Favoris De légendes en légendes - Jour 2

Une randonnée Saint-Jean-de-Laur créée le lundi 24 mars 2014 par classes.ereavillefranche. MAJ : mercredi 09 novembre 2016

Cette randonnée fait partie intégrante du circuit De légendes en légendes.

Laissez-vous porter par les légendes locales et celles inventées par les élèves de l'EREA. Très beau circuit aux multiples décors!

Fiche technique
Circuit de plusieurs jours :
De légendes en légendes
Durée Durée moyenne: 2h45[?]
Distance Distance : 8.06km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 182m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 44m
Point haut Point haut : 313m
Point bas Point bas : 156m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Saint-Jean-de-Laur (46260)
Départ Départ : N 44.45734° / E 1.850377°
Arrivée Arrivée : N 44.484745° / E 1.918499°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2238O
Téléchargez : -
Gouffre de Lantouy - Départ Cazelle sur le Causse Le Saut de la Mounine - Arrivée La Croix des Belges

Description de la randonnée

Départ du Gouffre de Lantouy, direction Salvagnac-Cajarc.

(D) S'orienter Sud, rejoindre la route et bifurquer à gauche pour atteindre la D146.

(1) Tourner à gauche, direction Salvagnac-Cajarc et longer la route en respectant les règles de prudence d'usage. Passer devant une résurgence sur la droite (indiquée "source" sur la carte) et poursuivre 200m environ.

(2) Quitter la route et prendre un chemin sur la droite (devant une propriété) qui part en montant. Arrivé au croisement au niveau de l’éboulis de pierres (ne figure pas sur la carte), garder la gauche en continuant sur le chemin de pierres.

(3) Une fois au sommet de la montée, n'oubliez pas de vous retourner pour apprécier le point de vue ! Poursuivre jusqu'à une petite route. Bifurquer à droite et aller voir la fontaine.

(4) Rebrousser chemin et suivre la route jusqu'aux premières maisons du hameau de Causse de Salvagnac. Tourner à droite et continuer la route toujours tout droit sur 600m environ.

Au croisement avec la D24 (route Villefranche-Salvagnac), traverser (prudence) et continuer en face sur le chemin. Prendre à gauche à la fourche qui suit en direction du pylône et filer tout droit jusqu'à un croisement de chemins en Y.

(5) Bifurquer à droite et, au deuxième Y, 30 mètres plus loin, prendre à gauche. Rejoindre un route et suivre celle-ci, en allant tout droit. 300m plus loin environ, bifurquer à gauche pour se rendre à la Croix des Belges.

(6) Revenir sur ses pas et reprendre la route à gauche jusqu'à un croisement (croix et puits).

(7) Faire un droite-gauche, monter la petite côte et rejoindre la D147. Suivre la route à droite sur 100m environ (prudence) puis prendre le joli chemin sur la gauche.

(8) Sur la droite, entre les genévriers typiques du causse, vous pouvez voir une très jolie petite cazelle.
Continuer ce chemin jusqu'à rejoindre la D127. La récompense approche... Continuer tout droit sur la D127 et faire 250m environ pour arriver au point de vue du Saut de la Mounine (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 165m - Gouffre de Lantouy
1 : km 0.28 - alt. 165m - À gauche à la D146
2 : km 1.24 - alt. 165m - BIfurcation, prendre le chemin à droite
3 : km 1.98 - alt. 272m - Point de vue
4 : km 2.18 - alt. 282m - Fontaine
5 : km 3.88 - alt. 297m - À droite au croisement en Y
6 : km 5.29 - alt. 290m - Croix des Belges
7 : km 6.38 - alt. 301m - Croisement, faire un droite-gauche
8 : km 7.21 - alt. 308m - Cazelle sur la droite
A : km 8.06 - alt. 310m - Saut de la Mounine

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2238O.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Description du site de Lantouy :
La rivière nommée L’Oule se jetait dans un gouffre où il y avait de l’eau vert-clair. Dans cet endroit, il y avait beaucoup de végétation. C’est un bel endroit à visiter. Le gouffre était profond, il y avait des pierres… On pouvait percevoir de belles couleurs vives : bleu, vert, gris…

