La Butte de Vauquois et le Mont des Allieux

Promenade historique permettant de découvrir la Butte de Vauquois et la Nécropole Nationale de la Maize. La bataille de Vauquois se déroula durant la Première Guerre mondiale. Le village était construit sur la butte du même nom, ce qui en faisait un lieu stratégique. Vauquois est un haut-lieu de la guerre des mines, cette technique consistant à creuser de profondes galeries et à y enfouir des tonnes d'explosifs afin de causer d'importants dégâts en surface avant de lancer un assaut.

Fiche technique
n°23233080
Une randonnée Vauquois créée le mercredi 22 juin 2022 par pgetrochon. MAJ : dimanche 26 juin 2022
Durée Durée moyenne: 2h00[?]
Distance Distance : 5.87km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 110m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 108m
Point haut Point haut : 283m
Point bas Point bas : 203m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Vauquois (55270)
Départ Départ : N 49.203951° / E 5.074217°
Carte Carte IGN : : Ref. 3012SB, 3112ET, 3112O - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

(D/A) Quitter le point de stationnement en revenant au bord de la route D212. La traverser prudemment et emprunter le chemin qui monte à la mairie, sise en surplomb de la D212. Passer devant la mairie (éventuellement y demander un plan de visite libre du sommet de la Butte de Vauquois).

Continuer sur le chemin en direction de l'Ouest. Passer devant l'Église de l'Immaculée-Conception. Poursuivre jusqu'à rejoindre la Rue Jules Pérot. Partir à droite dans la Rue Jules Pérot, en montée, d'abord en pente douce. Plus loin, la route tourne à droite en angle plus que droit et monte droit vers le sommet de la butte en passant le long d'un parking à l'orée du bois, à mi-pente.

(1) Au sommet de la Butte de Vauquois il est possible de visiter librement plusieurs sites (rubrique : Pendant la randonnée). Avant de quitter le sommet de la butte, profiter de la table d'orientation du côté Nord (donc vers l'arrière front allemand) et, sur le côté Nord-Est, d'un panorama vers la vallée de la Meuse où se trouve Verdun.
Prendre le chemin qui descend en pente raide la butte en direction de la Ferme du Champ Mélinon. Le chemin rejoint une petite route qui dessert la Hardonnerie plus à l'Est. Suivre cette route vers le Nord-Est

(2) Au carrefour en triangle, prendre la route de droite menant à la Hardonnerie. Avant d'y arriver, partir à droite pour contourner le bâtiment de droite et rejoindre le chemin en lisière de bois. Le chemin contourne le bois couvrant la Côte Baillet. Plus loin, traverser prudemment la route D212 et continuer sur le chemin à plat en lisière du bois à main droite. Le chemin finit par entrer dans le bois. Au premier croisement avec un chemin sur la gauche, bifurquer dans le chemin qui monte tout droit jusqu'au sommet du Mont des Allieux au niveau d'un croisement de chemins en T,.

(3) Prendre le chemin de droite qui part vers le Sud-Ouest. Le chemin parcourt rapidement le sommet du Mont des Allieux avant de descendre vers un vallon évasé. Suivre le chemin jusqu'à un chemin blanc. Tourner à droite et emprunter ce chemin vers le Nord, puis le Nord-Ouest après avoir franchi le cours d'un ruisseau intermittent. Le chemin monte en pente douce le côté d'un monticule et arrive au Cimetière National de la Maize sur le côté gauche (rubrique : Pendant la randonnée).

(4) À cet endroit, le chemin fait place à une petite route, le Chemin André Pézard, qui part en direction du Nord. Plus loin, la route passe le long du cimetière de Vauquois, à main droite, puis, plus loin, arrive aux habitations de Vauquois. Au carrefour partir vers la gauche dans la Rue du Général Deprez. Environ cent cinquante mètres plus loin, la Rue du Général Deprez débouche dans la route D212. Sur le côté gauche, avant le carrefour, voir un lavoir au toit couvert de tuiles dans un petit creux du terrain.

