Chemin de la Croix Bastide à Bort-les-Orgues

Balade à la Croix Bastide avec vue sur les Orgues et sur la ville. Depuis la Croix Bastide, beau panorama sur la vallée et sur les orgues de Bort-les-Orgues. La descente s'effectue par une toute petite route ombragée (réservée aux riverains).

Fiche technique
n°279925
Une randonnée Bort-les-Orgues créée le mardi 14 juin 2016 par pgetrochon. MAJ : samedi 05 janvier 2019
Durée Durée moyenne: 1h40[?]
Distance Distance : 4.57km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 161m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 162m
Point haut Point haut : 577m
Point bas Point bas : 432m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Bort-les-Orgues (19110)
Départ Départ : N 45.401811° / E 2.494421°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2333E, 2434OT
Téléchargez : -
Ruelle à emprunter dans l'avenue de la gare La Croix Bastide au dessus de Bort les Orgues Route de la Bastide Vue sur les Orgues et la ville de Bort les Orgues

Description de la randonnée

Départ du parking du Champ de Foire.

(D/A) Prendre à droite le Boulevard de la Convention, puis le boulevard du Docteur Teyssier et celui de la Nation. Tourner à gauche pour emprunter le Boulevard Voltaire. Au bout, tourner à droite et traverser la Dordogne en empruntant le pont. Au débouché du pont, tourner à gauche dans l'Avenue de la Gare.

(1) Aussitôt après le magasin (fermé), prendre à droite la ruelle qui monte vers la voie ferrée. La traverser et poursuivre en face. Au débouché sur le Boulevard du Général Leclerc, tourner à gauche.

(2) Une trentaine de mètres plus loin, bifurquer à droite dans le sentier en direction de la Croix Bastide (panneau). Suivre ce sentier jusqu'à l'émetteur. Vers le haut laisser un chemin sur la droite. Au niveau de l'émetteur le sentier débouche sur un chemin qu'il faut prendre sur la gauche.

(3) A quelques centaines de mètres un sentier part sur la gauche vers la Croix Bastide (grande croix blanche). Panneau indicateur. La Croix Bastide est à une centaine de mètres. Du pied de la Croix Bastide beau panorama sur la ville et la vallée avec un bel aperçu sur les orgues qui surplombent la ville (bel emplacement pour pique-niquer).

Revenir vers le point (3), puis tourner à gauche sur le chemin de la Bastide qui monte légèrement.

(4) Au croisement, virer sur la route de droite qui descend vers Bort-les-Orgues (en sens interdit réservé aux riverains). Cette route est la Rue de la Bastide.

(5) Prendre sur la droite la Rue du Bouchet en laissant sur la gauche l'Avenue Georges Clemenceau qui est à vingt mètres. Suivre la Rue du Bouchet jusqu'à ce qu'elle surplombe la voie ferrée.

Franchir la voie ferrée au même passage qu'à l'aller (franchissement sans passage à niveau). L'accès peut se faire au choix par le franchissement de quelques marches situées du côté gauche de la rue ou par un chemin sur la gauche en allant une cinquantaine de mètres plus loin. Reprendre la ruelle en descente vers l'Avenue de la Gare.

(1) Au débouché sur cette avenue, prendre à gauche jusqu'au rond-point et tourner à droite pour franchir la Dordogne sur le pont. A la sortie du pont emprunter en face la Rue de Paris en direction de l’Hôtel de Ville
Sur cette place, rester sur le côté droit afin de poursuivre par la Rue de Paris jusqu'à la Place du Champ de Foire (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 461m - Parking du Champ de Foire
1 : km 0.85 - alt. 437m - "Aux Dames Françaises" - Dordogne (fleuve)
2 : km 1.04 - alt. 460m - Début du sentier à droite
3 : km 1.67 - alt. 559m - Intersection de sentiers
4 : km 2.31 - alt. 576m - Croisement de routes
5 : km 3.47 - alt. 455m - Croisement de rues
D/A : km 4.57 - alt. 461m - Parking du Champ de Foire

Informations pratiques

Balade de difficulté moyenne à cause du dénivelé assez important pour une courte distance. Nécessité d'être chaussé correctement pour franchir le sentier de montée sans peine du fait de sa pente, de la présence de cailloux en nombre et de racines.

Possibilité de pique-niquer à côté de la Croix Bastide : très beau panorama sur les orgues de Bort.

Le stationnement est aisé sur le parking du Champ de Foire. Présence de sanitaires en haut du parking.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2333E, 2434OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Bort emprunte à l'Auvergne ses magnifiques paysages

La ville se place sur un sillon houiller datant de l'ère primaire. Les soubresauts du plissement alpin ont cassé le Massif Central et donné la faille tectonique qui, traversant la zone, a provoqué la naissance des Volcans ou Puys.

Le Puy de Bort a une altitude de 860 mètres, un point trigonométrique sur le parcours de la Méridienne.

