Centre historique de Riom

Une randonnée Riom créée le mardi 25 décembre 2018 par grandin. MAJ : mercredi 09 janvier 2019

Riom, ville classée Pays d'Art et d'Histoire, est, depuis l'époque médiévale, l'une des principales villes d'Auvergne. Rivale de Clermont, capitale historique et culturelle de la région, Riom fut néanmoins capitale du Duché d'Auvergne et conserve un patrimoine bâti remarquable.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 1h00[?]
Distance Distance : 3.25km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 20m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 20m
Point haut Point haut : 362m
Point bas Point bas : 342m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Riom (63200)
Départ Départ : N 45.89019° / E 3.116975°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2531SB
Téléchargez : -
La Maison des Consuls ... La Sainte-Chapelle ... Cour de l'Hôtel Guymoneau ... Touristes, admirez ...

Description de la randonnée

À Riom, se garer sur le parking du complexe sportif Dumoulin, à proximité du Square Virlogeux.
Attention, cette randonnée n'est pas balisée !

(D/A) Traverser la Rue Jeanne d'Arc et longer le Square Virlogeux par l'Avenue Virlogeux pour arriver sur un rond-point. Prudence. Traverser le Boulevard Desaix pour prendre en face la Rue du Marthuret. Passer l'Église Notre-Dame du Marthuret et continuer, toujours tout droit, jusqu'à la Place Félix Pérol. Remarquer le Bar des Tanneries sur la gauche, et la Maison d’Antoine Pandier. Continuer tout droit Rue de la Harpe puis suivre à droite la Rue Simon.

(1) Arriver Rue Hippolyte Gomot au niveau de la Fontaine dite d'Adam et Eve (belles cariatides). Tourner à gauche pour un aller-retour jusqu'à la porte de la ville en remarquant, sur le droite, les arrondis des façades, signes d'escaliers intérieurs en colimaçons. Revenir au niveau de la Fontaine dite d'Adam et Eve.

(1) Continuer tout droit sur quelques mètres puis tourner à gauche Rue Fleurus pour aboutir Place de la Fédération. Se diriger vers la droite jusqu'à la Basilique Saint-Aimable (visite possible). Prendre à gauche devant la basilique, Rue Languille, puis tourner à droite Rue Victor Basch. Au niveau d'une fontaine, suivre à droite la Rue Malouet puis continuer tout droit Rue Caisse d'Épargne. Arriver de nouveau Rue Hippolyre Gomot, la suivre à gauche.

(2) Tourner à gauche, Rue du Commerce. Au carrefour, continuer tout droit Rue de l'Horloge. Aux alentours de la Tour de l'Horloge, remarquer l'Hôtel Arnoux de Maison Rouge (n°7) et l'Hôtel Guymoneau (n°12, une visite de la cour s'impose). Au niveau de la Fontaine des Lions, suivre à droite la Rue de l'Hôtel des Monnaies. Plus loin longer la prison à main gauche.

(3) Virer à droite Rue Saint-Louis. Passer le long de la Sainte-Chapelle, intégrée dans les bâtiments du Palais de Justice, et arriver Rue de l'Hôtel de Ville, au niveau du petit Jardin de la Cour d'Appel. Suivre la Rue de l'Hôtel de Ville à droite. Passer devant l'Hôtel de Ville (visite possible de la cour) puis au croisement avec la Rue Croisier, remarquer la très belle Maison des Consuls.

(4) Suivre la Rue Croisier à gauche, puis la Rue Marivaux également à gauche puis, enfin, la deuxième rue à droite, la Rue Daurat qui ramène au rond-point, à l'angle du Square Virlogeux. Prudence. Traverser le square (beau cèdre) pour retrouver le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 342m - Parking Square Virlogeux
1 : km 0.73 - alt. 357m - Fontaine dite d'Adam et Eve
2 : km 1.53 - alt. 358m - Rue du Commerce à gauche - Centre historique de Riom
3 : km 2.07 - alt. 348m - Rue Saint-Louis à droite
4 : km 2.57 - alt. 359m - Rue Croisier à gauche
D/A : km 3.25 - alt. 342m - Parking Square Virlogeux

Informations pratiques

Aucune difficulté pour cette randonnée urbaine.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2531SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Entre (D) et (1) Église Notre-Dame du Marthuret. L’église actuelle remplace en 1308 une chapelle détruite par un incendie. Elle est l’exemple le plus septentrional du gothique languedocien avec une nef unique bordée de chapelles. Structure conçue sans support (arcs boutants) elle s’oppose aux édifices très articulés du Nord et privilégie le mur au détriment des ouvertures.

