Découverte du champ de bataille de Woerth-Froeschwiller

Circuit à la découverte du champ de la bataille de Woerth-Froeschwiller du 6-8-1870, ponctué de monuments érigés en mémoire des combattants mais aussi de points de vue.
Il traverse champs, vergers et forêts mais aussi Froeschwiller, Elsasshaussen et Woerth.

Club Visorando

Partez avec une carte qui vous ressemble: Personnalisez le PDF de votre randonnée "Découverte du champ de bataille de Woerth-Froeschwiller"

Il est toujours rassurant de randonner avec une bonne carte et un maximum d'informations. L'abonnement Club vous donne accès à des options de personnalisation de votre carte: couleur et épaisseur du tracé, choix du fond de carte, affichage des waypoints et du diagramme de dénivellation, cadrage ajustable, et bien d'autres !

Découvrez les avantages club - cliquez-ici!
Fiche technique
n°4250727
Une randonnée Wœrth créée le dimanche 25 octobre 2020 par sylviadaniel. MAJ : samedi 16 janvier 2021
Durée Durée moyenne: 2h55[?]
Distance Distance : 9.19km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 96m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 95m
Point haut Point haut : 256m
Point bas Point bas : 164m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Wœrth (67360)
Départ Départ : N 48.935233° / E 7.745868°
Carte Carte IGN : : Ref. 3814ET - Commander : Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Belvédère Église et Château de Froeschwiller Deux monuments à la mémoire des soldats Basse-Silésie La Sauer

Description de la randonnée

Garez-vous au parking de la Rue de la Gare près de l'ancienne gare. En venant de Morsbronn-les-bains (route D27) au rond-point à l'entrée de la ville, continuez tout droit et prenez la première rue à droite.

(D/A) Dirigez-vous vers la ville en prenant à droite le long du parking la piste cyclable. Elle quitte le parking pour se poursuivre vers les maisons, les potagers sur votre droite. Arrivez aux maisons, continuez à droite par la piste cyclable qui mène au pont pour traverser la Sauer. Prenez la rue en face, l'école à main droite, et arrivez à la Route de Soultz près d'un crucifix. Traversez sur le passage piétons et entrez par le portillon pour accéder au château (Mairie de Woerth) en traversant le parc.

(1) Profitez de visiter le Musée de la Bataille du 6 août 1870 : il présente le déroulé de la bataille de Woerth-Froeschwiller, plus connue sous le nom de "Bataille de Reichshoffen". Sortez de la cour du château et allez à droite Rue du Moulin. Après une cinquantaine de mètres, prenez la première rue à droite afin d'admirer l'arrière du château ainsi que l'ancien cellier sur votre gauche (10 rue du Moulin).

Revenez sur vos pas et reprenez à droite jusqu'au bout de la rue. Arrivez à un petit passage à gauche pour traverser la Sauer et accéder à la Rue de la Monnaie. Allez à gauche pour arriver à la Grand'Rue, continuez à gauche sur une cinquantaine de mètres, et trouvez le lavoir à main gauche.

(2) Continuez sur Grand'Rue jusqu'au monument Gréco-Gallo-Romain sur votre gauche. Traversez la route au passage piétons et allez à droite : avant, vous pouvez allez jusqu'au pont pour profiter de la belle vue sur le lavoir.

Retraversez la route au premier passage, laissez l'impasse en face et continuez le long de la Grand'Rue côté impair jusqu'à l'Église Protestante. Prenez la Rue de l'Église à droite.

(3) Arrêtez-vous à mi-chemin devant l'Église Catholique située côté gauche : magnifique toit multicolore. Poursuivez jusqu'à la Grand'Rue, prenez à gauche jusqu'au carrefour avec la route D28 et allez à gauche jusqu'au monument Bavarois.

