Qui prends une "vrai" trousse de secours?

lenabot
Visorandonneur
le mardi 16 janvier 2018 à 12:22

Bonjour à tous !

De par mon métier et par habitude, j'ai toujours une trousse de secours partout. A la maison, en spéléologie, dans les voitures, même dans la moto.... !

Je me demandais si vous embarquez uniquement de la "bobologie" ou bien si certains d'entre vous prennent une trousse de premier secours complète lorsque vous partez en autonomie?

L'avantage, lorsqu'on est un minimum formé ( ce que j'estime un peu obligatoire en autonomie), c'est de pouvoir intervenir, sur soi même ou sur un autre randonneur croisé,rapidement et efficacement dans l'attente des secours.

Quel est le délai d'intervention des secours en montagne? Hors des GR touristiques je pense qu'il peut vite devenir long...

Certes cela peut représenter un certain poids, et l'on n'aura pas forcément besoin de cela... mais quand on est dans la mouise on est content d'avoir du matériel.
J'ajouterai qu'on peut aussi faire de très bonnes choses avec juste un foulard solide (immobiliser un bras en écharpe, un membre, fabrication d'atèle, couvrir une plaie etc...)...

et quid de la balise de détresse? Je ne connais pas du tout ces systèmes, je sais qu'ils se développent de plus en plus dans le milieu du ski.

A vous lire

randoecofr
Visorandonneur
le mercredi 17 janvier 2018 à 09:19

Bonjour,
Excellent sujet !
Vraiment pas terrible de mon côté : anti-douleur, couverture de survie et... pansements pour ampoules !
Je serais bien embêté en cas de fracture, déboîtage... pour moi ou porter secours à d'autres. Je me suis mis un peu des œillères sur ce sujet sans doute par manque de connaissance des premiers gestes en cas de problèmes...

Préservons la Nature, randonnons écoresponsable !

Toulaho
Visorandonneur
le mercredi 17 janvier 2018 à 09:37

Qui prend une vraie trousse de secours ?
Probablement les animateurs de clubs de rando pour lesquels la pratique est très encadrée.
On peut toujours emmener des tas de trucs pour faire face à tous les imprévus, ça ne se passe jamais comme prévu ! Quand on se connaît, on limite la trousse à l'indispensable.En ce qui me concerne c'est quelques protections contre les ampoules (double peau gel) et de l'aspirine !
Tout dépend aussi de la pratique: randonnée à la journée, raid , etc....de la saison ou du pays ! Selon moi, il n'y a pas de trousse-type.

"En randonnée comme dans la vie, évitons les raccourcis".

bibi
bibi
Visorandonneur administrateur
le jeudi 18 janvier 2018 à 17:16

Pour ma part j'ai du strap pour tout ce qui est problème articulaire ou casse. Ensuite j'ai parfois un désinfectant, quelques pansements, des ciseaux, mon couteau suisse, des mouchoirs ou compresses, mais pas grand chose d'autre.
Le but est de pouvoir rallier un point de passage (route) quelque soit mon soucis de santé. Mais comme j'en suis jamais très loin...

RedfishTheCat
RedfishTheCat
Visorandonneur
le lundi 26 mars 2018 à 10:27

Bonjour,

Petite base, mix entre bobologie et trousse complète, pour ma part.
Quelques médocs (gastro, anti-douleur classe 1 et 2, et autres bricoles).
Un petit miroir, une pince à épiler, dosette de sérum phi, pansements divers, strap, etc...
Total 150gr en comptant le sac.

Plus une couverture de survie jetable (60gr) à la journée.
SI je bivouac, j'ai un sursac de survie (240gr) qui le remplace.