La Maison d’Antoine Pandier, riche maître tanneur du XVIème siècle. Une inscription latine en lettres gothiques presque effacées couronne la porte. Sa traduction est : Paix sur cette maison et sur ceux qui l’habitent 1534.
Sur l'angle de la maison, une niche, encadrée de pilastres, datée de 1550 abrite une statue de Saint-Antoine, le saint patron d’Antoine Pandier. À ses pieds, son animal familier, un petit cochon porte une clochette au cou.

Entre (1) et (2) Basilique Saint-Aimable. Au Vème siècle, Amable, prêtre de Riom, édifie une église ainsi qu'un baptistère à l'emplacement d'une chapelle. À sa mort, vers 475, il est proclamé bienheureux et enterré dans l'église qu'il a fait bâtir. Des miracles se produisent et l'édifice est agrandi pour recevoir les pèlerins. Le chœur à déambulatoire et chapelles rayonnantes daté des années 1230-1235 est l'une des premières manifestations en Auvergne du gothique du nord.

(2) Remarquer sur le mur à droite Rue Hippolyre Gomot, un ancien panneau touristique.

Entre (2) et (3) La Tour de l'Horloge est l'ancien beffroi de la ville, symbole des libertés communales acquises grâce à la charte de franchise l'Alphonsine concédée en 1270 par Alphonse de Poitiers. Bâtie à partir de 1391 pour recevoir la cloche consulaire et abriter le jacquemart offert par le duc Jean de Berry, la partie basse de plan carré sert d’assise à la tour octogonale édifiée vers 1530. Des remaniements (1785) transforment à nouveau les parties hautes avec la construction d’un dôme.

Hôtel Arnoux de Maison Rouge. Au N°7 de la Rue de l’Horloge, façade du XVIIIème siècle. Cour début XVIIème siècle. Au-dessus des portes-fenêtres, les armoiries des familles Mazuer et Chambray. Dans le fronton cintré, celles de la famille Arnoux.

Hôtel Guymoneau, Au N°12 de la Rue de l’Horloge. Entrée libre dans la cour. Le plan de l’Hôtel Guymoneau est caractéristique des hôtels particuliers du XVIème siècle. Il se développe sur un parcellaire en lanière où se succèdent le bâtiment à vocation commerciale, la cour avec l’escalier en vis et les galeries, puis le logis et enfin le jardin. Construit vers 1530 il présente dans la cour intérieure un escalier en vis où figure sur la première volée une scène de l'Annonciation en haut-relief. Au-dessus de la porte d’entrée du logis, deux personnages en costume Louis XII représenteraient les époux Guymoneau, commanditaires de l’hôtel. Sur le garde-corps de la galerie les Vertus Cardinales : la Force, la Justice, la Prudence et la Tempérance. Des médaillons à l’antique complètent le décor sur les autres murs de la cour.

Entre (3) et (4) Sainte Chapelle. Construite par Hugues Foucher, maître des œuvres ducales en Auvergne, la Sainte-Chapelle est le seul élément conservé en place de la résidence construite à la fin du XIVème siècle pour Jean de Berry. Depuis le XIXème siècle, elle fait partie des bâtiments de la cour d’appel qui a remplacé le palais ducal. Elle appartient au ministère de la Justice.

Hôtel de Ville. Construit probablement dans les années 1510, l'actuel hôtel de ville témoigne, par l'ampleur de ses proportions, de la condition privilégiée de son commanditaire, Amable de Cériers, bourgeois de Riom anobli par François 1er en 1527. L'hôtel de ville accueille deux bronzes du sculpteur Rodin : la Gallia Victrix (1904) et le buste de Clémentel (1917) ainsi qu'un marbre de Rivoire : Le Baiser de la Gloire.

