Le Cap Béar et l'Anse de Paulilles depuis Port-Vendres

Une randonnée au départ de la jetée de Port-Vendres qui mène par le sentier du littoral au Cap Béar pour ensuite rejoindre le site classé de l'Anse de Paulilles (usine Nobel). Le retour se fait par l'intérieur des terres, à travers les vignes. Visite plus détaillée de Port-Vendres en passant par la gare, les ports : de pêche, de commerce et de plaisance, sans oublier le Fort du fanal et la Batterie de la Mauresque au Cap Gros, avant de contourner la Redoute Béar et la Batterie de Mailly.

Fiche technique
n°14074183
Une randonnée Port-Vendres créée le samedi 28 août 2021 par Pierre Passé. MAJ : vendredi 01 avril 2022
Durée Durée moyenne: 5h55[?]
Distance Distance : 16.81km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 399m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 391m
Point haut Point haut : 109m
Point bas Point bas : 0m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif des Albères
Commune Commune : Port-Vendres (66660)
Départ Départ : N 42.521138° / E 3.119638°
Carte Carte IGN : : Ref. 2549OT - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Se rendre à Port-Vendres par la quatre voies. À l’entrée de Port-Vendres, suivre la direction du port de commerce et de la gendarmerie puis par la Route de la Jetée rejoindre le parking de la plage, après la Batterie de Mailly, mais avant la jetée.

(D/A) Revenir quelques mètres en arrière, pour monter, sur la gauche, le sentier des redoutes balisé partant à droite de la maison du phare, sous la forme d'un raidillon. Se retourner pour embrasser Port-Vendres, l'arrière pays et l'ouverture de son port sur la mer. Continuer sur le sentier balisé qui longe la route du Cap Béar (guide à gauche) jusqu'à la traverser prudemment pour ensuite l'emprunter sur quelques 40 m avant de poursuivre sur la droite le sentier initial, qui monte raide par endroits (direction Phare du Cap Béar). Le suivre longuement jusqu'à l'approche d'une barre rocheuse. Au carrefour de pistes, à l'aplomb d'une ligne électrique, bifurquer à gauche.

(1) Partir en direction du Cap Béar et de son sémaphore (terrain militaire). Traverser l'axe prudemment pour le contourner par la gauche (bunker allemand à droite). Rejoindre ainsi, en surplomb de la mer, la route puis le Phare du Cap Béar et à sa pointe d'anciennes bâtisses militaires en ruines.
Revenir sur ses pas jusqu'à la route.

(2) Descendre à gauche dans la continuité du chemin du littoral balisé vers l'Anse Santa Catarina (direction Anse de Paulilles). Suivre en continu ce cheminement qui alterne montées et descentes en aplomb de la mer jusqu'à la petite Plage de Balanti. Poursuivre encore dans le prolongement (mer guide à gauche) jusqu'à la Plage Bernardi, déjà plus importante et accessible. Traverser la plage de part en part.

(3) À son extrémité Sud, toujours sur le Sentier du Littoral, remonter et contourner les anciens bâtiments de l'Usine Nobel pour redescendre vers l'Anse de Paulilles. Couper le Rec de Cosprons par le pont métallique dédié et se rapprocher de la mer soit en marchant sur la Plage de Paulilles, soit par le passage supérieur créé pour avoir les pieds au sec.

(4) La propriété de l'usine Nobel ou ce qu'il en reste se visite, en flânant d'un bâtiment restauré à un autre, en passant par les jardins et le musée. Sortir de ce parc public en passant par le musée, en direction du parking extérieur, situé de l'autre côté de la D914.

(5) Emprunter le tunnel pour passer sous la route. Partir à gauche pour traverser le grand parking (dédié aux visites du site et à la plage très fréquentée) de manière, à son extrémité Sud, à passer en longeant le Rec de Cosprons, sous le pont de la voie ferrée. Se diriger vers l'intérieur des terres en direction des monts, par la ravine de droite souvent à sec. Peu après, virer à droite (direction Coll del Mitg).

(6) Monter par un sentier caillouteux vers le Nord à travers les vignes en suivant toujours le chemin balisé. Il rejoint la D86a reliant l'Anse de Paulilles à Cosprons. Couper prudemment cet axe pour continuer en face. Après 100 m, serrer à droite (cairn et balisage Jaune). Le sentier remonte au Nord vers le Puig de Les Cabreres. Couper prudemment un chemin goudronné desservant les parcelles de vigne, en partant à gauche de quelques mètres sur la route, avant de bifurquer dans le chemin de droite (citerne enterrée).

(7) Le suivre droit devant jusqu'à atteindre le Coll del Mitg. Traverser prudemment un autre chemin goudronné. Vue plongeante sur Port-Vendres. Descendre en face sur un layon enherbé qui marque la limite d'une zone habitée Mas Rovira. Peu après les dernières maisons, à la croix Jaune, virer tout à gauche de manière à prendre pied sur la Rue Ramio qui dessert ce quartier.

