Coteaux et plaine entre Souvigné et Sèvre Niortaise

Cette randonnée entre Souvigné et la vallée de la Sèvre Niortaise permet de découvrir des paysages variés de coteaux, de bois et de plaine. Le Bois des Challoteries est représentatif des jolies forêts du secteur. De plus, les nombreux villages et lieux-dits traversés permettent de découvrir le bâti traditionnel du Sud Deux-Sèvres

Fiche technique
Une randonnée Souvigné (Deux-Sèvres) créée le vendredi 29 septembre 2017 par pgetrochon. MAJ : mardi 04 juin 2019
Durée Durée moyenne: 3h15[?]
Distance Distance : 10.47km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 107m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 103m
Point haut Point haut : 145m
Point bas Point bas : 64m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Souvigné (Deux-Sèvres) (79800)
Départ Départ : N 46.374855° / O 0.185303°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1628SB
Téléchargez : -
Eglise de Souvigné et quelques habitations anciennes Chemin d'exploitation Vue vers la plaine de la Sèvre Nirotaise Fontaine de Glandune

Description de la randonnée

(D/A) Quitter le point de stationnement en se dirigeant vers le stade et prendre vers l'Ouest la voie intérieure qui dessert la Salle des Fêtes (afin d'éviter de marcher sur la D10 dite Rue du Croissant de Lune.
Au moment où la voie arrive à la D10, tourner à droite dans un chemin d'exploitation qui va vers le Nord-Est.
Au premier virage à angle droit vers la gauche, prendre le chemin à droite. Au croisement de chemins suivant, tourner à gauche et continuer le chemin jusqu'à un chemin d'exploitation.
Tourner à gauche puis immédiatement à droite dans un chemin qui, peu après, passe sous une ligne à haute tension. Continuer jusqu'à un chemin d'exploitation que l'on emprunte en tournant vers la gauche.

(1) Variante possible à cet endroit (voir § Infos pratiques). Continuer tout droit sur le chemin d'exploitation jusqu'à longer le ruisseau de Soignon.
Peu avant l'entrée dans le village de Soignon, le chemin arrive à un croisement : prendre le chemin d'exploitation à droite. Continuer tout droit en direction du bois des Chalotteries que l'on traverse. Le chemin est ici en montée.

(2) Juste avant d'arriver à une route, prendre à droite le chemin à plat qui va vers le Sud. Continuer tout droit jusqu'à un chemin d'exploitation devant un bâtiment et tourner à gauche. Arriver peu après à un croisement du chemin d'exploitation avec deux autres chemins : c'est le point d'arrivée du chemin qui constitue la variante plus courte du circuit.

(3) Continuer sur le deuxième chemin d'exploitation à droite qui part vers l'Est. Le chemin d'exploitation serpente au Sud du lieu-dit Chiloup. Il débouche sur une petite route : l'emprunter en tournant à gauche et descendre tout droit entre une ferme à main gauche et les habitations du Petit Geay à main droite.
A un carrefour en "T" prendre à gauche avec prudence la route qui fait un virage à angle droit et se dirige vers le Nord-Est. Aller jusqu'au virage suivant de la route à angle droit vers la gauche.

(4) Prendre sur la droite le chemin qui descend vers la vallée de la Sèvre Niortaise. Peu après, de belles vues sur le Logis et la ferme de la Bidolière à main gauche dans les trouées de la haie. Au premier croisement de chemins, tourner vers la gauche. Plus loin le chemin fait un virage à angle droit vers la droite et suit la Sèvre Niortaise à quelque distance.
Continuer tout droit au croisement de chemins suivant, puis à droite au second croisement (le chemin de gauche va vers la Sèvre Niortaise et est sans issue). En arrivant à la route, tourner à droite sur celle-ci et, au carrefour de routes suivant, suivre prudemment à gauche celle qui va vers le Sud-Est.