Les Orgues de Bort s'étirent sur deux kilomètres de longueur et s'élancent sur 80 mètres de hauteur. Les Orgues, issues d'une coulée de phonolite venant du Cantal, dominent majestueusement la ville blottie à leur pied à une altitude de 430 mètres.

Du haut des Orgues, les visiteurs s'émerveillent du point de vue exceptionnel qu'elles offrent sur l'Auvergne et le Limousin.

Le regard embrasse un vaste panorama : l'imposant Massif du Sancy, les Monts du Cantal, le Plateau de l'Artense (ou « pays des pierres »), les splendides vallées glaciaires au fond large et plat, aux versants abrupts.
(Extrait du site de la mairie de Bort-les-Orgues).

Les origines
La commune s'appelait Bort et a pris le nom de Bort-les-Orgues en 1919. À l’époque de Jules César, la région était peuplée par la tribu des Lémovices, dont l’appellation est à l’origine des noms Limousin et Limoges. Après avoir été sous le contrôle des Wisigoths, le Limousin est récupéré par les rois francs au VIIe siècle. Au XIIe siècle, le Limousin passe brièvement sous la domination des Anglais. En 1889, la ville de Bourganeuf est la première à bénéficier de l’électricité en France. La région Limousin est officiellement créée en 1972.

À l'Auvergne, Bort emprunte ses magnifiques paysages. La ville se place sur un sillon houiller datant de l'ère primaire. À 860m d'altitude, sur deux kilomètres de longueur et 80m de hauteur, les orgues d'âge incertain issues d'une coulée de phonolite venant du Cantal dominent majestueusement la ville blottie à leur pied (430 m). Le regard embrasse un vaste panorama : l'imposant massif du Sancy, la masse gigantesque du Cantal, le plateau de l'Artense ou "pays des pierres", les splendides vallées glaciaires au fond large et plat, aux versants abrupts.

La devise de Bort est : "Extremis finibus Lemovicensium et Arvernorum" (aux confins des territoires limousin et arverne). Les Romains, vainqueurs des Gaulois, construisirent une voie entre Clermont-Ferrand et Limoges qui passait par Bort.

L'ordre chrétien se substitua à l'ordre romain et laissa le long de la Dordogne un chapelet de superbes églises romanes. Les Bénédictins créèrent un prieuré au Xe siècle. Le plus connu d'entre eux, Pierre de Balzac (fin XVe siècle), accrut l'église de Bort, fit construire un pont sur la Dordogne et mit en place une horloge. Aussi, l'église de Bort, édifiée entre le XIIe et le XVe siècle, associe-t-elle les styles roman et gothique. Elle est placée sous le double patronage de Saint-Germain, patriarche de Constantinople, et de Saint-Remède, évêque de Gap. Les reliques de ces deux prélats auraient été ramenées de Constantinople lors de la IVe Croisade (1204). Parmi les Croisés figuraient sans doute deux chevaliers de l'illustre famille de Bort/Lestrange qui, en 1370, abandonna son Château de Ribeyrolle pour celui de Pierrefitte.

Bort s'émancipa tardivement de la tutelle de ses prieurs : les institutions consulaires s'installèrent seulement à la fin du Moyen Âge. Les habitants obtinrent de Charles VII le droit de construire des fortifications, ce qui fut entrepris en 1438. Avec la paix revenue, les activités reprirent ; des châteaux se bâtirent, comme celui de Pierrefitte à l'allure encore médiévale, et celui de Val, annonçant la Renaissance. Les guerres de religion ensanglantèrent la région au XVIe siècle ; Bort reçut la visite des Huguenots et paya sans doute une rançon pour éviter le pillage (1569).

Époque moderne
En l'an XI, Bort fusionne avec Saint-Thomas, jusqu'ici situé dans le département du Cantal.

Bort, rattachée au diocèse de Limoges jusqu'en 1801, profita des libéralités de l'intendant Turgot pour être reliée directement par la route à la capitale du Limousin (fin XVIIIe siècle).

À cette époque, les marchés prospérèrent. Traditionnellement ville commerciale, Bort se métamorphosa en ville manufacturière au XIXe siècle. Certes l'activité de production n'était pas nouvelle. Dès le XIVe siècle, les sabotiers profitèrent de l'abondance des forêts pour fabriquer des galoches. Au XIIIe siècle, les pays viticoles, grands consommateurs de fûts et barriques, se ravitaillaient en bois de Haute Corrèze ; la Dordogne véhiculait de nombreux trains de bûches. Trois activités surtout occupèrent une main d'œuvre abondante : la chapellerie (l'entreprise des frères Mègemond employait 400 personnes vers 1890), le moulinage de la soie à la Cascade (700 femmes y travaillaient à la fin du Second Empire) et le cuir. Pendant des siècles, les petits tanneurs bortois trempèrent leurs peaux dans la Dordogne. Ils furent ensuite les victimes de la concentration industrielle qui assura l'essor des Tanneries de Bort au XXe siècle. En 1932, une maroquinerie, la S.O.C.O., acheva de faire de Bort " une cité du cuir ". Une entreprise de confection textile, implantée dans les années 1970, offrit aussi de nombreux emplois jusqu'à ces dernières années (le groupe Bidermann possédait un site de production sur la commune). Ce travail industriel florissant assura une augmentation de la population bortoise qui s'installa le long des grands axes de communication (quartier de la gare, par exemple).

