Chemins de mémoire des fusillés de Vingré

Une randonnée Nouvron-Vingré créée le lundi 17 septembre 2018 par Netra. MAJ : lundi 17 juin 2019

En décembre 1914, six soldats français furent fusillés pour l'exemple dans le village de Vingré. Cette randonnée mémorielle retrace ces événements du début de la première guerre mondiale. L'itinéraire est d'abord jalonné par la retranscription de la dernière lettre de ces malheureux et par le sobre monument qui leur rend hommage. On passe à la Croix Brisée, puis aux ruines de la Ferme et aux carrières de Confrécourt, qui sont autant de témoignages de la violence inouïe de cette guerre.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 1h45[?]
Distance Distance : 5.43km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 66m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 66m
Point haut Point haut : 140m
Point bas Point bas : 73m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Nouvron-Vingré (02290)
Départ Départ : N 49.42662° / E 3.162945°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2511E
Téléchargez : -
Carrières de Confrécourt Carrières de Confrécourt Carrières de Confrécourt Ruines de la ferme de Confrécourt

Description de la randonnée

Départ de l'entrée/sortie du village de Vingré sur la D138 :
- Quand on vient de Saint-Christophe-à-Berry, c'est juste avant le panneau d'entrée dans le village et un grand hangar.
- Quand on vient du chef-lieu de la commune de Nouvron-Vingré par la D2020, arrivé au village de Vingré, prendre à gauche la D138, dépasser le monument aux fusillés et gagner la sortie du village.
Tout en veillant à ne pas gêner la circulation, se garer, soit en bordure des chemins qui partent du virage de la route, sur le bord de la route.

Balisage Jaune et Vert
Le balisage est bien présent aux intersections, relativement rare ailleurs. Dans le village de Vingré, l'itinéraire est jalonné par des plaques au nom des six soldats fusillés, mentionnées dans la description qui suit, avec photo et reproduction de leur dernière lettre.

(D/A) Suivre la Rue des Vignes en direction du centre du village. Noter tout de suite les plaques de quatre soldats :
- au n°15, côté droit, Pierre Gay ;
- au n°13, Jean Blanchard ;
- au bout du long bâtiment du n°11, Claude Pettelet ;
- après un petit pré côté gauche et avant le n°18bis, Jean Quinault.
Poursuivre sur la route en montée.

(1) Au panneau "Monument des Fusillés à 150m", continuer tout droit et trouver trois points d'arrêt :
- à droite, la cave où les soldats ont passé leur dernière nuit avant l'exécution ;
- au-dessus, un grand panneau d'information relatant les faits ;
- un peu plus loin à gauche, le monument érigé sur le lieu-même de l'exécution.
Gagner ensuite l'intersection au centre du village (petite croix de pierre).

(2) Tourner alors à gauche et, au n°1bis, trouver la plaque d'Henri Floch (orthographié Henry sur place). Continuer dans la rue et trouver sur la droite quelques tombes et une stèle, vestiges d'un cimetière militaire provisoire.

Revenir sur ses pas.

(2) À l'intersection, continuer tout droit, Rue de la Chaînée en direction de la Croix Brisée, et trouver côté gauche la plaque de Francisque Durantet. Dépasser un lavoir, suivre la route en montée et noter côté gauche l'entrée d'une ancienne carrière de pierres.

Sur le plateau, à la hauteur d'un poteau téléphonique à deux branches, quitter la route et prendre à droite un chemin des champs qui se dirige vers un bosquet. Noter sur la gauche la silhouette de l'ancienne distillerie de Confrécourt. Entrer dans le bosquet et découvrir le monument de la Croix Brisée (panneau d'information).

(3) Traverser une petite route et prendre en face le chemin qui démarre entre deux plots et va au Sud-Ouest à travers champs. Aboutir aux ruines de la Ferme de Confrécourt.

(4) Avant de répondre à l'invite de la flèche vers la droite, effectuer une bref aller-retour à gauche vers un petit bâtiment ruiné et une stèle en hommage à 11 soldats disparus en septembre 1914 et retrouvés sur place en 1999.

(4) Continuer au Nord-Ouest sur le chemin balisé (tout droit quand on revient de la stèle).

