Désert des Bardenas-Reales - La Piskerra

À seulement deux heures de la frontière franco-espagnole, dépaysement garanti pour cette randonnée qui vous fera découvrir des paysages dignes des décors de western du Colorado.
Bien lire la partie "Informations pratiques" avant de vouloir faire cette randonnée.

Fiche technique
n°15689236
Une randonnée Bardenas Reales créée le mardi 05 octobre 2021 par BrunoFlyman. MAJ : lundi 08 novembre 2021
Durée Durée moyenne: 2h40[?]
Distance Distance : 7.65km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 178m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 176m
Point haut Point haut : 465m
Point bas Point bas : 304m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Pays Basque
Commune Commune : Bardenas Reales
Départ Départ : N 42.210942° / O 1.45344°
Téléchargez : -
Le massif dans son ensemble Vue sur le massif Canyons Les "bosses" et la porte de sortie du massif

Description de la randonnée

Après avoir parcouru à allure réduite les pistes du désert, on peut se garer à cet endroit, soit le long du chemin qui se dirige vers le massif, soit à l'entrée du champ si rien n'y pousse.

(D/A) À partir de là, prendre le chemin bien tracé orienté au Nord-Est en visant une arche (c'est en fait une cabane très sommaire) que l'on voit au loin sur une colline.

(1) On semble être face à une muraille mais on va pouvoir entrer dans le massif en contournant la colline où se trouve l'arche. Pendant ce contournement, lorsque le trajet va s'orienter au Sud, trouver des escaliers à moitié ensevelis ou effondrés du fait de l'érosion du sol qui les porte. Il suffit de suivre ces escaliers (pas toujours facile) pour arriver jusqu'en haut de la colline qui porte la cabane. Déjà d'ici on peut avoir une belle vue de l'ensemble du désert.

Redescendre de ce petit monticule qui porte la cabane soit par le creux orienté à l'Est entre deux crêtes, soit par les escaliers effondrés.

(2) Une fois descendu dans cette petite vallée suspendue, la traverser dans une direction générale Nord-Est jusqu'à rencontrer une muraille de crêtes et de failles parmi lesquelles il faudra emprunter celle qui paraît la moins raide, parfois en s'appuyant des mains sur les deux côtés, jusqu'à atteindre un chemin sur le plateau supérieur qui va nous conduite au pied de la Piskerra.

(3) À partir de cet endroit, suivre un sentier à travers l'éboulis qui coupe la Piskerra. Il y a juste un passage plus difficile au niveau d'une corniche en pierre plus dure qui a été moins touchée par l'érosion. Continuer à monter jusqu'à atteindre le plateau sommital d'où on pourra admirer le paysage et le chemin qu'on vient de suivre.

(4) Pour la descente, il y a deux possibilités : la plus simple est de repasser par le même chemin qu'à la montée. Le deuxième (choix du tracé) est de descendre par l'éboulis qui se trouve sur l'autre versant, beaucoup plus hasardeux. En effet à certains moments il y a des cassures dans la pente, infranchissables au niveau d'une randonnée, et il faut chercher un passage praticable. Suivre la trace GPS peut aider mais en dernier ressort c'est bien sûr à vous de décider de votre itinéraire, et il ne faudra pas hésiter à chercher le meilleur passage.

(5) Il va falloir maintenant contourner le massif de la Piskerra. Là aussi, il n'y a pas vraiment de chemin précis et il faudra parfois faire quelques détours pour suivre le trajet principal. Mais vous en serez récompensé par des vues sous toutes les coutures de cette petite montagne que vous venez de grimper. Retrouver ainsi le chemin de montée.

(3) Reprendre une partie de ce chemin puis le quitter en poursuivant Sud-Sud-Est. Pour se repérer, avancer vers une belle pyramide naturelle qu'on laisse légèrement vers la droite. On serait tenté de monter sur cette pyramide en suivant une de ses arêtes mais on découvre vite qu'entre le plateau où on se trouve et elle, il y a un terrain bien crevassé.

(6) À partir de cet endroit, il va falloir redescendre au niveau du plateau du désert. Pour ça, descendre sur un plateau intermédiaire encaissé entre des pics. Il y a un seul passage et il vaut mieux suivre le tracé GPS pour le trouver. Il s'agit d'un sentier qui va serpenter entre les crêtes et mini-cols formés par des formations géologiques en forme de cônes au sommet arrondi. Cheminer ensuite sur un plateau creusé par les eaux de pluie.

