Le Fort Moncey

Le Fort Moncey, plus connu des Bisontins comme le Fort de Planoise, fut construit entre 1877 et 1892. Entouré d'abris, de quatre grandes batteries, de casernements, il est libre d'accès, mais à visiter avec prudence. Le promeneur moins martial pourra apprécier ce cadre de verdure et faire halte aux belvédères superbes, l'un sur Besançon et ses collines, le second au Sud, sur la vallée du Doubs et les monts jurassiens et revenir par les cabordes vigneronnes et bucoliques des Équegney.

Fiche technique
n°1530987
Une randonnée Besançon créée le jeudi 04 octobre 2018 par tonnoguh. MAJ : samedi 31 août 2019
Durée Durée moyenne: 2h30[?]
Distance Distance : 6.15km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 327m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 328m
Point haut Point haut : 484m
Point bas Point bas : 275m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Besançon (25000)
Départ Départ : N 47.215025° / E 5.98043°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3323ET
Téléchargez : -
Les cabordes des Équegney Les cabordes des Équegney Les cabordes des Équegney Le fort Moncey

Description de la randonnée

Parking à l'arrière de la Polyclinique de Franche-Comté. En bus, ligne 7. Balisage Jaune parcimonieux et piquets balises aux intersections. Quelques segments sans balisage.

(D/A) Partez par la promenade bétonnée au fond du parking. Rapidement, sur la gauche à un poteau électrique, une première balise (n°158b) vous invite à grimper à gauche les marches en rondins direction Rosemont - Fort de Planoise. Après deux volées de marches, vous rejoignez un chemin balisé. Dirigez-vous à gauche puis prenez le sentier qui monte à droite (poteau 156) après le deuxième banc. Restez sur ce sentier bien tracé jusqu'à un nouveau chemin balisé que vous monterez sur la droite (poteau 155).

(1) Peu après le château d'eau, à la bifurcation, continuez la montée à gauche. Quand le sentier aborde les prés en contrebas du fort, il vire sur la gauche, puis à droite, grimpant vers le fort. Au pied d'un poteau téléphonique, vous arrivez à une nouvelle balise marquant une bifurcation, continuez à droite, longeant un talus à main gauche. Dirigez-vous et passez devant la première table pique-nique et passez de l'autre côté du talus par un passage proche, vous dirigeant vers une barrière métallique (poteau 152).

(2) Partez dans le chemin empierré qui longe les fortifications, prenant la direction "Point de vue sur Avanne". Bientôt, vous laissez un chemin qui part tout à gauche vers la batterie centrale, poursuivant tout droit. À la bifurcation, quand le chemin commence à légèrement monter sur la gauche, partez à droite longeant la muraille de la nouvelle fortification, puis montez l'escalier, arrivant à deux tunnels aux escaliers descendants. Passez devant et longez le bâtiment en demi-cercle, grimpant un nouveau petit escalier pour rejoindre l'aire de saut en parapente.

(3) Après le magnifique point de vue (non sécurisé) sur la vallée du Doubs et les monts du Jura, tournez le dos au belvédère, partez à droite vers un petit banc en béton et descendez par quelques marches en pierres dans le sentier-tranchée qui longe un muret à main droite. Vous arrivez à l'autre extrémité de l'enfilade de la batterie centrale.

(4) Engagez-vous à gauche, longeant la batterie. À la dernière casemate, virez tout à droite dans le chemin barré par un poteau métallique qui vous reconduit à l'aire de pique-nique. Passez entre les deux tables et partez vers l'angle gauche de la barrière métallique qui borde les fossés. Longez les fossés jusqu'à l'entrée du fort et le point de vue sur les monts bisontins.

(5) Revenez vers l'entrée du fort et repartez à gauche par la petite route goudronnée. Prenez à gauche le chemin empierré proche, contournant la barrière métallique. Puis rapidement, au poteau balise, descendez à droite, direction les Équegney.

(6) Attention ! 200m plus bas, ne manquez pas les marches en rondins à droite (peut-être cachées sous les feuilles) qui vous conduisent aux cabordes des Équegney. Une dizaine de pas après les marches, la sente bifurque. Continuez tout droit, passant deux escaliers. Au dernier, partez à gauche pour un aller et retour de quelques mètres à une première caborde. Allez à la seconde caborde, puis descendez à droite rejoindre la petite route goudronnée que vous empruntez sur la gauche sur environ 200m. Au poteau balise 145, descendez à droite par la sente. À la bifurcation suivante (poteau 148), partez à gauche vers l'éclaircie qui vous offre une vue sur la roche de la cascade du Bout du Monde.

(7) Vous longez un mur moussu à main gauche et repérez bien, vingt-cinq à trente pas plus loin, la petite sente bien dessinée qui remonte le coteau à gauche. À la route goudronnée, descendez à droite cette belle petite route forestière. Peu après une barrière, avant la sortie du bois, sur la gauche, repérez le poteau balise n°142 qui vous invite à remonter vers le Fort de Planoise. Vous rejoignez perpendiculairement un sentier balisé, le descendant sur la droite, direction Rosemont. 150m plus bas, à la bifurcation, montez à gauche. Presqu'en bas du mont, à la bifurcation (n°164), remontez à gauche direction La Bousserote pour arriver à une croisée de chemins en X. Descendez à droite. Rapidement sur la droite, quelques marches en rondins. Descendez vers la Rue Blaise Pascal. À la rue sans issue, partez à gauche et descendez prudemment le talus pour rejoindre le parking par la petite sente abrupte. Si elle vous paraît trop pentue, faites le tour du pâté de maisons (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 277m - Polyclinique de France-Comté
1 : km 0.84 - alt. 400m - Côte de Planoise
2 : km 1.47 - alt. 462m - Table pique-nique
3 : km 1.93 - alt. 467m - Aire de parapentes
4 : km 2.21 - alt. 468m - La batterie centrale
5 : km 2.76 - alt. 440m - Belvédère du Fort de Planoise
6 : km 3.25 - alt. 404m - Les cabordes des Équegney
7 : km 3.93 - alt. 298m - Petite sente
D/A : km 6.15 - alt. 278m - Polyclinique de France-Comté

