Solheimajökull, la langue glacée d'un monstre de feu

Voisin du très célèbre Eyjafjallajökull qui a paralysé le transport aérien en 2010, le glacier Solheimajökull est la langue la plus au sud du grand glacier Mýrdalsjökull qui coiffe un « monstre », le très redouté volcan Katla. Il s’écoule en direction du sud et donne naissance à un torrent qui se jette dans l’océan Atlantique.
Petite marche à la portée de tous pour une agréable diversion lors d’une visite de la côte Sud de l’Islande.

Fiche technique
n°2237254
Une randonnée Islande créée le lundi 01 juillet 2019 par FJ6888. MAJ : dimanche 28 juillet 2019
Durée Durée moyenne: 1h10[?]
Distance Distance : 2.61km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 142m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 142m
Point haut Point haut : 257m
Point bas Point bas : 115m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Islande
Départ Départ : N 63.530329° / O 19.37066°
Téléchargez : -
Eaux de fonte du glacier À l'approche du Solheimajökull Cavité au front du glacier

Description de la randonnée

Depuis la Route N°1 qui longe la côte Sud, venant de l'Ouest en direction de Vik, laisser à droite les îles Vestmann (dernières nées du pays), à gauche le glacier Eyjafjallajökull puis la piste pour la belle Cascade de Skogafoss, et 7km plus loin environ, après le pont sur la Jökulsá où la route se rétrécit à une voie, s'engager à gauche sur la piste 221. Après 4km environ arriver à un parking, point de départ de la randonnée.

(D/A) Se diriger vers les panneaux d'informations et la pancarte marquant le départ du chemin et l'entrée du Katla Geopark(a). La pente est faible sur un sol de sable noir et de rochers. Très vite le front du glacier apparaît au-dessus de l'horizon.

(1) Un écart sur une butte à gauche permet d'avoir une vue d'ensemble du site. Vers l'Est Mýrdalsjökul et son avancée Solheimajökull dont le front plonge dans un lac grisâtre d'eau de fonte(b). Il est parsemé de blocs de glace de toutes tailles et recouverts de cendres noirâtres témoins des éruptions récentes(c).
Plus à l'Ouest, les eaux de fonte tumultueuses viennent grossir Jökulsá pour se jeter dans l'océan.
La pente s'accentue progressivement, par chance un rayon de soleil fait apparaître des couleurs variées dans ce décor en nuances de gris.
S'approcher du front de la langue glaciaire pour découvrir de très près les grandes cavités aux reflets bleus étonnants.

(2) À cet endroit le chemin et la glace se confondent. Il est tentant de poursuivre mais plus raisonnable, sans un guide et l'équipement adapté(d), de se contenter du panorama exceptionnel qui s'offre au regard.
Revenir sur ses pas.

(3) Le niveau du lac de fonte est variable suivant les saisons, la rive gauche est accessible par une plage de sable noir et permet de jouir du spectacle offert par les blocs de glace bleutée couverte de cendres noires, formant des contrastes de couleurs saisissants.
Rejoindre le chemin et revenir au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 115m - Parking Sólheimajökulsvegur
1 : km 0.41 - alt. 131m - Point de vue
2 : km 1.33 - alt. 256m - Front de la langue glaciaire
3 : km 1.7 - alt. 202m - Rive du lac d'eau de fonte
D/A : km 2.61 - alt. 115m - Parking

Informations pratiques

(a) Katla, la bouilloire en islandais, est un énorme volcan sous la calotte glaciaire de Mýrdalsjökul. Ses éruptions sont caractérisées par de fortes et brutales inondations (jökulhlaups) particulièrement dévastatrices provenant de la fonte de la glace, et par des émanations de fumées et gaz pouvant atteindre 25km d’altitude.
Il entre en éruption en moyenne 2 fois par siècle. Sa dernière éruption date de 1918, il est l’un des plus surveillé au monde.

(b) Solheimajökull est très sensible aux changements climatiques. Entre 1930 et 1969 il s’est rétracté, puis a repris de l'épaisseur et longueur après un refroidissement climatique jusqu’en 1995, mais depuis il s’est rétracté considérablement. En 2010 il avait perdu 1km de longueur et 150m en épaisseur par rapport à 1960.
Ce chiffre représente la moyenne de recul des glaciers dans l’ensemble de l’île. On estime que le pays perd environ 40km2 par an de surface glaciaire.

(c) l'Eyjafjallajökull n'est pas le volcan le plus redouté d'Islande. Seules quelques éruptions sont connues : en 550, 920, 1612, 1821 et en 2010 la plus puissante. Elle a conduit à l'éjection d'un gigantesque nuage de cendres et de roches dont le volume a dépassé les 250 millions de m3 qui est monté jusqu'à 9km d'altitude. Son grand voisin Katla est bien plus inquiétant.

(d) Des randonnées avec crampons peuvent être effectuées sur le glacier, encadrées par des professionnels. Se renseigner auprès des offices de tourisme.
Arcanum Glacier situé à proximité (voir Map and directions) peut vous organiser une marche de 3h sur Solheimajökull avec guide et équipement.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.