Prairies de Garrapit et Bénac sur les pentes de l'Araü

Une randonnée Saint-Pé-de-Bigorre créée le mercredi 12 avril 2017 par MCTOUL. MAJ : lundi 28 mai 2018

Sur les sentiers oubliés de Saint-Pé-de-Bigorre n°6
L'Araü est cette croupe montagneuse s'avançant depuis le Massif de Saint-Pé jusque dans le Gave de Pau au pied du village. Sa silhouette imposante et entièrement boisée cache de jolies clairières, autrefois prairies, des sentiers connus et d'autres oubliés, seulement empruntés des chasseurs et amoureux de randonnée sous les arbres de hautes futaies.
Son sommet, surplombant le village avec arrogance, est le Soum de las Toupiettas (1357m).

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h50[?]
Distance Distance : 8.43km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 583m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 589m
Point haut Point haut : 789m
Point bas Point bas : 333m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Pyrénées, Pyrénées centrales
Commune Commune : Saint-Pé-de-Bigorre (65270)
Départ Départ : N 43.092719° / O 0.164322°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1645SB, 1647ET
Téléchargez : fiche complète PDF - trace GPX

Description de la randonnée

Comme bien souvent, je vous entraîne sur une des pistes méconnues, pour partie non balisée, non dégagée et donc a priori hostile aux randonneurs : le Bois de Bénac sous le sommet de Las Toupiettas (Les Toupiettes).
Le Bois de Bénac est cette vaste étendue de forêt, partant des Grottes de Bétharram, couvrant le dessus de la ferme Versailles et allant jusqu'aux falaises de la Malesse (sous le plateau de l'Isarce et le col - non indiqué - du Taboup).
Ce présent circuit rallonge le circuit habituel des Charbonniers, permet une jolie boucle jusqu'au pied des lignes électriques haute-tension et offre quelques panoramas accessibles qu'aux courageux !

En voiture, traverser le Gave de Pau au lieu-dit "Le Bout-du-Pont" et se diriger droit sur le fond de la vallée en suivant "Monastère de Bethléem".
Se garer sur un petit plateau, au lieu-dit Le Haut-fourneau ou Carrès (non inscrits sur la carte), peu avant la ferme Mourichi, dans un lieu d'exposition au grand air d’œuvres naturelles garnissant une sorte de jardin public fort charmant, réalisation remarquable des habitantes du hameau précité.

(D/A) Prendre le départ de la randonnée au grand panneau de l'Office de Tourisme de Saint-Pé-de-Bigorre, indiquant plusieurs circuits de randonnées plus classiques que présentement.
Suivre en montant le sentier désigné "Sentier des Charbonniers", autrement appelé "Chemin des Béarnais", bien balisé en Jaune.

(1) Arrivé à une grosse doline à main droite, le sentier se sépare en 2, un cairn matérialisant le croisement. Prendre à droite en poursuivant le balisage.
Continuer l'ascension. Le sentier contourne alors Garapit (ou Garrapit) par le Nord et ses escarpements de lapiaz.

(2) Quand le sentier retrouve une certaine horizontalité, sur la droite du sentier, un arbre remarquable marqué d'inscriptions de l'ONF (malheureusement tombé pendant l'hiver 2018) permet de repérer un croisement proche. Prendre alors à main gauche un petit sentier assez bien marqué, mais non balisé, formant un lacet tant il tourne brusquement et qui s'enfonce dans le sous-bois et remonte ainsi plein Est vers la prairie de Garrapit. Ne pas rater sur la droite une belle fontaine, taillée dans le rocher calcaire noir.

Poursuivre jusqu'à atteindre l'orée de la prairie de Garrapit (privée). Celle-ci étant désormais à l'abandon, plus de 10 mètres de tapis de fougères arborescentes empêchent parfois totalement l'accès au reste de l'espace herbeux.

