Le château d'eau de Lourches

Une photo de la randonnée :
Patrimoine minier de Lourches et ses environs

Le château d'eau de Lourches

Description :

Dès son apparition le béton armé a supplanté tous les autres matériaux dans la construction des réservoirs.
Mais le réservoir type actuel n'est pas apparu spontanément.
La forme circulaire, la forme parabolique et le tronc de cône inversé ont été étudiés progressivement. La Maison Hennebique a exécuté plus de cinq mille réservoirs.
Les premiers étaient de simples caisses de béton qui contenaient au plus quelques mètres cube d'eau. Ils reposaient sur des piliers élargis à leur base en forme de semelle, puis la cuve ronde à part, premier pas vers le type actuel.
Le fond en était plat, calculé comme un simple plancher. La cuve reposait sur une tour ou un pylône et plus de deux mille exemples attestent de la solidité de la conception. Enfin, le type actuel fut mis au point. On ne s'en est guère écarté, si ce n'est pour des réservoirs de plus grandes dimensions où il fallait chercher autre chose.
Cet extrait de la revue "Béton Armé", organisme d'information de la société Hennebique, illustre parfaitement l'histoire des formes de ces ouvrages d'art. Le château d'eau de Lourches correspond parfaitement au premier type de conception moderne mis en œuvre. Son pied ajouré se compose de cinq appuis disposés pyramidalement et reliés entre eux par des réseaux de poutres rayonnantes, associés au fût central par une bague de béton supportant une cuve de 400 mètres cube. La création de ce château d'eau fut une réelle innovation pour la population de mineurs puisqu'elle a apporté l'eau courante d'abord dans les quartiers puis dans chaque maison.

Hauteur: 35 m
Contenance: 400 mètres cube

Numéro de la photo : 110601

Randonnée : Patrimoine minier de Lourches et ses environs

Auteur : cm2