Aux alentours du Logis Rouge près de Chevais

Une randonnée Clussais-la-Pommeraie créée le dimanche 18 février 2018 par pgetrochon. MAJ : samedi 10 mars 2018

Une bien agréable randonnée au Nord de Clussais qui permet la découverte du lieu-dit Chevais et Le Logis Rouge, mais aussi bien sur les jolis paysages des champs ouverts et du bocage de cette zone du plateau mellois. Un circuit à la découverte du patrimoine bâti et naturel aux sources du Bignon, zone à la riche biodiversité et de régénération de celle-ci..

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h00[?]
Distance Distance : 10.17km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 23m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 20m
Point haut Point haut : 151m
Point bas Point bas : 125m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Clussais-la-Pommeraie (79190)
Départ Départ : N 46.196414° / E 0.047559°

Description de la randonnée

Le point de stationnement se situe à Clussais Rue de l’Église en face de l'église romane de Clussais.

(D/A) Quitter le point de stationnement en longeant le cimetière à main droite et empruntant avec prudence la Rue de l’Église vers le Nord. Il est conseillé de cheminer en empruntant le bas côté de la route qui est de bonne qualité et enherbé.

(1) Tourner dans la première route à droite, vers le Logis Rouge. Au carrefour suivant, emprunter la rue menant au lieu-dit Chevais. Laisser une mare sur la gauche et, à la fourche, prendre à gauche.

(2) En sortie de virage, la route fait place à un chemin qui part au Nord. Ce chemin longe une petite mare à main droite, et se situe est en lisière d'une zone boisée derrière laquelle se trouve une grande réserve d'eau. Continuer jusqu'à une curiosité la Douve des Châteliers : au centre un tertre en terre entouré d'un canal en rond rempli d'eau à main droite du chemin.

(3) Continuer Nord-Nord-Est en laissant le chemin à droite et traverser les Prairies du Bignon.

(4) Au carrefour suivant, tourner à gauche dans un chemin qui prolonge une petite route.
Continuer tout droit et traverser la zone des Grandes Aubuges, connue pour son Abbaye de femmes au XIIIe siècle. Au croisement (cote 131), continuer tout droit. Passer un ruisseau intermittent qui rejoint la Dive plus au Nord et continuer jusqu'à la prochaine intersection.

(5) Tourner à gauche et aller tout droit jusqu'à une petite route. Suivre la route à droite sur une centaine de mètres.

(6) Peu avant les maisons du Roc, prendre le chemin à gauche (Sud). Au croisement qui suit, obliquer à gauche. Ignorer tout de suite le départ sur la droite et demeurer à quelque distance de la route D45 (400m environ). Continuer tout droit jusqu'à une petite route. Traverser prudemment celle-ci et continuer dans le chemin en face. Longer le Bois de la Roche à main gauche. Le chemin rejoint un chemin qui arrive sur la droite : l'emprunter tout droit vers le Sud sur une centaine de mètres.

(7) Tourner à gauche dans un chemin ombragé. A la fourche, prendre le chemin de droite et traverser une zone boisée. En lisière du bois, déboucher sur un chemine t le suivre à gauche. Au croisement suivant rejoindre une petite route dans un virage : continuer tout droit vers l'Est et suivre la route avec prudence. Aboutir ainsi Rue de l'église à Clussais (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 135m - Rue de l'Église à Clussais
1 : km 1.18 - alt. 138m - Carrefour de routes en T
2 : km 1.71 - alt. 132m - Chevet - Départ de chemin
3 : km 2.92 - alt. 128m - Douve des Châteliers
4 : km 3.58 - alt. 129m - Carrefour
5 : km 5.58 - alt. 137m - Intersection
6 : km 6.82 - alt. 141m - Départ de chemin
7 : km 8.79 - alt. 149m - Croisement
D/A : km 10.17 - alt. 135m - Rue de l'Église à Clussais

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Ce parcours est non balisé mais ne présente pas de réelles difficultés. En conséquence il est conseillé de suivre
les indications du descriptif et de la carte en y alliant une lecture du paysage.
Le parcours peut emprunter quelques portions d'autres tracés balisés en Jaune comme c'est la cas par exemple sur toute la ligne droite entre (2) et (3) (Les Aubures) ou dans Clussais ("Les Sources de la Bouleure" publié par Rando Deux-Sèvres). Veiller à rester sur le parcours proposé.

Randonnée réalisée par l'auteur le 2 mars 2018

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1729SB.

Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Clussais - La Pommeraie
Histoire de la commune
Sur proposition du conseil municipal le 10 mars 1957 et par arrêté prefectoral du 30 septembre 1958, la commune de clussais s'est adjointe le nom de La Pommeraie, décision logique, La Pommeraie étant avec quelques commerces, la mairie, l'école, la poste, la plus grande agglomération de la commune.

Noms Anciens : Clociacum (945) , Clocichum (vers 1093), Clotiacum (vers 1119), Clothaium (vers 1214), Clothai (1216), Clochaium (1217), Clocayum (vers 1300), Clossayum (vers 1318), Clussay (vers 1618).
La Pommerai, Villa Pomeria in Vicaria Metulins (vers 1020).

Sur le territoire de la commune de Clussais La Pommeraie nous pouvons rencontrer divers sites prouvant l'existence du néolithique. Les principales découvertes se présentent sous forme de pierres polies, plusieurs haches polies de couleur verte ont été ramassées ça et là dans le marais.
En 746, Rothard Abbé du monastère de Nouaillé (Vienne) fit don à l'abbaye de son franc alleu (domaine relevant d'aucun seigneur féodal) de Clociacum comprenant habitation, bâtiments divers, terre, prés, bois et l'église du lieu placé sous le vocable de Notre Dame.
Le 9 avril 834, les officiers de Pépin 1er roi d'aquitaine tinrent un Plaid (assemblée de justice) au cours duquel Gratien, Avoué de l'abbaye de Nouaillé, porta publiquement plainte contre Agnolus qui conjointement avec ses gens avait forcé et maltraité des hommes du village de CAVADOS aujourd'hui Chevais.

A part l'église et quelques maisons du bourg, qui relevaient de la seigneurie de Chevais, Clussais dépendait de la baronnerie de Melle, de la Sénéchaussée de Poitiers et de l'Election de Saint-Maixent.
La paroisse appartenait à l'archiprêtré de Saint-Maixent et la cure était à la nomination de l'abbé de Nouaillé.
La paroisse de Clussais avait plusieurs seigneuries notamment : Chevais, La Voute (jadis paroisse de Mairé), La Coussière, La Brunette, Limort, La Garrenne Aubert et La Pommeraie.

Clussais vers 1750 comptait trois familles noble, un bourgeois, un sergent royal, deux notaires, un greffier chargé de la perception des tailles (impôts), trois cabaretiers, trois meuniers, vingt trois laboureurs, vingt artisans, cent vingt journaliers, cinquante valets et servantes.
Les luttes paysannes pendant la révolution, relève des résistances ponctuelles dans la vienne et les Deux-Sèvres, mais l'absence d'étude d'ensemble empêche de généraliser, d'étendre des exemple comme à Clussais, ou les habitants refusent de payer le Terrage (droits pour le seigneur) de prélever le blé ou des légumes sur les produits de la terre à partir de 1790.

De la paroisse à la commune
C'est en 1789 (22 décembre) que l'assemblée constituante divise la France en département, ainsi vont naître les Deux-Sèvres.
Extrait du registre de la commune : 12 décembre 1790 projet de rattachement intercommunal. Le 20 janvier 1791 le curé prête serment à la nouvelle constitution devant le conseil général de la commune, à la fin de son office devant la porte de l'église. En 1792 le 2 décembre nouveau serment du curé Dumont La Millerie jurant qu'il sera fidèle à la république. En 1793 le 20 Brumaire destruction des papiers de titre de féodalité.

Extrait du Préfet Dupin l'an XI (1803)
Clussay, commune au nord-ouest et à 9 kilomètres de Sauzé-Vaussais, sa population est de 1117 individus, il y a un notaire, on y récolte froment, baillarge, seigle, avoine, maïs, chanvre, lin, pomme de terre, une prairie naturelle aquatique en hiver et aride l'été, produit du mauvais foin, on cultive un peu de prairie artificielle. Il existe quelques petis taillis, un moulin tourne 6 mois de l'année par le moyen des eaux venant de la pluie, il y a 3 moulins à vent, et 2 fours à chaux situés à Limort.

Les premières écoles
Le 8 juin 1794, un sieur Motheau offrit à la municipalité de Clussais de venir y enseigner à lire, écrire, et l'arithmétique à la jeunesse. Le 7 août le conseil municipal considérant que la loi du 29 Fructidor autorisait chaque commune à demander un instituteur, que celle de Clussais était la plus conséquente puis qu'elle à 1130 individus, demanda à l'administration du district d'autoriser l'installation du dit Motheau à la place d'instituteur, finalement ce fut à La Pommeraie, un point plus central que fût installée une classe.
D’autres écoles, un peu plus tard, s'ouvrirent un peu plus tard dans quelques hameaux.

