Boucle de la Caillaudrie aux Villedonnes avec son ancienne voie romaine

Agréable randonnée dans une zone vallonnée au Sud de Pouffonds et sur le plateau sur le côté Est. Ce parcours commence par un cheminement principalement sur de petites routes jusqu'à la découverte du merveilleux village de Coubortiges aux multiples maisons anciennes bien restaurées. Il se poursuit à travers la campagne aux multiples cultures à la recherche d'une ancienne voie romaine que l'on suit dans la deuxième partie de cette sortie. Ce circuit très nature est faisable par tous temps.

Fiche technique
n°1052978
Une randonnée Pouffonds créée le mardi 03 avril 2018 par pgetrochon. MAJ : lundi 25 mai 2020
Durée Durée moyenne: 2h45[?]
Distance Distance : 9.2km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 42m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 50m
Point haut Point haut : 143m
Point bas Point bas : 111m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Pouffonds (79500)
Départ Départ : N 46.20391° / O 0.116088°
Carte Carte IGN : : Ref. 1629SB - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
L'église et le cimetière de Pouffonds Allée végétale à Pouffonds Ancienne Voie Romaine Ancienne Voie Romaine

Description de la randonnée

Stationnement possible sur un parking Route des Écoles proche du lotissement de la Mairie.

(D/A) Quitter le point de stationnement et traverser le bourg par la route des Écoles vers l'Est en direction de l'Église Saint-Macou. Passer devant l'école et aller au carrefour au coin du cimetière. Tourner vers la droite sur la route D44, route de Saint-Génard jusqu'au prochain carrefour immédiatement après le cimetière.

(1) Laisser la rue de gauche qui sera la voie de retour, continuer tout droit sur la route D44. Passer le lieu-dit La Caillaudrie, y voir dans la cour une ancienne petite maison avec sa grange à l'étage (cf. rubrique Informations Pratiques). Laisser sur la droite les lieux-dits Champbertier et Les Brousses, et sur la droite derrière, un tout petit bois. Continuer jusqu'à un carrefour de routes en "Y". Poursuivre en descente sur la route de gauche, bordée d'une haie d'arbres et arriver à un carrefour.

(2) Au-dessus de la station de captage de la source de Marcillé (en contrebas de la route) prendre le chemin d'exploitation vers la gauche. Présence d'une station de pompage dans le croisement. Le chemin remonte légèrement puis devient une route en arrivant au lieu-dit Le May. Au premier carrefour entre des maisons individuelles entourées de jardins, prendre à droite pour trouver, peu après, un carrefour avec une route Nord-Sud.

(3) Tourner à droite et aller au lieu-dit La Grotte. Continuer sur la route en descente puis en montée assez marquée, bordée de propriétés étalées jusqu'à un carrefour en T. Partir à gauche vers le bourg de Coubortige, remarquable par le nombre de maisons anciennes restaurées. En entrant dans le village, virer vers la gauche au premier carrefour et aller au second carrefour tout proche avec une sorte de place dégagée sur la droite.

(4) Poursuivre en traversant en biais l'espace dégagé pour aller prendre une venelle entre deux bâtiments, vers le Nord-Est. Suivre la venelle jusqu'à la route qui fait le tour du village. Partir à droite. Contourner de belles maisons (dont une offrant des chambres d'hôtes) et bifurquer à gauche, vers l'Est, pour sortir du village. Au carrefour de routes en T (avec un chemin en face), prendre vers la droite en montée. Aller jusqu'au secteur du Teil à Féron au carrefour avec une route transversale. Traverser la route et continuer en face dans le chemin jusqu'au croisement avec un chemin sur la gauche tout proche.

(5) Partir à gauche dans le chemin qui va jusqu'à la route de Chef-Boutonne (D737). Ce chemin enherbé est très "nature" mais entretenu par l'agriculteur local. Suivre la D735 vers la droite prudemment sur environ deux cents mètres. Au passage admirer les bâtiments de la Ferme de Fontiville, en particulier un tilleul majestueux, sans doute plus que centenaire devant une maison d'habitation.