(4) Traversez la route au passage piétons et regardez le monument de plus près. Prenez le passage piétons à l'avant du monument. Laissez le calvaire sur votre droite et allez à gauche pour contourner la maison afin d'accéder à la piste cyclable qui se trouve derrière. Prenez à droite direction Lembach le long de la Rue des Turcos, et continuez plein Nord jusqu'à la sortie de la ville à hauteur des escaliers, après avoir dépassé la gendarmerie puis le bâtiment d’usine sur la gauche.

(5) Montez les marches, traversez la route et empruntez le chemin de droite qui longe le bâtiment. Après les tables de pique-nique, montez les escaliers qui partent sur la gauche et mènent sur le sentier des Turcos, ces tirailleurs venus d’Algérie, alors colonie française, qui participèrent aux combats. Vous pourrez en apprendre plus sur la bataille et ses conséquences pour l’Alsace et la Moselle au fil de ce chemin de mémoire grâce aux panneaux d’informations.

(6) Allez à droite, regarder de plus près les deux monuments à la mémoire des soldats Basse-Silésie, puis revenez sur vos pas pour continuer le sentier. Pénétrez dans la forêt ; sur votre droite, un monument à la mémoire de soldats français morts pendant la bataille. L’itinéraire rejoint ensuite un chemin forestier qu'il faut suivre tout droit.

(7) Passez devant les restes de la “Maison des Turcos“ et prenez à gauche à la prochaine intersection. Restez sur le chemin forestier jusqu’à Froeschwiller.
Entrez dans Froeschwiller par la Rue de Liebfrauenthal, et restez sur cette rue. Passez un crucifix à main droite, allez toujours tout droit jusqu'à la Rue Principale (D28) et tournez à gauche. N'oubliez pas d'admirer les nombreuses maisons à colombages.

(8) Passez devant le château Dürckheim (privé) et l’Église de la Paix. Elle abrite l’unique orgue d’Alsace fabriqué par le facteur d’orgue bavarois Steinmeier.
Continuez sur la Rue Principale et, après la Mairie, bifurquez à droite Rue d’Elsasshausen. Suivez la petite route goudronnée vers le Sud, en direction de Elsasshausen - Woerth ; elle est ponctuée de monuments, tombes et panneaux d'informations de la bataille du 6 août 1870.
Arrivé à un carrefour (cote 245), laissez les chemins à droite, prenez le virage à gauche et continuez direction Woerth. Traversez le hameau d'Elsasshaussen puis, quelques centaines de mètres plus loin, arrivez à une imposante tour belvédère.

(9) Montez au Belvédère en grès rose des Vosges et profitez de la vue panoramique sur les environs et les champs de bataille du 6 Août 1870.
Reprenez la Route de Woerth sur environ 200 m puis prenez le premier chemin à droite qui mène à l'arrière des monuments français en souvenir du 6 août 1870. Empruntez le sentier à votre gauche pour accéder aux différents monuments et tombes et terminez par la grande colonne.

(10) Contournez celle-ci et descendez les marches qui rejoignent la Route de Woerth. Prenez à droite, entrez dans Woerth par la Rue d’Elsasshausen et au niveau du tournant à gauche, descendez les escaliers à droite pour arriver à la Rue du Cerf puis à la Route de Haguenau.

Allez à droite sur une trentaine de mètres, traversez au passage pour piétons et, quelques dizaines de mètres plus loin, prenez le passage sur la gauche qui mène Rue de la Gare. Bifurquez à droite pour rejoindre le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 166m - Parking de l'ancienne Gare. Vers le pont de la - Sauer (rivière)
1 : km 0.7 - alt. 168m - Musée de la Bataille du 6 août 1870 - Château de Wœrth
2 : km 1.03 - alt. 168m - Lavoir de Woerth
3 : km 1.33 - alt. 170m - Église Saint-Laurent (Woerth)
4 : km 1.64 - alt. 169m - Monument Bavarois
5 : km 2.51 - alt. 172m - Escalier qui mène au départ du sentier des Turcos
6 : km 2.84 - alt. 194m - Mémorial des soldats de Basse-Silésie
7 : km 3.71 - alt. 219m - Ruine de la Maison des Turcos
8 : km 5.45 - alt. 256m - Château Dürckheim et l’église de la Paix
9 : km 7.99 - alt. 224m - Belvédère d'Elsashaussen
10 : km 8.35 - alt. 217m - Grande colonne
D/A : km 9.19 - alt. 166m - Parking de l'ancienne Gare