La légende :
Il est un cours d’eau nommé Lantouy qui témoigne d’un épouvantable drame que pourrait bien expliquer l’apparition d’un mystérieux gouffre, révélée par une légende transmise par nos anciens du Rouergue et du Quercy…
Autrefois existait, paraît-il, un couvent avec trente-trois sœurs, sur le flanc de la colline. Une fille-mère y effectuait de menus travaux, laissant son nouveau-né à la bonne garde des dévotes. Elle suivait un rituel quasi immuable : laver le linge, l’étendre, et s’en retourner au couvent où les religieuses lui dressaient le couvert en échange. Un jour, affamée plus que de coutume, après des heures de dur labeur, elle se jeta sur sa pitance au goût de civet. Une fois son assiette bien entamée, elle crut voir au fond de celle-ci des doigts de bébé. Paniquée, affolée, la servante exigea des sœurs qu’elles lui amènent son chérubin sur le champ. Embarrassées, les religieuses la conduisirent dans une chambre où se trouvait le berceau. L’enfant donnait l’impression de dormir de tout son saoul. Soulagée, la jeune femme courut vers le berceau pour se saisir du bambin. Mais, pas encore remise de ses émotions, elle trébucha et donna un coup de pied au berceau. C’est alors que la tête de l’enfant roula dans la pièce.
Livide, elle se mit à hurler si fort que le son de sa voix se répercuta dans tout le pays : « Maudit soit ce couvent ! Qu’il périsse, lui et ses sœurs dans les entrailles de la terre et soit recouvert d’eau ! » Aussitôt dit, la bâtisse construite en hauteur s’effrita et se mit à glisser. Les pierres roulèrent une à une jusque dans la combe. Puis les cloches de la chapelle suivirent dans un effroyable fracas. Là où elles s’arrêtèrent, un trou apparut et aussitôt se remplit d’eau.
On dit encore aujourd’hui que lorsque l’orage gronde, lorsque le ciel semble rejoindre la terre, monte du plus profond des entrailles du gouffre de Lantouy le son des cloches. Un glas entêtant emplit alors toute la vallée de son atmosphère de requiem…

Texte inspiré de :
https://www.ladepeche.fr/article/2010/01...
https://www.france-pittoresque.com/spip....

Le Saut de la Mounine :
Ici, au bord de la falaise, l'oiseau de passage se posant aux confins du Rouergue et du Quercy se tâte d'abord le pouls. Grandiose, le lieu l'est. On se dit que la liberté y puise quelque chose d'infini, d'impalpable aussi, tant le Lot qui roucoule dans cette bien belle vallée, apparaît ici tellement paisible. Derrière le visiteur, le Causse de Villeneuve. Face à lui, le Château de Montbrun. Entre les deux, la route Ambeyrac-Saujac d'où le point de vue tient du sublime. Et sous ses pieds, cette légende. À la fois fantasque, surréaliste mais tellement vraie. La légende du Saut de la Mounine.

Le 30 mai 1424, un pèlerin venait de Conques à Villefranche. Il avait amusé quelques années les moines de l'abbaye, une guenon l'imitant. Sur le chemin de Toulonjac, s'en allant vers le Lot, absorbé par ses méditations, sur le bord du précipice, il perdit pied brusquement, malgré les cris de la mounine (la guenon). Heureusement la corde dont il était ceint s'accrocha à une grosse branche de buis et il se trouva au bord d'une petite grotte d'où s'échappa aussitôt « tout un vol de gourpatasses, de cobéca, et de ratas-ponadas » (H. MOULY). La mounine sauta aussitôt dans la petite caverne et Cidoine, notre pèlerin, l'y suivit. Les paysans découvrirent l'ermite et lui apportèrent du lait, des cabécous, du pain, des fruits, des noix. On venait voir l'ermite pour « l'approvisionner et pour lui demander » « de los approudelar per montar au ciel ». Parmi les habitants qui l'adoptèrent, il y eut Ghislaine, la fille du seigneur de Montbrun. Renaud, sire de Gaifié, dont le père était toujours en conflit avec celui de Ghislaine, venait aussi le visiter. Comme dans bien des histoires, l'amour naquit de la rencontre entre les deux jeunes. Et la proximité de la grotte devint leur point de rendez-vous. Lorsque Ghislaine avoua son amour pour Renaud à son père, son sang ne fit qu'un tour. Il lui aurait dit : « Je préfère te voir sauter du roc au moine plutôt que tu épouses ce garçon ». Ne sachant à quel saint se vouer, Ghislaine interrogea Cidoine. Il eut alors une idée de génie : « Le jour où ton père partira à la chasse, tu viendras avec ta plus belle robe ». Ce jour-là, tous les deux et la guenon accédèrent au sommet de la falaise. La vieille et aveugle mounine fut habillée de la robe. Cidoine la fit alors « cabusser » de la falaise. De loin, Ogier vit la robe rouge plonger dans la rivière, il crut qu'il venait de perdre sa fille. Cidoine l'attendait au bord du Lot. Face à son désespoir, il lui avoua que sa fille était bien vivante et que c'était la guenon qui avait péri. Aussitôt, il fit venir Renaud et Ghislaine pour célébrer les fiançailles. La noce suivit et les deux familles se réconcilièrent... Depuis, les soirs de vent d'autan, la légende du fantôme de la Mounine se répand dans tout le pays...