Balisage Rouge et Blanc

(5) Environ 150m après, abandonner momentanément le chemin, descendre un escalier sur la gauche, suivre le GR®12 et aboutir rapidement au site des Carrières de Confrécourt (ancien cantonnement de troupes ; vestige d'un boyau taillé dans le calcaire pour accéder aux tranchées).

Remonter jusqu'au chemin principal.

Balisage Jaune et Vert + Rouge et Blanc

En haut de l'escalier, suivre à gauche (Nord-Ouest) le chemin principal.

Balisage Jaune et Vert

Au croisement en T, suivre la petite route à gauche (laisser le GR® partir à droite). Quand le goudron laisse place à une piste caillouteuse, longer un bois côté droit.

(6) À l'angle du bois, tourner à droite (ni flèche ni balise ici mais, côté gauche de la piste, un panneau mentionnant le Chemin de Vingré à Vaux). Après avoir dépassé le bois, descendre entre les champs. Traverser brièvement un bois et déboucher sur la D138 à la hauteur du panneau "Monument des Fusillés à 150m".

(1) Suivre la route à gauche jusqu'au panneau de sortie du village (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 74m - Entrée/sortie du village de Vingré sur la D138
1 : km 0.63 - alt. 93m - Carrefour de la boucle
2 : km 0.92 - alt. 97m - Vingré
3 : km 2.08 - alt. 140m - Croix Brisée
4 : km 3.02 - alt. 132m - Ruines de la Ferme de Confrécourt
5 : km 3.3 - alt. 129m - Accès aux - Carrières de Confrécourt
6 : km 3.99 - alt. 129m - Chemin de Vingré à Vaux
D/A : km 5.43 - alt. 74m - Entrée/sortie du village de Vingré sur la D138

Informations pratiques

Par temps sec, de bonnes chaussures de sport suffisent pour cette courte randonnée qui emprunte de bons chemins et de petites routes goudronnées.

Ni point d'eau ni commerce repéré sur le parcours.

Carte détaillée utile (au minimum celle qui accompagne la présente description).

Complément :
Cette randonnée peut être combinée avec la randonnée "Les coteaux de l'Aisne et les carrières du Guésot". Aux ruines de la Ferme de Confrécourt (4), suivre à gauche (Est-Sud-Est) le chemin qui passe devant une stèle et continue en lisière de bois. Trouver l'itinéraire de la seconde randonnée en son point (4). Après avoir effectué la boucle par le village de Fontenoy, de retour à la fourche (4), continuer tout droit en lisière de bois jusqu'aux ruines de la Ferme de Confrécourt. Achever la première randonnée à partir de son point (4). Compter de l'ordre de 17km pour l'ensemble, liaison comprise.

Randonnée effectuée par l'auteur le 05 octobre 2018.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2511E.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

La randonnée suit le parcours "Les dernières heures des fusillés de Vingré" conçu et aménagé sur place par la Communauté de Communes Retz-en-Valois et l'association Soissonnais 14-18.

L'affaire des fusillés de Vingré (source : association Soissonnais 14-18) :

En novembre 1914, une tranchée occupée par deux escouades du 298ème régiment d'infanterie est prise par les allemands dans une grande confusion. Certains soldats se replient suivant ainsi l'ordre d'un sous-officier (qui niera avoir lancé un tel ordre), d'autres sont faits prisonniers mais arrivent à s'échapper profitant d'une bousculade. Le commandant du corps d'armée concerné, le Général de Villaret, apprit l'événement et souhaita faire un exemple : les 24 soldats impliqués furent traduits en conseil de guerre le 3 décembre et six d'entre eux, apparemment choisis au hasard, furent condamnés à mort. Ils furent exécutés à Vingré le 4 décembre 1914.

Les six fusillés de Vingré :
- Jean Blanchard, né le 30 septembre 1879 à Ambierle (Loire).
- Francisque Durantet, né le 5 octobre 1878 à Ambierle (Loire), agriculteur.
- Henri Floch, né le 31 juillet 1881 à Breteuil-sur-Iton (Eure), greffier de justice de paix.
- Pierre Gay, né le 30 novembre 1884 à Tréteau (Allier), agriculteur.
- Claude Pettelet, né le 13 février 1887 à La Guillermie (Allier), agriculteur.
- Jean Quinault, né le 14 mars 1886 à Saint-Victor (Allier).

