La forêt des Tilleroyes

D'après la tradition bisontine, le roi Soleil, Louis XIV, se serait assis sous un tilleul durant la prise de Besançon par ses troupes : "le tilleul du roi ". Mais "Les Tilleroyes" sont sans doute une variante ancienne de tilleraie, une forêt de tilleuls. Des tilleuls, je ne sais pas si vous en découvrirez encore, mais l'ombre et la fraîcheur ne manqueront pas pour des citadins souhaitant une bouffée d'oxygène à deux pas de la ville.

Fiche technique
Une randonnée Besançon créée le mercredi 18 juillet 2018 par tonnoguh. MAJ : mercredi 25 juillet 2018
Durée Durée moyenne: 2h05[?]
Distance Distance : 6.96km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 56m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 56m
Point haut Point haut : 330m
Point bas Point bas : 271m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Besançon (25000)
Départ Départ : N 47.234658° / E 5.960367°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3323ET
Téléchargez : -
Le Sanatorium des Tilleroyes

Description de la randonnée

Se garer tout en haut du Chemin du Sanatorium, une cinquantaine de mètres après ce dernier, sur l'espace caillouteux devant les anciennes batteries. En bus, terminus de la ligne 10 : Tilleroyes. Balisage Jaune Bleu.

(D/A) Un coup d'œil aux ruines des batteries, sans y entrer (entrée interdite). Partez à droite (en faisant face au centre de réadaptation) dans la voie sans issue.

(1) Attention : À la grande barrière métallique, poursuivez sur la petite route goudronnée d'une vingtaine de pas et partez dans le sentier à gauche (direction Tilleroyes). Ne prenez surtout pas le chemin forestier tout de suite à gauche de la barrière. Ils se rejoignent plus loin, mais il est sans charme. Traversez un joli petit coin de forêt, toute en doline et rejoignez bientôt un chemin perpendiculairement que vous empruntez à droite.

(2) En vue d'une clairière, restez dans la Forêt de la Menère en partant à droite dans le chemin empierré. Rapidement, il bifurque. Poursuivez toujours à gauche. Vingt pas plus loin, à la bifurcation de randonnées, toujours à gauche (direction Tilleroyes), longeant l'orée du bois et un vieux murger (mur de pierres sèches).

(3) Au niveau d'un banc pour une petite pause, vous rejoignez perpendiculairement un chemin plus large et empierré que vous prenez à droite. Sortez du bois pour quelques instants, et rapidement, avant que le chemin se goudronne, rentrez de nouveau dans le bois par un sentier à droite. Aux pancartes forestières n°20 et 21, retrouvant un autre chemin, partez à gauche. Abandonnez-le deux cents mètres plus loin pour repartir à droite pancartes forestières n°12 et 13).

(4) Vous traversez la petite route forestière goudronnée de la Menère au niveau d'un nouveau banc et d'une pancarte informative. Poursuivez par le sentier de l'autre côté. Rapidement, croisez une sente et poursuivez tout droit par ce large chemin de terre.

(5) Après un bon moment de marche, vous arrivez à une bifurcation repéré par un poteau balise. Partez sur la gauche (direction Tilleroyes). Rapidement, vous rejoignez perpendiculairement un chemin empierré que vous empruntez à gauche. Sortez du bois et arrivez à une maison. Poursuivez tout droit dans le chemin empierré.

(6) Vous arrivez au parking de la forêt départementale des Tilleroyes (qui peut aussi être le point de départ de la balade) et redescendez tout de suite à droite par la petite route goudronnée qui vous ramène au sanatorium et au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 327m - Sanatorium des Tilleroyes
1 : km 0.54 - alt. 307m - Barrière métallique
2 : km 1.47 - alt. 273m - Combe Rebourt (champ)
3 : km 2.29 - alt. 275m - Banc
4 : km 3.54 - alt. 288m - Forêt de la Menère
5 : km 5.43 - alt. 289m - La Chaille
6 : km 6.41 - alt. 327m - Parking de la forêt départementale des Tilleroyes
D/A : km 6.96 - alt. 327m - Sanatorium des Tilleroyes

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3323ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

L'ancien Sanatorium des Tilleroyes (1928-1997), dont il ne subsiste qu'un seul bâtiment et une ancienne chapelle. Une ancienne photo.

Le fort des Tilleroyes, construit dans les années suivant la guerre de 1870, fait partie des fortifications de la première ceinture de la ville de Besançon. Comme les autres constructions de cette époque, il n'a jamais servi et, est à l'abandon. L'entrée est interdite, mais vous pouvez y jeter un petit coup d'œil depuis le départ de la balade.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.17/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur modérateur
le mardi 31 juillet 2018 à 12:37

Merci pour cette précision serge loviton, que l'auteur pourra peut être inclure dans son descriptif

Nathalie
Modérateure Visorando


Visorandonneur
le lundi 30 juillet 2018 à 16:21

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 30 juillet 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

la randonnée est sympa surtout à proximité de Besançon. Elle ne présente pas de difficultés particulières avec une dénivelée insignifiante. Le parcours se déroule en majorité en forêt. Point négatif : difficile de trouver le départ mentionné sans un plan de la ville, celui-ci n'étant pas géographiquement indiqué par rapport aux rues de Besançon. Pour s'y rendre il faut suivre sur toute sa longueur le "Chemin du sanatorium". Autrement, facile à faire même avec des enfants.


