Le Cap Cerbère et la frontière espagnole depuis la Plage de Peyrefite

Une randonnée, au départ de la Plage de Peyrefite, qui longe en grande partie la côte rocheuse, de crique en crique, pour rejoindre l'agglomération de Cerbère, puis le Cap éponyme et son phare solaire, en passant par l'ancien poste de douanes du Coll dels Belitres et la ligne de crête marquant la frontière entre l'Espagne et la France. Retour au point de départ par le chemin inverse depuis le centre-bourg de Cerbère.

Fiche technique
n°14300155
Une randonnée Banyuls-sur-Mer créée le jeudi 02 septembre 2021 par Pierre Passé. MAJ : samedi 19 mars 2022
Durée Durée moyenne: 4h50[?]
Distance Distance : 13.19km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 380m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 383m
Point haut Point haut : 202m
Point bas Point bas : 1m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif des Albères
Commune Commune : Banyuls-sur-Mer (66650)
Départ Départ : N 42.460501° / E 3.155288°
Carte Carte IGN : : Ref. 2549OT - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Se rendre sur la plage de Peyrefite depuis Banyuls par la D914 pour stationner sur l'un des parkings tout près du sentier de découverte.

(D/A) Départ depuis la plage de galets et de sable noir. Longer la plage en direction du Sud-Est pour remonter le Sentier Littoral balisé en direction de l'Anse de Terrimbo. Contourner par la gauche le centre hospitalier et passer au pied de la DZ. Après une légère descente, couper un chemin goudronné pour continuer en face le sentier balisé.

(1) Juste avant l'épave d'avion (à l'intérieur du centre hospitalier), virer à gauche au niveau d'un panneau d'explications. Suivre au Sud-Est le sentier en zone parfois humide, non balisé, qui surplombe la mer. Plus loin, reprise de la progression sur le Sentier Littoral balisé. Arriver au Cap Peyrefite au niveau de la pointe d'un camping.

(2) Longer le pourtour du camping, guide à droite. Arriver en sommet de côte à une aire de repos. Points de vue agréables vers Cerbère, le Cap Cerbère et la côte espagnole. Descendre vers le village de vacances les Aloès, début de l'Anse de Terrimbo.

(3) Passer devant cette résidence tout en suivant le chemin balisé vers Cerbère. Monter en direction de la voie ferrée, puis la longer guide à droite. Contourner ainsi l'Anse de Terrimbo, située en contrebas. Descendre en direction de la mer avec possibilité à mi-pente, au niveau d'un arbre isolé, de bifurquer à gauche pour se rendre sur la plage de graviers noirs de Terrimbo (aller-retour).

(4) Continuer sur le chemin balisé en direction du Sud-Est en surplomb de la mer. Il s'écarte de la côte, passe à l'extrémité d'une vigne et surplombe la voie ferrée sur la droite. À son extrémité après avoir passé le Cap Canadell, bifurquer à droite et franchir la voie ferrée. Par des escaliers, rejoindre la D914 à l'entrée Nord de l'agglomération de Cerbère.

(5) Partir à gauche pour descendre vers le centre bourg par le trottoir de gauche. Arrivé tout en bas de la côte, traverser la route prudemment pour rejoindre le wagon des transbordeuses d'oranges (1880-1967).

(6) Serrer à droite pour emprunter la Rue du Riberal par un chemin surplombant une rue enclavée servant de déversoir en cas de fortes pluies. Continuer ainsi par la Rue Dominique Mitjavile jusqu'à l'entrée d'un premier tunnel. Virer à gauche, Rue Jean Barrat jusqu'à atteindre un second tunnel percé sous la voie ferrée.

(7) Franchir le tunnel et remonter de suite après à gauche par le chemin balisé en direction du poste frontière du Coll dels Belitres. Traverser prudemment la D914 avant d'atteindre des bâtiments aujourd'hui abandonnés.

(8) Il s'agit des anciens postes des douanes franco-espagnole. Couper à nouveau prudemmentla D914 pour monter, par un layon visible, en direction de l'Espagne. Circuit et panneaux explicatifs sur l'exil des républicains Espagnols en 1939. Continuer côté espagnol pour rejoindre quelques dizaines de mètres plus loin le Coll dels Belitres. Revenir prudemment en arrière par la D914 avant de bifurquer à droite. Monter par la ligne de crête matérialisant la frontière franco-espagnole (de suite, passage devant un bunker). Suivre la ligne de crête balisée jusqu'à son extrémité côté mer au niveau d'un ancien poste d'observation avec vue sur Portbou.

