Les Trois Becs autrement

Dominant le Sud Diois, le synclinal perché du Saoû constitue avec ses principaux sommets des Trois Becs (le Veyou, le Signal et Roche Courbe), un massif incontournable de la Drôme, fortement fréquenté.

Toutefois, il existe encore quelques itinéraires plus sauvages comportant des passages escarpés, peu usités et nécessitant un pied sûr. Itinéraires permettant par ailleurs de profiter pleinement du panorama offert, à travers les falaises et autres curiosités présentes dans ce massif.

Attention : Cette randonnée comporte des passages très engagés et est réservée à des montagnards aguerris ayant une certaine technique d'escalade et non sujets au vertige.

Fiche technique
n°3293374
Une randonnée Chastel-Arnaud créée le mardi 17 novembre 2020 par devouassoud. MAJ : mardi 17 novembre 2020
Durée Durée moyenne: 10h40[?]
Distance Distance : 15.87km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 2134m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 2137m
Point haut Point haut : 1572m
Point bas Point bas : 829m
Extrêmement difficile Difficulté : Extrêmement difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Chastel-Arnaud (26340)
Départ Départ : N 44.647098° / E 5.21601°
Carte Carte IGN : : Ref. 3138OT - Commander : Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Vires sous Roche Rousse Vires de Roche Rousse Passage de la Picourère Vire des Parisiens

Description de la randonnée

Accès :

  • Depuis Saillans, prendre direction Col de la Chaudière par la D156. Emprunter la route montant au col. Passer le hameau des Auberts. Puis après 3,5 km (à la cote 844 m), stationner sur le côté gauche à proximité des conteneurs de tri sélectif, peu avant la route d'accès menant au village de la Chaudière.
  • Depuis Bourdeaux, emprunter la route d'accès au Col de la Chaudière via la D156. Franchir le col (altitude 1047 m). Passer rapidement devant l'aire de stationnement menant au Pas de la Sierra. Après 2,7 km de descente, stationner sur le côté droit à proximité des conteneurs de tri sélectif.

(D/A) De l'aire de stationnement, remonter à gauche via la D156 en direction du Col de la Chaudière sur 900 m environ. Arriver sur une petite zone en retrait de la route à droite où un panneau indique le départ du chemin et la mise en garde quant à sa relative difficulté.

(1) Du poteau en bois avec le balisage point Bleu, emprunter sur 100 m environ une piste montante assez large, puis pénétrer rapidement dans la forêt.
Arriver à une fourche marquée par un petit cairn, poursuivre à gauche sur le sentier s'enfonçant en sous-bois. Balisage point Rouge.

Passer un petit muret en pierre. Le sentier se met à monter fortement en lacets dans la forêt sur un tapis de feuilles et au travers de nombreuses racines, sur un sol assez terreux. Au cours de la montée, le balisage devient point Bleu en partie effacé. La sente est relativement bien marquée et ponctuée de temps à autre de cairns.

La trace finit par sortir du couvert végétal (petit belvédère sur la gauche) en arrivant au pied d'un pierrier et du cône d’éboulis du Passage de la Picourère. Des cairns sont présents dans le pierrier. Toutefois, rester à gauche de celui-ci en poursuivant sur la sente en partie végétalisée, afin d'éviter la progression dans le pierrier instable.

Arriver au pied du Pas de la Picourère (deux arches sont visibles au Sud, d'accès facile par une petite digression.

(2) Franchir facilement un premier ressaut. Le tracé suit plusieurs petites marches rocheuses. La sortie du pas s'effectue simplement en suivant la sente qui se termine sur une partie herbeuse et débouche sur le plateau du synclinal entre Roche Courbe (à droite) et le Signal (à gauche).

(3) Prendre la direction du Signal, en suivant le bon sentier aménagé et atteindre rapidement le sommet du Signal.

(4) Vue d'ensemble sur le synclinal du Saoû et sa forme de bateau perché. Par temps clair, le panorama s'étend du Vercors, en passant par le Dévoluy et le Champsaur, les sommets des Baronnies Provençales jusqu'au Mont Ventoux plus au Sud.

Poursuivre en direction du Sud, afin de basculer vers le Veyou par une descente et remontée rapide.

(5) Sommet le plus au Sud, et premier sommet des Trois Becs en provenance du Col de la Chaudière par le Pas de Siara, il est logiquement très fréquenté par les randonneurs.
Il offre un beau point de vue sur la Montagne de Couspeau et le sommet du Grand Delmas tout proche, la Montagne de la Lance, le Cougoir, la Montagne d'Angèle.

Descendre en suivant le sentier bien aménagé et stabilisé (tracé en écart avec la carte IGN) jusqu'au Pas de Siara, marqué par sa balise de randonnée.