Par l'Ouest longer l'extrémité de la prairie pour pénétrer dans celle-ci. Gagner le Sud en son centre.
NB : soit par le Nord, le long d'un muret de vieilles pierres et roches, la contourner en restant dans le sous-bois.
Apercevoir et atteindre une ancienne bergerie à deux niveaux, bien enfouie sous la végétation mais très bien conservée.
Une fois la découverte des lieux et de la prairie proche effectuée, plus accessible par ici, gagner l'Est de la prairie et trouver un chemin creux descendant brusquement (-60m) jusqu'à retrouver le carrefour au cairn.

(1) Prendre alors la branche de ce croisement la plus à droite, partant vers le Sud-Ouest.
NB : Par là, le sentier est encore indiqué sur la carte IGN papier, mais déjà plus sur la nouvelle carte numérique.
Dès le départ, par deux fois successivement, laisser sur la gauche des marques Jaune en croix sur des arbres (indiquant la voie de sentier à ne pas pas suivre quand on emprunte le Sentier des Béarnais (indiqué des Charbonniers sur la carte) mais à suivre quand on file vers les profondeurs du Bois de Bénac). Passer sous les lignes haute-tension vers 610m d'altitude, par une portion de sentier assez difficile à franchir au printemps, en raison de la végétation galopante.
NB : à l'aplomb des lignes, les élagueurs font régulièrement leur travail de nettoyage ; une végétation basse, touffue, remplies de ronciers a pris possession des lieux. Mais on remarque qu'au milieu de la double artère HT (double ligne de pylônes) un espace boisé a conservé toute sa superbe !

(3) Atteindre un carrefour en Y peu visible, où le sentier part en lacet sur la droite. Un petit cairn en hauteur sur la droite et une pancarte rouillée "Attention Palombière à 80m" peuvent aider. L'ascension est plus rude et le sentier se rétrécit par endroits. Il est ici beaucoup moins emprunté, mais reste encore très visible car protégé de la lumière et de l'envahissement des ronces et autres arbustes.

(4) Atteindre un nouveau carrefour en Y, encore moins visible que le précédent. Il est marqué sur la gauche de deux morceaux de ruban avertisseur rubalise dans les branches de 2 arbres et d'une nouvelle pancarte rouillée "Attention Palombière" à 100m (un peu en hauteur).
Continuer tout droit sur le sentier principal qui poursuit vers l'Ouest et la prairie de Bénac.
Longer ainsi par le Sud les lignes HT.

(5) Atteindre un promontoire au pied des lignes HT, permettant une jolie vue sur la vallée de Saint-Pé-de-Bigorre vers Peyrouse et Lourdes.
À partir de là, plus de sentier mais uniquement des sentes plus ou moins marquées.
Poursuivre vers le Nord-Ouest en franchissant de nouveau les lignes HT.
Ensuite le bois est beaucoup plus aéré et on distingue quelques barres rocheuses en contrebas.
Quand la pente devient moins raide, en profiter pour gagner le Sentier des Béarnais bien balisé en Jaune.
Rejoindre ensuite facilement vers la gauche, feu les 2 prairies de Bénac, autrefois vastes espaces enherbés d'un hectare et quelques chacun, mais aujourd'hui envahis de végétation à peine éclaircis du reste de la forêt environnante.
Trouver les quelques ruines qui témoignent d'une activité pastorale à jamais abandonnée.
Au bord du massif rocheux, on a une belle vue sur la forêt de hêtres face Nord qu'on va descendre dans un instant.
Reprendre le sentier principal balisé et le suivre vers l'Ouest à droite.

(6) Atteindre un carrefour et suivre à main droite un petit sentier qui dégringole dans la pente, bordé de vieilles pierres.

(7) En 250m et 60m de dénivelé, atteindre une ancienne palombière encore bien perchée sur ses troncs de bois (mais pour combien de temps encore ?).
Continuer la descente dans une splendide hêtraie espacée et ponctuée de rochers, par un sentier très confortable, bien que non balisé (cependant une signalétique non conventionnelle à base de bandes de tissus décore une partie du sentier et facilite certes notre repérage...).

