En vertu des obligations de confinement, toute forme de randonnée est actuellement interdite en France. Plus d'infos sur le site du gouvernement.

Visualisez très simplement la distance de 1km autour de chez vous autorisée pour prendre l'air grâce à notre outil rayon 1km - cliquez ici.

L'Étang d'Embizon

L'Étang d'Embizon, bien connu des pêcheurs, est beaucoup moins fréquenté par les randonneurs. Il est vrai que le fort dénivelé de la fin du parcours associé à de longues parties sans aucun balisage peut en décourager certains. Et c'est fort dommage car, après les efforts consentis, ce magnifique lac d'altitude constitue vraiment une récompense de choix.

Fiche technique
n°822266
Une randonnée Savignac-les-Ormeaux créée le vendredi 13 octobre 2017 par TROUVE Jean-Jacques. MAJ : mercredi 18 octobre 2017
Durée Durée moyenne: 7h15[?]
Distance Distance : 16.87km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1013m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1013m
Point haut Point haut : 2107m
Point bas Point bas : 1091m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Pyrénées
Commune Commune : Savignac-les-Ormeaux (09110)
Départ Départ : N 42.708024° / E 1.805658°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2148ET, 2249OT, 2249OTR
Téléchargez : -
Magie de l'automne Etang d'Embizon L'Etang d'Embizon Le replat

Description de la randonnée

Une fois à Savignac-les-Ormeaux, quitter la N2020, passer entre la gendarmerie et l'école et franchir le pont très étroit (prudence) qui enjambe l'Ariège. Poursuivre sur la petite route goudronnée qui passe sous la voie de contournement d'Ax-les-Thermes puis entame une série de lacets serrés pour remonter la vallée du Ruisseau du Najar. Se garer sur un espace enherbé en bordure de route au niveau des quelques granges restaurées qui marquent la fin de la voie goudronnée.

Balisage PR® Jaune excellent

(D/A) Poursuivre sur la route qui fait place immédiatement à une large piste carrossable au niveau d'un panneau "Circulation interdite à tous les véhicules - Douanes". Franchir une clôture électrifiée en prenant soin de bien la refermer après passage et poursuivre sur la piste ombragée avec le murmure du Najar à main gauche.

La piste aboutit à une petite aire de retournement avec un panneau rappelant aux randonneurs les bonnes attitudes à adopter dans les estives. Elle fait place alors à un large chemin non carrossable qui pénètre dans un magnifique bois de hêtres et d'épicéas. Après avoir franchi une deuxième clôture électrifiée et plusieurs passage boueux où les pierres au sol se révèlent fort utiles, atteindre la Jasse des Esquers de Dessous et sa cabane.

(1) Traverser cette belle prairie en suivant les poteaux de bois portant le balisage PR® Jaune qui évitent de s'égarer dans des zones très humides. Après quelques nouveaux passage boueux où il faut vraiment jongler avec les rochers au sol, rejoindre la Jasse des Esquers de Dessus (cabane).

(2) Pas de piquets en bois cette fois-ci mais le cheminement est évident en visant le fond de vallée. Au bout de la prairie, retrouver le sentier qui s'enfonce dans les fougères. Après avoir franchi quelques petits ressauts rocheux, atteindre un embranchement peu marqué, signalé cependant par une balise PR® qui invite à partir sur la gauche en direction du Pont du Ressec que l'on aperçoit un peu plus loin.

Rares cairns

(3) Quitter le PR® qui continue au Sud dans la vallée et s'engager à droite sur un sente discrète qui devient rapidement très difficile à repérer sur le sol tapissé de feuilles. Monter alors pleine pente, direction Ouest, en veillant à ne pas s'éloigner du Ruisseau des Pradels qui sert de guide à main gauche.

Sortir du bois pour déboucher sur la Jasse des Pradels. Continuer à monter une cinquantaine de mètres et obliquer sur la gauche pour se rapprocher du ruisseau. Repérer alors un cairn relativement modeste sur l'autre rive qui marque l'endroit où il faut traverser.

(4) Franchir le torrent et retrouver une trace légère qui s'incline à droite pour longer un petit affluent du Ruisseau des Pradels. Après quelques cairns sur la première centaine de mètres, la trace se perd et il faut négocier au mieux le terrain entre gros blocs erratiques et touffes de rhododendrons en veillant à rester proche du ruisseau sur la droite.

(5) À l'endroit où ce dernier infléchit sa course au Sud-Ouest, une sente plus nette refait son apparition. La suivre en gardant la même direction. Le magnifique Pic du Paillé nous domine sur la droite des ses 2182m. Contourner un petit ressaut rocheux par la gauche. La trace devient multiple suite au passage des troupeaux et il faut garder la même orientation Sud-Sud-Ouest en visant une selle entre deux gros rochers. La franchir pour retrouver un sentier bien tracé.

