Les Blockhaus de Montfaucon

Le Fort Woirol, construit à la fin du XIXe, son poste optique, ses batteries pour aéronefs, sa batterie avancée et ses redoutes. Puis un saut de 1000 ans en arrière avec le château féodal perché sur son éperon rocheux. Pour les promeneurs à l'esprit moins militaire, vous apprécierez cette balade sylvestre et ses points de vue sur la vallée du Doubs, la plaine de Saône, les Monts du Jura et, par temps clair, sur les Alpes, de l’Oberland Bernois au Mont Blanc.

Fiche technique
n°19725663
Une randonnée Montfaucon (Doubs) créée le dimanche 27 février 2022 par tonnoguh. MAJ : jeudi 10 mars 2022
Durée Durée moyenne: 2h15[?]
Distance Distance : 6.4km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 144m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 144m
Point haut Point haut : 609m
Point bas Point bas : 511m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Montfaucon (Doubs) (25660)
Départ Départ : N 47.239365° / E 6.085787°
Carte Carte IGN : : Ref. 3323ET - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Les batteries contre aéronefs du fort de Montfaucon Batterie contre aéronefs du fort Woirol La batterie contre aéronefs Le poste optique du Fort Woirol

Description de la randonnée

Parking à Montfaucon, Rue du Belvédère, au niveau de l'épingle à cheveux, à l'embranchement de la voie sans issue, le Chemin du Mont. Balisages Jaune-Rouge, Jaune-Blanc et Jaune-Bleu. Diverses parties sans balisage.

(D/A) Partez dans la petite route goudronnée tranquille, quasiment sans voiture, du Chemin du Mont qui vous offrira de belles vues dégagées sur la plaine de Saône et les monts jurassiens. Retournez-vous pour un coup d'œil à la silhouette massive du Mont Poupet à l'horizon.

(1) Vous arrivez bientôt à l'étrangement nommée Combe aux Bâtards, à une croisée de chemins. Poursuivez tout droit jusqu'à une vingtaine de mètres avant une bifurcation (fermée par une barrière). Descendez alors à gauche par un chemin de terre qui en croise tout de suite un autre. Poursuivez tout droit et le chemin bordé de pierres s'incurve pour vous mener à la poudrière sous roche. chutes de pierres.

(2) Repartez par la sente qui monte la butte à gauche. Entrez dans le bois en franchissant un mur de pierres sèches (murger) par une petite sente descendante que le débardage saisonnier peut effacer par endroits. Arrivez bientôt (à main gauche) à un angle de pâture que vous traversez, rejoignant un autre sentier que vous prenez à gauche, longeant un gros mur de pierres sèches effondré. Débouchez sur un large chemin empierré, montez-le à gauche.

(3) Vous rejoignez une petite route gravillonnée (parking du site d'escalade). Partez à droite pour passer devant la Fontaine du Champ des Creux (vue sur la vallée du Doubs). La route devient un beau sentier caillouteux qui entre dans le bois.
Au niveau d'un poteau balise, grimpez la première sente à gauche dans la direction du Chemin des Falaises et du Château. Arrivez à des pâtures et suivez la trace dans l'herbe, gardant la lisière du bois à main droite. À la quatrième pâture, abandonnez le sentier pour partir tout à gauche dans le champ, gardant toujours la lisière à main droite.

(4) Allez bien jusqu'à la corne du bois et grimpez le sentier qui vire un peu sur la gauche. Attention : ne prenez pas le premier sentier dix pas avant. Au niveau d'une borne de pierre octogonale, à une bifurcation, suivez la sente de gauche jusqu'à la Batterie de l'Avancée.

(5) À la batterie, vous pouvez grimper prudemment par la petite sente (glissante) à gauche pour découvrir les soubassements d'un canon et pousser jusqu'à la redoute mais pas plus loin car vous seriez agrippés par les ronces. Rebroussez chemin et passez devant la batterie.
Cette sente vous guide vers un chemin caillouteux plus large, que vous montez à droite (balise VTT 113). Une vue sur la plaine de Saône et les monts et peut-être le Mont-Blanc par temps clair.

(6) Vous arrivez bientôt à de nouveaux blockhaus. Montez dans le bois à droite par le sentier qui passe devant. Avant de les quitter, retournez-vous pour une vue à 180° sur la vallée. Passez devant une dernière casemate.
À la première bifurcation, partez à droite malgré la croix Jaune et Bleu, traversant un beau bois de houx, plus vigoureux que nos buis francomtois décimés par la pyrale.

En vue de l'orée du bois, bifurquez sur une sente, descendez à gauche en direction de la pâture mais sans y entrer. Longez l'orée (en restant dans le bois) par la sente qui part à gauche vers le superbe point de vue (non sécurisé) sur le château féodal et les monts bisontins.

