Pic Perdiguère

Cette randonnée fait partie intégrante du circuit Haute vallée d'Oô - Pic Perdiguère et Pic des Spijeoles.

Le Pic Perdiguère, plus haut sommet du Luchonnais, est un magnifique belvédère accessible rapidement depuis le refuge. On pourra donc profiter du sommet peu encombré et, au retour, du site exceptionnel du Lac du Portillon. Après la traversée très aérienne de l'épaule Nord-Ouest du Pic Royo, la montée du Vallon de Litérole est sévère mais sans difficulté technique. Une fois arrivé au Col Supérieur de Litérole, il faudra poser les mains pour rejoindre la longue crête qui constitue le sommet.

Fiche technique
n°3149217
Une randonnée Oô créée le jeudi 16 avril 2020 par TROUVE Jean-Jacques. MAJ : mardi 21 avril 2020
Durée Durée moyenne: 3h20[?]
Distance Distance : 5.32km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 638m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 642m
Point haut Point haut : 3205m
Point bas Point bas : 2567m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Pyrénées, Massif de Perdiguère
Commune Commune : (31110)
Départ Départ : N 42.703861° / E 0.508205°
Carte Carte IGN : : Ref. 1848OT, 1848OTR - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Lac du Portillon

Description de la randonnée

(D/A) Quitter le refuge et se diriger vers le barrage. Le traverser et poursuivre sur le sentier taillé dans le roc qui s'élève en direction du pied du Vallon Inférieur de Litérole.

(1) Obliquer à droite sur une sente étroite dont le départ est marqué par un cairn. Traverser horizontalement le bas du vallon puis suivre le sentier qui franchit une barre rocheuse sur le flanc Ouest du Pic Royo. Ce passage très aérien est à aborder avec une grande prudence et ne convient pas aux personnes sujettes au vertige.

Continuer à s'élever en écharpe direction Sud-Ouest pour viser la base d'un éperon rocheux afin de le contourner et gagner la base de la moraine de ce qui reste du Glacier du Portillon.

(2) Obliquer à gauche (Est-Sud-Est) pour entamer la montée du Vallon Supérieur de Litérole. Celle-ci s'effectue sur des éboulis et blocs rocheux parfois instables. Certains névés peuvent persister même en été et il est préférable de les contourner. Des cairns aident à la progression.

Il y a plusieurs cheminements possibles sur les pierriers : choisir celui qui semble le plus accessible pour parvenir au Col Supérieur de Litérole.

(3) Faire halte pour profiter de la vue plongeante sur le très beau Lac de Litérole côté espagnol. Ensuite, entamer à droite l'ascension d'un couloir rocheux de 20 m qui donne accès à la crête. Ce court passage, bien que ne nécessitant aucune notion d'escalade, requiert cependant de l'attention et est à déconseiller aux personnes peu à l'aise en terrain aérien et sujettes au vertige.

(4) Pic Perdiguère : plus haut sommet du Luchonnais à 3220 m d'altitude. Profiter de la vue exceptionnelle sur le groupe Maladeta - Aneto, les Posets, le Pic des Spijeoles qui sera le but du lendemain et le Pic des Gourgs Blancs. Sans oublier l'ensemble Grand Quayrat, Lézat, Crabioules et Maupas.

Le retour se fera par le même itinéraire en prenant garde à la courte partie de désescalade qui mène au Col Supérieur de Litérole ainsi qu'au franchissement de la barre rocheuse sur le flanc Ouest du Pic Royo. Rejoindre le Refuge Jean Arlaud (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 2572m - Refuge du Portillon (Jean Arlaud)
1 : km 0.53 - alt. 2648m - Départ sentier à droite
2 : km 1.47 - alt. 2789m - Moraine du Glacier du Portillon
3 : km 2.3 - alt. 3045m - Col Supérieur de Litérole
4 : km 2.65 - alt. 3200m - Pic Perdiguère
D/A : km 5.32 - alt. 2572m - Refuge du Portillon (Jean Arlaud)

Informations pratiques

Cette ascension est réservée à des randonneurs habitués à évoluer en haute montagne et hors sentier. Quelques petits pas d'escalade et de désescalade mais ne demandant aucune notion particulière. Certains névés peuvent persister même en juillet et août. Il faudra soit les contourner soit les franchir en prenant les précautions d'usage (forte pente et risque de perte d'adhérence). Heureusement, si tel est le cas, les traces ont déjà été faites dans la majorité des cas. En cas d'impossibilité de contournement, ne pas hésiter à rebrousser chemin si l'on ne se sent pas à l'aise.

Le passage au départ après le barrage peut s'avérer dangereux en cas de névé persistant. Il en est de même entre (1) et (2) si de la neige reste accrochée aux pentes rocheuses.

À déconseiller aux personnes sujettes au vertige.

À ne pas entreprendre par temps instable (orage) ou de brouillard.

Chaussures de randonnée à tige haute obligatoires : pierriers et éboulis instables.

