De la Gâtine à Brolange Bas autour de Soubran

Une randonnée Soubran créée le dimanche 09 septembre 2018 par pgetrochon. MAJ : samedi 09 février 2019

Belle randonnée autour de Soubran entre bois et vignes. Plein de beaux paysages aux couleurs variées et évolutives au fil des saisons.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h35[?]
Distance Distance : 11.72km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 109m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 109m
Point haut Point haut : 109m
Point bas Point bas : 53m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Soubran (17150)
Départ Départ : N 45.351057° / O 0.516253°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1533SB, 1534SB
Téléchargez : -
Petite route pour revenir à Soubran Maison de Saintonge Chemin forestier en bordure de clairière Chemin d'exploitation vers Pierouy

Description de la randonnée

Parking du cimetière.

(D/A) Quitter le point de stationnement en contournant le cimetière par l'Est. Au coin Sud, continuer tout droit dans un chemin d'exploitation en direction du lieu-dit Chez Jergouil.

En arrivant au lieu-dit, le chemin débouche sur une petite route. Bifurquer à gauche et aller au carrefour de routes tout proche. Tourner à droite sur la D50 et la suivre avec grande prudence jusqu'au croisement avec le premier chemin à main droite.

(1) Prendre à droite et suivre le chemin, d'abord en lisière d'un bois à main droite puis y pénétrer.
Au croisement de chemins suivant, prendre le chemin de gauche qui passe, un peu plus loin, près de l'extrémité d'un étang à main gauche.
Continuer tout droit jusqu'à un croisement de chemins en "T" au coin d'une parcelle de vignes et face à un verger entièrement clôturé..

(2) Virer à droite dans le chemin qui traverse une autre partie du bois avant de se transformer en chemin d'exploitation qui traverse Sud-Ouest en lisière du Bois de la Font. Laisser le GR® à droite (point coté 86m).
Continuer jusqu'au carrefour d'une petite route qui va de Boisredon à la Gâtine.

(3). Traverser prudemment cette route, tourner à gauche et la suivre sur quelques mètres, avant de virer à droite dans un chemin d'exploitation qui pénètre dans le bois, puis le longe en lisière, le bois étant sur le côté gauche.

Continuer tout droit jusqu'aux premiers bâtiments du lieu-dit la Gâtine, puis rejoindre la petite route toute proche.
Tourner à gauche et suivre prudemment cette route jusqu'au carrefour suivant. Obliquer alors à gauche dans une petite route qui longe le bois du Château à main droite, puis traverse une bande de bois des deux côtés de cette route.

(4) Juste avant de parvenir à une clairière, tourner à droite dans un chemin qui pénètre dans la forêt vers l'Ouest, puis le Sud-Ouest peu après. Continuer jusqu'à un croisement de chemins en "T".
Tourner à droite dans un chemin qui serpente jusqu'à une allée forestière. Prendre de nouveau à droite et suivre cette allée qui ne tarde pas à sortir du bois pour le suivre en lisière jusqu'à un croisement avec une route en "T".

(5) Prendre à droite et suivre prudemment la route jusqu'au croisement suivant avec une autre allée forestière juste de l'autre côté du bois.

(6) Tourner à gauche dans cette allée forestière. Continuer tout droit jusqu'à une petite route dans un croisement en "T". Virer à droite et suivre la petite route avec prudence en direction du lieu-dit Bois Joly.
Traverser ce lieu-dit jusqu'à un carrefour avec une courte route sur la gauche.

(7) Obliquer à gauche et, au moment où cette rue tourne vers la gauche à angle droit, continuer tout droit dans un chemin en direction du lieu-dit Pierouy.
Passer le long des bâtiments puis traverser le pont sur un cours d'eau aussitôt après (point coté 47m), et continuer jusqu'à une petite route.

(8) La traverser prudemment et continuer en face sur les GR® et GRP® de Saintonge qui monte dans le Bois Rond. Continuer tout droit jusqu'au sommet et le lieu-dit Brolange Bas.
En y arrivant le chemin rejoint la petite route qui dessert ce lieu-dit. Tourner à droite et suivre prudemment cette route dite du Bas Brolange jusqu'à un virage à angle droit vers la gauche.

(9) Prendre le chemin à droite qui part vers le Sud. Continuer tout droit jusqu'à un croisement de chemins en "T". Tourner à droite et filer tout droit jusqu'à une petite route. Toujours sur les GR® et GRP®.

(10) Virer à gauche et suivre avec prudence cette route. Virer de nouveau à gauche jusqu'au lieu-dit Sans Pareil et sa tour de guet. Quitter les GR® et GRP®.
Aller jusqu'au carrefour de quatre routes au niveau du lieu-dit.