Un important effort a été mené à la fin du XXe siècle, pour développer autour de la retenue un pôle touristique (camping, gites, piscine, embarcadères), en relation avec la commune de Lanobre dans le Cantal, dont la population et l'activité se sont accrues en raison de sa proximité avec Bort.

Au début de ce XXIe siècle, Bort n'a pas trouvé de relais d'activité économique qui soit suffisant pour faire face à sa désindustrialisation.

Économie
La commune tire ses revenus du barrage proche et du tourisme lié au lac de retenue.

Les tanneries, dont la marque Le Tanneur est le dernier représentant, ont fait les beaux jours de la ville.

La commune accueille sur son territoire un site de production du pôle environnement du groupe Plastic Omnium.

Lieux et monuments
Château de Val.
Les anciennes halles du XIXe siècle. Elles sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques depuis le 25 mars 1965.
Le barrage de Bort-les-Orgues, barrage poids-voûte en béton.
Le Château de Val, émergeant sur l'une des rives du lac de retenue du barrage, il se trouve sur la commune de Lanobre dans le Cantal mais la commune de Bort-les-Orgues en est propriétaire depuis la construction du barrage.
Le massif volcanique de phonolite en forme de tuyaux d'orgues, similaires à des orgues basaltiques.
Le Saut de la Saule, impressionnants canyons sur la Rhue, en amont du pont de chemin de fer enjambant cette rivière.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.83/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le lundi 07 octobre 2019 à 09:06

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 03 octobre 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Courte randonnée présentant une montée assez raide, bons chemins, belle vue sur Bort et les Orgues.


Visorandonneur
le lundi 15 juillet 2019 à 11:03

bonjour, Nous n'avons pas fait cette randonnée. Cdlt


Visorandonneur
le samedi 20 mai 2017 à 19:02

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 16 mai 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Autres randonnées dans le secteur

Tour des Orgues de Bort-les-Orgues
Distance 7.17km Dénivelé positif +369m Dénivelé négatif -369m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bort-les-Orgues - 19 - Corrèze

Petite boucle pour découvrir Bort-les-Orgues vu du haut des orgues (falaises) qui ont donné leur nom à cette charmante petite ville.

Plage de la Siauve - Château de Val
Distance 2.95km Dénivelé positif +10m Dénivelé négatif -34m Durée 0h50 Facile Facile
Départ Départ à Lanobre - 15 - Cantal

Agréable parcours en surplomb du Lac de Bort-les-Orgues menant de la plage de la Siauve au Château de Val. La courte distance du parcours permet d'envisager la boucle en aller-retour.

Le Saut de la Saule
Distance 4.33km Dénivelé positif +57m Dénivelé négatif -65m Durée 1h20 Facile Facile
Départ Départ à Vebret - 15 - Cantal

Petite balade ombragée en boucle et facile au départ de Cheyssac (commune de Vebret dans le Cantal) vers le Saut de la Saule, une gorge encaissée sur la Rhue.
La Rhue est un affluent de la Dordogne qui sépare le Cantal et la Corrèze (donc l'Auvergne du Limousin) à proximité de Bort-Les-Orgues.

L'Étang de Majonenc depuis Riom-ès-Montagne
Distance 8.97km Dénivelé positif +108m Dénivelé négatif -104m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Riom-ès-Montagnes - 15 - Cantal

Belle balade depuis le centre ville de Riom-ès-Montagne permettant de découvrir l'Étang de Majonenc. Ce circuit emprunte en alternance des routes et des sentiers, ces derniers sont aussi bien dans la lande qu'en forêt, ce qui en fait un circuit très agréable en grande partie ombragé et aux paysages très variés.

Découverte du petit patrimoine bâti aux alentours de Chastreix
Distance 5.76km Dénivelé positif +116m Dénivelé négatif -126m Durée 1h55 Facile Facile
Départ Départ à Chastreix - 63 - Puy-de-Dôme

Circuit de découverte d'un patrimoine exceptionnel : un pont gaulois, une cabane de berger, puis vous entrerez dans la légende du Pas du diable. Vous découvrirez aussi une cascade et, au fil du chemin, d'anciens abreuvoirs qui évoquent l'histoire de l'agriculture d'autrefois.

Découverte d'Ussel
Distance 0.96km Dénivelé positif +10m Dénivelé négatif -10m Durée 0h20 Facile Facile
Départ Départ à Ussel (Corrèze) - 19 - Corrèze

Mini-randonnée pour découvrir le centre historique de la petite cité médiévale d'Ussel.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.