Prévoir une bonne réserve d'eau car aucune possibilité de se désaltérer pendant l'ascension.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1848OT, 1848OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Sommet du Perdiguère : panorama à 360° sur la crête frontière et ses nombreux 3000. Côté espagnol, l'Aneto, le Pic de la Maladeta, les Posets.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le mardi 28 juillet 2020 à 22:46

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 17 juillet 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

La vue en haut du Perdiguère justifie totalement les quelques difficultés : quelques pas dans des zones glissantes au niveau de la moraine et surtout une vigilance régulière pour suivre les cairns sous peine d'échouer dans des zones délicates.
Une sortie mémorable.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 7.81km Dénivelé positif +639m Dénivelé négatif -1254m Durée 4h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Oô - 31 - Haute-Garonne

Depuis le chemin de montée, la muraille Est du Pic des Spijeoles attire automatiquement le regard. L'itinéraire du sentier des mineurs proposé ici comporte un tronçon aérien et dangereux qui interdit tout faux pas. Après le Lac du Port d'Oo, la progression se fait sur de grandes dalles lisses et des éboulis avec le franchissement de deux cheminées pour arriver au sommet. La descente s'effectue par la voie normale en passant par la Coume de l'Abesque avant de rejoindre le Refuge d'Espingo.

Distance 6.19km Dénivelé positif +54m Dénivelé négatif -881m Durée 1h55 Facile Facile
Départ Départ à Oô - 31 - Haute-Garonne

Une descente tranquille après les efforts fournis les jours précédents. À partir du Col d'Espingo, le Lac d'Oô en contrebas nous accompagne un long moment. Une fois au pont de pierre, ne pas hésiter à faire le petit crochet à l'auberge du Lac d'Oô d'où on pourra profiter de la vue sur la grande cascade qui nous fera oublier un peu le cruel manque d'eau de plus en plus évident. Le retour aux Granges d'Astau termine agréablement cette escapade dans un des plus beaux sites du Luchonnais.

Distance 13.03km Dénivelé positif +748m Dénivelé négatif -2052m Durée 5h50 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Castillon-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

Pour cette journée, il faudra trouver son chemin jusqu'au Pic de Maupas sur des roches moutonnées où les cairns, très nombreux, obligent à repérer chaque fois le suivant pour continuer l'ascension jusqu'au " Mal Pas" qui a donné son nom au pic. C'est la seule brèche, difficile d'accès, permettant de basculer versant Ouest pour terminer l'ascension par quelques pas d'escalade facile. Le retour se fera par le même chemin qu'à la montée avec une variante agréable par le Lac Vert.

Gouffre et Ru d'Enfer
Distance 7.46km Dénivelé positif +582m Dénivelé négatif -584m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Castillon-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

Randonnée ombragée qui permets de découvrir un splendide canyon et de merveilleuses chutes d'eau.

Le Lac Vert, le Cirque de la Glère et l'Hospice de France
Distance 17.83km Dénivelé positif +1676m Dénivelé négatif -1425m Durée 9h55 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Castillon-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

Une très belle randonnée qui mène de la Vallée du Lys à l'Hospice de France via le Lac Vert. Un tracé varié et un dénivelé important certes, mais largement compensé par les vues magnifiques sur le Haut-Luchonnais et la crête frontière avec l'Espagne.

Lac Vert en boucle par la cabane de la Coume
Distance 12.03km Dénivelé positif +1009m Dénivelé négatif -1009m Durée 6h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Cazeaux-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

C'est une belle randonnée au cours de laquelle vous découvrirez de belles cascades, un beau panorama sur le Luchonnais et le clou du spectacle, les eaux vertes du lac du même nom. Cependant ce parcours, de par son dénivelé, sa longueur, et quelques passages délicats, réclame un bon entraînement à la marche.

Distance 20.47km Dénivelé positif +2068m Dénivelé négatif -2066m Durée 2 jours Très difficile Très difficile
Départ Départ à Cazeaux-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

Randonnée sur deux jours assez exigeante. La montée au Refuge du Maupas, bien que sévère, n'offre aucune difficulté mis à part la prise de dénivelé. Il n'en sera pas de même pour l'ascension du Pic du Maupas qui s'adresse à des randonneurs confirmés sachant s'orienter hors-sentier et capable d'effectuer quelques courts passages d'escalade et de désescalade facile. Mais le panorama à 360° sur la quasi totalité des 3000 m du Luchonnais vaut bien quelques efforts.

Distance 7.43km Dénivelé positif +1316m Dénivelé négatif -14m Durée 5h55 Difficile Difficile
Départ Départ à Cazeaux-de-Larboust - 31 - Haute-Garonne

Cette première étape qui sert de marche d'approche est difficile. La montée est raide et soutenue le long du Torrent de Houradade jusqu'à la bifurcation de la Cabane de la Coume. La poursuite de l'itinéraire pour atteindre la Cabane de Pratlong permet de reprendre un peu son souffle avant d'entamer le dernier tronçon par les nombreux lacets serrés qui mènent à la station de pompage puis au Refuge du Maupas où la chaleur de l'accueil fera vite oublier les efforts de la journée.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.