Quelques Dates
1912 création d'un bureau de poste.
1913 projets de construction d'une mairie avec le prolongement de la maison de l'instituteur et de l'école, le projet attendra 1923 pour être réalisé.
1921 inauguration du monument élevé à la mémoire des enfants de Clussais (mort pour la France).
2011 Fresque sur la façade de la salle des fêtes par Armand Langlois

Références :
- Sauzé et ses environs ( de la préhistoire à 1789 par Jean luc Audé)
- "De la paroisse à la commune"par Jean Luc Audé
- Le pays Mellois par Maurice Poignat
NDLR : Extrait du site de la commune

Autres randonnées dans le secteur

Boucle des trois rivières à Saint-Génard
Distance 10.19km Dénivelé positif +87m Dénivelé négatif -91m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Belle balade permettant de traverser trois rivières : le ruisseau des Coudrières, la Berlande et la Marseillaise.
Circuit aux paysages variés alliant aussi bien ceux du plateau mellois avec ses cultures variés que les fonds de vallons au moment de traverser les trois rivières qui découpent le plateau dans cette zone.

Distance 11.61km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -42m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Vincent-la-Châtre - 79 - Deux-Sèvres

Itinéraire sans difficulté sur un terrain quasiment plat par des chemins herbeux bordés de haies. Paysages très variés le plus souvent à l'écart des habitations ce qui en fait une balade très agréable.

A pied La Bouleur ( Téléchargez : PDF )
La Bouleur
Distance 7.92km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -44m Durée 2h20 Facile Facile
Départ Départ à Vaux (Vienne) - 86 - Vienne

Rando très facile, nous sommes dans le Poitou Charentes, terrain plat.

Pouffonds - Coubortiges et son bâti traditionnel
Distance 9.3km Dénivelé positif +28m Dénivelé négatif -28m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Pouffonds - 79 - Deux-Sèvres

Joli circuit varié avec de beaux passages dans un bois ou le long d'une rivière (la Marseillaise). Découverte également des cultures locales.Comme dans tout le Pays Mellois, le bâti traditionnel est présent avec un coup de cœur pour le charmant village de Coubortiges.

Ce circuit alterne de larges chemins d'exploitation, quelques portions avec des sentiers plus étroits et des liaisons sur des routes peu fréquentées.

La Sèvre Niortaise dans le secteur de Sepvret
Distance 8.63km Dénivelé positif +50m Dénivelé négatif -55m Durée 2h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sepvret - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée au départ de Sepvret permettant de découvrir de beaux paysages, les sources de la Sèvre Niortaise, des fontaines lavoirs, un petit moulin, le pigeonnier de Bregion avec 2200 boulins.

La Mare aux Canes - La Rousselière
Distance 12.75km Dénivelé positif +38m Dénivelé négatif -43m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Léger-de-la-Martinière - 79 - Deux-Sèvres

Ce circuit sur le plateau Mellois du côté Nord-Est est une balade en terrain varié offrant de beaux paysages sur la campagne environnante. Une partie de la randonnée se situe en lisière des Bois de Melle. Ce bois sera traversé un peu plus loin.
L'essentiel de la balade se pratique sur des chemins de types et d'aspects variés ce qui rend d'autant plus attractif ce circuit.

Promenade tranquille entre Exoudun et Bagnault
Distance 5.11km Dénivelé positif +14m Dénivelé négatif -14m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Exoudun - 79 - Deux-Sèvres

Une promenade tranquille entre Exoudun et Bagnault qui permet de découvrir deux villages au patrimoine ancien, très agréable et pleins de petites surprises (lavoirs, four à pain).

Boucle des quatre fontaines
Distance 11.14km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -40m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Léger-de-la-Martinière - 79 - Deux-Sèvres

Belle balade aux paysages variés avec une grande partie à l'ombre en forêt. Ce circuit permet de découvrir quatre fontaines et leurs lavoirs sur la commune de Saint-Léger-de-la-Martinière : Mouchedune, au Blanc, du Bignon et de Mareuil.

A pied Le chemin des Orchidées ( Téléchargez : PDF )
Le chemin des Orchidées
Distance 15.85km Dénivelé positif +56m Dénivelé négatif -53m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Vaux (Vienne) - 86 - Vienne

Il y a encore quelques orchidées !

Les sources de la Sèvre Niortaise
Distance 10.41km Dénivelé positif +36m Dénivelé négatif -36m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sepvret - 79 - Deux-Sèvres

Randonnée agréable en terrain varié permettant de découvrir le plateau mellois et en particulier les sources de la Sèvre Niortaise et le lavoir des Grandes Fontaines.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.