Orange et son histoire

A la découverte d'Orange, ville romaine et de son patrimoine avec le très célèbre Théâtre Antique qui accueille chaque année les Chorégies d'Orange.

Fiche technique
n°196208
Une randonnée Orange créée le vendredi 15 janvier 2016 par slinky. MAJ : lundi 03 décembre 2018
Durée Durée moyenne: 1h15[?]
Distance Distance : 3.87km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 58m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 58m
Point haut Point haut : 104m
Point bas Point bas : 44m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Orange (84100)
Départ Départ : N 44.142471° / E 4.805264°
Carte Carte IGN : : Ref. 3040OT - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Théatre antique Théatre antique d'Orange l'Arc de Triomphe L'Hôtel de Ville

Description de la randonnée

Rejoindre l'Arc de Triomphe d'Orange situé sur la célèbre Nationale 7 au Nord du centre ville.
Plusieurs parkings gratuits se trouvent à l'Est de l'édifice.

(D/A) Du parking, partir à droite sur le trottoir pour rejoindre un passage piéton au Nord de l'Arc de Triomphe.
Traverser et passer sous l'arche centrale. Au bout du terre-plein central, repérer à droite un passage piéton et traverser pour rejoindre le trottoir de l'Avenue de l'Arc de Triomphe.

Descendre l'avenue sur ce large trottoir jusqu'au bout de celle-ci. Passer la plate-forme sur la Meyne et arriver au croisement. Traverser sur le passage piéton et poursuivre en face dans la Rue Victor Hugo. Laisser le passage à gauche et les deux impasses à droite.

Virer à gauche dans la Rue Notre-Dame qui arrive devant l'entrée de la Cathédrale Notre-Dame de Nazareth et de tous les Saints.

(1) Prendre à droite dans la zone piétonne (qui est toujours la même rue) et s'arrêter devant le n°6 qui abrite l'Hôtel de Lapise.

Laisser à droite la Rue Lapise et rejoindre la Place Georges Clémenceau. Rester sur la droite et longer le magnifique Hôtel de Ville. Continuer en face dans la Rue Lubière, laisser à droite la Rue Saint-Martin et arriver Place de la République.

Faire une baïonnette droite/gauche dans la Rue de Strassart qui rejoint la Place aux Herbes. Prendre à gauche dans la Rue Gabriel Boissy puis à droite Rue Segond Weber, qui aboutit derrière le Théâtre Antique sur la Place des Frères Mounet.

Faire quelques mètres à gauche pour admirer la statue de Jean-Antoine Injalbert. Repartir sur la droite en restant sur le même trottoir. En face de l'entrée du théâtre se trouve le Musée d'Art et d'Histoire d'Orange et, sur la gauche de l'autre côté de la rue, les vestiges de l'ancien temple romain.

Poursuivre tout droit dans la Rue Pontillac, passer sous une arche, laisser deux rues à droite et à gauche, pour arriver devant l'ancienne Église des Réformés qui est devenu le Temple Protestant. Continuer pour rejoindre le Cours Aristide Briand. Le remonter à gauche sur quelques mètres pour admirer l'ancien Théâtre Municipal qui sert, là aussi, de rond-point.

(2) Continuer la remontée vers la Rue de Tourre. Traverser sur le passage piéton et poursuivre en face dans la Montée des Princes d'Orange Nassau qui s'incline à droite. 250m plus haut, passer le cimetière et quitter la route pour prendre les escaliers qui montent à gauche. Arriver sur une allée goudronnée, virer à gauche pour achever la montée sur la Colline Saint-Eutrope.

Tourner à droite sur l'allée bitumée qui décrit un arc de cercle. Rester sur l'allée principale, passer devant la guinguette à main gauche et rejoindre l'Allée Hernest Roche marquée par ses plots en béton.

(3) Couper l'allée et poursuivre en face pour rejoindre l'esplanade qui offre un beau point de vue sur la ville, le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail et les monts de la Drôme Provençale. Revenir au croisement et virer à droite dans l'allée en suivant le panneau "Point de vue Théâtre Antique".
Au croisement suivant, Allée du Capitaine Marius Augier à gauche et Allée Raphaël Mossé à droite, poursuivre tout droit sur 10m.

Laisser descendre une allée à droite pour prendre, juste après, les escaliers qui montent au Belvédère des Amis de la Colline. Profiter de la vue et descendre les escaliers à gauche qui retrouvent l'allée principale.
Continuer environ 30m pour arriver à l'entrée du Square des Orangevilles marqué par les vestiges d'un mur. Pousser encore un peu pour arriver sur un magnifique point de vue au-dessus du Théâtre Antique (4).