(6) Du Pas de Siara, suivre la montée vers Roche Rousse, en direction de l'Ouest. Passer devant le sentier menant au Pré de l'Âne. Continuer tout droit en montant sur une trace bien visible dans l’herbe. Rester au plus près de la falaise présente à gauche.

Passer successivement à côté de plusieurs petites barres rocheuses, dont la seconde présente une petite sente herbeuse descendante, qu'il ne faut pas emprunter. Continuer à monter au-dessus d’une troisième barre rocheuse où se situe un très léger replat (dalle rocheuse au sol) avec un petit cairn.
Emprunter alors la sente partant dans la face Sud-Ouest. Dans le premier virage, passer devant un vieil abri en pierre.

Itinéraire en hors piste en l'absence de tout marquage ou balisage, nécessitant une bonne lecture du terrain (voir § Infos pratiques)

La trace herbeuse est au début cairnée. Les cairns sont visibles en étant observateur pour deviner la progression à effectuer. Globalement, ne pas trop s'éloigner de la falaise. Le cheminement serpente à travers des pentes en dévers herbeuses avec une alternance de courtes montées et descentes.
Passer ensuite sous les falaises de Roche Rousse caractéristiques sous le pilier Ouest.

À partir de là, la trace est très peu visible voire pas du tout à cause de la présence des herbes hautes.

Globalement, viser les différents promontoires visibles, tout en cherchant à rester plus ou moins à iso-altitude, malgré la succession de montées et descentes.

La sortie de la traversée s'effectue à travers un terrain un peu plus rocheux, nécessitant brièvement de temps à autre la pose des mains.
L'arrivée sous le Pas de Floréal nécessite le franchissement d'une large dalle rocheuse.

(7) Déboucher sur les prairies du Pas de Floréal (la balise de randonnée est visible en contrebas à 50 m). Emprunter le sentier visible à droite qui entre dans le sous-bois.
Celui-ci permet de cheminer au dessus de la piste forestière (GR®4). D'abord orienté au Nord-Est pendant 500 m, le sentier prend la direction de l'Est sur 800 m pour arriver à proximité du Virage du Pré de l'Âne en contrebas des Becs.
Prendre alors à gauche sur le sentier descendant légèrement.

(8) Au Virage du Pré de l'Âne (balise de randonnée), couper la piste forestière.
Descendre dans la Grande Combe en direction de l'Auberge des Dauphins. Balisage Jaune.
Cette combe relativement étroite, reste à l'ombre et propose donc une végétation luxuriante (attention le sol peut être rendu glissant).

Progresser dans cette belle combe en descendant sur environ 1 km.

(9) Quitter la combe peu avant que celle-ci s'incurve fortement en direction de l'Ouest. Le départ de la sente est très peu visible à travers le tapis d'orties.

Franchir la petite bosse qui se présente au départ, où de la mousse est présente en quantité. De l'autre côté, déboucher dans un ancien lit de rivière en fond de vallon. Le sol est fortement recouvert par les feuilles (tracé légèrement en écart avec la carte IGN). La progression se fait sans ambiguïté.

Arriver sur un verrou qui semble infranchissable. Prendre alors au bout à gauche dans le talus un vieux câble en acier (attention une partie est effilochée) afin de pouvoir monter au-dessus. Le terrain est terreux et glissant.

Poursuivre la montée à travers la sente recouverte de feuille.

(10) Couper la piste forestière sur le GR®9. Continuer à monter tout droit dans une zone de coupe. Rejoindre rapidement la large piste du GR®9.

(11) À la fourche, rester sur le GR®9 et suivre la direction du Rocher de la Laveuse et atteindre rapidement la balise de randonnée .

(12) Prendre à gauche sur 100 m pour aller sur le promontoire faisant face à l'arche du Rocher de la Laveuse.

L'accès à l'arche est réservé aux randonneurs à l'aise avec le rocher.

Revenir sur ses pas, face à la balise, prendre la trace qui descend légèrement au Nord. Il est alors possible d’accéder directement à l'arche en progressant et escaladant les dalles rocheuses devant cette dernière.

Après la petite incursion sous l'arche, revenir à nouveaux sur ses pas.
Suivre le sentier longeant les falaises de la face Nord en direction du Col des Auberts. Il offre un beau promontoire sur l'entrée du Diois, les vallées de la Drôme et le sommet de Roche Courbe.

Récupérer le PR® puis remonter sur le dernier sommet des Trois Becs, Roche Courbe (ou la Pelle).

(13) De ce dernier, un beau point de vue est offert sur les falaises sculptées de la face Est du synclinal.

Rebasculer en descendant au direction du Sud, jusqu'à rejoindre la sortie du Passage de la Picourère emprunté à la montée.