Informations pratiques

Le parcours comporte des sentes de corniches et des points de vue non sécurisés. Sentiers rocailleux et glissants par endroit. Port de bonnes chaussures indispensable et utilisation de bâtons de marche conseillée.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3323ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 28 octobre 2019 à 10:02

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 27 octobre 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Belle randonnée en sous bois au milieu de Besançon, deux jolies points de vue. Je l'a conseille pour ceux qui cherche un endroit comme nous où se promener sereinement en cette période de chasse.

Autres randonnées dans le secteur

La Côte de Planoise
Distance 8.11km Dénivelé positif +317m Dénivelé négatif -322m Durée 3h05 Facile Facile
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Besançon, première cité verte de France, entourée de ses collines boisées, est une ville à la campagne. Ce parcours, du complexe sportif de la Malcombe au Fort de Planoise, vous en convaincra. Vous grimperez par des sentiers pittoresques et paisibles vers deux belvédères et les cabordes, ces cabanes de pierres sèches, témoins d'une époque où les vignobles s'étendaient sur nos coteaux.

Les cabordes du Rosemont
Distance 2.94km Dénivelé positif +220m Dénivelé négatif -221m Durée 1h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Petite balade sportive pour grimper aux cabordes vigneronnes de la Combe des Œillets, ces constructions de pierres sèches sans mortier, où les vignerons entreposaient leurs outils et se mettaient à l'abri en cas d'orage et parfois y dormaient quand ils travaillaient tard. Retour par le point de vue du Rosemont sur l'amont de la vallée du Doubs et les monts jurassiens.

Le sentier des cabordes
Distance 10.01km Dénivelé positif +512m Dénivelé négatif -518m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Présentes sur les collines bisontines dès le XVIe siècle, ces constructions en pierres sèches sans mortier rappellent cette époque où les vignobles s'étendaient sur les coteaux. Une niche, un banc, un coin feu, elles permettaient au vigneron d'entreposer ses outils, de s'abriter en cas d'orage et peut-être d'y dormir une nuit, les portes de la ville se fermant tous les soirs à 22 h 45 jusqu’en 1875. En chemin, vous découvrirez pas moins de cinq belvédères et les forts du Rosemont et de Planoise.

La Combe des Œillets
Distance 4.82km Dénivelé positif +222m Dénivelé négatif -227m Durée 1h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Vous grimperez aux cabordes vigneronnes de la Combe des Œillets, ces constructions de pierres sèches sans mortier où les vignerons entreposaient leurs outils et se mettaient à l'abri en cas d'orage. Retour par les corniches du Rosemont et leurs points de vue sur l'amont de la vallée du Doubs et les monts jurassiens. À deux pas de la station "Rosemont" du tram, cette petite balade sportive vous prouvera s'il le fallait, que la cité bisontine est une ville à la campagne !

Le Rosemont
Distance 4.73km Dénivelé positif +274m Dénivelé négatif -281m Durée 2h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Besançon - 25 - Doubs

Randonnée citadine, me direz-vous, mais qui pourtant, grimpant le Rosemont et la Roche d'Or, vous apportera son plein de nature à deux pas de la vieille ville et de la ville nouvelle avec ses sentiers de corniches escarpées, sa si joliment nommée Combe de l'Oeillet, ses anciennes cabordes, ses pierriers provenant de l'altération naturelle des falaises et de l'entassement de pierres de nos anciens paysans, cultivant en terrasses nos monts bisontins.

Le Bout du Monde
Distance 11.34km Dénivelé positif +335m Dénivelé négatif -329m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Beure - 25 - Doubs

Douze petits kilomètres pour aller au bout du monde, voilà une grande destination à moindre fatigue. Vous découvrirez le vieux village de Beure, une cascade, un vieux lavoir, une charmante petite église et son cimetière et plusieurs belvédères sur la vallée du Doubs. Peut-être aussi aurez-vous le temps pour une pensée à ces jeunes gars morts sous les balles nazies dont la stèle au Rocher de Valmy perpétue le souvenir.

Les cabordes des Équegney
Distance 7km Dénivelé positif +348m Dénivelé négatif -339m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Avanne-Aveney - 25 - Doubs

De la mairie d'Avanne, vous grimperez vers des cabordes, ces cabanes vigneronnes en pierres sèches. Puis au Fort de Planoise, premier rempart de la cité bisontine, vous passerez en revue les batteries d'un pas militaire. Vous ferez halte aux belvédères superbes sur Besançon et ses collines, sur le sud de la vallée du Doubs et les monts jurassiens. Vous faufilant pas un petit tunnel à l'intérieur d'un fortin, vous pénétrerez dans un bois sauvage et moussu aux allures de forêt hantée.

Le Fort de Planoise
Distance 6.3km Dénivelé positif +284m Dénivelé négatif -283m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Avanne-Aveney - 25 - Doubs

Partant de l'église d'Avanne, vous longerez la rivière, grimperez vers des cabordes, anciennes cabanes vigneronnes en pierres sèches, puis au Fort de Planoise ou Fort Moncey, bâti en 1877, premier rempart défensif de la cité bisontine. Vous passerez en revue de nombreuses batteries et fortifications d'un pas militaire, puis vous ferez halte aux belvédères superbes, l'un sur Besançon et ses collines, le second au sud, sur la vallée du Doubs et les monts jurassiens.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.