(5) Au carrefour de routes en "Y", prendre à droite. Dans le virage suivant à angle droit, continuer tout droit dans un chemin d'exploitation qui tourne vers la gauche peu après. Traverser le ruisseau de Glandune (intermittent), passer sous une ligne à haute tension et arriver au lieu-dit la Croisière, que l'on traverse.

(6) Sitôt après, tourner à droite dans un chemin d'exploitation qui rejoint le lieu-dit Paille. Y voir de belles longères et de moins belles.
En arrivant à la route tourner à droite et la suivre avec prudence jusqu'à un carrefour de routes en "T" où débouche un chemin d'exploitation.

(7) Tourner à droite sur la route qui va vers le Nord-Ouest. Dans un grand virage vers la droite, prendre le chemin d'exploitation en face sur le côté gauche de la route.
Plus loin le chemin d'exploitation passe à côté de la source de Glandune et son lavoir (petit bâtiment).
Au sommet d'un petit raidillon, continuer sur le chemin d'exploitation vers la droite puis aller tout droit en laissant à quelques distances sur la gauche les bois du Couvent et du Dac. Rejoindre une route.

(8) Emprunter celle-ci en tournant vers la gauche. Dans le virage vers la droite de la route, prendre le chemin sur la gauche. Celui-ci rejoint une route que l'on emprunte vers la gauche pour continuer tout droit au carrefour qui arrive aussitôt. Rejoindre la D10.
Traverser avec prudence et prendre la route en face légèrement sur la gauche, c'est la Rue du Tail Robert.

(9) Après les premiers bâtiments, tourner à droite dans un chemin qui conduit à la Rue de la Châtaigneraie en serpentant.
Tourner à gauche dans celle-ci et continuer tout droit jusqu'à la Rue de l'Église.
Virer à droite dans cette rue puis à nouveau à droite dans la Rue de la Chapelle un peu plus loin.
Au croisement de rues suivant, la Rue de la Chapelle continue tout droit. Prendre le passage immédiatement à sa gauche (en laissant la Rue du Rompis encore plus sur la gauche). Ce passage est interdit à la circulation des véhicules à moteur.
Continuer tout droit dans cette rue jusqu'à rejoindre la route D10.
Traverser la D10 avec prudence et rejoindre le point de stationnement (D/A)..

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 140m - Parking de la salle des Fêtes de Souvigné
1 : km 1.42 - alt. 76m - Croisement de la variante possible
2 : km 2.91 - alt. 84m - Croisement chemin d'exploitation/chemin, à droite
3 : km 3.57 - alt. 93m - Croisement, tout droit
4 : km 4.26 - alt. 79m - Croisement route - chemin d'exploitation à droite
5 : km 5.4 - alt. 65m - Carrefour de routes en Y, à droite
6 : km 6.37 - alt. 80m - Croisement de chemins d'exploitation en T
7 : km 7.07 - alt. 86m - Carrefour trois routes et un chemin d'exploitation
8 : km 8.67 - alt. 90m - Carrefour chemin d'exploitation/route, à gauche
9 : km 9.67 - alt. 143m - Croisement rue du Tail Robert -chemin d'exploitat.
D/A : km 10.47 - alt. 140m - Parking de la salle des Fêtes de Souvigné

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe à côté de la Salle des Fêtes de Souvigné au bord de la route D10.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.Ce circuit non balisé, emprunte parfois des portions de divers circuits balisés du secteur. Il est de ce fait conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte.

Variante :
Un circuit de seulement 8,4 kms est possible en tournant à droite au (1) et continuer sur le chemin qui va directement au (3).

