Vignoble de la Géria

Une randonnée Yaiza créée le jeudi 21 mars 2019 par philrandovilaine. MAJ : mardi 02 avril 2019

Lors des éruptions volcaniques des années 1730 à 1736, un quart du territoire de Lanzarote se trouva enseveli sous la lave. Une autre partie fut recouverte de cendres volcaniques. Tel est le cas de la région de la Géria, au centre de l'île, où la culture de la vigne s'est substituée aux pratiques précédentes mais de quelle manière. En plus d'être complètement atypique, cette promenade au milieu des vignes permet d'embrasser parfois, la quasi totalité du territoire insulaire.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 2h55[?]
Distance Distance : 7.95km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 267m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 266m
Point haut Point haut : 500m
Point bas Point bas : 296m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Yaiza
Départ Départ : N 28.974291° / O 13.705722°
Téléchargez : -
vigne de la Geria

Description de la randonnée

Se garer en face de la Bodéga Stratus et descendre jusqu'au bas du parking. Un panneau explicatif du circuit y est implanté.

(D/A) Le parcours démarre aussitôt après en prenant le chemin sur la droite, avant la Bodega de la familia Antonio Suarez. Poursuivre sur cette voie jusqu'à la dernière maison, et prendre à gauche à la patte d'oie.
Après avoir traversé des jardins, le chemin atteint les premières vignes. Continuer jusqu'à trouver un chemin perpendiculaire.

(1) Prendre à gauche au croisement et revenir jusqu'à la route.

(2) Traverser pour entrer dans le chemin presque en face, légèrement à gauche. À la Bodega Chupadero, prendre à droite de la maison et continuer sur le chemin, puis sur un sentier qui file en direction d'un palmier isolé sur le flanc du volcan. Le chemin qui serpentait au milieu des vignes passe progressivement au-dessus de celles-ci. Il devient pentu et difficile à grimper du fait des cendres volcaniques qui le tapissent.
Au pied du palmier, on peut apercevoir l'ouverture d'une ancienne citerne dont il est difficile de déterminer le mode de remplissage.
Le sentier continue de monter en longeant une zone plantée d'une sorte de canne jusqu'à rejoindre une crête.

(3) Un chemin qui monte jusqu'au sommet du Guardilama part sur la gauche. Lui tourner le dos pour suivre la crête vers la droite puis descendre pour rejoindre le GR® 131. Cet itinéraire relie Orloza, tout au Nord de l'île, à Playa Blanca, à l'extrémité Sud.
Prendre à gauche, suivre ce chemin et passer trois accès à des propriétés.

(4) Prendre le premier chemin à gauche qui remonte vers un col entre les deux volcans, à hauteur d'un pylône de ligne électrique. La première maison laissée à gauche a un toit vert mais on ne ne le voit qu'une fois qu'on l'a passée. Au-delà de la dernière entrée de propriété, retrouver les cendres volcaniques. Le dénivelé d'une centaine de mètres qu'il faut parcourir pour atteindre le col n'est pas facile en raison de la nature de ce sol à nouveau fluctuant. Si la difficulté n'est pas insurmontable, il faut prendre le temps de la dépasser.

(5) Avant même d'atteindre le point haut, retrouver les vignes abritées derrière leurs murets de laves simplement empilées.
Passé le col, suivre la piste qui chemine au plus près des courbes de niveau, en s'enroulant autour de la Caldera de Gaida. En contrebas, une bodega prend des allures d'oasis à l'ombre de ses palmiers.

(6) Après une succession de virages gauche/droite, la piste aborde un carrefour. Prendre à droite, remonter le chemin sur 150m environ, et prendre la piste qui s'engage à gauche entre les vignes. Elle rejoint la route non revêtue qui passe en contrebas. Une fois celle-ci atteinte, prendre à gauche et la suivre jusqu'à trouver la grande route de la Géria. Au carrefour, prendre à nouveau à gauche, et suivre prudemment le bord de cette route sur un grosse centaine de mètres. Atteindre alors la Bodéga Stratus et en face le parking du départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 328m - Parking en face de la Bodégas Stratus
1 : km 1.21 - alt. 307m - Aux portes du parc de Timanfaya
2 : km 1.85 - alt. 313m - La Géria
3 : km 3.2 - alt. 435m - Col Sud du Guardilama
4 : km 4.52 - alt. 365m - Camino de la Caldareta
5 : km 5.28 - alt. 500m - Col Nord de Guardilama
6 : km 6.53 - alt. 393m - Camino Gaida
D/A : km 7.95 - alt. 329m - Parking en face de la Bodégas Stratus

Informations pratiques

Comme ailleurs sur l'île, pas d'approvisionnement en eau, à part chez l'habitant. Autre particularité : on peut se fournir en vin dans les quelques bodegas traversées.

Cendres volcaniques obligent, vos pas seront cadencés par le crissement systématique des chaussures sur le sable grossier issu des volcans. Si sur terrain plat, ce ne peut être qu'un désagrément monotone, il n'en va pas de même dès que le sentier devient pentu. En effet, le classement "moyenne difficulté" de ce circuit relativement court résulte de la difficulté à cheminer dans un matériau fluctuant. Une grande partie de l'effort y est annihilé par la fuite des cendres sous les pas.