(5) Au carrefour, prendre la route D212 vers la droite et la suivre prudemment pour rejoindre le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 228m - Parking au S de la route D212 en face de la Mairie
1 : km 0.89 - alt. 283m - Butte de Vauquois
2 : km 1.79 - alt. 204m - Croisement de routes en triangle
3 : km 3.42 - alt. 248m - Mont des Allieux
4 : km 4.79 - alt. 226m - Cimetière National de la Maize
5 : km 5.72 - alt. 231m - Carrefour rue du Gal Desprez - rue d'Orléans (D212
D/A : km 5.87 - alt. 228m - Parking au S de la route D212 en face de la Mairie

Informations pratiques

Le point de stationnement est situé au pied de la butte de Vauquois en face de la Mairie au bord de la route D212.
Accès : de Verdun, prendre la route D964. À Bras sur Meuse prendre la route D1154 pour traverser la Meuse et aller à Charny sur Meuse. Là emprunter la route D38 vers le NO qui suit la Meuse avant de s'en écarter au niveau de Chattancourt. Continuer sur cette route jusqu'au delà d'Avocourt. Après la Fonderie prendre à gauche la route D212.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée ne présente pas de réelle difficulté d'orientation car elle suit un chemin de Promenade et Randonnée (PR®) quasiment de bout en bout. En complément, il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

__Le temps de visite libre au sommet de la Butte est à l'appréciation de chacun et vient en plus du temps de marche indiqué. Pour faire le tour de la Butte compter 3/4 d'heure environ.
Pour une visite plus complète procurez-vous le plan de visite disponible en mairie de Vauquois__ et auprès de :
Association Les Amis de Vauquois et de sa région 1 rue d’Orléans 55270 - Vauquois

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

La Butte de Vauquois
Une terre où durant quatre longues années, la Grande Guerre a laissé des traces ayant à jamais marqué le sol.
Un paysage lunaire, une butte coupée en deux par des cratères de 10 à 20 mètres séparant les premières lignes allemandes des lignes françaises. Telle est la vision de la butte en 1918 que garderont les soldats américains venus la libérer.
Comment imaginer que cinq années auparavant, un village de 168 habitants y dressait son clocher...
Ici, la guerre de position a laissé place à la guerre des mines : à défaut de progresser en surface, l'occupation du sous-sol est devenu une nécessité. C'est ainsi qu'a commencé le creusement de l'immense réseau de galeries souterraines de la butte de Vauquois.
Un site à visiter, unique dans son authenticité, conservé intact depuis 1918, étudié et remis en valeur par l’action bénévole de « l’Association des Amis de Vauquois et de sa Région ».
Pour en savoir plus, notamment l'historique :

Comme un livre à ciel ouvert, la butte de Vauquois vous livre les clés à toutes les questions de mémoire depuis 100 ans. De 70 m de haut, de 500 m de long et de 100 m de large, elle est située sur le front, à droite de la forêt de l’Argonne, à gauche de Verdun.
Il faut savoir que tous les moyens de tuer, ou presque, ont été testés ici, lors des 1500 jours de guerre : les mines, les lance-flammes, les gaz, les engins explosifs en tout genre. Le bilan ? 15 000 morts

Visite du site:
La Butte, site Classé Monument Historique de la guerre 1914-1918, avec :
• Son Monument des Combattants
• Son Ouvrage Commémoratif (musée)
• Ses vestiges de la guerre 14-18 à jamais inscrits dans le sol
• Ses Entonnoirs de Mines
• Ses Installations Françaises et Allemandes en surface et souterraines
• Son exposition permanente consacrée aux blocs béton
• Un Panorama unique (Altitude 290m)
Les visites de surface sont libres et gratuites toute l'année.

Il est possible de visiter librement, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre :
- un entonnoir, résultat d'une explosion de mine
- l'emplacement de l'église (plaque)
- l'emplacement de la Mairie (plaque)
- le Monument aux combattants et aux morts de Vauquois
- la 1re ligne française
- "l'observatoire double Feldwache 3" : Blochaus d'entrée de l'est : il s'agit d'un poste de garde, poste de piquet ou Feldwache.
- la 2e ligne allemande : poste d'observation remis en état par les Amis de Vauquois.
- l'entrée de sape allemande
Pour le musée et les visite guidées consulter le site de l'association.
Source : site internet de l'Association des Amis de Vauquois et de sa Région

Le monument de Vauquois fut édifié à l'initiative des amicales d'anciens combattants des 46e, 31e, 76e, 89e régiments d'infanterie, pour honorer la mémoire des morts du 5e corps d'armée. Il fut achevé à l'emplacement de l'ancienne mairie de la commune, à la fin de 1925.

