaves,
- les autres randonnées de l'auteur à proximité sur visorando.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.78/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 4.67/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.67/5


Visorandonneur
le lundi 22 juillet 2019 à 14:18

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : mardi 16 juillet 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Belle randonnée sportive.
Le sentier est agréable et diversifié : forêt, superbe hêtraie, crête avec dolines...
Les nuages accrochés sur les sommets alentours ne m'ont pas permis de profiter du paysage. Ça sera pour une autre fois.
Je recommande le GPS pour les crêtes et la descente après le refuge où le balisage est moins visible.
Merci pour la découverte de cette rando.


Visorandonneur
le samedi 07 avril 2018 à 15:34

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : vendredi 06 avril 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Cette belle randonnée ré-effectuée ce jour sous un ciel à peu près ensoleillé tout le temps avec les variantes suivantes :
- au WP(1), ai traversé tout le Cirque de Bat dé Haü, pris la direction du Miquéu par le Larbastan. Puis toutes les crêtes dans le sens inverse du présent circuit. Au Toupiettes, descente pleine pente hors sentier par Bénac, Garrapit et retour à la voiture.

Je recommande vivement cette randonnée à tous ceux qui veulent s'en mettre plein la vue et plein les pattes !

Marc


Visorandonneur
le mercredi 08 juin 2016 à 11:07

Bonjour domido65 !
Très heureux que cette rando vous ait attiré !
Dommage pour l'erreur, mais c'est vrai que le brouillard (ou le plafond nuageux bas) est un danger en montagne...
Heureusement que vous ne vous êtes pas perdus car dans la Toue, les dolines (Cuts d'Aüsèth) et les gouffres sont nombreux...
Mais le fait qu'on ne voit pas les sommets n'est pas non plus une condition d'exclusion des randonnées : il m'est arrivé de monter dans le brouillard, puis de dépasser la mer de nuages et alors le spectacle est magnifique !
Dans le cas conraires, rester prudent, voire faire marche arrière !

A bientôt sur les sentiers du 65
Cordialement

Marc


Visorandonneur
le mardi 07 juin 2016 à 16:19

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 05 juin 2016
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous avons eu un problème car nous avons trop contourné, nous étions en partie dans le brouillard et avons pris le Soum de Moulle pour celui de la Génie Braque et du coup en suivant la description plein est et le balisage, nous nous sommes retrouvés au col d'Espades. Là nous avons du faire demi tour pour retourner vers la Toue et nous diriger vers le poteau indicateur du Bosc deth Troncar.
A ne pas faire si on ne voit pas les sommets.

Autres randonnées dans le secteur

Refuge du Haugarou depuis le col de Couraduque (1367m)
Distance 7.06km Dénivelé positif +469m Dénivelé négatif -468m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Aucun - 65 - Hautes-Pyrénées

Petite randonnée familiale l'été mais un peu plus physique l'hiver. C'est un standard de la région d'Argelès-Gazost qui vous est proposé là.
Un large sentier bien balisé mène les randonneurs de la mini-station de sports d'hiver du col de Couraduque jusqu'au refuge du Haugarou qui est en fait une belle hôtellerie de montagne.
En hiver on pratique ce sentier en raquettes à neige!

Col et Lac de Soum - Col de Cantau depuis Marsous
Distance 10.52km Dénivelé positif +724m Dénivelé négatif -724m Durée 6h Difficile Difficile
Départ Départ à Arrens-Marsous - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie boucle en raquettes hors des chemins courus. Dans la neige et hors balisage permanent, il convient de bien suivre le descriptif. L'effort est récompensé par un paysage enneigé à perte de vue.
Cette randonnée peut s'effectuer sans ennneigement.

Crête du Hautacam et Pic du Mont vers le Montaigu
Distance 10.24km Dénivelé positif +539m Dénivelé négatif -490m Durée 6h Difficile Difficile
Départ Départ à Beaucens - 65 - Hautes-Pyrénées

Magnifique randonnée sportive sur les crêtes à 2000m face au Pic du Midi de Bigorre.
Bien qu'en dehors des pistes balisées elle est assez fréquentée en été. En hiver, elle est totalement à l'écart des randonneurs, particulièrement dans la dernière partie (voir remarque dans Infos Pratiques en dessous).
En hiver, comme en été, réservez ce parcours à un temps parfaitement dégagé et ensoleillé, car la vue y est remarquable et vous ne regretterez pas vos efforts.

Lac de Gaube par Pont d'Espagne
Distance 5.46km Dénivelé positif +299m Dénivelé négatif -299m Durée 3h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Ce joli lac de moyenne montagne (1731m) sur le GR®10, facile d'accès, est surplombé par des sommets à plus de 2500m. Il permet une agréable randonnée de quelques heures. Son accès est également possible l'hiver, sous la neige, à pied ou en raquettes à neige. La longue traversée de la magnifique forêt le long du Gave du Gaube, sur le flanc de la côte de Gaube, rend encore plus belle la découverte des montagnes à l'arrivée sur le premier lac des Huats et la face Nord du Vignemale à destination.

Du Pont d'Espagne au refuge du Marcadau ou refuge Wallon en raquettes
Distance 15.49km Dénivelé positif +660m Dénivelé négatif -656m Durée 6h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie randonnée assez longue et agréable. Si vous partez tôt et qu'il a neigé c'est une très agréable montée au refuge qui vous attend.

Refuge Baysselance via Oulettes de Gaube et Hourquette d'Ossoue
Distance 21.53km Dénivelé positif +1489m Dénivelé négatif -1489m Durée 12h Très difficile Très difficile
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Grande randonnée par la Vallée de Gaube, les Oulettes et la Hourquette d'Ossoue, dans les pentes du Vignemale, avec nuit au Refuge Baysselance.
Le circuit proposé est hivernal en raquettes ; il reste quasiment partout fidèle au tracé du GR®10 et ne s'en écarte que dans la montée à la Hourquette, approchant "à toucher" le glacier du Petit Vignemale (ou des Séracs).
L'ascension finale est rude, les paysages sont époustouflants, les lieux sont mythiques des hautes heures du Pyrénéisme !

Liset de Hount Blanque en boucle
Distance 8.62km Dénivelé positif +875m Dénivelé négatif -884m Durée 5h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Campan - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie boucle en raquette (ou ski de randonnée) qui permet de voir en permanence la chaine des Pyrénées centrales.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.