Cairns beaucoup plus présents

(6) Le cheminement se poursuit sur du gispet (espèce caractéristique de la haute montagne pyrénéenne siliceuse) qui dissimule de nombreux trous (certains remplis d'eau) traîtres pour les chevilles : progresser avec prudence ! La pente se redresse fortement et devient éprouvante pour franchir une succession de petits verrous avant de se radoucir à l'amorce d'une partie herbeuse.

(7) La trace se perd à nouveau plus ou moins. Viser un petit col dans l'axe de la vallée. Le sentier, retrouvé une centaine de mètres plus loin, se redresse à nouveau avant d'atteindre le cirque rocheux tapissé d'éboulis qui marque le fond de vallée (laquet en voie de disparition).

(8) Bifurquer sur la droite pour attaquer la dernière montée, d'abord en diagonale puis pleine pente, en longeant de plus ou moins près un petit ruisseau qui s'écoule à main gauche. Négocier au mieux cette pente très raide pour atteindre le verrou qui ouvre l'accès à un vaste replat enherbé qui abrite un petit lac peu profond envahi par les herbes. On aperçoit sur la gauche la cabane d'Embizon perchée sur un ressaut rocheux (ne figure pas sur la carte IGN).

(9) Suivre sur la droite une trace dans l'herbe qui s'oriente au Nord pour déboucher rapidement au-dessus de l'Étang d'Embizon, enchâssé dans son cirque rocheux. Profiter de la beauté du site et du repos bien mérité après tous les efforts fournis à la montée car la descente sera rude.

(10) Le retour s'effectue en suivant le même itinéraire jusqu'au granges du départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1094m - Vallée du Najar, fin de voie goudronnée
1 : km 2.79 - alt. 1269m - Passe des Esquers de Dessous
2 : km 3.97 - alt. 1343m - Passe des Esquers de Dessus
3 : km 5.06 - alt. 1415m - Bifurcation, à droite
4 : km 5.67 - alt. 1551m - Traversée du Ruisseau des Pradels
5 : km 5.96 - alt. 1620m - Sentier plus net
6 : km 6.61 - alt. 1741m - Sentier cairné
7 : km 7.42 - alt. 1923m - Partie herbeuse
8 : km 7.86 - alt. 2000m - Cirque rocheux, fond de vallée
9 : km 8.16 - alt. 2092m - Replat, laquet
10 : km 8.43 - alt. 2100m - Etang d'Embizon
D/A : km 16.87 - alt. 1094m - Vallée du Najar, fin de voie goudronnée

Informations pratiques

Cette randonnée difficile s'adresse à des marcheurs en bonne forme physique qui ont un bon sens de l'orientation et une bonne connaissance du milieu montagnard. L'itinéraire comporte plusieurs passages hors sentier et un tiers est effectué hors balisage. Présence de cairns mais très peu nombreux au départ, puis plus rapprochés à la fin.

Ne pas entreprendre cette randonnée en cas de brouillard, ce qui rendrait l'orientation très hasardeuse.

La prise de dénivelé est concentrée sur le dernier tiers de la randonnée. Elle est souvent brutale et éprouvante. C'est particulièrement le cas entre (3) et (4), entre (6) et (7) et entre (8) et (9). Il conviendra de faire les pauses nécessaires.

Entre (3) et (9), la trace GPS correspond à celle suivie par l'auteur. Elle n'est donnée qu'à titre indicatif et chaque randonneur pourra adapter son parcours. Plusieurs cheminements sont possibles et il suffit de progresser dans l'axe de la vallée en négociant au mieux les difficultés du terrain et en se repérant par rapport aux différents torrents et ruisseaux.

J'attire cependant l'attention sur les points suivants :

  • Entre (3) et (4) : pas de véritable trace car le sol est tapissé de feuilles. Il faut garder le torrent des Pradels à gauche comme repère et négocier la forte pente au mieux entre les hêtres et les gros rochers. Une fois arrivé à la Jasse des Pradels, il est indispensable de bien repérer le cairn de l'autre côté du torrent qui marque le point de traversée.
  • Entre (4) et (5) : les cairns disparaissent rapidement. Bien garder le ruisseau à droite comme repère.
  • Entre (5) et (6) : une sente bien marquée au départ puis qui devient beaucoup plus difficile à suivre compte-tenu du passage des troupeaux. Plusieurs cheminements possibles. Garder dans tous les cas l'axe de la vallée et le ruisseau à main droite.
  • Entre (6) et (8) : cheminement sur gispet. Beaucoup de trous dissimulés et écoulement d'eau sous-jacent. Gare aux chevilles ! Progresser avec prudence.
  • Entre (8) et (9) : sentier bien défini au départ puis beaucoup plus difficile à suivre par la suite. Pas d'autre choix que la pleine pente.

Beaucoup d'eau sur le circuit. Mais la présence des troupeaux suscite des doutes quant à sa potabilité. Emporter la réserve nécessaire.

Abris possibles au cabanes des jasses d'Esquers Dessous et Dessus, si le berger ne les maintient pas fermées.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2148ET, 2249OT, 2249OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 19 août 2019 à 08:27

vérification post randonnée du passage car itinéraire non tracée sur carte IGN et très peu balisé par caïrn


Visorandonneur
le vendredi 08 juin 2018 à 09:22

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 02 juin 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Une petite différence sur la distance relevée : 18.8 Km au lieu de 16.87Km .