(11) Tourner à droite et suivre avec prudence la route qui mène à Soubran jusqu'au carrefour avec la route D730. Tourner à droite dans la Rue des Potiers et la suivre prudemment.
Passer devant l'église de Soubran et la contourner. Continuer jusqu'au prochain carrefour avec une route à main droite, l'Impasse des Ormes.

(12) Tourner à droite dans l'Impasse des Ormes et rejoindre le cimetière. Et rejoindre le point de stationnement qui marque la fin de cette randonnée (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 90m - Parking du cimetière
1 : km 0.65 - alt. 75m - Croisement route - chemin
2 : km 1.65 - alt. 84m - Croisement de chemins
3 : km 2.74 - alt. 87m - Traversée de route
4 : km 3.61 - alt. 101m - Croisement route - chemin
5 : km 4.4 - alt. 96m - Carrefour de routes (en triangle)
6 : km 4.58 - alt. 93m - Croisement route - chemin d'exploitation
7 : km 5.73 - alt. 70m - Carrefour de routes au lieu-dit Bois Joly
8 : km 6.47 - alt. 67m - Traversée de route
9 : km 7.79 - alt. 99m - Croisement route du Bas Brolange - chemin
10 : km 9.08 - alt. 88m - Croisement route, à gauche
11 : km 10.36 - alt. 109m - Carrefour de routes au lieu-dit Sans Pareil
12 : km 11.58 - alt. 91m - Carrefour Rue du Château - Impasse des Ormes
D/A : km 11.72 - alt. 90m - Parking du cimetière

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe sur le parking du cimetière. Une autre possibilité existe Avenue du Périgord à droite du château d'eau, du côté de celui-ci : dans ce cas il faut adapter le descriptif du circuit. Partir en empruntant l'Avenue du Périgord vers l'Est, puis en bifurquant à droite dans la Rue de la Fontaine pour rejoindre le circuit au niveau de l'église. Au retour dans le carrefour de la Rue du Vieux Moulin avec l'Avenue du Périgord, suivre cette dernière vers l'Est afin de rejoindre directement le second point de stationnement.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée est partiellement balisée (en deux tronçons) : GR® 360 ou GRP® de Saintonge balisé en Rouge et Blanc. Le reste du parcours est non balisé. En conséquence il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ) constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

Randonnée réalisée par l'auteur le 5 décembre 2018

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1533SB, 1534SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Soubran

Histoire
Le nom de Soubran ou Solzbren vient du participe présent de Soubrer du latin superare, qui veut dire surmonter, gravir. En effet le village de Soubran s'est implanté sur le sommet d'un plateau. A l'époque féodale apparaît Soubran et son castrum :
En 1412, le 1er possesseur du château de Soubran est Jean I de la Rochebeaucourt, vassal de Renaud Vl, sire de Pons. La famille de Rochebeaucourt possédait un domaine de l'arrondissement de Nontron ( Dordogne ). Le successeur de Jean I fut Jean II de la Rochebeaucourt connu sous le titre de seigneur de Soubran. Un différend opposa le seigneur de Soubran et celui de Mirambeau (le seigneur de Mirambeau aurait coupé la traine de la robe de la dame de Soubran et s'en suit un procès qui fut gagné par le seigneur de Soubran qui vit ses possessions s'étendre jusqu'aux pieds du château de Mirambeau. Le seigneur de Mirambeau se vengea en tuant le magistrat maître Giraud et fut condamné à verser une forte rente à la veuve et aux enfants ce qui le ruina. Puis ce fut une lignée de La Rochebeaucourt sans fait notable. Au XVle siècle ( de 1530 à 1588 ) le mari et le fils de Maire de La Rochebeaucourt s'illustrent dans des faits qui retiennent notre attention : Marie de La Rochebeaucourt se marie à François baron de Vignoles La Hire. Ce personnage consacre sa vie à la diffusion des idées nouvelles et le protestantisme se développa à cette époque. Il combattait sous les drapeaux d'Henri IV. Mais son fils Bertrand de Vignoles prit le contre-pied et se mit au service de Richelieu. Il s'illustra pendant le siège de La Rochelle et lors de la défense de St Martin de Ré contre les Anglais. Puis la famille de La Rochebeaucourt règne sur les terres de Soubran jusqu'au XVll ème siècle. Mais suite au mariage de Louise de La Rochebeaucourt avec Louis Chabot en 1647, les destinées de Soubran tombent dans cette famille Louis Chabot de St Gelais réunit le titre de marquis de Soubran à ceux de comte de Jarnac. Les successeurs administrent les terres de Soubran qui passent entre les mains du seigneur d'Archiac. La période révolutionnaire passe sans incidents. Les biens seigneuriaux et le château de Soubran sont vendus comme biens nationaux. En Janvier 1804 naît Lucien Braud qui devient maire de Jonzac.
D'après la notice du docteur Merle