Église de l'Immaculée conception
L'église de l'Immaculée-Conception, reconstruite en 1928.

Personnalités liées à la commune
Général Céleste Deprez (1855-1940), général pendant la Première Guerre mondiale, né à Vauquois. Il contribua à sa reconstruction après guerre.
Parmi « ceux de Vauquois », nom donné à ceux qui ont participé à la bataille de Vauquois :

Henri Collignon (1856-1915), préfet et ancien secrétaire général de la présidence de la République, engagé volontaire à 58 ans, tué au combat à Vauquois. Une borne en bas de la butte a été érigée en sa mémoire.
Auguste Chaillou (1866-1915), médecin et ancien chercheur de l'institut Pasteur, tué au combat à Vauquois.
Lucien-Émile Dropsy (1886-1915), sculpteur et médailleur, tué au combat à Vauquois.
Source : Wikipedia (extraits)

La Nécropole nationale française de la Maize
À 35 km à l’ouest de Verdun, à l’Est de la forêt d’Argonne s’étire du Nord au Sud la vallée de l’Aire empruntée par la route de Varennes. De part et d’autre, deux éminences, à gauche l’imposant massif argonnais, à droite, la Butte de Vauquois au sommet de laquelle était perché l’ancien village à 290 mètres d’altitude, formant un observatoire exceptionnel. La nécropole se situe à 500 mètres au sud de la commune. La forêt et les champs l’entourent.
Délimitée naturellement par la forêt qui l’entoure et située sur un terrain en pente, elle réunit 4368 corps, dont 1970 en ossuaire. Quelques arbustes signalent son entrée constituée d’un unique pilastre de calcaire blanc. Il est orné d’un décor polychrome, une branche de laurier enroulant une épée et une croix de guerre. La plaque « Nécropole nationale / Vauquois » est apposée en-dessous. Sur la face arrière se trouve la trappe avec le registre et le cahier des visiteurs. Les 2398 croix et stèles individuelles (latines, musulmanes, israélites et libres penseurs) se répartissent se répartissent symétriquement sur le large espace engazonné de part et d’autre de l’allée centrale, conduisant aux deux ossuaires en gradins situés de chaque côté du monument sommital. Ces derniers, délimités par un muret de pierre, disparaissent sous la végétation. Des plaques indiquent les noms de 284 soldats connus, leur régiment d’infanterie et parfois leur grade, ainsi que la mention « 1686 inconnus » pour les autres. Derrière se trouve un autel surmonté d’une croix élancée, derrière le mât avec le drapeau français. Le monument est délimité par des obus en béton moulé reliés entre eux par une chaine métallique verte. Une mosaïque ronde bordée de couleur turquoise orne l’intersection des bras du calvaire, son motif central représente une croix de guerre.
De septembre 1914 à septembre 1918, les deux armées combattent avec opiniâtreté pour se rendre maîtresses de la butte. Jusqu’à la mi-mars 1915, le village est reconquis et perdu 4 fois. Puis des deux côtés commence l’ouverture de galeries de mines : 519 explosions sont recensées. Dès juin 1918, les Français replient le matériel à l’arrière et bouchent les galeries, tandis qu’une garnison allemande défend jusqu’au bout sa position devant l’offensive américaine. À la fin du conflit, l’ancien village a complètement disparu et n’a jamais pu être reconstruit là où il existait.

Créée en 1923, dans un paysage lunaire, cette nécropole réunit les corps des soldats tués dans les combats de la Butte de Vauquois, ainsi que les corps exhumés en 1924 de 22 cimetières provisoires de la région Vauquois-Cheppy et de la Forêt de Hesse.
.../...
Aujourd’hui, Vauquois apparaît comme un lieu unique dans l’histoire et dans la mémoire de la Grande Guerre. Symbole de cette lutte acharnée, cette nécropole représente le souvenir de 10 000 combattants ensevelis à jamais. Des corps y sont fréquemment découverts.
Pour en savoir davantage :
Source : Sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale - Front Ouest

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 4/5
Facilité à suivre l'itinéraire : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 04 juillet 2022 à 10:51

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 04 juillet 2022
Fiabilité de la description : Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Oui

Merci d'écrire les Longitudes - Latitudes en entier :

Vous écrivez : N 45°350754.