(8) Atteindre la route départementale allant de Saint-Pé-de-Bigorre aux grottes de Bétharram.
La suite est moins pittoresque puisque 2km sur route sont nécessaires pour terminer la boucle. Mais elle est peu fréquentée et comme elle longe le Gave, on reste en campagne.
Gagner le vieux quartier du Bout-du-Pont.

(9) Prendre l'une des deux rues à droite et suivre le Chemin du Picharrot (route goudronnée), passant à proximité du Pont du Diable (petit crochet à gauche à la fourche), à l'ancien moulin sur les Génies, à la Fonderie et à proximité de "la plage" de Saint-Pé (la Cantilerie).
Retrouver le parking du véhicule (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 377m - Parking Ferme Mourichi
1 : km 0.79 - alt. 526m - Croisement cairn Garapit - Prendre à gauche
2 : km 1.36 - alt. 601m - Carrefour de l'arbre ONF - Prendre à gauche
3 : km 2.69 - alt. 645m - Lacet-carrefour de la palombière à 80m
4 : km 2.98 - alt. 680m - Carrefour de la palombière à 100m
5 : km 3.33 - alt. 745m - Point de vue
6 : km 4.42 - alt. 751m - Carrefour - Prendre à droite en descendant
7 : km 4.67 - alt. 691m - Palombière sous Prairie de Bénac
8 : km 6.05 - alt. 355m - Jonction route - Prendre à droite
9 : km 7.3 - alt. 337m - Le Bout du Pont - Prendre à droite
D/A : km 8.43 - alt. 377m - Parking Ferme Mourichi

Informations pratiques

Attention

Cette randonnée s'effectue en pleine nature dans un environnement un peu rude : pentes raides, barres rocheuses, escarpements, épineux, absence partielle de balisage, absence totale parfois de véritable sentier... C'est pourquoi elle est réservée à des randonneurs aguerris et ayant un bon sens de l'orientation. Je recommande l'usage d'un GPS (ou au minimum d'une carte IGN au 1:25000 et d'une boussole).
La carte IGN papier fait état d'un sentier jusqu'au (2), puis de (1) à (3), (4) et (5). Mais la nouvelle version numérique n'en fait déjà plus mention. L'IGN applique sa politique bien normale pour un sentier abîmé : très emprunté il est continu et doublé d'un trait violet ; mais s'il l'est moins, tout d'abord il passe en pointillés, puis il est complètement supprimé. Ce n'est pas pour autant qu'il n'existe plus du tout...
Empruntons ces sentiers pour qu'ils repassent en pointillés, puis en trait plein !

Par ailleurs la trace Visorando de cette randonnée reste justement approximative entre (5) et (6) du fait :
1) d'un mauvais captage des satellites dans cette zone,
2) de nombreux écarts du sentier dûs aux dégradations des arbres tombés, des éboulis, des herbes envahissantes.
J'ai classé cette randonnée "Moyenne" en raison des difficultés décrites ci-dessus et particulièrement des quelques portions hors sentier et hors balisage.

Temps indiqué
Nous avons fait ce parcours à deux en presque 3h, temps de pause et photos compris. C'est un temps compté assez court, compte tenu des difficultés du parcours. Comptez au moins 4h pour être tranquille en solo ou duo et 4h30 en groupe.

Points d'eau
Toutes les fontaines, sources et rivières citées sont des points d'eau potable potentiels, car hors zones pastorales occupées. Mais attention, boire de l'eau en montagne n'est pas garanti sans risque...
Il existe un lavoir avec eau garantie potable proche du point (9).

