De Piacé le Radieux à Juillé

Cette promenade, sans difficulté particulière, facilement fractionnable, vous fait découvrir, tout au long de chemins et/ou routes tranquilles, la quasi totalité des œuvres de l'exposition permanente de Piacé le Radieux ainsi que la découverte du charmant petit village de Juillé, son lavoir, son église, une tour heptagonale gallo-romaine jouxtant le logis médiéval "Du Gesclin" etc.
Elle offre en outre de belles vues panoramiques sur la campagne environnante.

Fiche technique
n°4175965
Une randonnée Piacé créée le dimanche 11 octobre 2020 par boucolijafbon. MAJ : mardi 20 octobre 2020
Durée Durée moyenne: 4h15[?]
Distance Distance : 14.06km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 70m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 72m
Point haut Point haut : 110m
Point bas Point bas : 64m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Piacé (72170)
Départ Départ : N 48.258453° / E 0.114036°
Carte Carte IGN : : Ref. 1717SB, 1718SB - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Grotte de nez Moulin de Blaireau La Vache Un drôle de petit bonhomme

Description de la randonnée

Départ du parking Rue de l'Église, face à un hangar avec un panneau "Chocolat Lanvin".

(D/A) Depuis le parking, découvrir de l’autre côté de la rue, sur le mur latté du hangar, un panneau "Chocolat Lanvin" de François Curlet. Juste à sa droite, au sol, le totem "La Sentinelle" de Jef Gays'' (2014).

Tourner à droite dans la Rue de l'Église et tout de suite, pénétrer dans la cour d'une maison. Remarquer l'escalier à double volutes et la date 1773 sculptée au-dessus de la porte. À gauche, un bâtiment où dans la dernière vitrine se trouve une automobile "Corps d'Osier", création (2012) de Christian Ragot.

Tourner à gauche dans le petit passage où un cadre de porte s'ouvre sur un espace herbeux. Observer en face un oratoire avec dans l’alcôve, une petite Vierge placée dans une bouteille.
À droite, un sculpture (quatre losanges superposés) "All the Youg Dudes" (2012) de Neal Beggs et plus loin, une croix sur socle en pierre de Roussard.

Sortir du jardin par le bas et suivre la Rue de l'Église à droite.
Côté droit, trois œuvres se succèdent :
- une plaque émaillée "Sortir du romantisme et du fumier" (2011) de France Fiction,
- une fenêtre verticale double, bordée de rouge, intitulée "Baie d'archive" (1952-1954) signé le Corbusier/Prouvé et une composition de neuf rectangles colorés et/ou translucides dénommés par Jean Prouvé, "Panneaux de façade".
Côté gauche de la rue,
- le portail d'entrée du Moulin de Blaireau avec deux vantaux ornés chacun de roues en fer dénommé "Le grand Piggly Wiggly" (2015) de Stéphane Wigny.

Quitter la Rue de l'Église et continuer à gauche sur un sentier jusqu'à l'entrée d'un espace boisé et herbeux s'ouvrant à gauche (panneau d'itinéraires pédestres).

Sur ce pré, à gauche, une structure jaune et bleue intitulée "La Villa Motte" (2012) de Raphaël Galley. Sur la droite, deux structures "Villa Parmentier" (2010-2015) de Florence Doléac et de David Tscharner et dans l'axe du chemin, plusieurs structures en bois (sièges et tables) "Autoprogettazione" (1975) de Enzo Marie.
Rejoindre la rive de la Bienne.

(1) Tourner à gauche avant la petite passerelle. Passer à proximité de la structure composée de cannes à pêche "Le Coin du pêcheur", (1990) de Daniel Nadaud.

Traverser le champ jusqu'à l'espace clôturé derrière le Moulin de Blaireau où se trouve une table de béton "Unité d'habitation" (2012) de Neal Beggs, une structure blanche "La bulle à six coques" (1964-1968) de Benjamin Maneval, surmontée d'un pavillon flottant au vent "Proposition pour un nouveau drapeau européen" (2009) de Christophe Terlinden.
À sa gauche, une autre "maison futuriste marron et au fond un "Habitat Noir" équipé de deux couchettes (2020).

(2) Passer la rivière vers la cour du moulin où l'on peut découvrir "Parpaing" (2011) de Lilian Bourgeat.
Nota : lors des expositions temporaires, les œuvres sont disposées dans les salles basses du corps du moulin.

Regagner l'arrière du moulin. Sortir de l'enclos de bois noir et contourner vers la gauche le bosquet de végétation pour rejoindre et suivre la rive vers l'amont d'un des bras de la Bienne.

