La reculée de Nacra, la Côte d'Arbois et les ruines du Château

Une randonnée Montfaucon (Doubs) créée le jeudi 26 mars 2015 par tonnoguh. MAJ : vendredi 26 janvier 2018

Six petits kilomètres, penserez-vous avec dédain. Pffou ! Une promenade digestive dominicale. Méfiez vous pourtant. Cette petite randonnée vous réservera bien des surprises et des difficultés et vous apprécierez, sans doute, la fraîcheur sauvageonne de la reculée de Nacra, la montée pas si digestive que cela de la Côte d'Arbois et son belvédère sauvage sur la vallée et enfin les ruines du vieux château féodal, trônant majestueusement au sein du charmant vallon de Montfaucon.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 2h25[?]
Distance Distance : 6.49km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 246m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 243m
Point haut Point haut : 514m
Point bas Point bas : 397m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Montfaucon (Doubs) (25660)
Départ Départ : N 47.235634° / E 6.077682°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3323ET
Téléchargez : -
Montfaucon - La fontaine abreuvoir Le Château Féodal de Montfaucon Le Château Féodal de Montfaucon Le Château Féodal de Montfaucon

Description de la randonnée

(D) Se garer au parking en face du stade, en haut du village de Montfaucon. Balisage jaune-bleu. Remontez la rue de la Comtesse Henriette, sentier des rives du Château. Sur la droite une vieille fontaine et sa pompe.

(1) Quand la route tourne à 90 °, partez à gauche sur la petite route goudronnée. Jetez un œil au vallon et aux ruines du château, mais partez ensuite à gauche dans le chemin empierré (sentier de Nacra). Jolie vue à gauche sur les monts bisontins. Le chemin devient un sentier longeant un vieux murger à droite. Au niveau d'une bifurcation quand le sentier amorce sa descente, descendez par la voie de gauche. Le sentier devient très pentu (et parfois glissant!), se faufilant entre les roches et les jonquilles en ce début de printemps. Vue sur la vallée du Doubs entre les arbres encore dépourvus de leurs feuilles.

(2) Vous rejoignez un sentier ; abandonnez le balisage et partez alors sur la droite malgré la croix jaune-bleu qui voudrait vous en dissuader. En face de vous, les ruines du château féodal de Montfaucon, à droite vous longerez de belles roches, y surprenant peut-être comme moi un écureuil qui volait de branche en branche. Vous arrivez bientôt à la reculée sauvageonne de Nacra. À l'extrémité des roches, vous descendez à gauche, pour traverser le ruisseau à gué, poursuivant le sentier de l'autre côté, puis traversant un second ruisseau. Vous passez, à flanc de coteau, sous les ruines du vieux château fort, longeant à droite, quand vous arriverez à un espace plus à découvert, des murs de pierres sèches, reliquat sans doute de culture en terrasses. Vous serez accompagné de l'odeur des buis si caractéristique de nos monts calcaires bisontins.

(3) Vous retrouvez un sentier plus large et balisé que vous remonterez sur la droite. En face de vous la Roche de la Côte d'Arbois, où nous allons grimper. Vous surplombez à gauche une charmante petite reculée et son ruisseau. Quand le sentier cesse de monter et quand la petite gorge du ruisseau s'arrête et que son lit se confond avec le sentier de randonnée, vous partirez à angle droit sur la gauche. Pour vous repérer, tout de suite après le passage du ruisseau, sur un arbre à gauche, une croix jaune-bleu que vous ignorez évidemment. Vous quittez à nouveau le balisage. Tout de suite après la croix, à la bifurcation ignorez la voie de gauche descendante le long du ruisseau pour poursuivre la montée tout droit. Au pied du mont, vous rejoignez perpendiculairement un autre sentier, montez à gauche, passant là encore sous des murs de pierres sèches. Vous grimperez le long des falaises par un petit sentier escarpé. Si vous ne l'identifiez pas trop bien, montez en restant collé simplement à la roche, du moins jusqu'à mi-pente. Grimpez avec prudence et attention, les pierres peuvent rouler. À mi-pente, vous commencez à vous éloigner des roches et traverserez un pierrier sur quelques mètres.

(4) Un peu plus loin, la sente se perd un peu dans les pierres et vous vous serez éloignés des roches d'une trentaine de mètres pour arriver à un espace plus vaste avec, à votre droite, un coteau boisé. Virez alors à droite à 90 °, grimpant le coteau, les roches en ligne de mire et tournant le dos à la vallée. Vous verrez alors que les deux bâtons ne sont pas superflus. Montez prudemment en assurant bien vos pas. Aux roches pas très hautes en cet endroit, longez-les sur quelques mètres en partant à droite pour retrouver une petite sente qui vous conduit à un passage entre les roches. Passez de l'autre côté de la ligne de crête et partez sur la droite vers un petit promontoire situé à une vingtaine de mètres : point de vue bien sûr non protégé sur le château, la vallée du Doubs et Besançon. Profitez de la vue avec prudence et sécurité en restant en retrait du bord. Revenez sur vos pas, dépassant le passage entre les roches, en restant de ce côté-ci de la ligne de crête.