(3) Descendre le Passage de la Picourère, jusqu'à atteindre le petit ressaut à désescalader et arriver au-dessus du cône d'éboulis.

(2) Prendre complètement à gauche sur ce dernier. Descendre rapidement et contourner le pied de la falaise jusqu'à atteindre une partie boisée.

Prendre pied alors sur la vire. La trace est bien visible dès le départ. La progression n’offre pas difficulté technique, mais la sente reste étroite et herbeuse, avec une exposition permanente au vide.

Suivre la vire cheminant sous les falaises de Roche Courbe, en terrain légèrement descendant. Après avoir contourné en partie Roche Courbe, le grand porche de la Baume Annibal se dessine.

(14) En contrebas d'une partie boisée, prendre à gauche sur une petite fourche, puis remonter la sente sur un sol sableux pour accéder à la Baume Annibal.

Après une visite dans cette grande baume redescendre jusqu'au replat de la fourche.

(14) Prendre alors à gauche sur une dizaine de mètres en restant dans la zone boisée. Repérer sur un tronc d'arbre en bordure de falaise la corde fixe permettant de s'aider pour descendre.

La descente est très raide sur un sol terreux se dérobant facilement. La corde part ensuite en diagonale sous le ressaut rocheux pour basculer de l'autre côté.

Suivre la trace visible partant ensuite à droite et se rapprocher de la ravine. Descendre en longeant celle-ci tout en restant au-dessus.

Arriver quasiment en contrebas de la ravine, traverser celle-ci. Progresser dans une zone de petit éboulis. Des gabions sont présents. Une piste très caillouteuse se profile alors. Suivre cette piste et après 250 m environ, atteindre une piste forestière.

(15) Poursuivre à droite sur cette dernière. Continuer à descendre légèrement en restant sur la piste sur près de 1 km. Déboucher sur la route du Col de la Chaudière (D156). Remonter à droite afin de rejoindre le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 841m - Aire de stationnement (conteneur tri sélectif)
1 : km 1.03 - alt. 913m - Passage de la Picourère
2 : km 2.31 - alt. 1394m - Pied du Pas de la Picourère
3 : km 2.41 - alt. 1445m - Sortie Pas de la Picourère
4 : km 2.98 - alt. 1512m - Le Signal (1559m)
5 : km 3.97 - alt. 1566m - Le Veyou (1589m)
6 : km 5.15 - alt. 1316m - Pas de Siara
7 : km 6.62 - alt. 1254m - Pas de Floréal
8 : km 8.04 - alt. 1211m - Virage du Pré de l'Âne
9 : km 9.09 - alt. 997m - Sente droite très peu marquée
10 : km 9.91 - alt. 1193m - Piste forestière, tout droit
11 : km 10.47 - alt. 1327m - GR9, gauche
12 : km 11.03 - alt. 1376m - Rocher de la Laveuse
13 : km 12.24 - alt. 1512m - Roche Courbe (1545m)
14 : km 13.65 - alt. 1210m - Embranchement de la Baume Annibal
15 : km 14.68 - alt. 889m - Piste forestière, à droite
D/A : km 15.87 - alt. 843m - Aire de stationnement (conteneur tri sélectif)

Informations pratiques

🅿️ Stationnement :
Le stationnement bien en contrebas du passage de la Picourère permet aisément le stationnement de plusieurs véhicules (dont camping car). Parking sur petits gravillons à proximité de conteneurs à déchets sur la route du Col de la Chaudière.

💧 Point d'eau :
Source non contrôlée à la Bergerie de Bois Vert en contrebas de (7).

🌤️ Météo :
La traversée des différentes vires nécessite que le terrain soit bien sec. Privilégier plusieurs jours sans pluie avant d'envisager ce parcours.

🧗 Vire de Roche Rousse :
Cette longue vire nécessite une bonne lecture du terrain car plusieurs passages peuvent être possibles (plusieurs étages).
Une des traversées nécessiterait la désescalade sur corde fixe (non emprunté dans ce topo), itinéraire remis au goût du jour par Pascal Sombardier dans son blog "topo sur la montagne hors des sentiers battus".

En dévers tout du long, la traversée alternant montée et descente, nécessite un pied sûr.
Exposée plein Sud, attention aux fortes chaleurs.

🧗 Vire de Roche Courbe, dit "des Parisiens" :
Cette vire herbeuse permet l'accès à différentes voies d'escalade. Très peu paumatoire, la trace est plutôt bien appuyée au sol, avec un vide omniprésent sur toute sa longueur.