Lieux pour une halte et abris
Les 2 prairies, le promontoire (5), la palombière de Bénat (7) et la place du Bout-du-Pont peu après (9) sont des lieux recommandés pour faire une pause.
En cas de grosses pluies ou orages, les vrais abris sur le parcours sont : la cabane-bergerie de Garrapit, le dessous de la palombière de Bénat et les habitations sur le parcours. On trouve aussi quelques petits abris sous roche dans la descente de Bénat au Gave de Pau ou des abris sommaires de murets ou parois rocheuses un peu partout.

Matériel
Prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne (chaussures de randonnées ou bonnes chaussures de sport, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, en-cas, couteau, boussole, carte, sifflet, gps...).

Fréquentation
En été, jusqu'au (2), on peut croiser quelques randonneurs occasionnels. Mais ensuite, le circuit est totalement en solitaire jusqu'au (6), où à nouveau on peut recroiser quelques randonneurs occasionnels.
Malheureusement il n'y a plus ni berger résidant, ni bétail dans les prairies.

Orthographe des noms de lieux (toponymie)
Plusieurs noms de lieux ont des orthographes différentes : en bigourdan, en gascon, en gascon francisé, en français, en IGN déformé...

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1645SB, 1647ET.

Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Faune-flore
La végétation de ce massif reflète l’importance de la sécheresse du sol dûe au relief et à la nature des substrats
très perméables, mais compensée par la pluviosité et la nébulosité très importante : omniprésence du buis, du hêtre, du tilleul, du noisetier…C'est pourquoi les pentes boisées sont très humides et parfois très glissantes. (source : Office de tourisme de Saint-Pé).

Avec un peu de chance vous croiserez également la route d'une abondante faune. En particulier des sangliers, des chevreuils, d'innombrables oiseaux et insectes divers, et parfois des batraciens (grenouilles, crapauds, salamandres).

Palombière (7)
Il s'agit d'une cabane perchée. ''Le but recherché est de faire se poser les oiseaux autour de la palombière, le poste de guet et de tir étant au sommet d'un arbre et que les oiseaux ne sont pas capturés vivants avec des filets (comme dans les palombières au sol), mais tirés au fusil. Les chasseurs sont postés à la cime d'un arbre, et on ne retrouve pas le même confort car la superficie ne peut pas être la même.
La palombière est généralement installée au sommet d'un petit coteau ou d'un vallon, dominant toujours les alentours pour voir les palombes arriver d'assez loin. De plus, les palombes préfèrent se poser sur un site d'où elles peuvent surveiller elles aussi les alentours pour se protéger d'éventuels prédateurs. Source wikipedia''

Variantes
Depuis le centre du village de Saint-Pé, on peut se rendre au point de départ de la randonnée à pied plutôt qu'en voiture et ainsi au (9) repartir vers le centre du village. Comptez 1/2h de plus.
Sinon on peut aussi agrémenter ce circuit par :
- la visite de plusieurs grottes, gouffres, avens, particulièrement dans le talweg entre la ferme Versailles et le sentier des Béarnais (peu après (2)), mais dont l'essentiel n'est pas mentionné sur la carte IGN (1600 cavités sont répertoriées dans le massif), si vous avez les compétences et le matériel !
- un détour par les infrastructures techniques et immobilières de la sortie des Grottes de Bétharram, à l'Ouest de (8).

Un peu d'histoire locale
La forêt de Saint-Pé est aussi appelée forêt de Très-Croutz (ou Très-Crouts ou Tres Croutz ou Tres Crouts ou Tres Crots).
L'origine de ce nom Très-Croutz proviendrait des Trois Croix (très croutz en bigourdan/gascon) inscrites dans la pierre au lieu-dit la Toue, en plein cœur du massif, vers 1400m d'altitude.
"Les Trois Croix sont le témoignage de conflits pastoraux ancestraux entre Asson, Salles et Saint-Pé-de-Bigorre.
En 1569 les protestants béarnais de la vallée d'Asson décident d'attaquer les Bigourdans de l'Estrèms de Salles auxquels ils disputaient les montagnes d'Azun et de Maumula. Les 1 500 hommes avaient le dessein de mettre à feu et à sang le village de Salles et d'enlever tout le bétail de Vergoun. Mais la bataille fût remportée par les bigourdans. Ces conflits prenaient une telle importance qu'il fallait faire intervenir l'armée du Roi. Il était impossible à l'évêque de Tarbes d'instaurer la concorde". Source Abbé B.Abadie, Le Sanglier du Picharrot Ed. Marrimpoey Jeune.
Au lieu-dit Très-Croutz venaient converger sur cette montagne les évêchés de Tarbes, de Lescar et d’Oloron.
Aujourd'hui il en reste 3 croix gravées sur une roche et l'inscription 1716. On les trouve sur la carte IGN entre le "u" et le "e" de "La Toue".