Informations pratiques

Majorité du trajet sur de l'asphalte.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Cette randonnée permet de remonter le fil de l’Histoire jusqu’au samedi 6 août 1870. C’est en effet ici, dans cette petite ville des Vosges du Nord et les villages alentours que s’est déroulée une terrible bataille entre les armées françaises et allemandes.

Cette bataille et cette défaite ont scellé le destin de l’Alsace et la Moselle. Les deux départements seront en effet annexés à l’Allemagne pendant 48 ans jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale.

Ce sont en fait des régiments de cuirassiers français, des cavaliers lourds, qui ont vaillamment tenté à plusieurs reprises de déloger les soldats ennemis du village de Morsbronn-les-Bains. Ils ont quasiment tous été tués au combat, piégés dans les rues bloquées par des barricades que les Prussiens avaient dressées.

La guerre franco-prussienne commence en juillet 1870 avec quelques combats et batailles de faible importance autour de Sarrebrück et Wissembourg. La première grosse bataille est donc celle qui se déroula ici, dans le secteur de Wœrth et Frœschwiller.

Et ce ne sont pas moins de 50 000 soldats français et 88 000 soldats allemands (prussiens mais aussi bavarois, bade-wurtembergeois, saxons etc.) qui s’affrontent. Et à la fin de la journée, 20 000 morts jonchent les forêts, les prés et les champs… Les civils réquisitionnées pour “nettoyer” les environs mettront près d’une semaine pour enterrer les morts et soigner les blessés.

Dès 1871, le champ de bataille de Wœrth est “sacralisé” : les vétérans allemands des différents bataillons qui se sont illustrés lors de cette journée terrible dressent divers monuments à la mémoire de leurs camarades. Beaucoup de ces œuvres sont toujours là et sont entretenues par l’association des anciens combattants d’Allemagne. Quant aux soldats français, on trouve également plusieurs tombes d’officiers français, des fosses communes et des monuments qui sont entretenus aujourd’hui par le Souvenir Français

(2) Le musée de la Bataille du 6 août 1870 : le musée qui raconte en détails la bataille qui s’est déroulée à Wœrth et ses environs. À ne pas manquer : l’impressionnant “diorama” (immense maquette) et ses 4 000 soldats de plomb qui donne une vision globale de la bataille. Vous pourrez également observer des armes, des uniformes et des outils de la vie quotidienne des soldats retrouvés sur le champ de bataille.

(6) Deux monuments à la mémoire des soldats de Basse-Silésie : une haute colonne de grès jaune et un rocher de grès rose surmonté d’un aigle.

(7) C’est dans cette forêt que les Turcos ont été submergés par leurs ennemis. En les retenant le plus longtemps possible, ils ont permis au reste des armées défaites de se replier en bon ordre pour continuer la guerre. Pour ne pas qu’il tombe aux mains des Prussiens, l’officier des Turcos confie le drapeau français de son bataillon à l’un de ses sergents. Avec quelques camarades, ce dernier rejoindra Strasbourg à pieds, marchant de nuit en territoire occupé par l’ennemi… et en ne parlant ni français ni allemand !

“Maison des Turcos“, l’ancienne maison du garde-champêtre de Wœrth. Au soir du 6 août 1870 et alors que le gros des troupes françaises se retire à l’ouest, une trentaine de Turcos sont réunis autour de leur capitaine, Pierre-Auguste Anglade. Ils sont complètement isolés de leurs camarades et cernés par plusieurs centaines de soldats bavarois. Ils se font littéralement fusiller et n’ont plus de munitions pour répondre… Un major bavarois s’avance et leur somme de se rendre en français. Anglade rejoint le major et lui plonge son sabre dans le cœur ! Il n’a même pas le temps de le retirer qu’il est percé de coups et ses hommes qui l’ont suivi tombent un à un dans une ultime lutte à la baïonnette.