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 0/5
Nombre d'avis : 0
Fiabilité de la description : Non utilisé
Fiabilité du tracé sur carte : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Non utilisé


Visorandonneur
le lundi 08 octobre 2018 à 08:35

je n'ai pas fait cette randonnée mais je connais le gouffre de lantouy et clui de loule.site interessant.il est dommage que la randonnée soit un aller/retour et non un circuit
pierre

Autres randonnées dans le secteur

Les berges du Lot à Saint-Cirq-Lapopie
Distance 16.6km Dénivelé positif +329m Dénivelé négatif -322m Durée 5h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Cirq-Lapopie - 46 - Lot

Une randonnée qui permet de découvrir Saint-Cirq-Lapopie, la rivière Lot et son chemin de halage, puis le causse au-dessus du village. Je vous propose aussi une variante plus courte.

Quatre villages, deux châteaux et une rivière
Distance 12.26km Dénivelé positif +301m Dénivelé négatif -308m Durée 4h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cénevières - 46 - Lot

Quatre villages avec chacun des caractères bien différents :
- Cénevières et son superbe château
- Calvignac, perché sur la falaise
- Larnagol, blotti dans une échancrure de la falaise
- La Toulzanie, village troglodyte
La rivière Lot entre ces quatre villages et un chemin qui monte sur la falaise rive gauche et reste dans la plaine rive droite.

Le circuit des sept hameaux
Distance 12.71km Dénivelé positif +276m Dénivelé négatif -268m Durée 4h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cénevières - 46 - Lot

Au départ du beau hameau de Roquecave, ce parcours s'effectue sur de très beaux chemins de causse jalonnés de hameaux magnifiques (Saint Clair, Mas de Goyre, Mas des Ygots, Mas de Labat, Mas des Bories, Mas de Rastouillet). La traversée de la Combe de Moundou est aussi un temps fort de ce périple. De plus, on découvre sur ce parcours de nombreux témoignages du patrimoine rural local (lavoir, fontaine, puits, pigeonniers, gariottes, calvaires et dolmens).

Saint Cirq Lapopie Du camping la Truffière à Bouziès chemin de halage
Distance 13.37km Dénivelé positif +481m Dénivelé négatif -485m Durée 5h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Cirq-Lapopie - 46 - Lot

Boucle en huit par le Cirque de Vènes et le village de Saint-Cirq-Lapopie. Chemin de halage remarquable jusqu'à Bouziès puis retour par le Causse et le Chemin de Croix.

Distance 12.3km Dénivelé positif +455m Dénivelé négatif -448m Durée 4h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cajarc - 46 - Lot

Circuit sur les hauteurs de la Vallée du Lot, offrant de nombreux points de vue et la découverte des paysages du Causse.

Distance 11.4km Dénivelé positif +187m Dénivelé négatif -196m Durée 3h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Chels - 46 - Lot

Venez découvrir sur le causse de Saint-Chels, au coeur du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, la randonnée des dolmens.

Boucle de la basse vallée du Célé
Distance 19.74km Dénivelé positif +572m Dénivelé négatif -576m Durée 7h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Orniac - 46 - Lot

Au départ du hameau des Granges à Orniac, découverte de la basse vallée du Célé jusqu'à sa confluence avec le Lot. Belle vue sur les falaises entre Bouziès et Saint-Cirq-Lapopie et retour par Pech Merle et Cabrerets.

Saint-Cirq-Lapopie
Distance 5.18km Dénivelé positif +187m Dénivelé négatif -185m Durée 1h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Cirq-Lapopie - 46 - Lot

Cette randonnée vous propose un parcours au-dessus du village médiéval de Saint-Cirq-Lapopie et offre de multiples points de vue pour de belles photos du village.
This track will take you along footpaths down to the medieval village and than back up to the hotel. There are a lot of places to make the best pictures of the village.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.