(9) Revenir de quelques pas en arrière, pour descendre à droite par un chemin balisé côté France, à travers la végétation avec par endroits en surplomb à pic de la plage du Minerai. Plus bas, passer devant une antenne avant de rejoindre le phare solaire du Cap Cerbère.

(10) Continuer en surplomb de la mer le chemin balisé en direction du Nord-Ouest. Passer à travers la lande pour rejoindre la D914 et aboutir au niveau du cimetière de Cerbère.

(11) Descendre la D914 vers le centre-bourg, par le trottoir de droite. Possibilité de rejoindre directement par cet itinéraire, à sec, le centre bourg en empruntant selon la nécessité le trottoir de droite ou de gauche.

(12) Au premier layon à droite entouré de piliers maçonnés (croix Jaune), descendre dans les éboulis en direction de la mer. Arriver à la plage del Saurel. Emprunter à gauche le passage cimenté qui surplombe de peu la mer. Par endroits, quelques passages délicats à fleur d'eau, la semelle de ciment ayant disparu. Cela nécessite de poser les pieds sur des rochers apparents et de se servir des mains. Arriver au centre de plongée de Cerbère et sa plage.

(13) Longer le terrain de boules pour atteindre la plage du centre-bourg et un parc de repos. Se recaler sur la D914 pour monter l'Avenue du Docteur Parcé, en direction de Banyuls. Traverser prudemment l'axe routier pour suivre le trottoir de gauche. Virer dans la première rue à gauche, Avenue de la Côte Vermeille et monter les escaliers Rue Magellan en direction de la gare Internationale. Au bout, à gauche la gare (possibilité d'emprunter la passerelle qui surplombe les voies pour avoir une vue aérienne), à droite l'Hôtel Belvédère du Rayon Vert, surnommé le Paquebot par sa forme atypique.

(14) Contourner l'hôtel par la droite pour rejoindre plus loin la D914. Emprunter le passage piétons pour la couper. Prendre pied sur le trottoir de droite pour ensuite remonter la D914 avant de rejoindre par le chemin inverse le parking de départ situé Plage de Peyrefite (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 9m - Départ parking plage de Peyrefite
1 : km 0.82 - alt. 11m - Au niveau carcasse d'avion, virer à gauche
2 : km 1.22 - alt. 21m - Pointe camping
3 : km 1.86 - alt. 13m - Poteau indicateur village vacances Les Aloès
4 : km 2.28 - alt. 10m - Bifurcation pour descendre vers anse de Terrimbo
5 : km 3.31 - alt. 43m - Débouché sur D914 entrée Cerbère
6 : km 3.96 - alt. 6m - Wagon des transbordeuses d'oranges
7 : km 4.49 - alt. 25m - Second passage sous pont Sncf
8 : km 5.15 - alt. 159m - Ancien poste de douane franco-espagnole
9 : km 6.49 - alt. 197m - Ancien poste d'observation avec vue sur Portbou
10 : km 7.33 - alt. 35m - Phare solaire du cap Cerbère
11 : km 7.87 - alt. 38m - Débouché sur D914 au niveau du cimetière
12 : km 7.98 - alt. 35m - Virer à droite pour descendre vers la plage
13 : km 8.62 - alt. 3m - Centre de plongée de Cerbère
14 : km 9.29 - alt. 23m - Hôtel d'époque à l'apparence d'un paquebot
D/A : km 13.19 - alt. 9m - Retour parking plage de Peyrefite

Informations pratiques

Bâtons de marche utiles dans les montées et descentes, parfois raides que ce soit sur le littoral ou à l'intérieur des terres.

Par temps chaud, penser au chapeau et à prendre suffisamment d'eau pour se désaltérer.

Nécessaire de plage si baignade envisagée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

(D/A) et (4) Plage de Peyrefite et anse de Terrimbo, possibilité de se baigner.

(8) Sur les dessus, côté espagnol, nombreuses photos et explications sur la Retirada, s'agissant de l'exil des républicains espagnols en 1939.

(10) Aire de pique-nique avec bancs autour du phare solaire du Cap Cerbère.

Entre (12) et (13) passage pour les plus téméraires au niveau de la mer, parfois à fleur d'eau et sur des rochers. Prudence recommandée. Sinon, privilégier depuis (12) le suivi de la D914 pour redescendre vers le centre bourg de Cerbère.