Randonnée réalisée par l'auteur de la fiche le 23 décembre 2017 et le 29 mai 2019

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1628SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Souvigné
Le château de Régné appartient à la famille de Vasselot de Régné depuis 1403. Porte écussonnée, bel escalier, cheminées, 3 ailes de communs, puits et ferronnerie, fuie.
Château des Essarts, reconstruit 19ème : tour ancienne.
Château de Boisguérin 19ème.
Logis du Bois des Prés.
Bois Dureau, vieux logis-poste 17ème.
Temple et son décor intérieur .
Prieuré Notre-Dame : cheminée.
Musée de la Coiffe et du Pays pélebois
À noter que 21 lavoirs sont situés sur cette commune.

Saint-Maixent l'École
La ville se développe autour du monastère fondé en 459 par le moine oratorien Agapit, rejoint en 480 par Adjutor qui prit alors le nom de Maixent. La ville porta d'abord le nom de Saint-Saturnin et prospéra aux vie et viie siècles.
En septembre 1346, le comte de Derby échoue dans son assaut pour prendre la ville1(guerre de Cent Ans).
En février 1469, par ses lettres patentes, le roi Louis XI autorisa une création des foires et des marchés à Saint-Maixent, selon une demande du comte du Maine.
Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.
De 1880 à 1940, l'École Militaire d'Infanterie (EMI, puis EMICC, avec les chars de combat) forme des milliers d'officiers issus du corps des sous-officiers.
En juin 1940, ces élèves officiers de Saint-Maixent rejoignent les élèves de l’école de cavalerie de Saumur dans leur sacrifice pour défendre le passage de la Loire.
Après la guerre, l'École militaire d'infanterie et des chars de combat rejoindra l'École militaire interarmes au camp de Saint-Cyr Coëtquidan.
En 1948, s'installe l'École nationale des sous-officiers d'active.

Lieux et monuments
Demeures médiévales.
De 1881 à 1940, Saint-Maixent a accueilli une école militaire de formation d'officiers de l'armée de terre (infanterie, puis infanterie et chars).
Saint-Maixent est depuis 1963 le siège de l’École nationale des sous-officiers d'active, qui forme tous les sous-officiers de l'armée de terre française.
Musée du sous-officier, au quartier Marchand, aménagé sur l'emplacement du château de Saint-Maixent. L'origine de cet établissement remonte à l'année 1926. Le général Pierre Michelin fonde alors le musée du souvenir pour retracer le passé militaire de Saint-Maixent et celui d'autres écoles de formation.
L'abbatiale construite en 940 abrita les reliques de saint Maixent et saint Léger et fut détruite par un tremblement de terre. Reconstruite aux XIe et XIIe siècles (église romane), elle fut à nouveau détruite par les calvinistes en septembre 1568, et reconstruite (abbatiale) sur ses bases romanes dans un très beau style gothique.
Les vestiges de l'église Saint-Léger, à côté de l'abbatiale, sous laquelle se trouve la crypte Saint-Léger.
Sources : site officiel des communes et wikipédia (extraits)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 3.44/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 3/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 3.33/5


Visorandonneur
le dimanche 03 mars 2019 à 10:32

Merci pour votre commentaire.
Pour les raccourcis pris sans s'en rendre compte cela justifie ma recommandation de bien suivre la carte et le descriptif que j'ai pris le temps de rédiger et de corriger après avoir réalisé la randonnée.
Bonnes balades


Visorandonneur
le dimanche 03 mars 2019 à 09:05

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 24 février 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Belle randonnée non balisée. Attention parfois on prend des raccourcis sans s'en rendre compte.


Visorandonneur
le lundi 20 août 2018 à 20:47

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 20 août 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Cette randonnée sympathique a le défaut d'éviter presque tous les hameaux qui la jalonnent.
Un aller et retour jusqu'à la Sèvre Niortaise s'impose(entre les points 4 et 5)
Deux problèmes rencontrés sur le circuit:
- entre 3 et 4 il faut mieux passer par Chiloup par la petite route car le chemin en descente est introuvable
- entre 7 et 8 dans le virage à gauche, il n'y a pas de carrefour de route. Prendre le deuxième chemin à droite après la Vinaterie.


