Le plan d'eau du Wolfartshoffen à Reichshoffen

Une agréable petite randonnée à proximité de Reichshoffen dans un endroit calme de la Forêt du Neuwald avec une fin de parcours en surplomb du plan d'eau de Wolfartshoffen.

Fiche technique
n°1454397
Une randonnée Reichshoffen créée le vendredi 07 septembre 2018 par pgetrochon. MAJ : dimanche 16 février 2020
Durée Durée moyenne: 1h40[?]
Distance Distance : 4.92km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 96m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 89m
Point haut Point haut : 272m
Point bas Point bas : 181m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Reichshoffen (67110)
Départ Départ : N 48.952286° / E 7.686078°
Carte Carte IGN : : Ref. 3814ET - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Chemin d'exploitation forestière Sentier forestier Chemin dans la forêt Chemin vers le plan d'eau

Description de la randonnée

(D/A) Partir au Sud-Ouest par le chemin qui longe la piste cyclable et, après quelques mètres, tourner à gauche dans un chemin qui longe un cours d'eau à main gauche. Le chemin s'élève sur une rive du vallon puis change de rive. Aboutir à un croisement à proximité d'un pont sur la droite.

(1) Emprunter le pont et continuer sur le chemin en montée de plus en plus marquée. Aboutir à un croisement en T à proximité du sommet de la colline.

(2) Tourner alors à droite dans le bon chemin en légère montée, puis à plat avant de descendre légèrement.

(3) Au croisement, obliquer à gauche (laisser en face le chemin balisé). Sortir de la forêt au lieu-dit Wohlfahrtshoeffen et traverser une clairière. Poursuivre au Sud-Ouest sur un large chemin jusqu'à la bordure de Reichshoffen.

(4) Tourner à droite dans la Rue des Myosotis, qui vire bientôt à droite. Passer la barrière qui réglemente la circulation des véhicules sur cette voie et continuer tout droit. Longer le cours du Schwarzbach à quelque distance à main gauche, ignorer un pont et continuer tout droit.

(5) Au croisement situé à proximité d'un étang, prendre le deuxième chemin à droite, qui part en montée vers le Nord-Est. Au croisement qui se présente rapidement, obliquer à gauche dans un chemin à plat. Surplomber le plan d'eau de Wolfartshoffen sur la gauche. Noter les panneaux d'un petit arboretum. Continuer tout droit (Nord-Est). Passer une barrière puis tourner à droite sur le chemin qui conduit rapidement au point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 197m - Parking près de la fin de la piste cyclable
1 : km 0.54 - alt. 216m - Croisement de chemins - Pont
2 : km 1.31 - alt. 272m - Croisement de chemins
3 : km 1.78 - alt. 248m - Croisement de chemins
4 : km 2.87 - alt. 181m - Carrefour de routes
5 : km 3.91 - alt. 195m - Croisement route - chemin
D/A : km 4.92 - alt. 198m - Parking près de la fin de la piste cyclable

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe à proximité du plan d'eau de Wolfartshoffen, près de la petite route menant à Nehwiller (près de la fin de la piste cyclable).

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée n'est pas balisée. En conséquence il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ) constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

Randonnée réalisée par l'auteur le 24 octobre 2019.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3814ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Reichshoffen
Reichshoffen, une ville aux multiples facettes
Reichshoffen est une charmante bourgade du Nord du Bas-Rhin, à 180 m d’altitude. La commune est située à 50 km au nord ouest de Strasbourg, à mi-chemin entre Haguenau et Bitche, presqu’à la limite de la Région Alsace. Elle compte 5148 habitants en 2016 et s’étend sur 1738 ha.

Le 28 septembre 1972, Reichshoffen fusionne avec Nehwiller qui devient commune associée. Ce petit village rural de 402 habitants est situé à 5 km au nord-est de Reichshoffen. Il s’étend sur une superficie de 273 ha à une altitude de 289 m.

Depuis le 5 août 1961, Reichshoffen est jumelé avec la ville allemande de Kandel (Palatinat).

Un passé à préserver
Reichshoffen conserve de nombreux témoins de son riche passé historique : trois monuments historiques (l’église St-Michel, le château De Dietrich, l’Altkirch), le musée historique et industriel (musée du fer), deux tours de guet, la « Bataille de Reichshoffen »…