(14) Le Belvédère du Rayon Vert est un ancien hôtel, de style Art Nouveau ou Art Déco, classé depuis 2002. Il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Lorsque vous entrez dans Cerbère, en venant de Perpignan et en direction de la frontière franco-espagnole, vous tombez nez à nez avec un énorme paquebot de béton. Ce navire sur terre était l’Hôtel du Belvédère. La proue de l’édifice porte encore le nom d’hôtel inscrit sur une cheminée qui n’a jamais fumé.
La construction qui avait débuté en 1928, aura duré quatre années. À la frontière, il était du dernier chic de prendre pension dans l’établissement entre deux trains ou pour des vacances ensoleillées. Le son de l’orchestre ne résonne plus dans la salle de bal. Ne reste que des souvenirs d’une époque aujourd’hui révolue.

Son Histoire…
Construit à partir de 1928 et terminé en 1932, l’hôtel est conçu par l’architecte de la Ville de Perpignan, Léon Baille, pour Jean de Léon, gérant du buffet de la gare de Cerbère. L’hôtel était destiné à la clientèle des « sleepings » contrainte à un arrêt obligatoire à Cerbère, dû aux formalités de dédouanement et à l’inévitable changement de train entre la France et l’Espagne. L’hôtel est bâti entre la Méditerranée et la voie ferrée, sur une parcelle triangulaire. L’architecte reprend la métaphore du paquebot, formule à la mode dans les années 20, pour dessiner les lignes et le décor de ce « transatlantique » et placer un garage-station service en rez-de-chaussée, comme dans un ferry-boat. L’édifice de quatre niveaux est entièrement réalisé en béton armé, dans le style « Paquebot ». La « poupe » du bâtiment, les coursières aux extrémités arrondies et la sortie d’un escalier sur le toit-terrasse, imitant une cheminée de navire, sont autant de références à l’architecture navale, inspiration qui marque également l’intérieur de l’édifice. Avec son restaurant, ses salles de bal et de spectacles et son court de tennis sur le toit-terrasse, tout est conçu pour séduire, l’espace d’un soir, ces passagers du navire immobile ancré sur un flot jaillissant de gerbes de béton aujourd’hui très dégradé que semblent soulever son étrave. Désaffecté depuis 1983, il est protégé depuis 1987.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.5/5
Nombre d'avis : 4
Fiabilité de la description : 4.5/5
Facilité à suivre l'itinéraire : 4.75/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.25/5


Visorandonneur
le mardi 31 mai 2022 à 17:01

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 30 mai 2022
Fiabilité de la description : Très bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Orages annoncés en montagne, nous nous rabattons sur le bord de mer pensant que le vent marin nous rafraichirait mais, si la randonnée est très belle, elle est quand même un peu trop chaude à cette époque surtout l'après midi...
Les vues sur la mer et les fonds marins sont splendides.
La mer étant très calme nous sommes passés au ras de l'eau entre 12 et 13. Le ciment a disparu à bien des endroits et cette variante n'est pas à faire par des gens peu agiles...


Visorandonneur
le mercredi 11 mai 2022 à 08:49

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 22 avril 2022
Fiabilité de la description : Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Très belle randonnée effectuée par très beau temps et sans vent. Très beaux points de vue ++Aucune difficulté particulière.
Attention à Cerbère dans la rue du Ribéral qui était pleine d'eau et donc infranchissable.Prendre la passerelle métallique 50m avant le tunnel pour traverser puis tourner à gauche juste avant le tunnel (nom de la rue pas mentionné) et monter tout droit vers le poste frontière...


Visorandonneur
le mardi 19 avril 2022 à 14:55

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 18 avril 2022
Fiabilité de la description : Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Randonnée très sympa, sentiers bordés de fleurs en ce début de printemps. Parcours un peu sportif car présence de beaucoup d'escaliers le long du littoral mais le spectacle en vaut vraiment la peine. Dénivelé cumulé bien plus important que notifié sur le descriptif 740 m d'après ma montre GPS Garmin qui est plutôt fiable. Possibilité de baignades dans des criques peu fréquentées.