(7) Repartez en remontant vers les fossés du Fort Woirol. Arrivant en vue de l'entrée, peu après la deuxième pancarte « Terrain Militaire », grimpez dans le bois à gauche par la sente qui vous mène au poste optique. Repartez en tournant le dos au poste vers la zone dégagée en obliquant vers la gauche vers les socles des batteries pour aéronefs.
Rejoignez la petite route goudronnée que vous empruntez à gauche sur une petite cinquantaine de mètres. Descendez dans le bois par le sentier caillouteux à gauche. À la première bifurcation proche, quittez-le pour une petite sente qui descend à droite.

Peu après la bande plus découverte (ligne électrique), à la nouvelle bifurcation, poursuivez à droite jusqu'aux premières habitations sans entrer dans l'espace dégagé, mais longeant la lisière tout de suite à gauche sur une dizaine de pas pour découvrir une petite sente pas très visible qui passe devant un amoncellement de pierres, puis longe le grillage jusqu'à son angle.

Ne poursuivez pas tout droit, la descente serait périlleuse. Mais deux pas avant l'angle, repérez la petite sente à gauche qui saute une marche de roche d'une bonne cinquantaine de centimètres, puis descend le long des roches. Au pied de cette marche, une dernière casemate, bien cachée par la végétation.
En bas des roches, longez-les par la sente qui part sur la droite pour rejoindre le Chemin du Mont et le parking à une centaine de mètres (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 550m - Chemin du Mont
1 : km 1.51 - alt. 563m - La Combe aux Bâtards
2 : km 1.94 - alt. 548m - Poudrières sous roches
3 : km 2.76 - alt. 541m - Fontaine du Champ des Creux
4 : km 3.89 - alt. 593m - Corne du bois
5 : km 3.99 - alt. 598m - Batterie de l'Avancée
6 : km 4.31 - alt. 595m - Blockhaus
7 : km 4.86 - alt. 573m - Point de vue sur le Château féodal de Montfaucon
D/A : km 6.4 - alt. 550m - Chemin du Mont

Informations pratiques

Une marche de roche d'une bonne cinquantaine de centimètres à descendre. Le parcours comporte des sentes de corniche et des points de vue non sécurisés. Sentiers rocailleux et glissants par endroits. Port de bonnes chaussures indispensable et utilisation de bâtons de marche conseillée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

(2) Le magasin à poudre sous roc conservait, en temps de guerre, la poudre noire destinée à la propulsion des obus. Les magasins sous roc sont construits à partir de 1885 avec l'apparition des obus-torpilles plus redoutables.
(5) La batterie de l'Avancée : construite en 1878, appelée encore batterie de la Carrière ou Mairot, car installée en bordure d'une carrière ouverte lors de la construction du fort. Elle contrôlait la zone en dessous d'elle, non visible depuis le fort.
(7) Le château féodal est rénové par une association de bénévoles. C’est vers 1040 qu'apparaissent les premières mentions écrites de l'existence d'un château, sans doute construit en bois par Conon (surnommé Faucon), vassal de l'archevêque de Besançon. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 7 décembre 1976.
(7) Le fort de Montfaucon ou fort Woirol, de la fin du XIXe, appartenait au camp retranché de Besançon. Sa mission était de tenir sous son feu la plaine de Thise, d'interdire les invasions par la plaine de Saône. Le 30 septembre 1906, une effroyable explosion retentit dans le village de Montfaucon, faisant éclater les vitres. Une mauvaise manipulation et une partie du fort n'est plus qu'un tas de débris de pierre et de métaux dans lequel gisaient des corps.
(7) Le poste optique : local aménagé pour la télégraphie par faisceau lumineux à code Morse. La lumière était fournie par une lampe à pétrole, puis électrique. Le jour, un héliostat captait les rayons solaires par une cheminée. Le fort communiquait avec trois autres forteresses : la redoute de Grelimbach à Salins, le Larmont à Pontarlier et le môle défensif du Lomont.
(7) La batterie contre aéronefs composée de six cuves circulaires situées entre la route d'accès et le poste optique, creusées et maçonnées vers 1929. Entourées de murets de protection, elles étaient armées de canons de 75 mm.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 3.67/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 3.5/5
Facilité à suivre l'itinéraire : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 3.5/5


Visorandonneur
le lundi 07 mars 2022 à 14:17

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 07 mars 2022
Fiabilité de la description : Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Oui

Belle randonnée dont j'ai apprécié les petits chemins en forêt
En plus les passages vers les blockhaus et le fort sont très enrichissants
Un seul mémol nous n'avons pas trouvé la descente à la fin du parcours vers les maisons


Visorandonneur
le lundi 07 mars 2022 à 11:29

Note globale : 3 / 5

Date de la randonnée : lundi 12 septembre 2011
Fiabilité de la description : Moyen
Facilité à suivre l'itinéraire : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen
Circuit très fréquenté : Oui

Nous avons fait la randonnée hier après-midi. Le point de départ n'était pas très clair, notamment quand dans la description est marquée "barrière métallique". Là où nous étions, nous en avons croisé trois.
Nous avons rencontré d'autres personnes qui comme nous avaient choisi cette petite randonnée facile (pas trompeur effectivement) et qui avaient activé leur GPS. Après quelques hésitations, ils ont localisé le bon chemin et nous les avons suivis.
Néanmoins, notre balade a été réjouissante : croisement d'une multitude de sentiers balisés et excellente vue sur le chateau de Montfaucon...