Visorandonneur
le lundi 19 mars 2018 à 09:38

Bonjour,

Je suis très étonné du ton un peu péremptoire de votre commentaire.

Ce circuit est certes en partie sur de petites routes qui ne sont pas autre chose que d'anciens chemins d'exploitation goudronnés. Il n'y a pas cent mètres sur une départementale ! Le reste, pour un petit tiers du circuit - ce qui se voit sur la carte et dans le descriptif - se fait sur des voies qui cheminent pour relier entre eux des coins aux paysages intéressants et des chemins permettant d’accéder à des fontaines lavoirs ou qui traversent ou longent des bois bien agréables, du moins de l'avis d'autres randonneurs de ma connaissance qui m'ont permis de découvrir ce beau coin du sud Deux-Sèvres. Ces voies goudronnées sont très peu fréquentées et sont souvent inévitables dans le sud Poitou tant l'habitat est dispersé.

La notion de route, sentier et chemin est pour moi claire : la route est goudronnée même si parfois l'herbe y pousse, le sentier (rare en sud Poitou) est un chemin étroit où l'on chemine un par un, le chemin est le plus souvent d'exploitation car il permet de faire passer un tracteur (on y chemine à deux de front sans difficultés). Il y a ensuite des nuances suivant que l'on est en milieu rural ou forestier (le chemin devient alors forestier, voire encore allée forestière lorsque les bords sont largement dégagées, etc.).

En ayant relu la fiche descriptive, j'ai du mal à voir où sont les termes créant le trouble. Par contre, pour moi, une randonnée se fait en suivant la carte en premier lieu et en lisant le paysage pour suivre fidèlement l'itinéraire proposé. En cas de doute, il est alors utile de se reporter au descriptif qui lui même est facile à consulter grâce aux numéros mis au long du parcours, ce qui évite de s'égarer dans le texte.

Se perdre est aussi assez aisé malheureusement car il y a de multiples balisages à certains endroits. Lors de la préparation de cet itinéraire, j'en ai été "victime" du côté de Chiloup par exemple. Je souhaitais prendre le chemin et je me suis retrouvé sur la route. D'où un descriptif très précis. Ce secteur est assez complexe ... plus que les termes utilisés dans le descriptif.

Une dernière précision : quand je propose "d'emprunter" un chemin ou une route il s'agit bien de marcher dessus et de suivre son tracé ... mais parfois c'est juste après avoir tourné dessus à droite ou à gauche.

Ce parcours est simplement destiné à faire découvrir une zone aux paysages remarquables et très variés. Il est praticable en tous temps et révèle aux randonneurs quelques belles surprises (fontaines lavoirs, bâtiments anciens, etc.) sur des voies tranquilles où chacun peut cheminer au calme de la nature, sans trop s'inquiéter de la circulation.

Bonnes randonnées à l'avenir


Visorandonneur
le dimanche 18 mars 2018 à 21:09

Note globale : 3 / 5

Date de la randonnée : dimanche 18 mars 2018
Fiabilité de la description : Décevant
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

j'ai été pas mal déçu car au final on marche pas mal sur des routes.

D'autre part, le descriptif du tracé laisse sérieusement à désiré. Je me suis perdu 3 fois car il y avait ambiguïté dans les termes.

D'ailleurs à ce sujet, il faudrait faire un effort sur les qualificatifs route, sentier et chemin. Car pour ma part une route est bitumée et non en terre, depuis bien longtemps. ou c'est comme le terme emprunter la route alors que traverser est plus adéquat. bref, ça manque de clarté et quand il faut s'arrêter et prendre quelques secondes pour comprendre, c'est un peu pénible;

Autres randonnées dans le secteur

Balade sur les rives de la Sèvre Niortaise
Distance 9.53km Dénivelé positif +122m Dénivelé négatif -122m Durée 3h00 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Martin-de-Saint-Maixent - 79 - Deux-Sèvres

Chouette randonnée à proximité de Saint-Maixent qui permet de découvrir les paysages de part et d'autre de la Sèvre Niortaise. Ce parcours permet de découvrir également un joli patrimoine bâti, traditionnel et moderne, des lavoirs et la splendeur de la nature dans un coin assez sauvage.