(6) Après le bourg, traverser avec prudence la route D737, bifurquer dans un chemin sur la gauche de la route, vers le Nord-Est. Continuer jusqu'à un croisement de chemins en croix.

(7) Poursuivre en tournant à gauche dans un chemin tracé sur une ancienne voie romaine. Le chemin rejoint plus au Nord la route de Chef-Boutonne (D737).

(8) Traverser avec prudence la route D737 et poursuivre sur le chemin en face (ancienne voie romaine) vers le Nord-Ouest.

(9) Au premier carrefour en croix, en contrebas des champs, continuer tout droit toujours au Nord-Ouest. Le chemin monte légèrement avant de redescendre doucement, puis devient route. Aussitôt prendre le chemin formant une sorte de voûte végétale sur la gauche. Plus loin le chemin à plat débouche sur une rue. Continuer tout droit pour retrouver, un peu après, le carrefour de la boucle.

(1) Bifurquer prudemment vers la droite et reprendre la voie empruntée à l'aller pour retrouver, après le cimetière, la Rue des Écoles et le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 131m - Parking de l'École de Pouffonds
1 : km 0.32 - alt. 122m - Carrefour de la boucle
2 : km 1.86 - alt. 111m - Croisement près de la station de pompage
3 : km 2.78 - alt. 127m - Carrefour de routes près du May
4 : km 3.42 - alt. 129m - Carrefour de routes à Coubortige
5 : km 4.35 - alt. 133m - Croisement de chemins près du Teil à Féron
6 : km 5 - alt. 134m - Croisement chemin - route de Chef-Boutonne
7 : km 5.68 - alt. 143m - Croisement de chemins d'exploitation
8 : km 6.59 - alt. 131m - Croisement chemin - route de Chef-Boutonne
9 : km 7.42 - alt. 133m - Croisement de chemins
D/A : km 9.2 - alt. 131m - Parking de l'École de Pouffonds

Informations pratiques

Un point de stationnement se situe le parking en face de la Mairie Rue du Lotissement de la Mairie (à utiliser de manière préférentielle), un autre à côté de l'école située 21 Rue des Écoles.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée n'est balisée que ponctuellement en Jaune. Le reste du parcours est non balisé. En conséquence il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ) constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

Le début du parcours sur environ deux kilomètres se fait en longeant une route. Mais pour les adeptes des sentiers, il est possible de cheminer dans le bas côté droit qui est large et enherbé. Cela permet notamment de voir la cour de la ferme de la Caillaudrie avec une ancienne maison, son escalier extérieur typique du Poitou menant à une grange à l'étage et son pigeonnier. Le reste se fait sur de bons chemins d'exploitation ou des chemins enherbés.

Randonnée réalisée par l'auteur le 18 mai 2020

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1629SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Pouffonds
un peu d’histoire
Les spécialistes ne sont pas d’accord sur l’origine du nom de Pouffonds, il vient probablement de « Puy » un endroit élevé et « Fons » de fontaine. A l’époque gallo-romaine, Pouffonds était proche de la voie secondaire qui reliait Melle à la grande voie romaine de Poitiers (Limonum) à Saintes (Mediolanum), nous pouvons penser que non loin d’ici il y avait un lieu de culte au temps des Druides.
Il y a un grand pas de l’époque gallo-romaine à l’église actuelle, que s’est-il passé pendant des siècles, comme dans beaucoup de lieux, il y a eu probablement une église primitive, autour de laquelle s’est organisé une vie de village, nous pouvons penser que Junien (VIe siècle) est passé par là et qu’il a évangélisé le secteur, des chrétiens se sont sédentarisés pendant des siècles…
Le nom de Pouffonds apparait dans plusieurs donations faites dans le dernier quart du Xe siècle à l’abbaye de Saint Jean d ‘Angély.
Source : site de la Mairie extrait du Petit Journal n° 24

Melle
Le pays autour de Melle est un pays de doux vallonnement, de prairies et de forets plantées de châtaigniers, de noyers.
La terre composée de sols argileux parsemés de débris calcaires est riche et permet la culture de la luzerne, du trèfle, du sainfoin et du blé.