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Le Fort Woirol et la Batterie des Épesses
Distance 7.87km Dénivelé positif +147m Dénivelé négatif -150m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Le Fort Woirol, construit en 1874 avec d'autres fortifications, constitue le puissant « môle défensif de Montfaucon ». Vous découvrirez également le poste optique, aménagé pour la télégraphie par faisceau lumineux à code Morse, le magasin à poudre, la Batterie des Épesses et plusieurs postes de tir, menaçant un ennemi qui ne vint jamais. Mais au-delà de cette revue militaire, vous profiterez de superbes points de vue sur la vallée du Doubs et les ruines d'un château féodal.

Visorandonneur
Le Môle défensif de Montfaucon
Distance 12.6km Dénivelé positif +237m Dénivelé négatif -239m Durée 4h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Randonnée au travers du Môle défensif de Montfaucon, système de fortifications essentiel à la défense de Besançon. Construit entre 1870 et 1889 sur une falaise, le site domine la ville à 617m d'altitude. Pour les promeneurs à l'esprit moins militaire, vous apprécierez cette promenade sylvestre avec ses points de vue sur la vallée du Doubs, la Citadelle, les Monts du Jura et par temps clair sur les Alpes, de l’Oberland Bernois au Mont Blanc.

Visorandonneur
Le belvédère de Montfaucon
Distance 3.05km Dénivelé positif +58m Dénivelé négatif -56m Durée 1h00 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Le belvédère de Montfaucon sur la vallée du Doubs, la Citadelle, les monts du Jura et, par temps clair, sur le Mont Blanc. Le Fort Woirol, ses batteries contre les aéronefs, ses redoutes et, enfin, un joli point de vue sur les ruines du château féodal.

Visorandonneur
La Combe aux Bâtards
Distance 4.6km Dénivelé positif +127m Dénivelé négatif -125m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Le belvédère de Montfaucon et son point de vue sur la vallée du Doubs, la Citadelle, les monts du Jura et, par temps clair, sur le Mont Blanc. Les ruines du château féodal et, enfin, le Fort Woirol et ses batteries contre les aéronefs.

Visorandonneur
La Batterie de l'Avancée
Distance 7.59km Dénivelé positif +238m Dénivelé négatif -236m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Le belvédère de Montfaucon sur la vallée du Doubs, la Citadelle, les monts du Jura et, par temps clair, sur le Mont Blanc. Le Fort Woirol, sa batterie avancée, ses redoutes et un saut de 1000 ans en arrière avec un joli point de vue sur les ruines du château féodal.

Visorandonneur
La reculée de Nacra, la fontaine de la Dhuit et les ruines du Château
Distance 5.87km Dénivelé positif +211m Dénivelé négatif -212m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Le vallon de Montfaucon, surveillé par son donjon millénaire, est sans doute un des plus charmants endroits à proximité de Besançon avec ses ruines qui se la jouent «romantiques allemands». Vous en ferez le tour par la fraîche et sauvageonne reculée de Nacra et par la fontaine sylvestre de la Dhuit, où vous pourrez imaginer la Vouivre se mirer dans ses eaux vertes.

Visorandonneur
Le belvédère des Alpes
Distance 3.69km Dénivelé positif +114m Dénivelé négatif -113m Durée 1h25 Facile Facile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Au cours de cette courte balade, vous découvrirez les poudrières du Fort Woirol, son poste optique et ses batteries pour aéronefs, pour terminer par le belvédère des Alpes sur la vallée du Doubs, la Citadelle, les monts du Jura et, par temps clair, le Mont Blanc.

Visorandonneur
La reculée de Nacra, la Côte d'Arbois et le Fort Woirol
Distance 5.83km Dénivelé positif +259m Dénivelé négatif -252m Durée 2h25 Difficile Difficile
Départ Départ à Montfaucon (Doubs) - 25 - Doubs

Parcours pour randonneurs aguerris et prudents. 6 petits kilomètres, penserez-vous avec dédain. Pffou ! Une promenade digestive dominicale. Méfiez vous pourtant. Cette petite randonnée vous réservera bien des difficultés et vous apprécierez la fraîcheur sauvageonne de la reculée de Nacra, la montée pas si digestive que cela de la Côte d'Arbois et son belvédère sauvage sur les ruines du château féodal au sein d'un charmant vallon. Retour plus paisible par le Fort Woirol et le belvédère des Alpes.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.