Son développement industriel
Outre les commerces et services, la ville accueille plusieurs entreprises industrielles.
Alstom Transport, anciennement De Dietrich Ferroviaire, conçoit et construit des composants (notamment les éléments de sécurité passive) et matériels ferroviaires. De la fabrication de remorques d'extrémités de TGV, d'autorails TER X73500/73900 pour la France et l'Allemagne, de caisses intermédiaires d'AGC, d'automotrices pour la Finlande ou de tramway à la rénovation de matériels ferroviaires, le site de Reichshoffen vient de présenter les nouvelles rames TER Regiolis destinées aux régions françaises. En 2016, le Sénégal a acheté une quinzaine de trains régionaux dont la fabrication permet au carnet de commandes d'être rempli jusqu'à mi-201912.
La famille de Dietrich possédait également une filiale spécialisée dans le domaine des appareils de voie pour les réseaux ferrés, intégrée depuis 2002 au groupe Vossloh sous le nom Vossloh Cogifer.
Fondés en 1922, les ateliers de transformation de l'acier de l'entreprise Treca ont été transférés de Puteaux à Reichshoffen dans les locaux de l'ancienne brasserie construite en 1890. Au départ spécialisée dans les fils d'acier à haute résistance, l'entreprise se diversifie dans la fabrication de fils d'acier pour ressorts, de câbles métalliques et enfin de matelas à ressorts. En 1935 naissent les premiers matelas Treca (abréviation de TREfilerie-CAblerie). La câblerie cesse son activité en juillet 1985 mais l'entreprise continue alors la fabrication de matelas haut de gamme cousus à la main.
L'entreprise Fehr S.A, spécialisée dans les matériaux de construction en béton, est basée route de Frœschwiller.

Lieux et monuments
Château de Dietrich : Un premier château est construit en 1232 pour le duc de Lorraine. Il est confié après 1286 aux comtes d'Ochsenstein et démoli en 1769. Il comportait une enceinte approximativement circulaire flanquée de quatre tours rondes. Le château actuel est construit pour Jean de Dietrich (1719-1795) par Joseph Massol, architecte strasbourgeois. Le gros-œuvre est érigé de 1770 à 1771 sous la direction de Christian Gstyr. Sur la lucarne sud-est se trouvait avant la guerre l'inscription aujourd'hui disparue : IFD HANVER 1779. Vers 1807, Mathieu de Faviers supprime le corps de passage qui reliait les communs au nord ; l'aile est des communs est démolie par les Renouard de Bussière en 1811 et en 1812, l'aile ouest subsiste en partie, complètement réaménagée. Le château, gravement endommagé pendant la dernière guerre a été soigneusement restauré. Il sert à présent de siège administratif à la Société De Dietrich. L'une des tours de l'ancien château qui avait subsisté est reconstruite en 1807 pour servir d'élévateur hydraulique. En limite nord du parc sont situés des dépendances agricoles et une ancienne maison de jardinier sous toit à croupes figurant déjà sur le plan cadastral napoléonien vers 1840.
Moulin seigneurial.
Tour des Suédois, construite aux XIVe-XVe siècles, restaurée en 2007.
Ancienne léproserie ou église dite Altkirch.
Le Musée historique et industriel - Musée du Fer.
La synagogue de Reischshoffen de 1851-1852.
Les monuments commémoratifs :
Le monument des Cuirassiers,
Le monument aux morts des ambulances de 1870,
Les monuments aux morts
L'église Saint-Michel est l'œuvre de l'architecte Charles Christiani.
La chapelle de pèlerinage Notre-Dame-du-Bon-Secours dédié à la Vierge et à saint Wolfgang, au lieu-dit Wohlfahrtshoffen. Le chœur gothique voûté d'ogives daterait du XIVe siècle, ainsi que la sacristie dont la porte intérieure est cependant datée 1770. La nef néo-gothique a été reconstruite en 1851. Une inscription en allemand sur la porte extérieure de la sacristie commémore son agrandissement et embellissement par le curé Lehmann de Reichshoffen en 1852. À côté de la chapelle se situe la maison des gardiens, construite probablement dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Devant la chapelle se dresse une croix monumentale datée de 1812. La cloche est de 1732
L'église paroissiale Sacré-Cœur-de-Jésus.
__L'école, temple dite Église évangélique luthérienne de Nehwiller.
Gare de Reichshoffen.__

Personnalités liées à la commune
Christophe Joseph de Brusselles (° 12 septembre 1727 à Mannheim - † 19 avril 1811 à Reichshoffen), général de la Révolution française.
François Grussenmeyer : élu au conseil municipal pendant 42 ans. Maire de la commune pendant 18 ans.
Gaston Fleischel : inventeur et industriel.
Famille de Dietrich.
Rémy Bricka (bien qu'il soit né à Niederbronn-les-Bains, il a passé son enfance à Reichshoffen), musicien et chanteur français
Arthur Le Duc, sculpteur, auteur d'une statue équestre intitulée sur la terrasse Reischoffen (sic), représentant le porte-étendard du 3e régiment de cuirassiers blessé à mort. Un exemplaire est exposé au musée Arthur-Le-Duc de Torigny-les-Villes.