Faire demi-tour jusqu'au mur et trouver à gauche un sentier qui descend dans les arbres. Suivre ce sentier pour arriver à un autre point de vue au niveau d'une entrée supérieure du théâtre (fermée par une grille). Poursuivre la descente par le seul sentier possible, descendre une grosse marche naturelle (il faut s'asseoir pour la passer !) et suivre les barrières à droite qui aboutissent à un autre sentier de promenade.

Virer à gauche et achever la descente en faisant un virage à droite qui mène à la Montée Julia Barthet.
Prendre cette ruelle à gauche qui rejoint la Rue Pourtoules. Longer un moment le théâtre et traverser par le passage piéton à droite pour rejoindre l’Église Saint-Florent.

Traverser la Rue Saint-Florent vers la Place des Cordeliers. Virer à gauche dans la Rue Petite Fusterie et remarquer quelques mètres plus loin, dans un petit renfoncement à droite, l'Hôtel de Jonc. Continuer la rue jusqu'au bout et tourner à droite Rue Caristie puis à gauche Place de la République.

Passer devant la statue de Raimbaud II d'Orange et partir ensuite à droite Rue Grande Fusterie qui rejoint la Place Georges Clémenceau au niveau d'une fontaine enterrée. Admirer aussi une autre vue sur l'Hôtel de Ville à gauche.

Continuer tout droit pour arriver à l'arrière de Notre-Dame de Nazareth, Place du Cloître. Virer à gauche le long de l'édifice Rue du Renoyer et, au bout, tourner à gauche pour rejoindre à nouveau l'entrée de la cathédrale.

(1) Poursuivre à droite et faire le même chemin qu'à l'aller pour retrouver l'Arc de Triomphe et le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 46m - Parking de l'Arc de Triomphe
1 : km 0.63 - alt. 51m - Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth (Orange)
2 : km 1.22 - alt. 47m - Ancien Théâtre Municipal
3 : km 2.12 - alt. 103m - Croisement avec l'Allée Hernest Roche
4 : km 2.71 - alt. 66m - Théâtre antique d'Orange
D/A : km 3.87 - alt. 46m - Arc de Triomphe d'Orange

Informations pratiques

De nombreux points d'eau et de ravitaillement sur le parcours.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3040OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Site Internet de la ville d'Orange

Arc de Triomphe d'Orange

L'Arc Antique d'Orange ou, communément Arc de Triomphe d'Orange est un arc monumental romain du début du Ier siècle, qui marque l'entrée Nord d'Arausio (aujourd'hui Orange, Vaucluse) sur la Via Agrippa (actuelle route nationale 7).
L'arc a probablement été érigé entre les années 20 et 25, pour commémorer les victoires de Germanicus, mort en 19, et possiblement « restitué » à Tibère en 26/27, selon l'interprétation que l'on donne à la dédicace ajoutée à cette date sur les deux faces du monument.
Au Moyen Âge, le monument fut fortifié pour servir de bastion avancé, à l'entrée de la ville.

Notre-Dame de Nazareth et de tous les Saints

L'évêché d'Orange est attesté depuis la fin du IVème siècle. La cathédrale Notre-Dame de Nazareth, érigée près d'une basilique épiscopale du VIème siècle aujourd'hui disparue, a été consacrée en 1208. Le clocher, édifié en 1338, était habité au Moyen Age par le prévôt du chapître. Le 20 décembre 1561, pendant les Guerres de Religion, l'église est saccagée par les huguenots : dès le lendemain, elle sert de temple.Deux ans plus tard, la grosse cloche lancée du haut du clocher sur la voûte la fait céder en grande partie et la cloche, restée intacte, est brisée à coups de masse. Sous la Révolution, l'édifice devient temple de la Raison ; l'évêché, supprimé, n'a jamais été rétabli. Rendue au culte, Notre-Dame était au début du XIXème siècle la seule paroisse d'Orange.

Hôtel de Lapise

Venu à Orange à la fin du XVIème siècle, le protestant Jacques de Lapise échappe en février 1571 à la tuerie de Notre-Dame la massacreuse. Notaire et secrétaire du gouverneur, il devient en 1584 archiviste, secrétaire du prince et greffier de ses domaines dans la principauté. En reconnaissance de ses bons et loyaux services, le prince Frédéric Henri érige en fief noble sa propriété de Maucoil en 1626.

