Pic de Rochebrune

Sommet mythique du Briançonnais dévoilant un panorama exceptionnel sur les Écrins , les Cerces, le Queyras et
l'Italie.
Toutefois : Parcours sportif en partie hors sentier dans les éboulis, pentes soutenues, passages aériens.

Fiche technique
n°282259
Une randonnée Cervières créée le samedi 18 juin 2016 par Britanicus100. MAJ : samedi 18 décembre 2021
Durée Durée moyenne: 6h00[?]
Distance Distance : 9.99km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1114m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1110m
Point haut Point haut : 3288m
Point bas Point bas : 2366m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Queyras, Dauphiné
Commune Commune : Cervières (05100)
Départ Départ : N 44.819706° / E 6.735379°
Carte Carte IGN : : Ref. 3536OT, 3536OTR, 3537ET, 3537ETR - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Sommet de Crête des Granges, Grand et Petit Peygu Zoom sur le Pic de Rochebrune, à sa droite le Col des Portes L'Escalinade, le Grand Rochebrune et la crête des Oules Le Col Perdu et l'Arpelin

Description de la randonnée

De Briançon, prendre la D902 en direction du Col d’Izoard. Monter jusqu’au col et stationner après la stèle sur le parking situé à gauche de la route.

(D/A) Du parking, emprunter à vue au Nord-Est le sentier en direction du Col des Portes balisé à son point de démarrage par un panneau en bois.
Celui-ci s’élève sèchement Nord-Est à flanc et rejoint le Col Perdu.

(1) Basculer de l'autre coté et descendre vers le Nord sur une cinquantaine de mètres.
Atteindre un carrefour de sentiers, emprunter à droite celui qui traverse à flanc vers l'Est sous le Pic Ouest de Côte Belle puis sous la Casse des Oules.
S'élever progressivement puis effectuer une montée un peu plus sèche avant de déboucher au Col des Portes orné d'une croix.

(2) S'élever Est-Nord-Est en suivant le sentier cairné jusqu'à sa partie terminale sur une distance de 200m.

(3) Progresser vers l'Est dans les éboulis en suivant le cheminement des cairns en direction de la brèche.
Au centre de la brèche il y a une tour. Contourner la tour par la gauche, longer une falaise et arriver à une corde à nœuds.
La corde permet d'accéder à une vire située à environ 3 mètres du sol. Il est possible de rejoindre cette vire sans utiliser la corde par une escalade très facile avec des grosses prises.
Sur la vire se déplacer vers la droite à l'horizontale de façon à contourner la falaise et jusqu'à apercevoir le sommet et ses antennes hertziennes .
Redescendre alors de quelques mètres afin de rejoindre la paroi opposée.

(4) Gagner le sommet par une escalade facile sur cette paroi en direction des antennes.

Effectuer le retour en empruntant le même itinéraire en sens inverse jusqu'au parking de l'Izoard (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 2366m - Parking de l'Izoard - Col d'Izoard (2362m)
1 : km 0.76 - alt. 2470m - Col Perdu
2 : km 4.25 - alt. 2896m - Col des Portes
3 : km 4.43 - alt. 3003m - Bout du sentier, début du hors sentier
4 : km 4.99 - alt. 3272m - Pic de Rochebrune
D/A : km 9.99 - alt. 2366m - Parking de l'Izoard - Col d'Izoard (2362m)

Informations pratiques

J'ai réalisé une vidéo dont voici le lien qui montre le cheminement et qui décrit bien l'ambiance de ce parcours.

Le tracé de l'ascension finale à partir de la tour n'est qu'approximatif. À ce niveau, il ne faut utiliser que le descriptif du topo.
Cette randonnée parait insurmontable mais il n'en est rien.
La partie qui précède le Col des Portes est un peu laborieuse mais ce n'est que de la marche dans des gros blocs.
Il faut y aller doucement pour ne pas risquer de se faire une entorse.
Il n'est pas du tout nécessaire de pratiquer l'escalade pour faire cette randonnée.
C'est une varappe très facile sur du bon rocher avec des grosses prises.

Bien repérer l'endroit où passe la vire qu'il faudra emprunter pour le retour. Quelques traits à la craie peuvent être utiles.

Le casque est un gage de sécurité en raison d'un éventuel risque de chutes de pierres lors de la traversée de la Casse des Oules et à l'approche du sommet. Cela évite aussi de se cogner.
Les bâtons sont bien utiles pour garder l'équilibre lors de la progression dans les éboulis.
Déposez les ainsi que vos sacs à dos dans la brèche au pied de la corde avant d'entamer l'ascension finale.