Ses richesses naturelles
Forêts, rivières, plan d’eau, vergers, prés, collines des Vosges du Nord constituent l’environnement de la cité, qui est ville-porte du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.
Source : wikipédia (extraits) et site officiel de la commune (extraits)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.11/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 4.33/5
Fiabilité du tracé sur carte : 3.67/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.33/5


Visorandonneur
le dimanche 21 juin 2020 à 11:56

Merci pour votre message.
Une bonne partie de la route est évitée en remontant légèrement dans la forêt au moment d arriver au plan d eau, comme indiqué dans le descriptif.
Pour les herbes, elles sont hautes partout : c est sans doute à relier à l absence de passages de marcheurs suite au confinement.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le dimanche 21 juin 2020 à 10:22

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 21 juin 2020
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Bonjour, une promenade agréable pour le dimanche matin en famille.
A faire plutôt en début de printemps/début de l'automne: une partie du parcours est recouvert par la végétation en été (entre les points 1 et 2) attention aux tiques ! superbe vue sur Reichshoffen en sortant de la foret
un peu trop de bitume à mon gout sur la fin de parcours, mais comme précisé, c'est une balade pour le dimanche matin, pas une rando.


Visorandonneur
le mardi 19 mai 2020 à 09:09

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 18 mai 2020
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Jolie promenade. GPS et bonnes chaussures conseillés pour les segments 1 et 2 car les aléas de la végétation et des travaux forestiers brouillent tous les sentiers du descriptif avec des fondrières parfois délicates. Belle traversée dégagée de la colline du Wohlfahrtshoffen. Le plan d'eau, peu visible en surplomb à travers les arbres, mérite un détour à partir du point 5 pour en apprécier l'étendue et le cadre de plus près.


Visorandonneur
le dimanche 15 mars 2020 à 11:34

Merci pour votre message.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le dimanche 15 mars 2020 à 10:53

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 01 mars 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Bonjour, c'est une très belle randonnée que j'ai pu faire avec mes enfants en bas âge (2 1/2 ans pour la dernière). Il y a juste un passage assez complexe à trouver à la suite du repère deux pour monter sur la droite. Le chemin à du être encombrer par des arbres couchés. Il faut également prévoir des chaussures étanches sur la première partie du parcours le sol étant détrempé en cette saison. Mais pour le reste très bien. Merci pour cette randonnée.

Autres randonnées dans le secteur

Château de Wasenbourg - Col de l'Ungerthal
Distance 12.49km Dénivelé positif +461m Dénivelé négatif -461m Durée 4h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Niederbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Randonnée en forêt de Niederbronn-les-Bains à la découverte du Château de Wasenbourg puis du Col de l'Ungerthal.

Tour de plaine à Eschbach, Hinterfeld et Hegeney
Distance 13.73km Dénivelé positif +65m Dénivelé négatif -66m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable randonnée avec une variété de paysages en zone de plaine. De belles vues sur la plaine d'Alsace au niveau d'Eschbach et d'Hegeney et tout au long des villages traversés de beaux exemples du bâti alsacien traditionnel et moderne. Ce parcours permet également une bonne approche des cultures pratiquées dans cette zone de l'Alsace du Nord.

Entre Peterseyen et Langmattweiher
Distance 9.2km Dénivelé positif +83m Dénivelé négatif -84m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Une agréable randonnée qui passe par un sommet au lieu-dit Perterseyen et traverse la plaine de la Sauer du côté du lieu-dit Langmattweiher. Ce sont autant de beaux paysages alsaciens, de villages (Morsbronn-les-Bains, Hegeney et Durrenbach) avec des maisons pour certaines typiques du bâti traditionnel en Alsace.

Buchhuebel et Pferchfeld
Distance 5.22km Dénivelé positif +58m Dénivelé négatif -59m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable balade sur les hauteurs de Morsbronn-les-Bains en direction du Niederwald. Beaux paysages alsaciens. Monuments de mémoire. Bâti traditionnel alsacien.

De Morsbronn-les-Bains au Fuchshuebel
Distance 10.47km Dénivelé positif +110m Dénivelé négatif -109m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Très agréable randonnée dans la plaine de la Sauer, le Bois de Fuchshuebel et retour par le village typique d'Oberdorf-Spachbach et le chemin sous le Mont de Gunstett. Au cours de ce circuit découverte du beau lavoir du village de Gunstett.

Dans la plaine de Morsbronn-les-Bains
Distance 10.29km Dénivelé positif +27m Dénivelé négatif -27m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Belle randonnée facile en plaine dans la vallée de la Bieberbach et de la Sauer. Elle permet de voir en plus de beaux paysages, plusieurs calvaires et le bâti traditionnel alsacien.

Boucle dans la plaine et la Forêt de Gunstett
Distance 15.97km Dénivelé positif +86m Dénivelé négatif -88m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Très agréable randonnée sur des chemins de bonne qualité permettant de découvrir des paysages très variés comme la plaine de la Sauer, la Forêt de Gunstett et le bâti traditionnel alsacien lors de la traversée des villages.

De Morsbronn-les-Bains au Buchhuebel
Distance 4.56km Dénivelé positif +65m Dénivelé négatif -63m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable petite randonnée familiale ou pour les curistes permettant de découvrir les paysages de Morsbronn-les- Bains au Buchhuebel avec de belles vues sur la plaine de la Sauer, la Forêt de Niederwald.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.