(8) Descendre par le trottoir de gauche la rue jusqu'au rond-point inférieur qui met fin provisoirement à la quatre voies Perpignan - Port-Vendres. Le contourner par la droite. Couper prudemment sur le passage protégé. (Attention : travaux routier depuis mars 2022 pour la poursuite de la route vers Banyuls-sur-Mer).

(9) Le sentier balisé part à gauche et longe, en hauteur, les voies ferrées (guide à droite) avant de plonger sous elles pour ensuite revenir, à droite, jusqu'à la gare SNCF par la Route du Val de Pinte.

(10) Aller en direction du centre-bourg avant de virer à gauche pour monter la Route Stratégique.

(11) Au moment où elle tourne à gauche, partir, à droite, dans une ruelle piétonnière descendante qui coupe à travers des maisons, franchit trois rues, avant de rejoindre une place ombragée. Elle continue dans le prolongement par de larges escaliers en direction du port de plaisance et débouche au niveau d'un grand giratoire routier.

(12) Aller droit devant jusqu'au Quai François Joly et partir à gauche. Longer le port de plaisance par le Quai Pierre Forgas puis le Quai Jean Moulin dans son prolongement à gauche. Contourner ainsi le port de pêche pour marcher sur les Quais de l'Artillerie et du Fanal jusqu'à rejoindre l'entrée de la criée. Couper l’axe  prudemment pour monter, à gauche, Rue Mitjaville.

(13) Après 100 m, partir à droite Rue Arago (ou Route de la Miranda). L'emprunter sur toute sa longueur sur le trottoir de droite (coté mer) jusqu'à atteindre le Fort Vauban du Fanal et la Statue de La Vierge et l'Enfant.

(14) Prendre du temps car il s'agit d'un beau point d'observation. Revenir sur ses pas par la Route de la Miranda jusqu'à ce qu'elle oblique tout à gauche. Partir alors à droite en montant par le sentier balisé en direction de l'Anse de La Mauresque, en surplomb de la mer, jusqu'au Cap Gros (Ancien fort Mauresque).

(15) Se promener dans et autour de la batterie éponyme (vestiges anciens et plus récents). Revenir à nouveau sur ses pas jusqu'à rejoindre la Route de la Miranda en direction du centre-bourg. Descendre ensuite toute la Rue Arago, en surplomb du Quai du Fanal. Couper prudemment les rues pour revenir contourner tout le port par les quais déjà nommés, jusqu'à rejoindre de l'autre côté le port de commerce par le Quai de la République.

(16) Quitter les quais et, par le trottoir, longer la rue (Quai de la République) qui dessert les entrepôts du port de commerce. Contourner un rond-point par la droite (sentier piétons) jusqu'à couper plus loin une voie ferrée. À sa hauteur, bifurquer à gauche pour longer le grillage du port (guide à gauche). Arriver à un nouveau rond-point, le contourner par la droite, puis laisser à droite la rue menant à la gendarmerie. Continuer sur le trottoir de gauche la Route de la Jetée. Après le parking camping-car, au niveau d'une fourche, virer tout à droite sur le chemin piétonnier.

(17) Ce chemin en front de mer contourne la Redoute Béar (sentier partant à droite y menant) en direction de l'Anse Cristina. Il rejoint ensuite la route après les tunnels, puis repart à nouveau vers la mer pour contourner la Batterie Mailly. Il aboutit Chemin du Mole (ou Route de la Jetée) qui ramène à gauche jusqu'au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 5m - Parking de la plage - Batterie Mailly
1 : km 1.21 - alt. 109m - Carrefour
2 : km 2.72 - alt. 45m - Cap Béar - Phare de Béar
3 : km 5.1 - alt. 1m - Plage de Bernardi
4 : km 5.75 - alt. 1m - Plage de Paulilles
5 : km 6.73 - alt. 13m - Passage sous D914
6 : km 7.18 - alt. 17m - Carrefour
7 : km 8.22 - alt. 56m - Route
8 : km 9.01 - alt. 59m - Rue Ramio
9 : km 9.5 - alt. 24m - Srtie de rond-point
10 : km 10.11 - alt. 25m - Gare de Port-Vendres
11 : km 10.33 - alt. 25m - Sente entre les maisons
12 : km 10.54 - alt. 7m - Quai Joly - Port de plaisance
13 : km 11.5 - alt. 0m - Port de pêche et criée
14 : km 12.04 - alt. 8m - Fort du Fanal
15 : km 12.89 - alt. 11m - Blockhaus - Fort de la Mauresque
16 : km 14.91 - alt. 2m - Port de commerce
17 : km 16.06 - alt. 6m - Redoute Béar
D/A : km 16.81 - alt. 5m - Parking de la plage - Batterie Mailly

Informations pratiques

Bâtons utiles dans les montées et descentes le long du sentier du littoral.
Penser à s'hydrater par temps de forte chaleur et à se munir d'une casquette.

