De la Basse Lay au Bois de Chavenois

Agréable randonnée à proximité de la la métropole de Nancy qui permet de découvrir la nature d'une côte de Meurthe et Moselle. Ce parcours est assez sportif car les montées et descentes du coteau se font en ligne droite avec une assez forte déclivité. Le cheminement dans la forêt du plateau permet une approche de la nature en milieu forestier. De nombreux oiseaux égaieront votre déplacement et le trajet en pleine forêt peut vous permettre de voir des chevreuils ou biches avec un peu de chance.

Fiche technique
n°3428289
Une randonnée Lay-Saint-Christophe créée le jeudi 18 juin 2020 par pgetrochon. MAJ : mardi 14 juillet 2020
Durée Durée moyenne: 2h45[?]
Distance Distance : 7.95km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 161m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 153m
Point haut Point haut : 361m
Point bas Point bas : 207m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Lay-Saint-Christophe (54690)
Départ Départ : N 48.751001° / E 6.196685°
Carte Carte IGN : : Ref. 3315ET - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Grande clairière au Sud du Bois de la Falizière Dans le bois Arbre "isolé" dans la forêt Chemin dans le Bois de Chavenois

Description de la randonnée

(D/A) Partir vers le Sud-Est, tourner deux fois à gauche et monter la Rue de Faulx en forte déclivité. Croiser le Chemin des côtes côté droit et continuer tout droit.

(1) Au croisement, virer à gauche dans le chemin du Rupt d'Adoue. Descendre doucement et atteindre le bord d'un étang. À la fourche située à l'extrémité de l'étang, continuer plein Nord sur le large chemin de droite qui longe une langue de bois.

(2) À l'intersection suivante, tourner à gauche et franchir un ruisseau. Rejoindre un chemin balisé et le suivre à l'Ouest en montée dans le Bois de Chavenois. Le chemin a une forte déclivité. En haut, tourner à droite et suivre un chemin à plat qui ne tarde pas à devenir un simple sentier (balisé point Jaune sur fond Blanc).

(3) Au croisement, bifurquer à gauche et suivre le chemin caillouteux entre deux zones de bois. Plus loin (cote 347), rejoindre une belle allée forestière, en calcaire blanc et la suivre à gauche. Demeurer sur chemin principal, Ouest puis Nord-Ouest, et ignorer tous les départs sur les côtés.

(4) Au carrefour, prendre le premier chemin sur la gauche. Aller avec une orientation Sud-Sud-Est. Au bout (grand arbre sur la gauche), tourner à gauche puis aussitôt à droite. Au croisement en T, effectuer un droite-gauche pour continuer au Sud.

(5) À la fourche qui se présente bientôt, suivre le chemin de droite. Ignorer un chemin venant de la droite et aller tout droit. Croiser plusieurs chemins et garder une orientation Sud-Sud-Est. Aboutir à un croisement de cinq chemins.

(6) Continuer dans le chemin en face (Sud-Est) qui monte légèrement. Ignorer les départs sur les côtés.

(7) À la fourche, prendre le chemin de gauche. Serpenter en sous-bois et gagner la lisière. Tourner alors à gauche (Est) et demeurer en lisière.

(8) Au croisement, emprunter sur la droite le Chemin de la Taye. Descendre avec une forte déclivité. En arrivant aux premières habitations, continuer tout droit et dépasser l'école côté gauche pour rejoindre le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 208m - Parking chemin du Chavenois (en face école)
1 : km 0.96 - alt. 260m - Croisement
2 : km 1.71 - alt. 248m - Intersection
3 : km 2.89 - alt. 336m - Croisement
4 : km 4.28 - alt. 355m - Carrefour de sept chemins
5 : km 5.44 - alt. 341m - Fourche
6 : km 6.03 - alt. 323m - Croisement de cinq chemins
7 : km 6.5 - alt. 325m - Fourche
8 : km 7.06 - alt. 315m - Croisement en haut du Chemin de la Taye
D/A : km 7.95 - alt. 208m - Parking chemin du Chavenois (en face école)

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe au début du Chemin du Chavenois (en face de l'école en contrebas du parking réservé aux personnels de l'école)

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être très bien chaussé.