(8) Château Dürckheim (privé, le château n'ouvre généralement ses portes au public qu'à l'occasion des journées du patrimoine ou lors des évènements et réceptions privés)
La famille Eckbrecht de Durckheim tenait en fief de l'évêque de Strasbourg le village de Froeschwiller depuis le 14ème siècle. Le château, accolé à l'église du village, était constitué d'un corps principal flanqué de deux tours et de dépendances accessibles par une porte dans un corps de passage. A l'arrière, un jardin et un parc. Vers 1850, le château fut racheté par Ferdinand de Durckheim, un cousin des Durckheim-Montmartin, alors préfet du Haut-Rhin, qui le fit reconstruire. C'était alors une grande villa rectangulaire avec un balcon porté par des piliers. Son fils, Albert, le fit à nouveau transformer et agrandir en 1890 par l'architecte Emanuel von Seidl qui y ajouta un important toit brisé avec lucarnes à frontons et une tour couverte d'un belvédère. Un second bâtiment d'habitation fut élevé à ses côtés, réuni au bâtiment principal par un passage à l'étage porté par un arc surbaissé. Les dépendances portent les armoiries de la famille de Durckheim et la date de 1891.

Eglise de la Paix (Elle abrite l’unique orgue d’Alsace fabriqué par le facteur d’orgue bavarois Steinmeier)
L'ancienne église de Froeschwiller, dédiée à saint Michel, devint protestante en 1552, quand les Eckbrecht de Durckheim prirent possession du village. Pendant le simultaneum, le choeur était réservé aux catholiques.
L'architecte Dufau se chargea, en 1824, de la reconstruction de la façade intérieure, puis de 1841 à 1845, une nouvelle nef fut construite, avec une entrée sur rue, d'après les plans de l'architecte Albert Haas.
Lors de la bataille du 6 août 1870, l'église fut détruite, et promesse fut faite par les allemands, de la reconstruire, ainsi qu'une église catholique.
Charles Winkler, architecte des monuments historiques, proposa un projet de construction de style néo gothique, qui fut accepté, et permit à la nouvelle église de voir le jour, elle fut inaugurée en 1876.
Les travaux de reconstruction étaient sous la surveillance et l'autorité du prince royal, Frédéric Guillaume, les travaux furent financés par des dons allemands.
Le discours d'inauguration fut prononcé par le pasteur Charles Klein, le 30 juillet 1876, et l'église dédiée à la Paix.

(9) Le monument belvédère : situé sur les hauteurs de Wœrth, cette tour en grès rose a été construite une dizaine d’années après la bataille par les vétérans allemands. Il offre un panorama unique sur les environs : presque sur l’ensemble du champ de bataille, mais aussi vers le nord et l'ouest, sur la ligne bleue des Vosges, vers l’est sur le massif du Hochwald puis sur la Forêt Noire et enfin vers le sud, sur la forêt de Haguenau.
Le belvédère est érigé en 1913, à l’emplacement même de la batterie de canons prussiens amenée du Gunstetterberg ici pour achever la défaite française. Chacune des arches situées à la base de ce monument est surmontée du blason d’un état allemand ayant participé à la bataille. Emmurés dans le grès rose, ce sont des fûts de canons allemands utilisés ici durant le conflit qui doivent signifier « plus jamais de guerre ». Mais nous sommes déjà à la veille de la « Der des der ». presque sur l’ensemble du champ de bataille, mais aussi vers le nord et l'ouest, sur la ligne bleue des Vosges, vers l’est sur le massif du Hochwald puis sur la Forêt Noire et enfin vers le sud, sur la forêt de Haguenau.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 22 février 2021 à 17:47

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 21 février 2021
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Oui

Bonjour,
Très belle randonnée en ce 1er dimanche ensoleillé.
Parcours très bien expliqué .
Merci à l'auteur .