(7) Quitter le lit du ruisseau et monter à droite sur de grosses bosses où se trouve le chemin qu'on va suivre jusqu'à une échancrure en V, que l'on voit bien dans la muraille de roche qui nous bouche la vue de la plaine du désert qui se trouve en contrebas.

(8) Franchir l'échancrure et descendre la pente raide pour se retrouver dans la plaine. Suivre ensuite le chemin qui longe d'abord un canyon assez profond, puis on s'en éloigne en suivant la limite entre deux champs pour rejoindre la piste principale que l'on prend à droite pour rejoindre le point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 304m - Stationnement en bord de chemin/champ
1 : km 1.43 - alt. 334m - Entrée dans le massif
2 : km 1.84 - alt. 372m - Deuxième montée
3 : km 2.28 - alt. 402m - Chemin de la Piskerra, croisement de la boucle
4 : km 2.6 - alt. 464m - Plateau sommital de la Piskerra
5 : km 2.78 - alt. 440m - Contournenent du massif par la gauche
6 : km 4.77 - alt. 391m - Descente sur un plateau encaissé
7 : km 5.63 - alt. 344m - Abandon du lit du ruisseau, à droite
8 : km 5.71 - alt. 346m - Échancrure en V
D/A : km 7.65 - alt. 304m - Arrivée

Informations pratiques

  • Avertissement concernant le tracé : en raison de l'érosion permanente et très rapide par endroits, les itinéraires indiqués peuvent changer d'une année à l'autre et ne seront bons que dans leurs grandes lignes. Il faudra donc parfois faire soi-même sa trace et trouver son chemin parmi les éboulis ou entre les pyramides et autres reliefs naturels que vous rencontrerez. Le fond de carte OSM est très précis et sera d'une grande utilité.
  • D'autre part, certaines zones du désert sont interdites pendant la période de nidification des oiseaux qui l'habitent (de février à fin août). Bien se renseigner sur ces dates avant votre voyage sur le site de Frédéric Moncoqut, Bardenas qui regorge d'informations utiles sur ce désert, ou, si vous êtes sur place, à la maison du tourisme qui se situe sur la route principale d'entrée du désert (celle qui arrive du village d'Arguedas).
  • Ne pas s'aventurer dans le désert par temps de pluie (très glissant et risque d'être surpris par la montée des eaux dans le lit des rivières asséchées).
  • Pas de point d'eau potable, donc prévoir le ravitaillement.
  • Malgré le peu de kikomètres de la randonnée on peut perdre du temps en aller-retour à trouver son chemin, aussi ne pas partir trop tard, d'autant plus qu'on passe pas mal de temps sur la piste pour rejoindre le point de départ. Il est interdit de passer la nuit dans le désert des Bardenas et de nombreux lieux d'hébergements existent à proximité.
  • Le désert des Bardenas est un lieu exceptionnel, et avoir la possibilité de pouvoir visiter un tel lieu magnifique mais aussi très fragile est une grande chance que nous offrent les autorités espagnoles. Aussi respectez bien les règlements qui sont édictés afin de pouvoir encore pour longtemps, accéder à cet espace hors du commun qui nous est offert.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

  • Les formations géologiques vraiment particulières et à une autre échelle des fragments de roches ressemblant à du verre qui recouvrent parfois comme une mosaïque des portions de roches.
  • Des fleurs poussant parfois sur le chemin dans la rocaille, toujours surprenant à voir au milieu d'un endroit aussi sec.
  • Les grottes des falaises du villages d'Arguedas (falaises éclairées en couleurs changeantes la nuit).
  • Quelques villages typiques environnants.
  • Le désert des Bardenas est très vaste et lorsque certaines zones sont interdites pendant un certain temps, il existe une multitude d'autres randonnées à faire.

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Petite boucle dans le désert des Bardenas
Distance 4.72km Dénivelé positif +81m Dénivelé négatif -89m Durée 1h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bardenas Reales - Province de Navarra

Cette courte promenade vous donnera un bel aperçu assez complet et très dépaysant de ce que peut offrir en termes de difficultés et de paysages, le désert des Bardenas, et à coup sûr un souvenir inoubliable.

Visorandonneur
Le Cabezo de Castildetierra
Distance 1.19km Dénivelé positif +8m Dénivelé négatif -8m Durée 0h20 Facile Facile
Départ Départ à Bardenas Reales - Province de Navarra

Une petite promenade autour d'un des sites les plus remarquables des Bardenas Reales, un territoire très aride au Sud-Ouest de la Communauté Forale de Navarre.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.