Pique-nique possible au Cap Béar, près et sur les plages Balanti, Bernardi, de Paulilles (commerces et/ou coin aménagé en retrait selon les lieux), au Cap Gros.

Rester sur les sentiers balisés (sentier du Littoral particulièrement). Le milieu traversé est fragile.
Utiliser les passages protégés aux traversées des routes et giratoires.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

- Port-Vendres est une histoire maritime illustre, de l’antiquité à nos jours. Le village aurait été fondé par les phéniciens pendant le VIe siècle av. J.-C., et fut le premier port de commerce du Roussillon, utilisé pour relier le monde occidental au monde oriental.
Son port est au cœur de la ville. Seul port en eau profonde du département, il est aujourd’hui port de plaisance, de pêche et de commerce, accueillant des yachts prestigieux et des bateaux de croisière dont les manœuvres offrent un spectacle unique au quotidien.

- Le Cap Béar avec le Phare de Béar - le Sémaphore - les installations de défenses allemandes :
Le phare fut élevé en 1905 en remplacement du Phare du Fort Béar, jugé trop éloigné du rivage et datant de 1836. Cet édifice composé de marbre rose de Villefranche-de-Conflent et de granit, se situe à 79 m au-dessus du niveau de la mer et à une portée de 58 milles, soit environs 52 km. Depuis 1936 le phare est électrifié. Auparavant il fonctionnait au pétrole. Aujourd'hui il est automatisé, l'allumage et l'extinction du feu se faisant à l'aide d'une cellule photodiode.
Le radiophare, émet des signaux en morse permettant aux navigateurs de déterminer précisément leur position en mer. Il est doté d'un système de navigation connecté à un ensemble de 24 satellites.
Le sémaphore a été construit en 1861. Une installation militaire occupée en permanence par trois marins.

- La Plage de Bernardi de Port-Vendres fait partie des criques incontournables de la Côte Vermeille. Elle est située dans la Baie de Paulilles, à côté de deux autres criques. L’environnement est typique de cette partie des Pyrénées Orientales avec des côtes accidentées dans un décor de vignoble.

- Site classé de l'Anse de Paulilles avec la dynamiterie - l'atelier de barques catalanes - la Maison de site (musée) - le parc aménagé de 17 hectares - d'anciens moules et pièces métalliques de la dynamiterie - l'ancien four à résidus - le jardin aménagé.
Cette ancienne dynamiterie implantée sur la Côte Vermeille par Alfred Nobel et son associé Paul Barbe en 1870 a été pendant plus d’un siècle un haut lieu de production industrielle : des centaines d’ouvriers, des milliers de tonnes de dynamite, une église, une école, des commerces…
Aujourd’hui, 7 des 32 bâtiments de l’usine sont ouverts au public et permettent de profiter de ce patrimoine industriel d’exception.

- La gare de Port-Vendres : construite en 1867 et mise en service en 1878, par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

- Les forts Vauban : avec les redoutes du Fanal et de la Presqu’île, la redoute Béar fait partie d’un ensemble de trois fortifications destinées à la défense de Port-Vendres dans les années 1690. Edifiées en vis-à-vis sur des avancées naturelles, les deux redoutes du Fanal et Béar défendent en particulier l’accès au port dont les travaux ont été entrepris en 1680. Le fond de l’anse abritant le port est pour sa part défendu par la Redoute de la Presqu’île, également fixée sur un promontoire.
Au pied de la redoute Béar, est implanté un monument dédié à l'Armée d'Afrique.

- La Batterie de la Mauresque au Cap Gros : Un premier fort aurait été construit à la fin du XVe siècle, sous domination espagnole. Suite à la Guerra Gran qui se terminera en 1794 par la reprise par Dugommier du Fort Saint-Elme, la nécessité de fortifier la côte et de sécuriser l’accès au port militaire de Port-Vendres se fait jour.
À la pointe du Cap Gros, le Fort de la Mauresque sera construit vers 1850. Il sera équipé d’une batterie de 10 pièces servies par 20 hommes. De nos jours, il ne reste plus au fort de la Mauresque que trois arcs ouvrant sur la mer.
Après le débarquement réussi des Américains au Maroc et en Algérie en novembre 1942, le haut commandement allemand décida de renforcer la défense des ports de la Méditerranée. Au Cap Gros, à moins de 10 km de la frontière espagnole, il y avait une batterie française (La Mauresque) datant de 1848. Les quatre canons français d’origine, des 75 mm, furent remplacés par des canons allemands de 127 mm, canons protégés dans des bunkers et par un canon de 65 mm, également placé dans un bunker. Port-Vendres étant l'un des deux seuls ports de la région, la marine allemande entreprit donc de renforcer cette position stratégique.