Pas de point d'eau, il faut donc penser à emporter au moins deux litres d'eau par personne. La casse des Oules est très aride.

Ne pas oublier le portable et éventuellement une balise de détresse.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

La durée indiquée par le logiciel se base sur une allure de 350m de dénivelé à l'heure.
À recalculer en fonction de votre propre allure, du dénivelé et de la distance.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.5/5
Nombre d'avis : 6
Fiabilité de la description : 4.33/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.67/5


Visorandonneur
le lundi 28 septembre 2020 à 11:09

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 28 septembre 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Superbe rando jusqu'au col. La montée à Rochebrune au-dessus du col est aérienne et parfois mal indiquée mais la vue récimpense l'effort... A ne pas rater même si c'est un peu difficile à la fin.


Visorandonneur
le lundi 21 septembre 2020 à 16:10

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 01 septembre 2020
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Oui

Seule, Femme, d'un âge certain.
Je pense avoir mis 8 heures, au total.
Il avait neigé fin aout. Il restait de la neige en montant au col des Portes, puis sur la partie finale. Neige dure qui demandait donc attention et prudence.
Mais j'ai adoré, la vue au sommet était magnifique, sans voile comme souvent les lendemains de mauvais temps.


Visorandonneur
le lundi 21 septembre 2020 à 14:47

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 18 septembre 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Une randonnée bien sympathique, une vue très agréable sur les sommets du Queyras et le Monte Viso / 7h au total comprenant une pause de 45 min en haut et une pause de 15 min à la croix (col des portes). La randonnée est facile jusqu'au col des Portes, on a assisté à des chutes de roches du pic de Rochebrune de le cône de déjection de la face nord, l'itinéraire de randonnée ni passe pas donc pas de soucis. Après le sentier est un peu plus escarpé, les cairns rendent l'ascension lisible. une fois en haut, vous pouvez difficilement vous trompez soit vous redescendez soit vous voyez la corde à noeuds à votre gauche . J'ai lu en dessous dans les commentaires qu'elle a disparu mais ce n'est pas (plus) le cas, je l'ai utilisé en date du 18 septembre 2020.
La dernière partie de l'ascension est plus compliqué, c'est d'ailleurs pour cela que la randonnée est classée très difficile, un peu d'escalade, la chute n'est pas tolérable et il ne faut pas avoir peur du vide. Bref elle n'est pas à la portée de tout le monde mais géniale.


Visorandonneur
le lundi 16 septembre 2019 à 21:33

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 16 septembre 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Attention la corde à noeuds a disparu. Prendre plutôt la vire horizontale toutefois non sécurisée


Visorandonneur
le mercredi 08 août 2018 à 07:23

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mercredi 08 août 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Randonnée dans les éboulis et pierres/rochers jusqu au au col . Un peu ingrat même si paysages très jolis. Ensuite ascension du pic demande bonne endurance finale et un peu d agilité.


Visorandonneur
le mardi 27 septembre 2016 à 17:03

Effectivement, le rythme est bien personnel et fluctue souvent selon les conditions météo, terrain, fréquentation ... qui accompagne, la forme, le poids du sac etc.
A chacun donc de faire sa propre estimation ... et de partir tôt !


Visorandonneur
le mardi 27 septembre 2016 à 16:02

Votre remarque est parfaitement justifiée.
Oui le logiciel donne une valeur moyenne qui est ici trop courte puisqu'il se base sur valeur de 350m/h arrêts inclus.
Ainsi sans les arrêts on dépasse largement les 350m/h.
Je ne sais pas si il est possible de modifier ce paramètre.
Toujours est il que sur ce parcours la progression dans les blocs est fastidieuse et prend beaucoup de temps.
Personnellement nous randonnons lentement aux alentours de 250m de dénivelé par heure d'où l'écart avec la vidéo.
En fait je n'aime pas trop donner une durée.
En connaissant son allure la distance parcourue et le dénivelé on peut aisément déterminer une durée.
Cette durée est une variable aléatoire propre à chaque individu.
Je voudrais revenir sur les chutes de pierres. Comme dans tout pierrier ce danger n'est pas exclu. Cependant lors de notre périple nous n'avons pas vu de pierres tomber. Ce n'est donc pas systématique.