La statue d'Injalbert. Placée dans l'axe de la porte royale du Théâtre Antique, elle symbolise l'âme antique remettant le flambeau de l'art au génie.

Rue du Pontillac

Ancien canal destiné à l'écoulement des eaux usées et immondices, le Pontillac partait du bout de l'actuelle Rue Saint-Florent et traversait tout Orange d'Est en Ouest, en passant devant le théâtre, pour rejoindre le fossé de Saint-Martin. Ce véritable égout à l'air libre est couvert en 1718, et l'actuelle Rue du Pontillac suit une partie de son tracé. Au début des années 1760, lors de la création du cours Saint-Martin, un nouveau canal est aménagé pour recevoir les eaux de la ville à la sortie de l'ancien canal du Pontillac, le fossé des anciennes fortifications ayant été comblé. La Rue du Pontillac est traversée par un mur romain, sans doute le mur d'enceinte Ouest du forum, dont une arcature a été percée pour permettre le passage.

L'Ancien Théâtre Municipal

Sous la Révolution, la Commission Populaire qui siège à Orange fait dresser l'échafaud dans cette partie Sud de l'ancien Cours Saint-Martin : 332 victimes périssent sous le couperet de la guillotine durant les mois de juin et juillet 1794. Pour perpétuer leur souvenir, un monument expiatoire est élevé sur les lieux mêmes de leur supplice, en 1825, grâce à des fonds recueillis par souscription publique. Endommagé au cours de la Révolution de 1830, il est finalement rasé en 1848. Sur son emplacement est construit en 1882 le Théâtre Municipal, sous la direction des architectes Boudoy - ancien collaborateur de Charles Garnier - puis Carlier. D'une capacité de 650 places, il est inauguré en 1885, avec au programme "La fille du régiment" et "Les charbonniers". L'édifice garde son affectation jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, date à laquelle il est converti en lieu de réunion par les autorités allemandes. Il est, à partir de 1950, réaménagé pour accueillir conférences, réunions et fêtes, et abrite quelque temps la bibliothèque et les archives municipales. Restructuré en 1981, il est désormais affecté à diverses manifestations culturelles et sociales.

Église Saint-Florent

Cette ancienne église des Franciscains, établis à Orange au début du XIVème siècle, a servi de sépulture à de nombreux princes de la dynastie des Baux. Pendant les Guerres de Religion, l'église, déjà incendiée par les protestants en 1561, faillit être détruite dix-huit ans plus tard pour construire un moulin à blé sur son emplacement. Le retour des Frères à Orange permit sa restauration. Sous la Révolution, l'église et le couvent ont été successivement utilisés comme caserne, grenier à foin, écurie et prison. Ré-ouverte au culte en 1803, puis érigée en paroisse en 1844, l'église est dédiée au saint protecteur de la cité, Florent, évêque d'Orange au VIème siècle, et auteur de nombreux miracles. Orange et Florentiola (Italie), où il avait ressuscité une jeune fille, se partagent ses reliques.

Hôtel de Jonc

Dans la Rue Petite Fusterie, quartier occupé au Moyen-Age par les charpentiers, les menuisiers et les fustiers, la famille de Jonc avait son hôtel particulier au XVIIIème siècle. Godefroy de Jonc, docteur en droit et juge royal, avait été chargé du gouvernement d'Orange par Louis XV en 1730. L'un de ses fils, Louis-Nicolas de Jonc de Salos, exerça deux fois les fonctions de maire d'Orange en 1785-1786 et 1789 avant de mourir guillotiné en 1794.Cet hôtel fut réquisitionné pour servir de logement aux membres de la Commission populaire. Selon la tradition, la vieille Madame de Jonc, contrainte de quitter les lieux, passa la nuit avec sa servante devant sa maison sur un banc de pierre aujourd'hui disparu, pour n'avoir pas voulu déranger des personnes dans le besoin à qui elle louait une maison.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.8/5
Nombre d'avis : 5
Fiabilité de la description : 4.8/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.8/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.8/5


Visorandonneur
le lundi 14 janvier 2019 à 15:37

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 13 janvier 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Une visite d'Orange fort sympathique. Le panorama depuis la colline Saint Eutrope sur le Ventoux ainsi que les dentelles de Montmirail est superbe. Vu de là, le mur du Théatre antique est magnifique. Malheureusement, un énorme échafaudage est dressé actuellement et le cache partiellement, dommage. J'ai trouvé la descente à travers les arbres assez sale.