(3) Au niveau de la passerelle métallique, en contre-bas du ruisseau partant à droite, découvrir dans un cercle, un visage souriant intitulé "Stoned happy face" (2011) de Jocelyn Villemont. Juste en face, sur l'autre rive, un peu noyée dans l'herbe, se devine à peine une structure allongée et un banc en ciment intitulés "Obstacle" (2014) de Pierre Huyghe.

Revenir en arrière et regagner la passerelle sur la Bienne.

(1) Là, scruter attentivement à gauche dans les feuillages au-dessus du cours d'eau, pour découvrir, posée sur une branche, une petite chenille facétieuse dénommée "Suspens" (2009) de Hugues Reip.
Continuer dans le chemin montant. À droite, dans le pâturage, un If géant "Entre N. Hérisson et M. Duchamp"(2011) de Liliant Bourgeat ne semble pas perturber les bovins hôtes habituels de ces lieux. Continuer sur cet axe pendant 850 m pour atteindre en haut de la côte. L'oeuvre "un Poteau électrique" (2013) de Stéphane Vigny dont les alvéoles garnies de verres colorés se dresse majestueusement avec pour horizon un champ d'éoliennes.
Continuer sur 330 m jusqu'à une première composition en fer forgé, puis 560 m plus loin une deuxième. Ces deux œuvres intitulées "Complex Figures" (2020) sont de Charlie Youle et Brevis Martin.
Continuer la descente. Tourner à droite dans la Rue Saint-Julien. Au niveau de la Cour Saint-Julien, pénétrer dans cimetière entourant l'Église Saint-Julien. À découvrir sur la droite, une belle croix en pierre.

Contourner l'église et sortir en longeant le mur d'enceinte bas. Se diriger à droite sur le Chemin du Lavoir descendant vers la rivière Sarthe et l'aire de loisirs.

(4) Au lavoir et avec à sa droite une construction en bois abritant une table de pique-nique dénommée "La Villa Parmentier" (2011-2016) œuvre de Florence Doléac – David de Tsharner.
Revenir en arrière en remontant ce chemin jusqu'à la D338. Au carrefour, remarquer sur la façade en face, une plaque de cocher.
Traverser cet axe sur le passage piéton situé au dessus du virage et revenir au carrefour.

(5) Tourner à gauche vers la Place du Général Leclerc.
En contre bas de cette place, la mairie intégrée dans le logis médiéval dit "Du Gesclin". Accolé sur sa gauche, un ensemble en ruine dont un édifice gallo-romain heptagonal (en cour de restauration).
Rejoindre la place, longer le monument du Général Leclerc et la borne du Serment de Koufra avant de tourner à droite Rue Du Gesclin.

Après 350 m, au lieu-dit Noira, tourner à gauche dans le chemin empierré au départ puis se creusant progressivement. Au débouché, tourner à gauche Route le Haut du Bourg. À environ 100 m sur la gauche, en bordure d'un jardin, observer un four à chanvre.

Continuer sur cet axe pendant 420 m avant de tourner à droite (balisage Bleu/Blanc) sur la route (à droite vue sur le parc éolien). Parcourir 980 m avant de tourner à gauche dans un chemin empierré (balisage Bleu) et traverser les Aigremonts.

(6) Tourner à droite puis après 270 m, à gauche au carrefour suivant (croix). Suivre cette route où sur la droite, un très beau tilleul s'orne de "paires d'yeux". Cette œuvre baptisée "Mini Brothers, Chloropool" (2016) est de Vidya Gastaldon.
Au carrefour suivant, tourner à droite vers Chérancé (C3). Suivre cette route pendant 500 m avant de s'engager sur la gauche dans un chemin empierré qui, au niveau de la clôture, oblique à gauche et devenant rapidement un joli chemin creux descendant débouchant sur une petite route au niveau d'une croix en grès côtoyant un "siège en bois".

Tourner à droite et suivre cette route goudronnée sur 240 m puis suivre le chemin s'ouvrant à gauche, continuer sur 620 m. Au carrefour en Y suivant, tourner en angle aigu pour suivre le chemin à droite jusqu'au débouché sur une petite route que l'on suivra à gauche sur 360 m.

Au carrefour, (croix), tourner à gauche et suivre la Route de l'Écotay (D 129). Au niveau du corps de ferme, remarquer le calvaire et continuer sur cet axe tournant vers la droite avant de déboucher sur la D338.

(7) Longer la départementale vers la droite avant de la traverser (attention, danger !) pour s'engager, en face, sur la petite route.
Plus loin, à l'aplomb d'un chêne majestueux, une base ULM. Continuer sur cet axe pendant 2 km.

