Photos : Sangle des Belles Ombres et Porte de l'Alpette

Revenir à la fiche de la randonnée Sangle des Belles Ombres et Porte de l'Alpette

Col des Belles OmbresCol des Belles Ombres

Photo point de repère. Le col est bien visible sur la gauche. Ne pas y monter (sauf si l'on veut profiter du point de vue), mais emprunter la sente qui file à droite (visible dans le cercle de lumière au milieu de la photo).

Départ du Sangle de Belles OmbresDépart du Sangle de Belles Ombres

Photo point de repère. Le sangle démarre dans la tache de lumière juste au-dessus de l'ombre sur la gauche de la photo, mais on peut l'atteindre directement en remontant l'ébouli à la limie de la neige à droite de la photo. Il file ensuite sur la droite.

Marques indiquant la sortie du sangleMarques indiquant la sortie du sangle

Ce rond jaune et la flèche bleue à moitié effacée indiquent la direction à suivre pour sortir du sangle. Ces marques sont difficiles à repérer car au-dessus du sangle et masquées par les arbres sauf au dernier moment.

Sortie du sangle de Belles OmbresSortie du sangle de Belles Ombres

La sortie du sangle et le retour sur la crête s'effectue par ce raide couloir herbeux suivi de quelques pas d'escalade facile (2). Une marque jaune sur le rocher, visible sur la photo, indique l'emplacement (cliquer sur la photo pour la voir en pleine taille).

Fin du sangle des Belles OmbresFin du sangle des Belles Ombres

En s'élevant vers la sortie du sangle, on observe l'extrémité du sangle naturel. Celui-ci disparaît derrière cette falaise, il n'est pas possible d'aller plus loin.

Les Griffes de l'OursLes Griffes de l'Ours

Le Rocher des Griffes de l'Ours, ici vu depuis la crête des Rochers de l'Alpe (variante courte de retour), est également bien visible en contrebas du sangle des Belles Ombres. Cliquer sur la photo pour l'agrandir et observer les griffures du rocher.

Vers le Pas de la RousseVers le Pas de la Rousse

La variante de retour par le Pas de la Rousse franchit la barrière rocheuse dans l'alignement de l'ancienne borne frontière entre Savoie et Dauphiné. L'itinéraire passe ensuite sur le plateau des Charmilles (enneigé ici) qui est semé de pins épars. Il rejoint la crête à l'horizon et suit celle-ci jusqu'à une faiblesse de la falaise dite du Pas de la Rousse

Passage pour monter au plateau de Charmilles, vers le Pas de la RoussePassage pour monter au plateau de Charmilles, vers le Pas de la Rousse

Cette vue montre l'endroit ou passer sur le plateau des Charmilles en venant de la Croix de l'Alpe pour rejoindre l'itinéraire du Pas de la Rousse. Elle complète la vue plus globale de la photo ci-contre.

Vers le Pas de la Rousse
Vers le Pas de la Rousse

Cette variante de retour par le Pas de la Rousse franchit la barrière rocheuse dans l'alignement entre la Croix de l'Alpe et l'ancienne borne frontière entre Savoie et Dauphiné. L'itinéraire passe ensuite sur le plateau des Charmilles (enneigé sur cette seconde photo) qui est semé de pins épars. Il rejoint la crête à l'horizon et suit celle-ci jusqu'à une faiblesse de la falaise dite du Pas de la Rousse.

Le Pas de la RousseLe Pas de la Rousse

Le Pas de la Rousse est un itinéraire de descente alternatif. Attention, il nécessite un pied sûr et il est nécessaire à plusieurs endroit de poser les mains sur le rocher.

Un autre cliché montre mieux la falaise de gauche, également caractéristique.

Névés sur le sangle des Belles OmbresNévés sur le sangle des Belles Ombres

Attention, les névés persistent longtemps sur le sangle, souvent jusqu'à fin juin et rendent le passage du sangle difficile sans piolet. Il est facile d'imaginer les conséquences d'une glissade sur les névés visibles sur cette photo.

Les prés de l'AlpetteLes prés de l'Alpette

L'Alpette est un alpage fréquenté par les marmottes et le but de la randonnée du Sangle des Belles Ombres et Porte de l'Alpette.

À droite, les contreforts du Mont Granier, à l'horizon, sous la lune, le Pinet.

Crocus au-dessus de la Source de la VieilleCrocus au-dessus de la Source de la Vieille

Les mois d'avril et mai voient l'éclosion des crocus sur les alpages. Au fond, le Mont Granier.

Le Sangle des Belles Ombres au lever du SoleilLe Sangle des Belles Ombres au lever du Soleil

Le Grand Pic de Belledonne se détache à l'horizon. Le sangle passe au pied de la falaise, au-dessus des épicéas.

Sangle des Belles Ombres aux premières lueurs du jourSangle des Belles Ombres aux premières lueurs du jour

Le soleil vient doucement caresser les rochers qui surplombent le sangle.

Le sangle des Belles OmbresLe sangle des Belles Ombres

Le personnage donne ici l'échelle du sangle et de la difficulté de l'itinéraire.

Lever du soleil sur le sangle, les Bauges et le Mont-BlancLever du soleil sur le sangle, les Bauges et le Mont-Blanc

L'Isère et la vallée du Grésivaudan sont encore à l'ombre lorsque le soleil vient lécher les rochers de la Chartreuse et illuminer le massif des Bauges. Au loin, le Mont-Blanc scintille.

La sente en contre-bas n'est pas celle du sangle des Belles Ombres. Elle mène aux Griffes de l'Ours d'où l'on peut remonter (difficilement) sur le sangle. Si l'on opte pour cette variante (non documentée), le piolet est obligatoire en toute saison pour franchir les pentes à plus de 45º en terre glaise et herbes glissantes, les bâtons ne sont absolument pas suffisants.

Sangle des Belles Ombres - PanoramiqueSangle des Belles Ombres - Panoramique

Ce cliché donne une bonne idée de la raideur des pentes sous le sangle.