Le tour des Gagneries de la Chapelle des Marais

L’exploitation agricole des marais a toujours reposé sur la fauche et le pâturage des prairies, lorsque celles-ci n’étaient plus couvertes d’eau. Les vaches préfèrent la terre ferme au milieu aquatique, et leur assurer des zones de repli hivernal est le gage de la poursuite de cette exploitation. Ce circuit se propose de vous faire découvrir les gagneries de la Chapelle des Marais.

Fiche technique
Une randonnée La Chapelle-des-Marais créée le samedi 09 décembre 2017 par philrandovilaine. MAJ : lundi 11 décembre 2017
Durée Durée moyenne: 3h50[?]
Distance Distance : 13.4km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 5m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 5m
Point haut Point haut : 10m
Point bas Point bas : 1m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Brière
Commune Commune : La Chapelle-des-Marais (44410)
Départ Départ : N 47.446442° / O 2.239562°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1022ET, 1022OT
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Stationner dans la Rue de Penlys, en face du Crédit Mutuel, à la Chapelle des Marais.

(D/A) Traverser le Boulevard de la Gare, et prendre à droite dans la Rue des Écluses. Continuer jusqu’à la Rue de la Brière, et prendre à gauche jusqu’au rond-point. Le contourner pour rejoindre la route de Saint-Joachim, et bifurquer sur la droite pour accéder aux terrains de sports.

(1) Pénétrer dans l’enceinte du terrain de droite par le portillon, longer les bâtiments, puis prendre à gauche jusqu’à la ligne médiane. Suivre à droite le chemin qui pénètre dans le bois puis virer à gauche sur le chemin qui s’enfonce dans le premier marais. Rejoindre la Gagnerie de Ros (prononcer rô). Au carrefour, poursuivre à gauche par le beau chemin arboré qui contourne les terres agricoles. La tour du moulin trône encore fièrement au milieu des cultures. Arriver à la route D51.

(2) Prendre à gauche puis, du même côté, le chemin qui part également vers la gauche. Suivre le chemin jusqu’au carrefour suivant, et tourner à droite pour revenir vers la RD51. La traverser et rentrer dans le village de Mayun. Au carrefour suivant, emprunter à gauche la Rue du Fossé Blanc et retrouver la route départementale. Faire une certaine de mètres à droite.

(3) Virer à droite dans le chemin qui contourne la Gagnerie de Lèse-Mayen. On suit le contour de l’île que domine la silhouette du moulin. Revenir au village et prendre à gauche la Rue de la D’bas, puis celle de Colly dans le prolongement pour arriver à la RD33.

(4) Traverser pour prendre le chemin légèrement à gauche de l’autre côté. Il s’enroule autour de la Gagnerie de Colly, à la limite entre marais et champs. Au trois-quarts du tour de l’île, prendre à gauche, puis de nouveau à gauche, en s’enfonçant dans le marais. Cette partie a été remembrée au début des années 1970. Le parcellaire est plus régulier et les chemins sont rectilignes. Toutefois, le cheminement conserve son aspect hors du temps et le paysage dégage des vues assez profondes là où la végétation arborée est clairsemée.

(5) Au croisement des chemins, prendre à droite pour revenir vers le bourg de la Chapelle des Marais. À la passerelle, tourner à droite, puis à gauche en arrivant aux maisons. Déboucher sur la rue à côté de l’école « Les Fifendes ». Ce nom est ici donné aux roseaux à massette, plante commune dans les lieux que vous traversez. Prendre à gauche puis à droite.

(6) Dans le virage, virer à gauche sur l’ancien chemin qui s’avance dans une zone résidentielle récente. Le Clos du Moulin est un exemple d’aménagement urbain récent qui a su mettre à profit le patrimoine naturel (chemins, grands arbres) et bâti (moulin) toute en densifiant significativement l’habitat.

