Recherche partenaire pour faire le pic du midi d'ossau

orchris
orchris
Visorandonneur
le mercredi 07 août 2019 à 07:28

Bonjour
Je me présente Christophe 41ans d'oloron, en couple avec deux enfants
Je suis à la recherche d'un(e) partenaire ou même plusieurs, afin de m'accompagner pour gravir le sommet du pic du midi d'ossau qui est mon rêve mais fait peur à ma compagne
Petit niveau d'escalade, donc les trois cheminées ne devrait pas poser trop de problème, mais je souhaite le faire avec des personnes expérimentés afin de le faire en toute sécurité.. Le tout dans la joie et la bonne humeur 🙂

jackdu64
jackdu64
Visorandonneur
le jeudi 15 août 2019 à 22:18

Bonsoir Christophe, quand comptes tu le faire si ce n'est pas déjà fait ? Je pense le gravir début septembre avec 2 amis .
Je suis pas expérimenté mais j'ai fais le canigou par la cheminé et pic D'Anie idem.

mes randos michel
Visorandonneur
le samedi 17 août 2019 à 09:22

Bonjour, dommage j'aurais bien aimé refaire l'Ossau mais je viens en septembre. Comme je l'ai déjà fait plusieurs fois c'est moins important pour moi. Pour un grimpeur il n'y a aucune difficulté mais pour des randonneurs non habitués une corde, un baudrier et des notions d'escalade et de rappel sont nécessaires. la cotation c'est du 2 avec quelques courts passages de 3. Par contre vu la fréquentation un casque est (presque) obligatoire.
Michel

orchris
orchris
Visorandonneur
le samedi 17 août 2019 à 10:10

Bonjour
Merci pour vos retour
J'ai des notions d'escalade, mais mon niveau n'est pas exceptionnel(6a)
Je souhaite justement le faire avec des gens qui maîtrise la mise en place d'un rappel
Et sinon cote dispo je le suis assez regulierement
A très vite

mes randos michel
Visorandonneur
le samedi 17 août 2019 à 21:07

Ah oui ! 6a c'est aussi mon niveau en falaise. Les cheminées ne doivent pas poser de problème. ça se grimpe facilement et la descente aussi. Pour d'autres personnes une corde permettra de les sécuriser un peu plus. Pour plus de facilité le mieux c'est de les mouliner à la descente depuis le haut des "cheminées". Le seul danger c'est les chutes de pierres avec le monde au dessus. A la limite le casque est aussi indispensable que la corde. Natif de PAU ce fut mon premier sommet en 1968, mais maintenant venant d'Aix en Provence je ne suis pas encore très sûr d'y remonter d'autant que j'ai des projets randos sur Arrémoulit et à Gavarnie. La météo de septembre décidera.