La ville est bâtie sur un promontoire situé au centre du plateau mellois.
Située à 27 km au sud-est de Niort, à 60 km de Poitiers et à 45 km de Saint-Jean-d'Angély, Melle est le chef-lieu du canton, après avoir été sous-préfecture des Deux-Sèvres jusqu'en 1926.
Melle est sur le chemin de la via Turonensis du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur l'axe Poitiers-Saintes.

Trois cours d'eau traversent la commune. Il s'agit de la Béronne (nommée ruisseau de la fontaine de triangle) affluent de la Boutonne, le ruisseau du Rivault et le ruisseau de Vireblanc qui se jettent dans la Béronne.
Il faut ajouter le Pinier, lui aussi affluent de la Béronne.

Melle mise beaucoup sur le tourisme pour son développement, notamment grâce à son patrimoine exceptionnel, à son image de ville botanique, verte et fleurie.

La commune de Melle est de petite taille dès que l'on quitte la ville on sort assez rapidement de la commune, la plupart des commerces, usines, ateliers, et autres qui entourent la ville sont bien souvent sur le territoire des communes voisines.

Les environs de Melle vivent principalement de l'agriculture. Le bocage a été détruit par des opérations de remembrement.
Longtemps,Melle fut réputée pour son centre d'élevage de mules et de baudets du Poitou. Ces derniers ont presque disparus du paysage mellois. La motorisation des campagnes a, en effet, mis fin à l'utilisation de cet animal. Les baudets ont équipé pendant des années l'armée. De nombreuses foires étaient organisées, ayant un rayonnement dépassant les frontières de la France.

Les « Usines de Melle » et Saint-Léger-de-la-Martinière sont nées au XIXe siècle de la production industrielle d'alcool éthylique à partir des betteraves.
Elles ont été créées au départ par Alfred Cail, fils de l'industriel Jean-François Cail sous la forme d'usine produisant du sucre à partir de betteraves sucrières.
Après une faillite en 1885, les usines ont été rachetées pour devenir des distilleries d'alcool de betterave. Une unité de production d'alcool absolu est construite en 1910, suivie d'une autre d'acétates vers 1912 (dont la demande sera forte durant la guerre).
Avec la Première Guerre mondiale, les usines évoluent vers de la chimie et biochimie industrielle, elle fabriqueront des solvants et produits utilisés pour la confection des explosifs utilisés dans les munitions dont la production devenait intensive.
Après plusieurs rachats (dont en 1972 par le groupe Rhône-Poulenc, alors que l'usine faisait travailler 750 personnes), elles produiront notamment de la cyclopentanone (à partir de 1980) et fabriquent maintenant divers produits chimiques et appartiennent au groupe français Rhodia pour une part et au groupe danois Danisco pour l'autre part. L'usine Rhodia est une source de risque technologique et de pollution, mais est aussi devenue la seconde entreprise du département, derrière Rougier (fondée en 1923).

Lieux et monuments
Église Saint-Hilaire.
Église Saint-Pierre.
Église Saint-Savinien
L'hôtel de Ménoc ou Évêché
Arboretum
Les mines d'argent des rois francs
Un temple protestant,construit en 1836
Des halles de style Baltard édifiées en 1903 par M. Mongeaud architecte départemental. Elles sont situées à l'emplacement d'anciennes halles en bois construite en 1836.
Un kiosque à musique en métal style Art Déco, construit en 1930.
Source : Office de Tourisme, site officiel de la commune et Wikipédia (extraits)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 01 juin 2020 à 10:11

Merci pour votre message.
Jel comprends votre modification qui est intéressante. Mais j avais la contrainte de rester entre 9 et 10 kms compte tenu du groupe de marcheurs pour lequel j ai préparé ce parcours et du temps dont nous disposons.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le lundi 01 juin 2020 à 09:06

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 29 mai 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

randonnée tranquille. Au point 5 j ai été tout droit rn direction du chemin des romains. J ai repris le parcours initial au point 7;

Autres randonnées dans le secteur

Pouffonds - Coubortiges et son bâti traditionnel
Distance 9.3km Dénivelé positif +28m Dénivelé négatif -28m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Pouffonds - 79 - Deux-Sèvres

Joli circuit varié avec de beaux passages dans un bois ou le long d'une rivière (la Marseillaise). Découverte également des cultures locales.Comme dans tout le Pays Mellois, le bâti traditionnel est présent avec un coup de cœur pour le charmant village de Coubortiges.