Au carrefour des chemins, prendre à gauche le Chemin du Clos du Moulin. Quand ce dernier vire à droite à 90°, poursuivre tout droit sur le Chemin de la Vaie Anne. Cette large voie s’enfonce au cœur du marais. En prenant deux fois à droite, on rejoint l’arrière des maisons de la Rue du Gué, au son des cris des canards et autres oies qui peuplent les jardins.

(7) Tourner à droite dans la Rue du Gué puis prendre la première petite route à gauche qui se poursuit par un chemin, jusqu’à la Surbinais. Poursuivre cette rue sur deux cents mètres, puis tourner à droite dans la Rue des Ecobuts. Un chemin lui fait face de l’autre côté de la rue rencontrée : le suivre et tourner à gauche aux premières maisons, après avoir longé la gagnerie que supervise le moulin de la Galvandais.

(8) À la rencontre de deux chemins, prendre à droite et poursuivre jusqu’à la Rue de la Saulzaie (RD50). À la croix, revenir vers le bourg, et emprunter le chemin qui part à gauche, vers Trélan. Le bois où il serpente borde la Gagnerie de la Jô. Cette dernière borde le marais qui sépare la Chapelle des Marais de Sainte-Reine de Bretagne.

(9) Le retour se fait en virant à droite sur la Rue de Trélan, puis, à gauche, Rue des Trélonnées. Poursuivre jusqu’à la croix de Penlys, face à la maison de retraite. Prendre à droite pour rejoindre le point de départ, le parking Rue de Penlys (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 5m - Parking rue de Penlys
1 : km 0.87 - alt. 2m - Terrain de sports, à droite
2 : km 2.61 - alt. 5m - D51, à gauche
3 : km 3.87 - alt. 6m - Gagnerie de Lèse-Mayun
4 : km 6.05 - alt. 6m - RD33
5 : km 7.57 - alt. 2m - Marais du Gué
6 : km 8.98 - alt. 5m - Chemin à gauche vers le Clos du Moulin
7 : km 10.53 - alt. 5m - Rue du Gué, à droite
8 : km 11.67 - alt. 8m - Gagnerie de la Galvandais
9 : km 12.53 - alt. 6m - A droite Rue de Trélan
D/A : km 13.4 - alt. 5m - Rue de Penlys

Informations pratiques

Si vous en avez la possibilité, accéder au cadastre de la commune. Vous découvrirez la complexité du découpage parcellaire des terres émergées, et les parcelles de marais rayonnantes à partir du chemin de ceinture des gagneries. Chacun avait sa part de terre et de marais, et les successions familiales ont été nombreuses !

Circuit à n’entreprendre que lorsque les marais ne sont pas couverts d’eau. De plus, par temps humide, préférer des chaussures résistantes à l’humidité, car le parcours emprunte de nombreux chemins herbeux.

Si l’insularité des lieux ne ressort vraiment que lorsque les eaux sont hautes (et que le sentier n’est donc pas praticable), imaginez les lieux traversés lorsque le marais est plein. Les quelques buttes où se réfugient bêtes et gens, bien qu’elles ne culminent qu’à 10m au plus haut, sont alors entourées d’eau, et le paysage en est notablement transformé.

Des chicanes ont été aménagées le long de ce parcours pour éviter toute circulation motorisée dans ces endroits fragiles, mais aussi la divagation des animaux vers les routes, là où les clôtures peuvent être rares et fragiles. Si vous rencontrez des animaux en liberté, restez prudents et calmes, et contournez les troupeaux.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1022ET, 1022OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.33/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 07 mai 2018 à 14:38

Eh oui, qui dit marais dit risque de ne pouvoir y cheminer.
Par contre, hier nous étions une trentaine à parcourir ce circuit, que nous avons suivi sur sa quasi totalité, à l'exception du chemin de la Vaie Anne qui était encore inondé par endroit. Dans ce chemin, nous avons bifurquer à droite au premier carrefour, pour reprendre la route sur deux cents mètres, et retrouver le circuit, sans nous mouiller les pieds.
Ce fut notre seul tracas, si on excepte les moustiques, que le chaud soleil de début mai rend très voraces.
Le circuit est donc à nouveau praticable jusqu'à la remontée des eaux, l'automne ou l'hiver prochain.
Phil RV


Visorandonneur
le lundi 07 mai 2018 à 09:11

Bonjour, on n'a pas pu faire ce rando le 15/04 car par cause de pluie il y avait des inondations.