A voir à proximité
- La ville de Lourdes, le Sanctuaire marial ;
- La vallée de Batsurguère ;
- Le village de Saint-Pé-de-Bigorre, le village, son patrimoine culturel, ses animations, la forêt de Très-Croutz et la réserve régionale du Pibeste-Aoulhet, les activités nautiques ;
- La narration du nouveau balisage de la réserve à l'automne 2014 ;
- La vallée des Gaves ;
- les autres randonnées de l'auteur à proximité sur visorando.

En savoir plus...
- On peut utilement consulter le site et les ouvrages de la réserve naturelle régionale du Pibeste-Aoulhet. Le plus remarquable est le "topo-guide de la réserve" truffé de renseignements, circuits et anecdotes !
- L'Office de Tourisme de Saint-Pé publie également de nombreuses brochures et propositions de randonnées détaillées. L'une des brochures peut être intéressante pour découvrir faune et flore du massif : Brochure sentier karstique, même s'il ne s'agit pas de cette randonnée.
- L'ancienne ferme de Peyras, désormais Monastère de Bethléem.
- On peut se plonger dans la lecture d'excellents ouvrages locaux :
Abbé B.Abadie, Le Sanglier du Picharrot Ed. Marrimpoey Jeune,
Jacques-Emile Mengelle, Bigorre de mon enfance,
Jean-Claude Mengelle, Le solitaire de la Gargante.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 28 mai 2018 à 08:13 : Re: Prairies de Garrapit et Bénac sur les pentes de l'Araü

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 27 mai 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

impec,mais faut bien savoir s'orienter,et eviter les periodes humides .merci pour cette agreable ballade forestiere .nous avons aussi eu du mal à trouver la piste au point 2

Consultez le sujet de discussion complet sur ce circuit de randonnée pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

A pied Le Mont de Gez ( Téléchargez : PDF )
Le Mont de Gez
Distance 12.21km Dénivelé positif +662m Dénivelé négatif -662m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Argelès-Gazost - 65 - Hautes-Pyrénées

À l'Ouest d'Argelès-Gazost, un très joli circuit pas trop difficile sur des sentiers très bien entretenus qui nous propose 2 points de vue, sur la vallée du Gave de Pau, et une vue à 360° sur les Pyrénées Centrales !

Le Pic d'Alian depuis Ségus
Distance 10.28km Dénivelé positif +662m Dénivelé négatif -662m Durée 4h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ségus - 65 - Hautes-Pyrénées

Randonnée accessible, classée moyenne car la dernière partie est un peu raide, mais sans aucun danger.
La randonnée s'effectue en majorité sur des beaux chemins d'estives balisés, avec un très beau panorama.
Le retour par Ossen demande un peu d'attention, car le balisage Jaune est très ancien. Le chemin emprunté est parfois très encombré.

Arrens-Marsous à Estaing par les anciens chemins pastoraux
Distance 12.48km Dénivelé positif +908m Dénivelé négatif -906m Durée 5h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Arrens-Marsous - 65 - Hautes-Pyrénées

Joli parcours assez sportif qui permet de voir le Pic d'Arrens et la haute montagne en arrière plan.
Chemin qui permet de joindre la vallée du barrage du Tech à la vallée du Lac d'Estaing en passant par les estives.