Ce circuit alterne de larges chemins d'exploitation, quelques portions avec des sentiers plus étroits et des liaisons sur des routes peu fréquentées.

La Vallée des Coudrières
Distance 5.52km Dénivelé positif +30m Dénivelé négatif -30m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Agréable balade autour de la vallée des Coudrières par les Bois de Saint-Génard et le Chemin des Meuniers à la découverte du patrimoine bâti et naturel.

La Marseillaise et le lavoir de la Minoterie du Prieuré
Distance 4.07km Dénivelé positif +33m Dénivelé négatif -37m Durée 1h15 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Agréable balade autour de la vallée de la Marseillaise à la découverte du patrimoine bâti, à Montabert et au Vignolet, et naturel. Ce circuit permet de voir la Minoterie du Prieuré et son lavoir et passe aux sources de Marcillé avec son lavoir également.

Boucle des trois rivières à Saint-Génard
Distance 10.19km Dénivelé positif +87m Dénivelé négatif -91m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Belle balade permettant de traverser trois rivières : le ruisseau des Coudrières, la Berlande et la Marseillaise.
Circuit aux paysages variés alliant aussi bien ceux du plateau mellois avec ses cultures variés que les fonds de vallons au moment de traverser les trois rivières qui découpent le plateau dans cette zone.

Boucle des quatre fontaines
Distance 11.14km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -40m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Léger-de-la-Martinière - 79 - Deux-Sèvres

Belle balade aux paysages variés avec une grande partie à l'ombre en forêt. Ce circuit permet de découvrir quatre fontaines et leurs lavoirs sur la commune de Saint-Léger-de-la-Martinière : Mouchedune, au Blanc, du Bignon et de Mareuil.

Saint-Léger-de-la-Martinière - La Bertramière
Distance 9.69km Dénivelé positif +32m Dénivelé négatif -36m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Léger-de-la-Martinière - 79 - Deux-Sèvres

Cette randonnée de difficulté moyenne parcourt une partie du plateau Mellois au nord de la ville. Le point de départ est situé devant l'église de Saint-Léger-de-la-Martinière. Le circuit est en terrain varié alternant des passages en plaine avec des parcours en forêts. L'essentiel du parcours est sur des chemins de bonne qualité, seules quelques liaisons sont sur route, notamment les traversées de Saint-Léger-de-la-Martinière et de la Bertramière.

Dans les bois de Fréteveau, de la Garde et du Grand Lac
Distance 11.31km Dénivelé positif +41m Dénivelé négatif -34m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Chail - 79 - Deux-Sèvres

Randonnée dans les bois de Fréteveau, de la Garde et du Grand Lac avec des paysages contrastées à l'occasion des jonctions entre ces bois. Zone de grande tranquillité. Certains passages se font sur de petites routes peu fréquentées.

Circuit de l'Épine, la Bernardière, la Braudière et la Sauvagère
Distance 7.7km Dénivelé positif +27m Dénivelé négatif -27m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Léger-de-la-Martinière - 79 - Deux-Sèvres

Belle randonnée au départ de la Fontaine de Mareuil, permettant de découvrir le plateau Mellois dans le secteur de l'Épine, près de la Bernardière, la Braudière, les bois de la Garde et la Sauvagère.

La Fontaine - lavoir de la Fontaine de Mareuil est un des nombreux lavoirs bien restauré du plateau mellois. Le ruisseau qui l'alimente se jette dans la rivière la Légère.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.