Ce parcours n'est que partiellement balisé. Le balisage est existant du départ (Croix Jaune - en X - sur fond Blanc jusqu'au chemin à plat dans le bois de Chavenois un peu avant le point , puis un point Jaune sur fond Blanc jusqu'au point (4). En conséquence, il est conseillé de suivre les indications de ce descriptif et de la carte en y alliant une lecture des paysages traversés. Les indications de distance depuis le point de départ, voire les coordonnées GPS des points de passage (départ inclus) peuvent également faciliter le repérage du randonneur.
L'utilisation d'un GPS ou d'un smartphone avec l'application Visorando peut faciliter le déplacement du marcheur (du point (4) au point (8) ) . Ce parcours, qui ne présente pas de difficultés, mais coupe de nombreux chemins qui peuvent induire en erreur le marcheur.

Variante : En arrivant au croisement au chemin à plat en haut de la montée directe dans la pente du coteau dans le Bois de Chavenois (au Sud-Ouest du point ), prendre le chemin à plat vers la gauche et le suivre tout droit jusqu'à rejoindre le point (8). Le circuit fait alors 4,8 km.

Randonnée réalisée par l'auteur le 23 juin 2020 (circuit court) et 24 juin 2020 (circuit complet)

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3315ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Lay Saint Christophe
En ancien lorrain, lay désigne une colline ou un petit mont. En effet le village est à flanc de colline. Le mot lay, en langage ancien, désigne les structures implantées sur les hauteurs.
En 1965, on trouva sur le territoire communal plusieurs objets mérovingiens, dont un bandage herniaire double conservé au musée lorrain de Nancy.
Le village gallo-romain de Layum devint la résidence des maires du palais d'Austrasie à l'époque mérovingienne : saint Arnoul, évêque de Metz et ancêtre de Charlemagne, naquit au château de la Haute-Lay vers 580. Il partagea l'éducation du jeune roi Dagobert avec Pépin de Landen, dont la fille épousa son fils : ce furent les grands-parents de Charles Martel.
Lay-Saint-Christophe a été le site d'une abbaye très florissante. Il y eut une église à la Basse-Laye à partir du XIIe siècle.
La commune comptait environ 1000 habitants aux XVIIIe et XIXe siècles : on y exploitait alors deux mines de fer et de nombreuses industries y étaient prospères : scieries, tanneries, tuileries, fabriques de brosses et de noir de fumée. Aujourd'hui, elles ont toutes disparu.

Édifices civils
Vestiges d'enceintes protohistoriques.
Maison particulière XVIIe, dite « de la Samaritaine » : maison, escalier de l'aile ouest, décor intérieur, chambre d'eau, galerie, terrasse, jardin, objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 13 septembre 2000.
Hospice (ancien château).
Moulin Noir XVIIIe.
19 fontaines (anciens lavoirs) du XVIIIe et XIXe siècle.
L'hôtel de ville héberge un musée des arts et traditions populaires lorraines.
Nombreux hôtels particuliers du XVe au XXe siècle dans la Haute-Lay.

Édifices religieux
Église Saint-Christophe
Ruines d'église prieurale romane XIe à la Haute-Lay dont l'emprise est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du 24 février 1986.
Vestiges du prieuré de la Haute-Lay XIe : tour Saint-Arnou et anciens bâtiments monastiques transformés en habitations également inscrits monuments historiques par l'arrêté du 24 février 1986.
Église Saint-Christophe de la Basse-Lay reconstruite en 1862 : clocher XIIe, statues de bois sculpté XIVe/XVIe/XVIIe.
Source : Wikipédia (extraits)