Les premières démarches en vue d'une réhabilitation furent entreprises en février 1919 par les veuves de deux des condamnés. Elles reçurent le soutien acharné d'un ancien camarade de régiment et témoin de la scène, Claudius Lafloque (1879-1954), employé de banque à Vichy, et l'aide d'un avocat, Jean Nicolaÿ. L’audience devant la Cour de Cassation eut lieu les 30 novembre et 1er décembre 1920. Le verdict de réhabilitation fut rendu le 29 janvier 1921.

Les dépouilles des soldats, d'abord enterrés à Vingré, furent rapatriées dans leurs villages d'origine en février 1922. Une souscription fut lancée pour l'érection d'un monument sur le lieu même de l'exécution, qui fut inauguré à Vingré le 5 avril 1925. Par la suite, des rues ou places des Martyrs de Vingré ont été nommées dans plusieurs villes de France, principalement dans les départements de la Loire et de l'Allier, dont les soldats du 298ème RI provenaient majoritairement. En 2004, le département de l'Aisne a élevé les six soldats fusillés au rang de citoyens d'honneur.

À voir en chemin :

Dans le village de Vingré, entre (D/A) et peu après (2), six points (signalés dans la description) sont consacrés à chacun des six soldats. On peut notamment y lire la reproduction de leur dernière lettre, écrite à leur femme. Leur lecture, poignante, révèle deux points communs à toutes ces lettres. D'une part, ces hommes se disent tous innocents du crime d'abandon de poste devant l'ennemi qu'on leur reproche et montrent leur parfaite conscience d'avoir été condamnés pour l'exemple. D'autre part, ils demandent tous pardon à leur femme pour la gêne que leur propre mort, dans ces circonstances-là, va leur occasionner, persuadés qu'ils étaient de la suspicion et de la réprobation dont chacune ferait l'objet compte tenu de la supposée couardise de leur époux.

Peu après (1), la cave où les condamnés ont passé leur dernière nuit, le grand panneau d'information et le monument érigé en 1925 sur le lieu de l'exécution sont particulièrement émouvants. Le monument est d'une grande sobriété et trois plaques y sont apposées :
- En haut, les noms des soldats sont énumérés ; il est indiqué qu'ils "sont tombés glorieusement", et les dates de leur exécution et de leur réhabilitation sont indiquées.
- Au milieu, un hommage des anciens combattants du 298ème RI "à la mémoire de leurs camarades morts innocents, victimes de l'exemple".
- En bas, une plaque sans doute plus récente, et de portée plus générale : "Pendant la Grande Guerre, des centaines de militaires furent fusillés, certains "pour l'exemple". 42 ont été réhabilités. Que ce monument érigé à la mémoire des six fusillés de Vingré vous fasse également souvenir de tous ceux qui, fusillés pour l'exemple, connurent le même sort injuste."

En (3), la Croix Brisée a été érigée en 1929, à l'initiative du Marquis de la Croix (sic) à la mémoire des soldats morts sur le plateau.

En (4), la Ferme de Confrécourt fut le théâtre de durs combats et fut soumis à de nombreux bombardements. Les ruines semblent avoir été laissées en l'état.

En (5), les Carrières de Confrécourt servirent de cantonnement aux troupes françaises. L'accès n'en est pas libre mais on peut avoir un premier aperçu à travers les grilles. Des visites sont organisées chaque premier dimanche du mois, de mars à septembre (2€ par personne). Rendez-vous à 15 heures devant le monument de la Croix-Brisée. Contact : Soissonnais 14-18, tél. 03 23 55 17 18.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.83/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 4.5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur modérateur
le lundi 03 juin 2019 à 14:14

Bonjour josnieppe, et merci de tes commentaires.

Merci de l'information relative au point de stationnement : je vais modifier la description en conséquence. Pour être certain d'avoir bien compris, quand tu dis "en amont", ça veut dire en remontant vers le mémorial ou en s'en éloignant encore plus ?