Visorandonneur
le lundi 04 avril 2022 à 12:53

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : mardi 29 mars 2022
Fiabilité de la description : Très bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen
Circuit très fréquenté : Non

randonnée un peu difficile, avec sans arrêt des montées et des descentes jusqu'à Cerbère. Il ne faut pas oublier les bâtons (ce qui était le cas....). C'est vrai que le ciel était gris
Le passage entre Cerbère, col de Belitres Cap Cerbère, par contre est plus sympa, peut être, parce que plus varié au niveau marche

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
La Torre de Querroig depuis le Cap Rederìs
Distance 15.88km Dénivelé positif +865m Dénivelé négatif -866m Durée 7h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Une autre façon de monter à la Tour de Querroig.
D’abord par le Sentier du Littoral jusqu'à Cerbère. Puis une rude montée jusqu’au Coll de Belitres. Ensuite une petite piste agréable amène au Coll de la Farella et une autre rude montée jusqu’à la Torre de Querroig.
La descente jusqu’au Coll de Cervera est raide et plus loin la suite jusqu’aux Coll de Creu et Coll de Gran Bau l’est tout autant.
Au vu des chemins escarpés empruntés, la randonnée peut être considérée comme difficile.

Visorandonneur
Cerbère par le sentier littoral et retour par le Puig Joan à Banyuls
Distance 16.78km Dénivelé positif +759m Dénivelé négatif -759m Durée 7h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Une randonnée exigeante qui débute par le sentier littoral permettant de découvrir plusieurs criques et plages isolées ainsi que de très beaux points de vue sur la Côte Vermeille. L'arrivée à Cerbère marque le début de la deuxième partie où on prendra de la hauteur pour parvenir au magnifique belvédère du Puig Joan que l'on atteint après une montée très éprouvante. Le retour s'effectue en crête, offrant des vues remarquables tant sur l'arrière-pays planté de vignes que sur la côte.

Visorandonneur
La Torre de Querroig depuis le hameau du Puig del Más à Banyuls-sur-Mer
Distance 12.44km Dénivelé positif +742m Dénivelé négatif -741m Durée 5h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Depuis le hameau du Puig del Más, la randonnée proposée utilise le balisage Jaune du Sentier Walter Benjamin.
Un joli chemin en balcon amène à la frontière France-Espagne.
Le retour depuis la Tour de Querroig se fait par un chemin de crête. La vue est magnifique.
Une autre de mes randonnées propose une version plus longue : Sentier du littoral - Torre de Querroig depuis Banyuls-sur-mer

Visorandonneur
Distance 4.91km Dénivelé positif +217m Dénivelé négatif -218m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à Cerbère - 66 - Pyrénées-Orientales

Une boucle sans difficulté qui, au départ du Cap Cerbère, monte pour suivre la ligne de crête à la frontière franco-espagnole, permettant d'observer de beaux paysages de part et d'autre, avant de repiquer sur le Coll dels Belitres et l'ancien poste frontière, pour ensuite descendre dans le village catalan de Cerbère, avant de finalement longer la côte pour rejoindre le cap.

Visorandonneur
Sur les hauteurs de la Côte Vermeille depuis Banyuls-sur-mer
Distance 16.59km Dénivelé positif +817m Dénivelé négatif -816m Durée 7h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Randonnée en boucle depuis Banyuls-sur-mer qui fait passer par d’anciens monuments imaginés par Vauban. Plusieurs cols mythiques, le Chemin de l'Eau et la Torre de Madaloc. Une très belle vue sur le littoral.
De plus, la première partie de la montée se fait sur le célèbre GR®10.
Cette randonnée intègre La Torre de Madaloc en boucle

Visorandonneur
Col des Gascons depuis Banyuls-sur-Mer
Distance 8.27km Dénivelé positif +376m Dénivelé négatif -374m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Petite randonnée facile avec très belle vue sur la mer.

Visorandonneur
La Torre de Querroig par le Sentier du littoral depuis Banyuls-sur-mer
Distance 16.75km Dénivelé positif +942m Dénivelé négatif -943m Durée 7h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Cette randonnée est longue avec du dénivelé, mais le paysage offert durant la journée est une récompense.
Le cheminement par le sentier du littoral est de toute beauté. La randonnée est correctement balisée, mais la trace gpx peut s’avérer utile. Je l'ai classée difficile.

Voir § infos pratiques (¹).

Une autre de mes randonnées propose une version plus courte : Torre de Querroig depuis Banyuls-sur-Mer

Visorandonneur
Distance 23.32km Dénivelé positif +1588m Dénivelé négatif -652m Durée 11h10 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Banyuls-sur-Mer - 66 - Pyrénées-Orientales

Première étape de ce trek jusqu'à Amélie-les-Bains. Une grosse journée vous attend mais vous en aurez plein la vue. La 1re matinée est physique, surtout s'il fait chaud en été. Vous prenez 1000 m de dénivelé d'un coup. Le reste de la journée est plus calme, car sur la crête.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.