(4) Maison des Consuls au n°30 Rue de l’Hôtel de Ville. Daté entre 1535 et 1540 il doit son nom aux médaillons en terre cuite de la façade qui représentent deux bustes de Romains. L’hôtel est comprend quatre bâtiments disposés autour d’une cour. Sur rue, la façade se distingue par son décor. Au rez-de-chaussée, six colonnes renflées reçoivent les arcs surbaissés du portique. À l'étage, les croisées sont accostées de pilastres sculptés et surmontées de frises de rinceaux. Les lucarnes sont couronnées de frontons et de candélabres. Sur l'angle, une échauguette est coiffée d'un toit en forme de cloche.

Plus d'infos sur le site de l'office de tourisme.

Autres randonnées dans le secteur

Puy-de-Dôme par le Col de Ceyssat
Distance 5.46km Dénivelé positif +392m Dénivelé négatif -392m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Orcines - 63 - Puy-de-Dôme

Juste au-dessus de Clermont-Ferrand, l'escalade de l'incontournable Puy-de-Dôme par le Col de Ceyssat est une randonnée courte mais intense, avec comme objectif une superbe vue sur Clermont-Ferrand, la chaîne des Puys, les parapentes, et les Millevaches.

Attention, c'est une balade très courue, donc à faire hors week-end pour être un peu plus tranquille.

Contournement du Pariou et demi-tour du Puy de Dôme
Distance 13.94km Dénivelé positif +531m Dénivelé négatif -525m Durée 5h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Orcines - 63 - Puy-de-Dôme

Un classique de la chaîne des Puys pour admirer le Puy de Dôme et le Puy de Pariou, entre autres.

Au coeur des puys du Parc des Volcans
Distance 13.48km Dénivelé positif +385m Dénivelé négatif -383m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Orcines - 63 - Puy-de-Dôme

Magnifique randonnée, sans grande difficulté, qui vous mènera au travers du Parc des Volcans au Nord du Puy de Dôme. Vous y découvrirez le Sarcoui et sa grotte, le Puy des Goules, le Puy de Côme, le Cliersou et ses grottes, le petit et le grand Suchet, et le grandiose Puy Pariou.

Au sommet de chaque puy, vous pourrez apprécier des vues à 360°, sur la chaine des puys, le Puy de Dôme, la plaine de la Limagne et Clermont-Ferrand.

Puy de Côme par le circuit des lunettes
Distance 13.29km Dénivelé positif +409m Dénivelé négatif -409m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Orcines - 63 - Puy-de-Dôme

Montée jusqu'au bas du cratère du Puy de Côme par un circuit en forme de lunettes. L'itinéraire contourne le Puy Pariou et traverse le joli site des Prés de Côme.

La Narse de Beaunit
Distance 8.19km Dénivelé positif +124m Dénivelé négatif -122m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Charbonnières-les-Varennes - 63 - Puy-de-Dôme

Très agréable circuit dans la partie la plus ancienne de la Chaîne des Puys. Le Hameau de Beaunit est niché au creux d'un maar volcanique qui était occupé par un lac il y a quelques centaines de milliers d'années.

Puys de Montaudoux et Gravenoire
Distance 9.59km Dénivelé positif +349m Dénivelé négatif -347m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Beaumont (Puy-de-Dôme) - 63 - Puy-de-Dôme

Dans l'agglomération clermontoise, ascension des petits puys Montaudoux et Gravenoire, visite du Parc Bargouin et du parc des thermes de Royat.

Distance 6.6km Dénivelé positif +316m Dénivelé négatif -316m Durée 2h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Royat - 63 - Puy-de-Dôme

Lors de cette promenade, vous longerez la petite rivière impétueuse de la Tiretaine qui prend sa source près de la Font de l'Arbre, non loin du Puy de Dôme, et va se perdre dans les souterrains de Clermont-Ferrand.
Attention un randonneur signale que le chemin est fermé au niveau de l'arboretum jusqu'au 22/07/18 pour cause de travaux.

Le tour du Puy de Dôme
Distance 9.52km Dénivelé positif +220m Dénivelé négatif -223m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Orcines - 63 - Puy-de-Dôme

Une randonnée autour du plus grand des dômes de la Chaîne des Puys. Un regard et des ouvertures sur tous ces flancs, dans une ambiance de forêts, d’estive sur la partie du Traversin, point central de la chaîne, entre Puy de Dôme et Puy du Pariou.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.