Il serai bien de mettre N 45°350'754"

Merci d'avance

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
En Argonne Meusienne au départ de Neuvilly-en-Argonne
Distance 10.93km Dénivelé positif +265m Dénivelé négatif -282m Durée 3h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Neuvilly-en-Argonne - 55 - Meuse

Vous découvrirez l'Étang des Bercettes classé espace naturel sensible et vous longerez le massif argonais.
Le GR®14 s'élève pour atteindre la haute chevauchée. Lors de cette randonnée vous allez découvrir une partie du sentier de découverte où vous trouverez des arbres de toute sortes, noyer noir, sapin blanc, etc.

Visorandonneur
Distance 3.71km Dénivelé positif +107m Dénivelé négatif -103m Durée 1h20 Facile Facile
Départ Départ à Chatel-Chéhéry - 08 - Ardennes

Marchez en famille sur les traces du Sergent York en empruntant ce sentier historique pour voir et ressentir l'histoire de ce héros de la Grande Guerre.
Tout au long de ce sentier, entre collines, bois et paysages champêtres vous irez de panneau d'informations en panneau d'informations pour découvrir les principales positions où se sont déroulés les actes héroïques de York qui sauvèrent le bataillon de l'anéantissement et conduisirent au retrait allemand de la Forêt d'Argonne.

Association / Club / AMM
Ouvrage de Froideterre, Ossuaire de Douaumont et Tranchée des Baïonnettes
Distance 11.62km Dénivelé positif +173m Dénivelé négatif -164m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bras-sur-Meuse - 55 - Meuse

Parcours chargé d'histoire qui vous permet de découvrir des ouvrages, des abris, PC, des retranchements et un abri intermédiaire à munitions encore en bon états ainsi que quelques restes de tranchées et postes de combats isolés.

Visorandonneur
Distance 12.25km Dénivelé positif +562m Dénivelé négatif -610m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Fleury-devant-Douaumont - 55 - Meuse

Un parcours chargé d'histoire de la Grande Guerre.
Cet itinéraire offre une découverte des bois replantés à la suite de la guerre de 1914-1918 entre la France et l'Allemagne.
Plusieurs vestiges tel que des bunkers, abris et bâtiments comme l'Ossuaire de Douaumont, le Fort de Douaumont sont à découvrir.

Association / Club / AMM
Du Mémorial de Verdun à Bezonvaux par le Fort de Douaumont
Distance 17.43km Dénivelé positif +235m Dénivelé négatif -240m Durée 5h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Fleury-devant-Douaumont - 55 - Meuse

Randonnée qui nous permet de découvrir beaucoup d'ouvrages en ruines, un village détruit, des monuments, stèles et des tranchées récemment restaurées. Passage au Fort de Douaumont et au cimetière de Douaumont. Bien regarder par terre, la terre nous restitue encore beaucoup d'éclats d'obus et parfois même des obus entiers.

Visorandonneur
Chemin de Masmes entre Buzancy et Fossé
Distance 14.73km Dénivelé positif +195m Dénivelé négatif -196m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bar-lès-Buzancy - 08 - Ardennes

Ce circuit permet de découvrir les villages de Buzancy et de Fossé. Il offre une grande diversité de paysages typiques et conduit à la chapelle de Masmes, point fort de l'itinéraire.

Visorandonneur
Le sentier des castors autour des gravières de Bar-lès-Buzancy à Harricourt
Distance 2.71km Dénivelé positif +5m Dénivelé négatif -5m Durée 0h45 Facile Facile
Départ Départ à Bar-lès-Buzancy - 08 - Ardennes

Ce sentier chemine autour de plans d'eau très récents nés de l'extraction et sable et de graviers. Depuis 2004, le site s'est donné une nouvelle vocation de sauvegarde des espèces animales et végétales liées aux zones humides. Oiseaux, insectes, amphibiens et mammifères trouvent ici les conditions biologiques idéales, à l'image du castor nouveau venu, emblématique des sablières.

Il est idéal en famille, de nombreux panneaux ludiques animent le parcours.

Visorandonneur
Circuit de Marcaulieu
Distance 11.43km Dénivelé positif +237m Dénivelé négatif -242m Durée 3h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Thillombois - 55 - Meuse

Au départ du village de Lahaymeix, cette randonnée Vent des Forêts vous fait découvrir divers travaux d'artistes au cœur de la forêt meusienne.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.