L'Église de Soubran
L'église est l'ancienne chapelle du château de Soubran. Il existait une église bien plus grande qui a été détruite pendant les guerres de religions. Le Docteur Merle ( dans sa notice historique ) rappelle que lorsque qu'il était Maire de Soubran ( 1846 à 1857 ), les ouvriers qui travaillent à la construction de la sacristie mirent à jour un escalier conduisant d'une tour du château à un caveau. L'église de caractère roman est dédiée à St Jean-Baptiste. Plusieurs fois remaniée, elle a subi de nombreux changements : Mr. Gout, maire ( 1825 à 1841 ) a fait allonger la nef, Mr. Carpentin, maire ( 1841 à 1846 ) la fit rehausser. Mr. Merle, maire, fit construire les deux chapelles latérales. Un chemin de croix fut acquis. L'ancien clocher datant de 1712 fut remplacé par le porche et le clocher actuel. L'ancienne cloche qui s'était brisée fut remplacée par une nouvelle grâce à la générosité des fidèles, et à Mme la comtesse Duchâtel. Elle porte l'inscription suivante : "Fondue en l'honneur de Dieu pour l'église N.D de L'Assomption de Soubran, nommée Eglée-Louise par M. Ménier, Maire, mon parrain et par Mme la comtesse Duchâtel, ma marraine. Bardeau, curé. Fonderie de Guillaume, à Angers, 1874. Une fidèle, généreuse donatrice, Mlle Girault, contemporaine du Docteur Merle, fut à l'origine de la remise à neuf de l'intérieur de l'église, avec des ouvertures ornées de vitraux. Ce n'est qu'en 1856, qu'on décida de déplacer le cimetière qui se trouvait autour de l'église. Cette décision ne prit effet qu'en 1862. Les inhumations commencèrent en 1863. Le presbytère a été construit sur les servitudes d'une maison ayant appartenu à un ancien curé M. Laire sur l'initiative de M. Gout, maire. Il se situait à l'extrémité du bourg. Ces renseignements qui nous plongent dans le passé de notre village, ne doivent pas nous faire oublier que nous nous devons de continuer à sauvegarder notre église et que la municipalité s'y emploie.

La restauration de la Fontaine
C'est sur l'initiative M. Bluteau, âgé à l'époque de 83 ans, que la fontaine de Soubran a été remise en état en 1991. Cette source ayant appartenu au château de Soubran a été plusieurs fois partagée au cours d'héritages successifs. Elle se trouvait en indivision, ce qui expliquait son état d'abandon. Elle était utilisée depuis le XV ème siècle. Après avoir retrouvé les ayants droits, M. Bluteau leur demanda l'autorisation de remettre la source en service. A l'époque des bénévoles de la commune, procédèrent au défrichage du chemin d'accès qui était envahi par les ronces. Un mur en moellons fur mis à jour le long du chemin d'accès. Puis, ils curèrent la source et le fossé d'écoulement du trop plein. Une très belle voute en pierre de taille à demie cachée par les ronces la surmontait. En la découvrant, Michel Depeux décida de remettre en état non seulement la voûte mais aussi la margelle. Ayant fait sienne la formule " tout compagnon du devoir de l'union se doit de laisser à la postérité une trace de son passage ", il décida de composer un fronton pour la fontaine. Il maçonna un édifice au-dessus de la fontaine et tout autour. Et c'est ainsi que sous nos yeux émerveillés, la pierre dévoile ses beautés grâce à la magie des doigts de Michel Depeux. Ainsi la fontaine est surmontée d'un ensemble présentant des fleurs de lys, une tête d'un dieu grec et les initiales de son auteur. Il faut noter que tout cela a demandé des heures de travail et a été fait bénévolement.

Étang des Bénissons
L'espace naturel des Bénissons est composé de plusieurs écosystèmes à forte valeur écologique. Les deux étangs, la tourbière, le boisement humide et le boisement de Chênes et de Châtaigniers confèrent au lieu un aspect sauvage où découvertes nature rythme avec tranquillité. Ce site géré par la Communauté de Communes de la Haute-Saintonge a pour objectif de préserver des habitats et des espèces rares et menacées. Il participe également activement à l'éducation à l'environnement. Les visiteurs pourront en effet se documenter à l'aide de panneaux informatifs illustrant les espèces phares du site.Unique en Haute-Saintonge, la tourbière des Bénissons regorge d'espèces d'intérêt patrimonial. On peut y observer quatre espèces de plantes carnivores, le Piment royal et autres espèces floristiques des tourbières, de nombreux Batraciens et Libellules, le Fadet des laîches, papillon rarissime en France, et la tortue d'eau (Cistude d'Europe). Un site exceptionnel à conseiller à tous les amoureux de nature sauvage...Le site naturel des Bénissons est localisé entre Mirambeau et Soubran, près du lieu dit les Bénissons. L'entrée du site est matérialisée par un totem visible depuis la D 730.
Source : site officiel de la commune (extraits)