Boucle de la Folie à la Gravette
Distance 7.72km Dénivelé positif +113m Dénivelé négatif -115m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée qui commence à la Folie, passe à la Gravette et chemine tout autour d'une partie du ruisseau de l'Hermitain et permet de découvrir une zone de jonction entre cette forêt de l'Hermitain et les zones agricoles proches de Romans. Une belle vue également du château de Reigné tout proche.

Boucle de la Cantine
Distance 9.23km Dénivelé positif +52m Dénivelé négatif -52m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Une belle randonnée en grande partie dans la forêt de l'Hermitain. Cette forêt abrite chênes et châtaigniers dans un cadre préservé. Ce pays, aux derniers temps huguenots, fut la citadelle de la résistance. C'est aussi un pays de sources. Autant de beautés qui agrémentent ce parcours.

De la Maison Forestière de l'Hermitain à la Cour de la Garde
Distance 11.27km Dénivelé positif +123m Dénivelé négatif -123m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée qui commence en face de la Maison Forestière de l'Hermitain, traverse une partie de la forêt, passe à la Gravette, chemine tout autour d'une partie du ruisseau de l'Hermitain et permet de découvrir une zone de jonction entre cette forêt de l'Hermitain et les zones agricoles proches de Romans. Une belle vue également du château de Reigné tout proche et une ferme fortifiée à la Cour de la Garde.

La Dame de Chambrille et la Forêt de l'Hermitain
Distance 9.64km Dénivelé positif +78m Dénivelé négatif -74m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Très agréable randonnée sur de bons chemins le plus souvent ombragés. Au gré du parcours découverte de fontaines, de lavoirs, de mares, de la Dame de Chambrille et de la forêt de l'Hermitain, sans oublier un parcours sauvage le long du ruisseau des Grenats.

Les six fontaines de Savrelle
Distance 8.99km Dénivelé positif +86m Dénivelé négatif -87m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Ce circuit de randonnée en terrain assez vallonné permet de découvrir la fontaine et le lavoir de Cougnat, des cimetières familiaux, la fontaine - lavoir du Paradis, des "talles" remarquables, la fontaine de la Perrière et sa mare, le bois des Chagnasses, la fontaine de la Garennerie, la fontaine de lavoir de Savrelle.

Cette randonnée met en évidence une faille géologique qui court de Saint-Maixent à Lezay, séparant le plateau mellois d'un fossé d'effondrement où coule la Sèvre Niortaise.

Les vallées de l’Hermitain et de la Sèvre Niortaise
Distance 10.03km Dénivelé positif +118m Dénivelé négatif -120m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Néomaye - 79 - Deux-Sèvres

Un parcours sur des sentiers ombragés entre des murs en pierres moussues et sur des chemins blancs ou des petites routes peu fréquentées, autour du Ruisseau de l'Hermitain et de la Sèvre Niortaise. Des passerelles en pierres, un pont du XIIe siècle, d'anciens moulins rénovés et bien d'autres curiosités font l'intérêt de cette randonnée.

Une balade de Prailles à Aigonnay
Distance 9.51km Dénivelé positif +73m Dénivelé négatif -72m Durée 2h55 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée dans un secteur calme et reposant du Sud Deux-Sèvres sur de bons chemins, parfois enherbés, et des jonctions sur de petites routes peu fréquentées. Ce parcours en plein territoire protestant et, marqué par la Réforme, traverse des paysages bocagers et permet de découvrir plusieurs lavoirs, sources et bâtiments traditionnels poitevins.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.