- Le port de commerce : En sommeil, bien que toujours utilisé au Moyen Âge, le port se développe de nouveau à partir du XVIIIe siècle. Il est aujourd'hui le second port fruitier français en méditerranée car :
. à proximité de l'Afrique du Nord, la traversée la plus courte dans des eaux abritées ;
. connecté aux autoroutes et terminaux de transport combiné rail-route (Perpignan et Boulou) ;
. situé à 25 km de Saint-Charles International, premier centre européen d'éclatement de fruits et légumes importés, avec un volume de 1 400 000 tonnes par an.

- La redoute de Mailly est construite en 1775 par le comte de Mailly (Augustin-Joseph de Mailly) à la suite de subventions de Louis XVI pour améliorer et creuser le port. Elle se situe face à la Redoute du Fanal (inscrite monument historique en 1933). Dominant la baie de Port-Vendres au-dessus de la plage des Tamarins, elle accueille dans les années 1930 le Camp de vacances de Mailly, œuvre des camps de vacances, d'éducation physique et morale de la Fédération des Jeunesses laïques et républicaines. Elle est détruite le 19 août 1944 par les Allemands (19e armée allemande) qui fuient la région alors qu'ils l'occupaient depuis novembre 1942 et font sauter leurs entrepôts de munitions et de nombreuses mines marines qui détruisent quasiment toute la ville. La redoute de Mailly est inscrite au titre des monuments historiques en 1991.

Autres randonnées dans le secteur

Association / Club / AMM
Un petit tour au Cap Béar
Distance 5.7km Dénivelé positif +147m Dénivelé négatif -138m Durée 2h05 Facile Facile
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Magnifique petite randonnée sportive mais sans difficulté. Superbes paysages de la côte, notamment le port de Port-Vendres, le Fort, le Sémaphore et le Phare de Béar.

Visorandonneur
Distance 9.75km Dénivelé positif +402m Dénivelé négatif -401m Durée 3h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Grande boucle autour du Cap Béar, randonnée sportive mais sans difficulté. À voir : les paysages de la côte, le port de Port-Vendres, le Fort, balade au milieu des vignes et du maquis, l'Anse de Paulilles, la plage de Bernardi, le Sémaphore et le Phare de Béar.

Visorandonneur
Boucle du Cap Béar
Distance 4.8km Dénivelé positif +218m Dénivelé négatif -213m Durée 2h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Balade au milieu des vignes, du maquis et le long de la côte, avec une vue splendide sur le cap Béar et l'anse de Paulilles.

Visorandonneur
Dans les vignes sous la tour de Madeloc depuis Port-Vendres
Distance 19.48km Dénivelé positif +778m Dénivelé négatif -775m Durée 7h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Parcours de 20km assez sportif, en dents de scie, avec un dénivelé cumulé de 850/900m permettant de partir au travers des vignobles de Banyuls-Sur-Mer en démarrant de Port-Vendres.

Visorandonneur
Distance 19.69km Dénivelé positif +781m Dénivelé négatif -778m Durée 7h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Découverte de l'arrière-pays de la Côte-Vermeille à travers son vignoble ses fortifications (tour Madeloc, casernes...) et son patrimoine naturel (vignoble) et historique (chapelle).

Visorandonneur
À saute montagne depuis la gare SNCF de Port-Vendres
Distance 10.87km Dénivelé positif +549m Dénivelé négatif -548m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Cette randonnée au-dessus de la Côte Vermeille permet de découvrir différents versants de montagne où la vigne est encore cultivée. Petites routes, chemins balisés et non balisés composent cette randonnée.
Les chemins de crête permettent, quant à eux, de découvrir de beaux paysages typiques d’un bord de mer.
Ce parcours peut se réaliser toute l’année. Par fortes chaleurs, il convient de partir tôt le matin.
Passage à plusieurs cols mythiques de cette Côte Vermeille.

Association / Club / AMM
Distance 5.32km Dénivelé positif +52m Dénivelé négatif -52m Durée 1h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

Promenade agréable le long du Rec de Cosprons et à travers les vignes en passant par la vinaigrerie.

Visorandonneur
Sur les hauteurs de Cosprons
Distance 13.29km Dénivelé positif +549m Dénivelé négatif -555m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Port-Vendres - 66 - Pyrénées-Orientales

À quelques kilomètres des plages et des ports de la Côte Vermeille, cette randonnée conduit sur les hauteurs de Cosprons en effectuant le tour de son vallon et de son vignoble. Le circuit mêle agréablement vignes, belvédères remarquables et vestiges militaires du XIXe siècle. La Tour Madeloc, dont l'ascension n'est pas comprise ici, servira de point de repère tout du long.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.