Autres randonnées dans le secteur

D'Ax-les-Thermes au Refuge de Prat Redoun
Distance 15.05km Dénivelé positif +1115m Dénivelé négatif -20m Durée 6h55 Difficile Difficile
Départ Départ à Ax-les-Thermes - 09 - Ariège

Cette randonnée constitue la première étape d'un circuit de cinq jours entre Ax-les-Thermes et La Tour-de-Carol. Cette première étape ne présente pas de difficulté sauf en cas de mauvaises conditions climatiques. Le départ se situe à la gare d'Ax où l'on emprunte la route puis un très joli sentier qui s'élève dans la montagne pour arriver à un refuge non gardé mais très confortable.

Cette randonnée est réservée aux randonneurs habitués à la haute montagne et à l'aise dans l'orientation.

D'Ax-les-Thermes à La Tour de Carol
Distance 71.4km Dénivelé positif +4124m Dénivelé négatif -3561m Durée 5 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Ax-les-Thermes - 09 - Ariège

Cette belle randonnée pyrénéenne s'effectue sur 5 jours ; elle est réservée aux randonneurs habitués à la haute montagne et à l'aise dans l'orientation. Elle ne présente pas de difficultés majeures, tout se fait "à vache", mais il est nécessaire d’être à l’aise en haute montagne.

Le principe de cette randonnée est de partir d'une gare pour rejoindre une autre gare et d’effectuer ainsi une boucle facilement sans avoir besoin de véhicule.

Par le Roc de l'Orri d'Ignaux
Distance 13.65km Dénivelé positif +735m Dénivelé négatif -725m Durée 5h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sorgeat - 09 - Ariège

Cette randonnée en boucle au-dessus d'Ax-les-Thermes, vers le sommet du Roc de l'Orri d'Ignaux, vous mènera à un point de vue à 360° sur la partie occidentale des Pyrénées Ariégeoises.

Refuge de Chioula depuis Ascou
Distance 16.47km Dénivelé positif +765m Dénivelé négatif -756m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Ascou - 09 - Ariège

Très jolie randonnée en boucle qui démarre depuis le village d'Ascou. La montée au Refuge du Chioula se fait en suivant le GR®107 ou Chemin des Bonshommes. Le retour peut se faire, soit en suivant un vieux balisage (itinéraire à éviter en cas de brouillard et nécessitant un certain sens de l'orientation) soit par le même chemin qu'à l'aller.

De Mérens-les-Vals à l'Étang de Pédourrés par l'Étang de Couard
Distance 10.55km Dénivelé positif +1243m Dénivelé négatif -124m Durée 6h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Mérens-les-Vals - 09 - Ariège

Première étape du périple! On quitte le village de Mérens-les-Vals pour rejoindre l’Étang de Pédourès par les rudes pentes des montagnes ariégeoises; les paysages sont grandioses et très sauvages. La principale difficulté se situe entre l'Étang de Comte et l'Étang de Couard, où le sentier, bien cairné, emprunte un très long et parfois pénible pierrier; une fois l'Étang de Couard atteint, la beauté des paysages compense la dureté de l'effort.

De Mérens-les-Vals à Porté Puymorens
Distance 58.81km Dénivelé positif +3907m Dénivelé négatif -3443m Durée 5 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Mérens-les-Vals - 09 - Ariège

Cette belle randonnée de cinq jours part des montagnes sauvages de l'Ariège pour arriver dans les Pyrénées Orientales, plus méditerranéennes, en passant par les douces vallées andorranes et le site majestueux de la vallée du Madriu-Perafita-Claror, vallée glaciaire pyrénéenne classée au patrimoine mondial de l'Unesco.
C'est une boucle qui emprunte la ligne de train reliant Foix à Latour-de-Carol pour le retour; on peut même se rendre au départ sans avoir besoin d'utiliser un véhicule.

Le Col de Joux
Distance 11.59km Dénivelé positif +676m Dénivelé négatif -671m Durée 4h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Mérens-les-Vals - 09 - Ariège

Le Col de Joux est le lieu de franchissement obligé entre la vallée de l'Ariège et celle d'Orgeix. Cet itinéraire en moyenne montagne évolue d'abord en terrain découvert puis pénètre dans la Forêt Communale d'Ax-les-Thermes. Les passages en crête offrent de très belles vues sur les sommets environnants dont le plus emblématique est sans aucun doute la Dent d'Orlu dont on distingue parfaitement la face Sud. Troupeaux de vaches et chevaux complètent agréablement le tableau.

Col de Marmare au départ de Caussou
Distance 9.77km Dénivelé positif +579m Dénivelé négatif -581m Durée 4h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Caussou - 09 - Ariège

Caussou, petit village typique de montagne est le point de départ de cette randonnée au Col de Marmare.
Balisage Jaune, joli sentier. Aucune difficulté si ce n'est la montée au col assez raide.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.