Bien cordialement,
Etienne
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le lundi 03 juin 2019 à 10:50

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 19 mai 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Attention! le parking indiqué n'est plus possible. Devant le grand hangar de ferme le propriétaire a apposé des panneaux "propriété privée". Selon le voisin trop de véhicules bus à certaines périodes.Il est possible de se garer 200m en amont sur un petit espace qui mène aux champs.
Sinon circuit très intéressant. A recommander.


Visorandonneur
le lundi 25 février 2019 à 19:29

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 24 février 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Un circuit très agréable et une saisissante leçon d'histoire. A effectuer toutefois par temps très sec.

Autres randonnées dans le secteur

Chemins de mémoire autour d'Autrêches
Distance 7.04km Dénivelé positif +129m Dénivelé négatif -130m Durée 2h20 Facile Facile
Départ Départ à Autrêches - 60 - Oise

Durant la première guerre mondiale, la ligne de front a partagé la commune d'Autrèches en deux ! Cette randonnée mémorielle rend compte de la vie des combattants des deux camps ainsi que de celle des habitants pendant ces quatre dures années.

Les coteaux de l'Aisne et les carrières du Guésot
Distance 10.23km Dénivelé positif +95m Dénivelé négatif -95m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Fontenoy - 02 - Aisne

Au départ du village de Fontenoy, on monte sur le plateau entre champs et bois. Le début de la descente est marqué par le passage aux carrières du Guésot qui servit de cantonnement aux troupes françaises pendant la première guerre mondial. La fin de la randonnée se déroule dans la vallée de l'Aisne et en bordure d'étangs.

La fontaine Saint-Martin
Distance 15.69km Dénivelé positif +214m Dénivelé négatif -206m Durée 5h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Courtieux - 60 - Oise

Une randonnée par monts et vallées autour de la fontaine Saint-Martin.

Chemins de mémoire à Tracy-le-Mont
Distance 6.92km Dénivelé positif +70m Dénivelé négatif -70m Durée 2h10 Facile Facile
Départ Départ à Tracy-le-Mont - 60 - Oise

Situé à moins de deux kilomètres du front pendant la première guerre mondiale, le village de Tracy-le-Mont a vu passer nombre de soldats montant en ligne et de blessés en revenant. Cette randonnée mémorielle fait revivre ces années pénibles et passe par des lieux émouvants comme l'ancien cimetière provisoire et la nécropole nationale qui lui a été substituée.

Promenade dans Soissons à travers les âges
Distance 7.36km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -20m Durée 2h10 Facile Facile
Départ Départ à Soissons - 02 - Aisne

Riche d'une histoire doublement millénaire, la ville de Soissons présente un grande diversité architecturale : vestiges gallo-romains, abbayes et églises gothiques, pavillons Renaissance et Louis XIII, immeubles Arts Décos ... Cette randonnée urbaine invite à découvrir ce très riche patrimoine ! Une touche mémorielle est également présente en plusieurs endroits de cette ville du front de la première guerre mondiale.

Forêt de Retz - La Tour Mangin et la Guards' Grave
Distance 9.12km Dénivelé positif +148m Dénivelé négatif -148m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Puiseux-en-Retz - 02 - Aisne

La Forêt de Retz fut le théâtre d'intenses combats lors des deux batailles de la Marne, en septembre 1914 et au cours de l'été 1918. De nombreux monuments retracent cette histoire et cette randonnée propose d'en découvrir plusieurs, dont la réplique d'une haute tour d'observation et un émouvant cimetière militaire. Au départ d'un joli village avec une église charmante de simplicité, le parcours est essentiellement forestier.

Distance 6.33km Dénivelé positif +94m Dénivelé négatif -94m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à Crouy - 02 - Aisne

Petite balade sympathique à faire en famille avec le chien.

Forêt de Retz - Le monument Van Vollenhoven et la butte de Château-Fée
Distance 10.48km Dénivelé positif +108m Dénivelé négatif -101m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Longpont - 02 - Aisne

La Forêt de Retz fut le théâtre d'intenses combats lors des deux batailles de la Marne, en septembre 1914 et au cours de l'été 1918. De nombreux monuments retracent cette histoire et cette randonnée qui démarre au pied des ruines de l'Abbaye de Longpont, passe par un mémorial édifié en 1938. Des hêtraies et des pinèdes, avec de beaux sous-bois de fougères, sont au rendez-vous de ce parcours essentiellement forestier.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.