(8) Sur la droite de la route, au lieu-dit Saint-Léger, incluse dans un lieu privé mais autorisée d'accès lors des expositions, découvrir une structure en béton intitulée "Meurtrière" (2012) œuvre de Nicolas Milhé.
Pour l'atteindre, rentrer dans la cour, rejoindre à gauche la Chapelle Saint-Léger de Piacé. À son niveau, tourner à gauche et s'engager dans le champ où en contre-bas se trouve la sculpture. Revenir sur la route et faire quelques mètres à droite.

(9) Très proche de là, un drôle de petit bonhomme intitulé "Western" (2016) œuvre de Jacques Le Keeq, surplombe le village avec au second plan le champs d'éoliennes. Poursuivre la descente jusqu'au carrefour.

(10) À droite, en bordure du champ, un panneau perforé à dominante marron. Chercher l'angle (variable en fonction de l'éclairage naturel) afin de distinguer un magnifique bovin très justement baptisé "Vache", œuvre de Kenji Harai.
Tourner à droite vers le calvaire. À son niveau, de l'autre côté de la route, à l'angle du champ, une structure composée de tubes dénommée "Joli Turbin" est l'œuvre de Séverine Hubard.
Remonter la Rue de l'église.

(11) Au niveau de la salle municipale, tourner à gauche vers le parking. À sa droite s'ouvre un sentier débouchant sur une voie goudronnée. Sur la droite de cette rue, une cabine téléphonique dénommée "Rendez-vous", (2008-2017), œuvre de Anita Molinero. Poursuivre la montée jusqu'au carrefour orné de la "Grotte de nez" (2018) œuvre de Jean Bonichon.

(12) Tourner à droite Rue du Hameau de Saint-Léger. Continuer sur le cheminement piéton rejoignant la place bordant la D338. Là, deux barrières géantes sur la Place "Vauban" (2011) sont l'œuvre de Lilian Bourgeat. Descendre la départementale.

(13) À l'angle de la D338 et de la Rue de l'Église, sur la façade à gauche de la mairie, dans une petite niche, une maquette en Légo "Legoblaster" (2010) de Christophe Terlinden, au dessus, une plaque de cocher.
Descendre la D338 sur 300 m.

(14) La traverser au passage protégé afin d'atteindre Le Paradis, lieu-dit en aval du cimetière.
Sur la gauche de la route, s'engager dans le petit chemin descendant pour découvrir au bord du ruisseau une cabane intitulée "La cabane pour Jean Genet" (2009) œuvre de David M. Clarke.
Revenir sur la route. Un peut plus haut que le cimetière, dans un champ en contrebas de la route, une œuvre en devenir intitulée "Portable Garden" (1994-2019) de Lois Weinberger.
Revenir sur la D338 et la remonter jusqu'au n°9.

(15) Remarquer sur le pignon de la maison, une peinture murale (jaune-blanc-bleu) qui symbolise "La route d'or" œuvre de Jean-Baptiste Sauvage.
Continuer pour rejoindre à gauche la Rue de l'Église. Sur la façade du n° 4, un panneau "Je suis fou du chocolat LANVIN".
Rejoindre le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 69m - Parking rue de l'église
1 : km 0.41 - alt. 64m - Passerelle en bois - Bienne (rivière)
2 : km 0.55 - alt. 66m - Cour du Moulin de Blaireau _ Parpaing
3 : km 0.66 - alt. 67m - Petite passerelle métallique
4 : km 2.67 - alt. 65m - Lavoir et pont - Sarthe (rivière)
5 : km 3.14 - alt. 71m - Place du Général Leclerc
6 : km 5.53 - alt. 83m - Bifurcation, à droite
7 : km 9.61 - alt. 98m - D338, route en face
8 : km 11.29 - alt. 93m - Chapelle Saint-Léger de Piacé et petit bonhomme
9 : km 11.69 - alt. 89m - Petit bonhomme
10 : km 12.15 - alt. 64m - Carrefour _ Vache - Calvaire - Œuvre tubulaire
11 : km 12.42 - alt. 64m - Parking de la salle municipale
12 : km 12.66 - alt. 75m - Grotte de Nez
13 : km 13.04 - alt. 71m - Carrefour _ Façade de la Mairie
14 : km 13.33 - alt. 67m - Lieu-dit le Paradis
15 : km 13.92 - alt. 68m - Peinture ''La Route d'or"
D/A : km 14.06 - alt. 69m - Parking Rue de l'Église

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1717SB, 1718SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Piacé