Visorandonneur
le mardi 27 septembre 2016 à 15:25

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 27 juillet 1987
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

J'ai fait cela il y a bien longtemps, deux fois.
Montée/descente en 5h30 me parait bien court. La vidéo indique 9h, plus réaliste !
Je suggère de partir très tôt du col de l'Izoard, 4h30/5h.

ATTENTION aux chutes de pierre ! particulièrement entre la brèche et le sommet où c'est très instable.
Je conseillerai de ne pas s'engager si quelqu'un est au-dessus.

Des pierres peuvent aussi tomber le matin, un peu après le lever du soleil, lorsque la température monte.
Même tardivement, il se peut que la traversée de la brèche vers la vire côté Nord soit glacée.
Un piolet léger et une petite corde pour mettre en confiance un partenaire ne sont pas inutiles.

Attention aux orages qui peuvent venir de l'Ouest, dans le dos, alors qu'on monte vers Portes avec un ciel plein d'étoiles vers l'Est !

Au col de Portes, il y a un abri dans la roche: longer la falaise vers l'Ouest, côté Nord.
J'y suis resté coincé 3h avec un orage terrible et un déluge de pierres à 7h du matin.

Je voudrais insister sur le fait que ce n'est pas une "rando" traditionnelle mais bien une sortie en montagne avec toutes les qualités et précautions que cela exige.
La vidéo: "Cette randonnée ... est à la limite avec l'alpinisme. ". OUI !

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Clot la Cime par le Col d'Izoard
Distance 4.88km Dénivelé positif +383m Dénivelé négatif -377m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée à faible dénivelé prodiguant un panorama à 360° sur le Queyras, les Cerces et le Briançonnais. Ce parcours d'altitude bien aéré est idéal par temps de canicule.

Visorandonneur
Pic de Rochebrune en boucle
Distance 13.79km Dénivelé positif +1443m Dénivelé négatif -1451m Durée 8h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Spectaculaire variante de l'ascension au Pic de Rochebrune qui explore la sauvage Casse des Clausins, repaire des aigles royaux et edelweiss, et revient au Col de l'Izoard par la Casse Déserte et les monolithes de l'Agnel.

Le pic, plus haut sommet du Briançonnais, offre une vue panoramique sur les sommets français, suisses, et italiens.

Un bon quart de la promenade s'effectue hors sentier balisé, et l'accès au sommet nécessite un unique pas d'escalade en 3 sur du très bon rocher.

Visorandonneur
Boucle du Col des Ourdeis par les Chalets d'Izoard
Distance 6.19km Dénivelé positif +708m Dénivelé négatif -654m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Petite balade depuis l'Auberge Napoléon en direction des chalets d'Izoard et du col Ourdeis.

Visorandonneur
Le Sommet de Côte Belle Ouest
Distance 10.27km Dénivelé positif +914m Dénivelé négatif -918m Durée 5h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Arvieux - 05 - Hautes-Alpes

Si vous souhaitez dominer la célèbre Casse Déserte, connue de tous les amateurs de cyclisme et notamment du Tour de France, c'est là qu'il faut aller.

Visorandonneur
La Crête des Granges
Distance 7.2km Dénivelé positif +710m Dénivelé négatif -704m Durée 4h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Accès à une crête dénudée entre Queyras et Briançonnais.

Professionnel du tourisme
Les Cols des Ourdeis et de Peygus
Distance 7.95km Dénivelé positif +565m Dénivelé négatif -557m Durée 3h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Le joli cirque situé après les chalets d'Izoard, dessert les deux cols et un beau petit lac.

Visorandonneur
Le Grand Peygu
Distance 4.56km Dénivelé positif +640m Dénivelé négatif -642m Durée 3h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Cervières - 05 - Hautes-Alpes

Voilà une pyramide très esthétique qui attire irrésistiblement le regard lorsque l'on monte le Col d'Izoard. Ce petit sommet exigu dévoile pourtant un panorama hors normes sur les Ecrins, la Vanoise, les Cerces et le Queyras et même le Mont Blanc. Son ascension courte mais très sportive mérite vraiment le détour.

Professionnel du tourisme
Lac de Souliers - Crête du Tronchet
Distance 5.2km Dénivelé positif +349m Dénivelé négatif -350m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Arvieux - 05 - Hautes-Alpes

Un joli petit lac à 2500 mètres d'altitude et un beau point de vue sur le massif du Queyras depuis la crête du Tronchet.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.