Voici la partie la plus délicate de la description, la sente étant peu visible : montez, parallèlement à la ligne de crête, en longeant les roches à une dizaine de mètres en les gardant à main gauche. Vous devez retrouver une sente un peu plus visible. À une cinquantaine de mètres du passage, la sente vire à gauche, remontant vers la crête. Vous êtes sur la ligne de crête et vous monterez la butte suivante en face de vous par une sente plus identifiable. Au sommet, vous découvrez une vieille ruine que la sente traverse. Tout de suite après la ruine, partez un peu sur la gauche, longeant les roches sur votre droite pour arriver rapidement dans un virage sur le sentier balisé plus large que vous descendrez sur la droite.

(5) 200m plus bas, quand le chemin cesse de descendre, avant un muret de pierres sèches, quittez-le et partez sur la droite dans un sentier descendant. Quand ce sentier dessinera un virage à droite en épingle, repérez à la sortie de ce virage, une petite sente à gauche de quelques mètres qui vous mène à un autre sentier que vous descendez sur la droite pour gagner la fontaine de la Dhuit toute proche. Revenez sur vos pas, en restant sur ce sentier, contournez la fontaine par la droite et remontez pour retrouver le sentier balisé que vous descendrez sur la droite jusqu'au château.

(6) Grimpez au château en passant sous l'ancien portail reconstitué. Vous prenez sur la gauche le chemin empierré qui vous amène tout d'abord à la vieille église paroissiale construite en 1311, puis vous longez la tour d'entrée et les remparts pour arriver au vieux donjon, habité par les corneilles. Table installée pour un éventuel pique-nique. Grimpez au pied du donjon par une petite passerelle pour admirer la vue sur la vallée du Doubs et le vallon que vous grimperez bientôt. Rebroussez chemin d'une cinquantaine de mètres, allez sur la droite pour découvrir un petit escalier de pierre retrouvant le sentier qui contourne les ruines. Continuez à droite, vous passez en contrebas de l'église.

Revenez à l'entrée du château, repérez et suivez la pancarte indiquant la direction du bourg fortifié. Vous longez de vieilles ruines couronnées de lierre. Ne commettez pas l'imprudence de vous en approcher (risques d'éboulements). Pour les courageux, après les dernières ruines, vous pouvez descendre un escalier de terre retenue par des marches de bois pour découvrir d'autres vieilles pierres. Vous remontez et continuez sur la droite, jusqu'à l'extrême pointe du rocher.

Deux possibilités : pour les promeneurs aux pieds peu aguerris, il est préférable de faire demi-tour et revenir à l'entrée du château ; pour les agiles, suivez le petit sentier rocailleux qui contourne les roches (avec précaution, les pierres roulent sous le pas). Au niveau d'un muret, ne descendez pas, mais remontez à gauche pour découvrir une petite sente bien dessinée qui vous ramène à l'entrée du château.

Repassez sous le portique et redescendez au pied du château (6) et partez à droite par la petite route goudronnée. Arrêtez-vous quelques instants à l'ancienne fontaine à gauche et remontez jusqu'à Montfaucon (1) et redescendez la rue de la Comtesse Henriette jusqu'au parking.

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 493m
1 : km 0.28 - alt. 497m - Montfaucon
2 : km 1.01 - alt. 424m - Nacra
3 : km 2.17 - alt. 397m - Champ Lognon
4 : km 2.62 - alt. 463m - La Côte d'Arbois
5 : km 3.18 - alt. 506m - Fontaine de la Dhuit
6 : km 3.9 - alt. 455m - Le Château Féodal
D/A : km 6.49 - alt. 493m

Informations pratiques

Randonnée à faire peut-être vers la fin de l'automne ou au début du printemps, quand les feuilles seront clairsemées et permettront une plus large vue. À éviter absolument après une période de pluie qui rendra glissantes, voire impraticables de petites portions de l'itinéraire et qui vous bloqueront irrémédiablement. La faire dans le sens indiqué. Ne convient pas aux jeunes enfants, ni aux promeneurs peu aguerris. Bonnes chaussures et deux bâtons de marches (dont vous aurez pris le soin d'enlever les embouts caoutchouc pour éviter tout risque de glissades) fortement conseillés. Quelques secteurs montants et descendants pentus et glissants, pierriers aux pierres instables à traverser. Une bonne partie du parcours n'est pas balisé, bien que des travaux (creusage de marche, arbres coupés) dans la section du Champ Lognon sous le vieux château, me laisse supposer qu'il le sera prochainement. L'absence de balisage ne vous posera pas de problème. Cependant, une cinquantaine de mètres sur la ligne de crête de la Côte d'Arbois, malgré mes explications que j'ai tenté de rendre les plus claires possible, vous demandera un peu de sens de l'orientation.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3323ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.5/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 4.5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le mardi 16 février 2016 à 17:59

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 16 février 2016
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Rando difficile sur le début du parcours, surtout en cette saison mais c'est exactement ce que je cherchais, a bon rythme, elle vous fera transpirer !


Visorandonneur
le samedi 30 mai 2015 à 13:00

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : jeudi 30 avril 2015
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Rando agréable. Passage assez difficile dans la côte d'Arbois.