Autres randonnées dans le secteur

Distance 12.69km Dénivelé positif +44m Dénivelé négatif -45m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Meux - 17 - Charente-Maritime

Un parcours en sous-bois puis à travers champs mène à une colline viticole. De beaux panoramas s'ouvrent de part et d'autre sur les Vallées de la Seugne et du Trèfle (ancien moulin à vent). De chemins blancs en routes de campagne, en passant par un joli bois de chênes et châtaigniers, de grands Domaines ponctuent le paysage jusqu'aux abords du Trèfle (visite et dégustation au Domaine des Brissons), des chemins enherbés longent prés et ruisseaux et traversent les peupleraies jusqu'à l'arrivée.

L'Etang d'Allas et Agudelle
Distance 10.09km Dénivelé positif +16m Dénivelé négatif -16m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Agudelle - 17 - Charente-Maritime

Agréable randonnée permettant de découvrir le village d'Agudelle, sa belle forêt, l'Etang d'Allas et une grande pisciculture à Petit Bois, mais aussi le château de la Tour et la campagne environnante avec ses cultures et ses vignes.
L'itinéraire emprunte pour partie le GR®360 ou GRP® de Saintonge (en début et en fin de randonnée).

Distance 9.01km Dénivelé positif +41m Dénivelé négatif -41m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Fontaines-d'Ozillac - 17 - Charente-Maritime

La belle église de Fontaines-d’Ozillac dresse une façade romane qui a été adjointe d’une nef à la Renaissance ; détaillez les modillons aux multiples figures. Après deux kilomètres à travers champs, des espaces boisés conduisent à un ancien sentier d’interprétation des essences forestières. Des tables ont été installées dans une clairière, puis vous monterez vers une ferme avant de descendre entre les pâturages et de prendre le chemin du retour sur lequel vous croiserez une petite chapelle.

Distance 3.76km Dénivelé positif +36m Dénivelé négatif -43m Durée 1h10 Facile Facile
Départ Départ à Soubran - 17 - Charente-Maritime

Ce petit circuit vous transporte au cœur des mystères de la tourbière, milieu naturel sensible, étonnant et dépaysant avec son lac entouré de pins, de bouleaux aux troncs blancs, de trembles à la frondaison dorée en automne. Le circuit ombragé et agréable se poursuit sur routes et chemins forestiers avant de redescendre vers la tourbière d'où l'on peut emprunter le sentier découverte à la rencontre des espèces animales et végétales détaillées sur les panneaux le long des passerelles aménagées.

Distance 4.84km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h25 Facile Facile
Départ Départ à Clion - 17 - Charente-Maritime

C’est la vigne qui vous accompagnera tout au long de cette balade, jusqu’à ce que vous arriviez au hameau de Saint-Paul. Là, s’élève une petite chapelle entourée d’un écrin de verdure. Un accès descend sur les berges de La Seugne, soigneusement agrémentées de fleurs. Puis vous repartirez à travers vignes et champs le long de la voie ferrée pour rejoindre Clion où une étape s’impose au presbytère qui accueille le musée artisanal et rural de Clion.

La plaine du côté de Saint-Maurice de Laurençanne
Distance 11.97km Dénivelé positif +19m Dénivelé négatif -19m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tugéras-Saint-Maurice - 17 - Charente-Maritime

Agréable randonnée dans la plaine autour de la rivière Seugne et de la rivière Laurençanne à partir de Saint-Maurice de Laurençanne. Ce circuit permet de découvrir divers paysages de plaine, mais aussi des contreforts sur lesquels est construit le village de Vibrac.

Du bois de Perdrigeat au Plantis
Distance 11.82km Dénivelé positif +71m Dénivelé négatif -74m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Dizant-du-Bois - 17 - Charente-Maritime

Agréable randonnée entre vignes, cultures et bois autour de Saint-Dizant-du-Bois. Ce parcours permet de découvrir ce joli coin de Saintonge et de profiter de beaux paysages de campagne.

Du Pont des Ânes à la Chapelle de Saint-Paul autour de Clion
Distance 9.61km Dénivelé positif +9m Dénivelé négatif -9m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Clion - 17 - Charente-Maritime

Une agréable randonnée sans dénivelé dans la campagne aux alentours de Clion permettant de découvrir le site verdoyant du Pont aux Ânes, la Chapelle de Saint-Paul, la Fontaine Saint-Fort et d'avoir de belles vues sur les châteaux de Lussac et de Clam.
Ce circuit emprunte très partiellement le GRP® de Saintonge.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.