Visorandonneur
le mardi 01 mai 2018 à 19:22

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : samedi 14 avril 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Belle découverte du centre d'Orange lors d'une journée encore un peu fraîche !
L'arc de triomphe est étonnamment bien conservé et mis en valeur au centre d'un grand rond-point. La vue depuis la colline Saint-Eutrope sur le mont Ventoux (enneigé à cette date) est très sympathique et les divers points de vue au dessus du Théâtre Antique remarquables.
Merci pour cette balade.


Visorandonneur
le lundi 05 février 2018 à 13:14

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 05 février 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Une belle découverte d 'Orange et de son passé , point fort de la randonnée , vu sur le théâtre antique depuis le point de vue de la vierge .


Visorandonneur
le lundi 22 mai 2017 à 18:12

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 14 mai 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Un beau parcours très bien expliqué, une belle découverte de la ville d'Orange :

http://les-croisieres-de-sodisabi.eklabl...


Visorandonneur modérateur
le vendredi 29 janvier 2016 à 17:27

Bonjour randonneusedudimanche,

Merci pour ton commentaire.
Du coup, en cherchant bien, j'ai trouvé une explication pour la statue sans nom.
Il s'agit en fait d'une statue de Jean-Antoine Injalbert, sculpteur originaire de Béziers.
Cette oeuvre symbolise l'âme antique remettant le flambeau de l'art au génie.
Par contre je ne connais pas son lien avec la ville d'Orange...

Bonne soirée

La statue d'Injalbert. Placée dans l'axe de la porte royale du Théâtre Antique, elle

Laurent
Le bonheur n'est pas au bout du chemin, il est le chemin...


Visorandonneur
le jeudi 28 janvier 2016 à 06:14

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 24 janvier 2016
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

merci pour ces indications qui m'ont permis de découvrir Orange au cours de l'Histoire; promenade très agréable et enrichissante; la statue "sans nom" ne serait-elle pas une allégorie du théâtre?( elle tient un masque à la main).

Autres randonnées dans le secteur

Le Bois de la Montagne
Distance 13.86km Dénivelé positif +246m Dénivelé négatif -247m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sérignan-du-Comtat - 84 - Vaucluse

Balade dans le bois de la Montagne entre Sérignan du Comtat et Uchaux.

Distance 8.04km Dénivelé positif +109m Dénivelé négatif -101m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Uchaux - 84 - Vaucluse

À une dizaine de kilomètres au Nord d'Orange, dans le Haut Vaucluse, les collines d'Uchaux cachent un patrimoine méconnu : chapelle et "castellas" du XIIIème siècle entourés de forêts et de vignes offrant des vins de qualité vous y attendent.

Autour du Château de Montfaucon par Saint-Maur et Saint-Martin du Jonquier
Distance 5.06km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -21m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Gard) - 30 - Gard

Petite randonnée sur le terroir du Château de Montfaucon.

Distance 6.5km Dénivelé positif +187m Dénivelé négatif -191m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Mornas - 84 - Vaucluse

Belle traversée en passant autour du ravin de la Grande Combe et arrivée au point culminant du Montmount, vous pourrez admirer le beau panorama.

Autour de la Forteresse de Mornas
Distance 6.41km Dénivelé positif +134m Dénivelé négatif -133m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Mornas - 84 - Vaucluse

Première partie de randonnée en sous-bois suivie d'un sentier en crête qui permet d'avoir de superbes panoramas sur la vallée du Rhône. En fin de circuit, arrivée au-dessus de la forteresse.

Châteauneuf-du-Pape et son environnement
Distance 10.79km Dénivelé positif +91m Dénivelé négatif -92m Durée 3h20 Facile Facile
Départ Départ à Châteauneuf-du-Pape - 84 - Vaucluse

Circuit facile qui permet de découvrir Châteauneuf-du-Pape, ses vignes et sa partie rhodanienne.

Sentier Viticole de l'AOC Châteauneuf-du-Pape
Distance 5.31km Dénivelé positif +62m Dénivelé négatif -62m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Châteauneuf-du-Pape - 84 - Vaucluse

À la découverte des vignobles Castel-Papaux en suivant les indications d'un sentier où l'on trouve des informations relatives aux cépages et aux caractéristiques des cultures.

Distance 11.09km Dénivelé positif +163m Dénivelé négatif -111m Durée 3h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lagarde-Paréol - 84 - Vaucluse

Agréable boucle au départ de Lagarde-Paréol à travers le Massif d'Uchaux, au milieu des forêts et des vignes.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.