Visorandonneur
le lundi 22 janvier 2018 à 10:34

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : dimanche 07 janvier 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Pour qui aime la Brière passionnément, circuit sans difficulté et très bien balisé.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 12.05km Dénivelé positif +20m Dénivelé négatif -22m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Herbignac - 44 - Loire-Atlantique

Le Château de Ranrouët est un bijou médiéval niché au bord des marais. Ici, point de roc fortifié, mais une légère éminence dans la verdure. Les marais qui l’entourent assuraient sa protection, et le parcours proposé chemine dans la campagne environnante où terre et eau se mélangent constamment.

Distance 13.22km Dénivelé positif +17m Dénivelé négatif -17m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Herbignac - 44 - Loire-Atlantique

Ce circuit se développe entre les marais de Brière et ceux du Mès. Ces deux zones humides préservées accueillent de nombreux oiseaux, qu’il vous sera possible d’apercevoir tout au long du chemin.

Distance 13.16km Dénivelé positif +46m Dénivelé négatif -46m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Herbignac - 44 - Loire-Atlantique

Entre zones d’extraction de l’argile et anciens villages de potiers, ce circuit est un clin d’œil à l’une des activités traditionnelles d’Herbignac qui s’est poursuivie jusqu’au milieu du XXe siècle.

Distance 11.78km Dénivelé positif +34m Dénivelé négatif -32m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Férel - 56 - Morbihan

La commune de Férel était composée de cinq frairies (sous-circonscription paroissiale), dont celle de Saint-Dys (ou Teiz), qui couvre le Sud-Ouest boisé du territoire communal. Le circuit proposé parcourt les chemins champêtres et forestiers autour de Coët Castel et Ally.

Le tour du clocher de Férel
Distance 9.13km Dénivelé positif +20m Dénivelé négatif -22m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Férel - 56 - Morbihan

Située à une dizaine de kilomètres en arrière du littoral, sur un plateau qui penche depuis les rives de Vilaine, jusqu'aux premiers marais briérons, la commune de Férel a su conserver un bocage et un réseau de chemins où les possibilité de balade sont multiples. Ce circuit garde une vue quasi permanente sur le clocher, qui, car il est haut et bien pointu, constitue un des points de repères principaux du territoire.

Distance 12.1km Dénivelé positif +44m Dénivelé négatif -42m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Férel - 56 - Morbihan

Le plateau sur lequel s’étale la commune de Férel est situé à une altitude de 30 à 50m au-dessus du niveau de la mer. Il surplombe la rive Sud de la Vilaine de façon parfois assez abrupte et les cours d’eau s’écoulent au fond de vallons boisés (les Coulées) propices aux balades en toutes saisons.

Les Bords de la Vilaine
Distance 18.22km Dénivelé positif +130m Dénivelé négatif -138m Durée 5h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Roche-Bernard - 56 - Morbihan

Très joli parcours qui, dans un premier temps, se fait en campagne et forêt puis permet de longer le cours de la Vilaine.
Le départ et le retour se font du très joli port de la Roche-Bernard.

Distance 8.53km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -50m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à La Roche-Bernard - 56 - Morbihan

Si la Roche-Bernard constitue un centre urbain que les locaux désignent du terme de ville, son territoire (40ha) et sa population (env. 700hab.) en font l'un des plus petits chef-lieux de canton de France. Il est entouré par les communes de Nivillac, Herbignac et Férel, sur lesquelles s'étale la plus grande partie de l'agglomération. Le circuit proposé permet d'en faire le tour.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.