Autres randonnées dans le secteur

Le grand méandre de la Loue
Distance 7.56km Dénivelé positif +150m Dénivelé négatif -145m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Busy - 25 - Doubs

«Vers le sud, point n’était besoin de mur de bois ni de pierre : la tour seigneuriale déploie ses ailes dépareillées au sommet d’une falaise abrupte au pied de laquelle coule la Loue. La tranquille rivière continue de lécher l’escarpement rocheux, s’appliquant à dessiner depuis toujours les mêmes boucles vertes sur la terre», écrit Carole Martinez dans son livre Du domaine des murmures.
Venez écouter le murmure de la Loue à l'ombre de l'ancien château.

La fontaine aux Vipères
Distance 10.39km Dénivelé positif +308m Dénivelé négatif -308m Durée 3h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ornans - 25 - Doubs

Ce circuit vous fera découvrir, au rythme de trois belvédères, le cadre de notre petite cité franc-comtoise: le Belvédère de notre Dame du Mont, le Château d’Ornans et celui du Grand, vous offrant de vastes points de vue sur la vallée de la Loue. Site majeur du Parcours Courbet, grâce au célèbre tableau Le Château d’Ornans de 1855, une huile sur toile conservée au Musée de Minneapolis.Vous découvrirez la Fontaine aux Vipères, résonante encore des commérages de nos cancouaines

Le Ravin du Puits Noir et le Belvédère du Tourbillon
Distance 13.52km Dénivelé positif +316m Dénivelé négatif -320m Durée 4h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Scey-Maisières - 25 - Doubs

Sur les pas de Gustave Courbet, le Ravin du Puits Noir fut l’un des lieux préférés du peintre, vous remonterez le cours de la Brême, cheminerez paisiblement sur l'ancienne voie du Tacot, grimperez à la Roche du Tourbillon pour de superbes points de vue sur la vallée de la Brême, pittoresque et encaissée et, enfin, terminerez par le Prieuré de Bonnevaux dont-il ne reste qu'une charmante chapelle et son clocher du XIIe.

Le Château Féodal de Montferrand
Distance 10.65km Dénivelé positif +217m Dénivelé négatif -211m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montferrand-le-Château - 25 - Doubs

Cette randonnée vous offrira un magnifique panorama sur la vallée du Doubs et ses collines tout en contraste : guerrières avec les ruines du château féodal de Montferrand, pacifiques avec la Vierge protectrice de Notre-Dame du Mont et vous conduira par de doubs méandres bucoliques vers la si joliment nommée Notre-Dame de l'Assomption des Champs, vous protégeant des gargouilles médiévales démoniaques.

Le Rocher de Valmy
Distance 8.91km Dénivelé positif +257m Dénivelé négatif -255m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Arguel - 25 - Doubs

Le 26 septembre 1943, entre 7h36 et 8h24, 16 membres des groupes de résistance Guy Mocquet et Marius Vallet sont fusillés à la citadelle. Plus tard, l'officier allemand qui commande l'opération rapportera en ces termes la fin des fusillés: Aucun d'entre eux n'a accepté de se laisser bander les yeux. Ils sont tous morts courageusement en criant: "Vive la France!". Randonnée hommage à la stèle commémorative sise sur un des plus beaux points de vue des environs de Besançon.

Les ruines du château féodal de Chenecey
Distance 7.67km Dénivelé positif +225m Dénivelé négatif -221m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Chenecey-Buillon - 25 - Doubs

Château féodal en ruines datant du IXe siècle dominant tout le village et la vallée de la Loue, les ruines du château de Charencey sont inscrites aux monuments historiques. De l’église, sise au bord de la Loue, vous grimperez vers ces ruines secrètes, poursuivant par une belle forêt, imaginant peut-être y croiser un attelage de bœufs, tirant sa charrette, montant vers le château. Vous reviendrez, enfin, par les pâtures ensoleillées surplombant la vallée.

Le Chemin de Bellevue et le Belvédère de la Vierge
Distance 8.4km Dénivelé positif +162m Dénivelé négatif -166m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Malbrans - 25 - Doubs

Descente vers les corniches de Scey-en-Varais par le si justement nommé Chemin de Bellevue, joli balcon sur la Vallée de la Loue. Puis la remontée vers la Vierge de Malbrans, magnifique panorama de la Roche de Hautepierre au Mont Poupet et, perdu dans la verdure, le Castel Saint-Denis et peut-être le sommet du Mont Blanc par temps clair. Des tables vous attendront pour pique-niquer tout en profitant de cette vue imprenable. Retour par une forêt fraîche et paisible.

Le belvédère du Château de Vaite
Distance 7.37km Dénivelé positif +350m Dénivelé négatif -344m Durée 2h55 Facile Facile
Départ Départ à Champlive - 25 - Doubs

Un éperon rocheux, résidence franc-comtoise de l'âge du bronze; un château féodal détruit pendant la révolution par crainte qu'il devienne un repaire de brigands; des points de vue sur la vallée du Doubs; une jolie cascatelle créée de la main de l'homme en un parcours sylvestre lumineux et aéré.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.