Visorandonneur
le mardi 26 janvier 2021 à 16:36

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 26 janvier 2021
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Intéressante et assez courte ballade dans et autour de WOERTH. L'essentiel se fait sur de petites routes goudronnées. S'agissant d'un circuit ''découverte du champ de bataille" ; il y a pas mal de choses à voir : plusieurs panneaux explicatifs, des monuments, des stèles, des églises et quelques beaux points de vues.
L'église de la Paix à FROESCHWILLER, est fermée depuis le 07-01-21, pour une durée indéterminée, sur décision préfectorale (des travaux de sécurisation seraient à faire)

Autres randonnées dans le secteur

Tour de plaine à Eschbach, Hinterfeld et Hegeney
Distance 13.73km Dénivelé positif +65m Dénivelé négatif -66m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable randonnée avec une variété de paysages en zone de plaine. De belles vues sur la plaine d'Alsace au niveau d'Eschbach et d'Hegeney et tout au long des villages traversés de beaux exemples du bâti alsacien traditionnel et moderne. Ce parcours permet également une bonne approche des cultures pratiquées dans cette zone de l'Alsace du Nord.

Entre Peterseyen et Langmattweiher
Distance 9.2km Dénivelé positif +83m Dénivelé négatif -84m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Une agréable randonnée qui passe par un sommet au lieu-dit Perterseyen et traverse la plaine de la Sauer du côté du lieu-dit Langmattweiher. Ce sont autant de beaux paysages alsaciens, de villages (Morsbronn-les-Bains, Hegeney et Durrenbach) avec des maisons pour certaines typiques du bâti traditionnel en Alsace.

Buchhuebel et Pferchfeld
Distance 5.22km Dénivelé positif +58m Dénivelé négatif -59m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable balade sur les hauteurs de Morsbronn-les-Bains en direction du Niederwald. Beaux paysages alsaciens. Monuments de mémoire. Bâti traditionnel alsacien.

De Morsbronn-les-Bains au Buchhuebel
Distance 4.56km Dénivelé positif +65m Dénivelé négatif -63m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable petite randonnée familiale ou pour les curistes permettant de découvrir les paysages de Morsbronn-les- Bains au Buchhuebel avec de belles vues sur la plaine de la Sauer, la Forêt de Niederwald.

De Morsbronn-les-Bains au Fuchshuebel
Distance 10.47km Dénivelé positif +110m Dénivelé négatif -109m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Très agréable randonnée dans la plaine de la Sauer, le Bois de Fuchshuebel et retour par le village typique d'Oberdorf-Spachbach et le chemin sous le Mont de Gunstett. Au cours de ce circuit découverte du beau lavoir du village de Gunstett.

Boucle dans la plaine et la Forêt de Gunstett
Distance 15.97km Dénivelé positif +86m Dénivelé négatif -88m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Très agréable randonnée sur des chemins de bonne qualité permettant de découvrir des paysages très variés comme la plaine de la Sauer, la Forêt de Gunstett et le bâti traditionnel alsacien lors de la traversée des villages.

Le Bois de Niederwald et la Vallée de la Sauer sous le Mont de Gunstett
Distance 8.34km Dénivelé positif +83m Dénivelé négatif -90m Durée 2h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Agréable randonnée à travers le bois de Niederwald et la vallée de la Sauer, qui se termine sous le Mont de Gunstett. Ce circuit, au-delà des beaux paysages aperçus par les vastes clairières de la forêt ou lors de la traversée de la plaine de la Sauer, permet de voir de beaux lavoirs à Oberdorf-Spachbach et à Gunstett, ainsi que de beaux exemples de bâti traditionnel alsacien.

Dans la plaine de Morsbronn-les-Bains
Distance 10.29km Dénivelé positif +27m Dénivelé négatif -27m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Belle randonnée facile en plaine dans la vallée de la Bieberbach et de la Sauer. Elle permet de voir en plus de beaux paysages, plusieurs calvaires et le bâti traditionnel alsacien.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.