Restauration des trois fontaines
Fontaine du Chavenois
Alimentée par une source située en amont dans la forêt avoisinante, cette fontaine a été construite en 1811.
Véritable lieu de vie et point central du village, les habitants y venaient chercher leur eau, laver leur linge et le
bétail venait s'y abreuver. En 1856, le Sieur François Grandjean, propriétaire d'une tuilerie signa une convention avec la commune pour qu'il puisse capter, sur les versants de Bouxières et de Fontenois, les eaux nécessaires au bon fonctionnement de sa tuilerie. Il récupéra l'eau des sources et la répartit dans les fontaines existantes. De ce fait, il alimenta cette fontaine par la source de Chavenois. Des travaux sont nécessaires pour que la fontaine retrouve tout son lustre d’antan.
Fontaine des Dames
Cette fontaine a été construite en 1857 afin d'alimenter en eau la partie basse du village. Lors des travaux
d'assainissement de la commune en 1966, la fontaine fut démolie. En 1977, grâce à la volonté d'un layen, M. Jean Edouard, elle fut reconstruite par des bénévoles en suivant les détails d'une carte postale. Sa reconstruction fut l’objet d’un grand élan de mobilisation puisque les habitants ont fourni les matériaux et le matériel nécessaires. Aujourd’hui, la fontaine se dresse sur une placette pavée, entourée de pelouse et de pommiers récemment plantés. Malheureusement, le temps, les intempéries et les manipulations malencontreuses des hommes, en sont venus à bout. Les margelles sont très abîmées, l’auge est fissurée,
l'étanchéité est pratiquement inexistante et le moine est usé.
Fontaine de Courcelles
Cet ancien lavoir daté de 1811 est alimenté par la source de Lolincourt. Cette source canalisée, au débit très
important, était le lieu de rendez-vous des lavandières. A l’époque, le lavoir était constitué de 3 grands bacs en
bois : 1 pour le lavage et les 2 autres pour le rinçage et l'égouttage. Au fil du temps, il a perdu de son utilité et est devenu une fontaine. Restaurée en 1973, la fontaine a conservé son moine mais les auges ont été réduites et ne sont plus étanches. Le parcours touristique du Bassin de Pompey dispose, depuis fin 2017, d’une visite dédiée aux fontaines layennes, intitulée « le village au fil de l’eau ». La restauration de ces trois fontaines sera mise en avant dans le cadre de ce circuit découverte.
Source : Appel au Mécénat avec la Fondation du Patrimoine

Quelques Layens illustres :
Louis Guingot
Louis Guingot a habité Lay-Saint-Christophe dans sa propriété de « La Tuilerie », aux Corvées, de 1936 à 1948 (année de son décès). A cette époque, qui n’est pas la meilleure de son parcours d’artiste, il a surtout vécu de la culture de son jardin plutôt que de son art. Car, dès 1939, la guerre l’a coupé de son principal travail, celui de chef décorateur de scène du théâtre de Lunéville.
Pour en savoir davantage

Antonin Daum et Emile Wirtz
Ces deux figures de l’école de Nancy et de la cristallerie Daum ont séjourné au début du XXe siècle dans notre village où une rue et une place portent leur nom.
Pour en savoir davantage

Le Baron de Courcelles
ce bienfaiteur de Lay-Saint-Christophe
Pour en savoir davantage
Source site officiel de la commune

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 21 septembre 2020 à 18:27

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 14 septembre 2020
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Concernant le point 5, à la fourche il ne faut pas continuer tout droit car on descend vers bouxières,noter prendre le chemin de gauche légérement encaissé.
Randonnée très agréable

Franscisco

Autres randonnées dans le secteur

De Lay-Saint-Christophe au Bois de Faulx
Distance 10.46km Dénivelé positif +212m Dénivelé négatif -210m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lay-Saint-Christophe - 54 - Meurthe-et-Moselle

Agréable randonnée sur le plateau forestier au-dessus de Lay-Saint-Christophe. Elle traverse le Bois d'Eulmont et la Forêt Communale d'Eulmont et offre un parcours très nature aux portes de la métropole de Nancy. Le randonneur sera accompagné du chant de nombreux oiseaux tout au long du parcours. Le village de Lay-Saint-Christophe compte 17 fontaines dont certaines sur ou à proximité du chemin.