La Crèque Noèle à Rieulhès
Distance 1.15km Dénivelé positif +59m Dénivelé négatif -54m Durée 0h30 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Cette petite balade familiale vous entraîne sur le chemin d'une mignonne petite grotte très accessible. Elle a accueilli toutes sortes de bêtes au cours des millénaires, mais aussi des humains. Tous ont laissé des traces dont peu sont visibles à l’œil nu, si ce n'est les bauges à ours et les pointages des fouilles paléontologiques.
Restent le beau volume de cette grotte, étonnant et rare dans la région, et son emplacement dans cette toujours mystérieuse forêt de Très-Croutz.

Lac d'Uzious et d'Anglas depuis Gourette
Distance 11.48km Dénivelé positif +1085m Dénivelé négatif -1093m Durée 5h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Eaux-Bonnes - 64 - Pyrénées-Atlantiques

Jolie boucle depuis Gourette qui permet de passer par de nombreux lacs.
A entreprendre par beau temps.
Classée difficile car passage délicat (mais sans danger) sur l'ancienne conduite forcée

Soum de Basta et Pic du Jer
Distance 13.59km Dénivelé positif +817m Dénivelé négatif -818m Durée 5h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lourdes - 65 - Hautes-Pyrénées

Randonnée hors chemins battus qui permet de gravir deux petits sommets près de Lourdes.
Un sens de l'orientation est nécessaire pour la montée au Pic du Jer. Par temps de pluie, ne pas entreprendre cette randonnée.

Boucle du Mousqué à Saint-Pé-de-Bigorre
Distance 7.53km Dénivelé positif +273m Dénivelé négatif -277m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Lieu incontournable des saint-péens et leurs amis, les sommets du Mousqué et de la Tourette permettent une balade dépaysante et des panoramas magnifiques sur les environs de Saint-Pé-de-Bigorre.
Idéal au coucher du soleil l'été.
Pendant la randonnée, ne pas rater :
- le belvédère du quartier Labatut sur le village et son ancienne abbaye,
- les 2 points de vue remarquables sur le massif de Saint-Pé et sur la plaine de Nay jusqu'à Pau,
- le coin pique-nique barbecue,
- une palombière.

Col d'Ech à partir d'Omex
Distance 2.79km Dénivelé positif +123m Dénivelé négatif -123m Durée 1h05 Facile Facile
Départ Départ à Omex - 65 - Hautes-Pyrénées

Petite randonnée aux abords de Lourdes, dans la vallée de Batsurguère. Sur les hauteurs du charmant village d'Omex, on trouve des pâturages isolés dans une cuvette naturelle, source du ruisseau des Moules. Le col est surmonté du Soum du même nom et du Mail des Portes, début de la très belle crête des Pernes, vers le Soum du Montné, porte du massif de Saint-Pé-de-Bigorre et de la forêt de Très-Crouts.

Distance 5.72km Dénivelé positif +229m Dénivelé négatif -221m Durée 2h10 Facile Facile
Départ Départ à Arrens-Marsous - 65 - Hautes-Pyrénées

Une balade en limite des départements des Pyrénées Atlantiques et des Hautes Pyrénées, qui ne présente pas de difficulté et convient aux promeneurs. Elle permet de côtoyer moutons, chevaux, vaches et d'admirer planer quelques rapaces, et de profiter de la vue sur quelques sommets tels que le Pic du Midi de Bigorre et le Gabizos et sur de beaux paysages (vallées de l’Ouzom et d’Arrens Marsous).

Autour de Saint-Pé-de-Bigorre
Distance 7.01km Dénivelé positif +166m Dénivelé négatif -165m Durée 2h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées, près de Lourdes, Saint-Pé-de-Bigorre nous dévoile quelques uns de ses charmes pendant cette randonnée : architecture, massif calcaire et ses grottes (avec vue sur le Gave de Pau et les montagnes environnantes), et même son pont du Diable !

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.