🗻 Baume Annibal :
Cette magnifique baume se trouve à l’extrémité de la vire sous Roche Courbe.
La sortie s'effectue à travers une descente très scabreuse et raide sur un sol terreux qui se dérobe. Une corde présente (plusieurs parties), permet de descendre avec plus de sécurité. Le reste de la descente nécessite de traverser une ravine malcommode.

🕷️ Tiques :
Du fait de traversée de prairie et d'un environnement propice, la présence de tiques est importante.
Il est conseillé de porter vêtements couvrant sur les jambes et de se contrôler.

📊 Dénivelé :
Le dénivelé affiché est surestimé, même après correction du tracé gpx.
Dénivelé réel sur ce parcours entre 1600 / 1700 m.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

⛰️ Rocher de la Laveuse

🏚️ Auberge des Dauphins

🌲 Forêt de Saou

🗻 Baume Annibal

Autres randonnées dans le secteur

Les Trois Becs et Les Pommerolle par la Picourère
Distance 31.11km Dénivelé positif +2584m Dénivelé négatif -2577m Durée 16h15 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Chastel-Arnaud - 26 - Drôme

Circuit permettant de réaliser une bonne partie du tour du synclinal de Saoû.
Ascension au Signal par le passage de la Picourère au milieu des falaises rocheuses, pour enchainer sur le Veyou. Traversée des Pomerolle sur la face Sud-Ouest, puis crête sur la partie Nord-Est par le Rocher de la Laveuse et Roche Courbe.
Passages en bordure de falaises et en forêt jalonnent ce long parcours physique.

Rochecourbe et le Rocher de la Laveuse par le Pas de Picourère
Distance 9.55km Dénivelé positif +921m Dénivelé négatif -922m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Chaudière - 26 - Drôme

Belle randonnée pour accéder au sommet de Rochecourbe (un des 3 Becs) en montant par l'un des plus jolis pas (le Pas de Picourère) et retour par le magnifique Rocher de la Laveuse et le Pas de Siarra.
Attention: Chemins escarpés et glissants sans balisage, proximité de falaises. Donc plutôt à réserver à des randonneurs qui ont l'habitude de ce type de terrain.

Distance 9.85km Dénivelé positif +1226m Dénivelé négatif -1226m Durée 6h20 Difficile Difficile
Départ Départ à La Chaudière - 26 - Drôme

Une variante du tour classique des Trois Becs, plus exigeante et réservée aux randonneurs expérimentés, le Pas de la Picourère étant délicat et exposé. La montée s'effectue par le chemin d'accès aux voies d'escalade, tranquillité et ambiance garanties. Par contre, le tour des Trois Becs est très fréquenté, à éviter les week-ends d'été.

Chapelle des Sadous - Montagne de Faraud
Distance 11.74km Dénivelé positif +722m Dénivelé négatif -722m Durée 5h25 Difficile Difficile
Départ Départ à La Chaudière - 26 - Drôme

Randonnée sauvage pour découvrir la petite Chapelle des Sadous par les ravines du Vallon de la Coullance suivie d'une montée crescendo jusqu'au sommet de la Montagne de Faraud.
De la cime de cet éperon, on profite d'une vue sur les Trois Becs, le Grand Delmas et la Montagne de Couspeau, le Diois, le Dévoluy, le Vercors et le Grand Veymont.

Les Sadous - Pays de Saillans
Distance 10.01km Dénivelé positif +419m Dénivelé négatif -417m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Chaudière - 26 - Drôme

Au pied du majestueux massif des Trois Becs et de la Montagne de Couspeau, quittez le charmant village de La Chaudière pour la Chapelle des Sadous perchée sur un éperon boisé.

Les Trois Becs
Distance 8.77km Dénivelé positif +864m Dénivelé négatif -869m Durée 5h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Chaudière - 26 - Drôme

Visite aux Trois Becs points culminants de la Forêt de Saou.

Les 3 Becs depuis les Auberts par le Col de la Motte
Distance 15.67km Dénivelé positif +1494m Dénivelé négatif -1494m Durée 8h45 Difficile Difficile
Départ Départ à Chastel-Arnaud - 26 - Drôme

Autre traversée par les crêtes, plus tranquille et sauvage, des 3 Becs.
Possibilité de la faire sans faire le retour (moins long) en redescendant au Col de la Chaudière, 2 voitures sont conseillées (ou le stop).

Les Trois Becs et la Forêt de Saou
Distance 18.68km Dénivelé positif +1582m Dénivelé négatif -1573m Durée 9h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Chastel-Arnaud - 26 - Drôme

Tel un navire, le massif se dresse au pied du Vercors et offre une vue panoramique sur les vallées de la Drôme et du Rhône. Par beau temps, on aperçoit les sommets enneigés des Alpes et à l'opposé les Cévennes. Plusieurs pauses contemplatives sont nécessaires pour découvrir ces paysages.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.