Du château d'Eulmont à la Tour du Crany
Distance 9.58km Dénivelé positif +200m Dénivelé négatif -198m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Eulmont - 54 - Meurthe-et-Moselle

Amoureux des vieilles pierres, cette agréable randonnée sur la commune d'Eulmont vous permettra de découvrir
le village-rue d'Eulmont chargé d’histoire, de voir de nombreuses fontaines, le mur de l’église, de monter sur les coteaux au milieu des vergers pour accéder à la Tour du Crany et de profiter de vues imprenables sur la vallée de l’Amezule !

Les boucles de la Moselle entre Champigneulles et Frouard
Distance 14.28km Dénivelé positif +10m Dénivelé négatif -11m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Champigneulles - 54 - Meurthe-et-Moselle

En partant de Champigneulles, une boucle qui longe la Meurthe dans ces derniers kilomètres pour voir la rencontre de la Moselle et de la Meurthe à Frouard. Retour par le canal de la Marne au Rhin, en passant par les très beaux tags sous le pont de Bow String à Frouard.

Distance 9.83km Dénivelé positif +163m Dénivelé négatif -162m Durée 3h15 Facile Facile
Départ Départ à Bouxières-aux-Dames - 54 - Meurthe-et-Moselle

Bouxières-aux-Dames, du haut de sa colline, le village surplombe l'A31.
Riche de sites classés surprenants et bucoliques, venez aussi découvrir le petit patrimoine de cette commune qui rappelle la vie et les croyances de nos prédécesseurs.
À découvrir à seulement 15km au Nord de Nancy.
Le bord de l'Étang de Mérrey tout comme la pelouse vous offriront le calme et la verdure propices à une petite halte.

Le Grand Couronné
Distance 16.99km Dénivelé positif +282m Dénivelé négatif -281m Durée 5h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bouxières-aux-Chênes - 54 - Meurthe-et-Moselle

Belle randonnée dans le bois de Faulx.

Le tour du Plateau de Malzéville
Distance 8.61km Dénivelé positif +74m Dénivelé négatif -73m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Dommartemont - 54 - Meurthe-et-Moselle

Agréable parcours sur le Plateau de Malzéville à la Porte de Nancy qui offre un coin de nature assez dépaysant tout en faisant le pourtour au large d'un aérodrome. Le circuit présente des milieux naturels variés avec des passages dans les bois, d'autres en lisière, d'autres encore dans des parcelles en herbe ou des landes.

Boucle de la Moselle en passant par Frouard, Pompey et Liverdun
Distance 16.55km Dénivelé positif +178m Dénivelé négatif -174m Durée 5h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Frouard - 54 - Meurthe-et-Moselle

Une boucle à partir de l'Écluse de Clévant à Frouard. Passage au-dessus de la Moselle pour arriver à Pompey. Cheminement au plus près de la Moselle en passant par une série de totems métalliques et une écluse pour arriver à Liverdun. Retour par les bois.

Boucle de la Moselle entre Frouard et Liverdun
Distance 14.01km Dénivelé positif +166m Dénivelé négatif -166m Durée 4h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Frouard - 54 - Meurthe-et-Moselle

Une boucle en partant de l'écluse de Frouard-Clévant, marche dans le lit de l'ancien canal puis montée dans la ville de Frouard pour passer devant l'église et les ruines de la forteresse des Rays.
Marche vers Liverdun sur des pistes forestières.
Retour par le lit de l'ancien canal de la Marne au Rhin en passant devant les ruines de l'ancienne usine sidérurgique Barde et l'intersection astucieuse des voies ferrées des lignes Paris-Nancy et Paris-Metz.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.