Visorandonneur
le lundi 30 juillet 2018 à 08:46

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 30 juillet 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

facile , très agréable et bien ombragé avec quelques bancs judicieusement positionnés. Parfaitement balisé.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 14.81km Dénivelé positif +210m Dénivelé négatif -208m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Serre-les-Sapins - 25 - Doubs

Voici une jolie randonnée qui commence par le bois de Franois où vous trouverez de part et d'autre du chemin de jolies constructions en bois de l'école maternelle. Ensuite via un petit sentier à travers la forêt, vous rejoindrez le centre équestre. Vous longerez le chemin de crête de Pirey, avec une vue sur le "champ de tir". Vous traverserez le Mont de Pouilley, avec ses vestiges militaires, son ancienne volière et son point de vue sur le village. Puis retour au point de départ à Serre.

Forêt de la Menère - Besançon - Tilleroyes
Distance 7.36km Dénivelé positif +63m Dénivelé négatif -63m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Serre-les-Sapins - 25 - Doubs

Pour changer de la cohue de la forêt de Chailluz, petite balade tranquille aux portes de Besançon à faire lorsque le temps est sec.

La Côte de Planoise
Distance 8.11km Dénivelé positif +317m Dénivelé négatif -322m Durée 3h05 Facile Facile
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Besançon, première cité verte de France, entourée de ses collines boisées, est une ville à la campagne. Ce parcours, du complexe sportif de la Malcombe au Fort de Planoise, vous en convaincra. Vous grimperez par des sentiers pittoresques et paisibles vers deux belvédères et les cabordes, ces cabanes de pierres sèches, témoins d'une époque où les vignobles s'étendaient sur nos coteaux.

Le Fort Moncey
Distance 6.15km Dénivelé positif +327m Dénivelé négatif -328m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Le Fort Moncey, plus connu des Bisontins comme le Fort de Planoise, fut construit entre 1877 et 1892. Entouré d'abris, de quatre grandes batteries, de casernements, il est libre d'accès, mais à visiter avec prudence. Le promeneur moins martial pourra apprécier ce cadre de verdure et faire halte aux belvédères superbes, l'un sur Besançon et ses collines, le second au Sud, sur la vallée du Doubs et les monts jurassiens et revenir par les cabordes vigneronnes et bucoliques des Équegney.

Le sentier des cabordes
Distance 10.01km Dénivelé positif +512m Dénivelé négatif -518m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Présentes sur les collines bisontines dès le XVIe siècle, ces constructions en pierres sèches sans mortier rappellent cette époque où les vignobles s'étendaient sur les coteaux. Une niche, un banc, un coin feu, elles permettaient au vigneron d'entreposer ses outils, de s'abriter en cas d'orage et peut-être d'y dormir une nuit, les portes de la ville se fermant tous les soirs à 22 h 45 jusqu’en 1875. En chemin, vous découvrirez pas moins de cinq belvédères et les forts du Rosemont et de Planoise.

Le Rosemont
Distance 4.73km Dénivelé positif +274m Dénivelé négatif -281m Durée 2h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Randonnée citadine, me direz-vous, mais qui pourtant, grimpant le Rosemont et la Roche d'Or, vous apportera son plein de nature à deux pas de la vieille ville et de la ville nouvelle avec ses sentiers de corniches escarpées, sa si joliment nommée Combe de l'Oeillet, ses anciennes cabordes, ses pierriers provenant de l'altération naturelle des falaises et de l'entassement de pierres de nos anciens paysans, cultivant en terrasses nos monts bisontins.

Les cabordes du Rosemont
Distance 2.94km Dénivelé positif +220m Dénivelé négatif -221m Durée 1h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Petite balade sportive pour grimper aux cabordes vigneronnes de la Combe des Œillets, ces constructions de pierres sèches sans mortier, où les vignerons entreposaient leurs outils et se mettaient à l'abri en cas d'orage et parfois y dormaient quand ils travaillaient tard. Retour par le point de vue du Rosemont sur l'amont de la vallée du Doubs et les monts jurassiens.

La Combe des Œillets
Distance 4.82km Dénivelé positif +222m Dénivelé négatif -227m Durée 1h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Vous grimperez aux cabordes vigneronnes de la Combe des Œillets, ces constructions de pierres sèches sans mortier où les vignerons entreposaient leurs outils et se mettaient à l'abri en cas d'orage. Retour par les corniches du Rosemont et leurs points de vue sur l'amont de la vallée du Doubs et les monts jurassiens. À deux pas de la station "Rosemont" du tram, cette petite balade sportive vous prouvera s'il le fallait, que la cité bisontine est une ville à la campagne !

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.