  • Église Notre-Dame : XIe et XIIe siècles et années 1860.
  • Colombier de Béchereau : Propriété privée. Est toutefois visible depuis la route d'accès à la ferme. Au niveau du (10), suivre la route à gauche du calvaire (détour d'environ 400 m A/R).
  • Chapelle du prieuré Saint-Léger : Du XIIIe siècle (Inscrite au MH en 1987). Elle est incluse dans un lieu privé mais autorisée d'accès lors des expositions.
  • Piacé le Radieux, Bézard – Le Corbusier : Ce village, dans les années 1930 à fait l’objet d’un projet architectural développé par Le Corbusier (1887-1965) et Norbert Bézard (1896-1956). Baptisé "La ferme radieuse et village coopératif". Ce projet n'aboutira pas. En Sarthe, seul souvenir de cette époque, "La Cantine se trouve à Marçon (72) Chemin de la Demee.
  • Moulin à blé de Blaireau : C'est dans ce lieu, au cœur même du village, que siège l'association animant ce centre d’art dédié à l’architecture, art contemporain et design. Lieu de réflexion et de recherche sur le territoire et le patrimoine local, il est également un lieu de diffusion et de promotion de la création contemporaine.
  • Champ d'éoliennes de la Morillonnerie : 6 éoliennes installées en 2013 dont 2 situées sur la commune de Piacé.

Juillé

  • Église Saint-Julien : À voir : lambris, des retables et une statue de sainte femme, œuvres du XVIIe siècle.
  • Maison médiévale dite Logis Du Gesclin : La Mairie est dans ces murs depuis 2016. Sur sa partie gauche, les ruines d'un édifice plus ancien (le Vieux château) se terminent par un bâtiment gallo-romain heptagonal (en cours de restauration).
  • Serment de Koufra : Ce célèbre serment prononcé par le Colonel Leclerc le 2 mars 1941 à l’issue de la bataille livrée contre les troupes allemandes du 21 décembre 1940 au 2 mars 1941 à Koufra (Libye).

"Jurez de ne déposer les armes que le jour ou nos belles couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg".

Plaques de cocher
Instituées en France par une loi du XVIIIe siècle, ces plaques, en fonte, indicatrices de directions et de distances étaient implantées aux carrefours, positionnées sur des poteaux ou façades de maison à une hauteur 2,50 m afin de pouvoir être lues par les cochers.

Autres randonnées dans le secteur

De Saint-Christophe-du-Jambet au Lac de Sillé-le-Guillaume
Distance 21.55km Dénivelé positif +327m Dénivelé négatif -239m Durée 7h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Christophe-du-Jambet - 72 - Sarthe

Une randonnée pour découvrir (ou redécouvrir) la campagne du Nord Sarthe et la forêt domaniale de Sillé-le-Guillaume.

De Saint-Christophe-du-Jambet au Lac de Sillé-le-Guillaume (boucle)
Distance 39.53km Dénivelé positif +441m Dénivelé négatif -442m Durée 2 jours Facile Facile
Départ Départ à Saint-Christophe-du-Jambet - 72 - Sarthe

Un circuit en boucle de 40km sur 2 jours, pour découvrir (ou redécouvrir) la campagne du Nord Sarthe et la forêt domaniale de Sillé-le-Guillaume.

Aux détours d'une petite cité de caractère
Distance 19.84km Dénivelé positif +117m Dénivelé négatif -118m Durée 6h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Fresnay-sur-Sarthe - 72 - Sarthe

Ce circuit vous permettra de découvrir Fresnay-sur-Sarthe, petite de cité de caractère nichée dans les Alpes Mancelles, ainsi que ses alentours notamment grâce au GR®36A.

Par les portes et les remparts de Bourg-le-Roi
Distance 8.32km Dénivelé positif +82m Dénivelé négatif -82m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Bourg-le-Roi - 72 - Sarthe

Ce circuit en boucle relie Chérisay et Bourg-le-Roi. Il vous fera découvrir tantôt un patrimoine naturel tantôt un patrimoine architectural rare.

Autour de Fresnay-sur-Sarthe
Distance 19.08km Dénivelé positif +186m Dénivelé négatif -186m Durée 6h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Douillet - 72 - Sarthe

La vallée de la Sarthe et visite de Fresnay-sur-Sarthe.

Distance 4.7km Dénivelé positif +79m Dénivelé négatif -79m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Ancinnes - 72 - Sarthe

Cette belle randonnée est un véritable plaisir à la découverte de la forêt de Perseigne aux abords d'Ancinnes et de très belles demeures, simples et anciennes.

Distance 10.97km Dénivelé positif +107m Dénivelé négatif -109m Durée 3h25 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Rigomer-des-Bois - 72 - Sarthe

Découvrez le charme de la forêt domaniale de Perseigne à la limite du "Maine Normand".

Circuit du Bois des Isles
Distance 8.59km Dénivelé positif +127m Dénivelé négatif -124m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à La Chapelle-Saint-Fray - 72 - Sarthe

Au cours de cette randonnée vous découvrirez des croix archaïques en raison de leurs formes curieuses. Vingt, voire trente générations ont posé leur regard sur elles.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.