Sentier parcouru en mars. Je suppose que le même itinéraire sous la chaleur peut être pénible pour cause d'absence d'ombre, d'abri au vent et de réverbération du sol noir.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Ce circuit fait l'objet d'un balisage mais il est tellement sommaire que la lecture de la carte et du descriptif lui est préférable.

Les vins issus de ce terroir sont excellents même s'ils sont un peu chers (on peut comprendre vu les méthodes de culture). On les trouve dans tous les supermarchés de l'île, à des prix plus avantageux que dans le bodégas qui les produisent. À consommer avec plaisir mais modération.

(3) Le premier col, au Sud du Monte Guardilama, permet de passer du pays noir, celui où l'activité volcanique est encore très présente, au pays blanc du fait les innombrables constructions qui tapissent le versant Sud-Est de l'île. De cet endroit on aperçoit la pointe de Papagayo qui marque l'extrémité sud de Lanzarote.

(5) Passé le deuxième col, on revient dans le vignoble, et là, c'est le Nord de l'île qui s'étale devant nos yeux, jusqu'à apercevoir le Risco de Famara et même le Monte Corona, si la visibilité le permet.
À ce point l'horizon s'ouvre à nouveau sur ce paysage exceptionnel que l'homme a façonné pour partie, mais qui reste à l'état brut au-delà des premiers cratères en vue, là où la lave s'est figée. Le parc national de Timanfaya s'étend à perte de vue, comme un premier matin du monde.

Remarque importante : Bien que ce soit tentant, il n'est pas possible de visiter seul le parc national de Timanfaya. Devenez donc touristes pour cette occasion, en rejoignant le site del Montana de Fuego, entre Yaiza et Tijanos, pour un circuit en bus au milieu des volcans tout juste refroidis (et encore). C'est époustouflant.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le mercredi 17 avril 2019 à 21:13

Nous avons fait en effet une étape a la cave de la geria pour goûter et emporter quelques bouteilles en souvenir.
Le vin proposé est jeune (2017), ce qui se ressent, et ne se garde pas plus de 3 ans selon le producteur.
Ce n'est donc pas un grand cru, mais rien que pour saluer le travail de forcat de ceux que nous avons croisé, la pelle à la main, en train de creuser les trous à flanc de volcan, nous avons décidé d'alourdir un peu nos valises.


Visorandonneur
le mercredi 17 avril 2019 à 18:25

Je suis heureux que vous ayez achevé ce circuit avec le même sentiment que celui que nous avons connu lors de sa découverte. Ce paysage unique ne peut être que le fruit d'un acharnement contre une nature magnifique mais au combien difficile. Avez-vous au moins goûté le nectar qui y est récolté?
Bonne poursuite de la découverte de Lanzarote.
Phil RV


Visorandonneur
le mercredi 17 avril 2019 à 10:52

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 11 avril 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Belle randonnée qui permet de découvrir cette façon originale de cultiver la vigne.
Nous avons rencontré deux difficultés principales :
- la seconde ascension se déroule sur un sol "sablonneux" qui rend difficile la progression. Cette montée entre deux volcans est la plus compliquée du parcours, qui reste très abordable.
- le vent, très présent en ce jour, est renforcé en haut des cimes. Quand vous venez de franchir le sommet de votre côte, et que vous êtes frappé par la force des alizés, vous trouvez refuge derrière les petits murets qui protègent si bien les pieds de vigne, et vous comprenez alors l'intérêt de cette méthode.
Franchement, on se demande comment les cultivateurs font pour assurer les vendanges, tellement le vignoble s'étend sur des hectares avec une concentration aussi faible de pieds de vigne, à flanc de volcan qui plus est.
Une très belle découverte, en résumé, et un parcours parfaitement adapté pour comprendre cette partie du patrimoine lanzarote.

Autres randonnées dans le secteur

La Montaña Negra
Distance 2.26km Dénivelé positif +172m Dénivelé négatif -173m Durée 1h05 Facile Facile
Départ Départ à Tinajo - Province de Las Palmas

Courte balade facile qui offre un beau point de vue sur la zone viticole et les volcans.

Caldera Blanca - Lanzarote
Distance 9.33km Dénivelé positif +327m Dénivelé négatif -328m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tinajo - Province de Las Palmas

Une très belle randonnée assez facile pour découvrir la magnifique Caldera Blanca et la vue à 360° depuis le sommet sur tout le parc national des volcans.
A faire par jour clair et pas trop venté sinon c'est un peu sport sur la crête.

Barrancos et plages sauvages autour de Femés
Distance 13.75km Dénivelé positif +594m Dénivelé négatif -586m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Yaiza - Province de Las Palmas

Belle balade sans grande difficulté qui parcourt des vallons peu fréquentés et visite trois plages presque désertes. Bon sentier sur presque tout le trajet. Toutefois voir infos pratiques ¹

Tour de l'Islote del Mojon au départ d'El Golfo
Distance 7.48km Dénivelé positif +102m Dénivelé négatif -102m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Yaiza - Province de Las Palmas

Le village d'El Golfo, sur l’Île de Lanzarote, a été miraculeusement épargné par les éruptions de 1730 à 1736. Alors que la lave s'étalait partout aux alentours, et jusqu'aux premières maisons du village, les terres alors les plus hautes furent contournées par la roche en fusion. Il en résulte un paysage où les différentes phases du volcanisme insulaire sont visibles, en particulier grâce aux Islotes (les Iles) qui se détachent encore sur l'océan de lave.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.