Miaou !
=^_^=

RedfishTheCat
RedfishTheCat
Visorandonneur
le lundi 26 mars 2018 à 11:13

Pour la forme, ma liste avec les poids

Pensements divers - P x4, M x4, G x4 (+sac) - 3gr
Pensement ampoule - Px2, Gx2 - 6gr
Désinfectant - Gel hydroalcoolique - 20ml - 23gr
Anti-douleur classe 1 - Doliprane 1000mg x2 - 2gr
Anti-douleur classe 2 - Acupan x2 (+boite) - 8gr
Anti-inflamatoire - Spedifen 400mg x2 - 2gr
Anti-staminique - Kestin x2 - 4gr
Anti-diarrhéique - Immodium x6 - 3gr
Anti-spasmodique - Spasfon lioc x4 - 3gr
Cortisone - Cachet x2 - 2gr
Pensement gastrique - Smecta x2 - 9gr
Compresse - Compresse stérile x2 - 3gr
Anti-sceptique - Lingettes désinfectantes x2 - 11gr
Serum physiologique - Dosettes 5ml x2 - 12gr
Pince à épiler - Victorinox Pincette - 1gr
Miroir - Miroir de poche - 5cm diam. - 13gr
Notice - Récapitulatif (avec DLC) - 1gr

Le tout dans un petit sachet zip - 3gr

Total 119gr
Hors strap/sparadrap et couverture de survie...

Miaou !
=^_^=

toplevel
toplevel
Visorandonneur traducteur
le mercredi 28 mars 2018 à 14:23

Une flasque de wisky

J'aime partir, voir ailleurs si j' y suis, rencontrer des inconnus sympas.

En randonnant, forcément on rencontre moins de cons mais ils laissent tout de même des traces.

Emmanuelrose
Visorandonneur
le samedi 28 avril 2018 à 17:12

Bonjour .

Ah la question !
En France la trousse peut être légère l avantage est que l on est secouru et souvent vite .
Donc tout le truc est de pouvoir faire intervenir les secours , pouvoir comuniquer ,savoir indiquer sa position , connaître les signes pour l hélico
..

Attention un GR est peut être touristique mais s il y a du vent PAS D HELICO DONC PAS DE SECOUR . En 2009 un hélico de la sécurité civile corse s est écrasé à cause du vent !

OUI à la balise SARSAT (attention ce n est pas un jouet ) il faut la déclarer elle est nominative !
Si tu la déclenches l aérospatiale de Toulouse recevra le signal GPS et le positionnement ils contacteront les personnes enregistrées sur la fiche qui donneront leur aval . L hélico se dirigera vers la position GPS puis de manière plus précise grâce au signal radio de la balise .
Coût 250 euros ...

toplevel
toplevel
Visorandonneur traducteur
le samedi 28 avril 2018 à 17:48

En effet, la balise est le recours ultime, lorsque l'on est en danger grave, imminent, et que l'on a épuisé tous les autres moyens à disposition (mobile, sifflet, flare, etc.)
La balise est strictement personnelle, elle doit être attachée à soi et non dans le sac

J'aime partir, voir ailleurs si j' y suis, rencontrer des inconnus sympas.

En randonnant, forcément on rencontre moins de cons mais ils laissent tout de même des traces.

Nipcila87
Nipcila87
Visorandonneur
le samedi 07 juillet 2018 à 10:45

Bonjour. Je ne pense pas faire partie de ceux qui ont une « vraie » trousse de premiers soins. J’ai bien quelques bricoles ; aspirine, effervescent contre les crampes musculaires, quelques compresses, du sérum, un anti-sceptique et une paire de ciseaux. Je ne me suis pas encore lancé dans de gros raids ou treks de plusieurs jours, donc, ça me convient bien pour l’instant.

virgule
virgule
Visorandonneur
le samedi 07 juillet 2018 à 16:58

Des sparadraps, une pince à tiques, deux anti-inflammatoires et un tube de crème contre les ampoules. Tout ça pèse dans les 50g.

Randonneuse en Champagne et en Alsace.

toplevel
toplevel
Visorandonneur traducteur
le samedi 07 juillet 2018 à 20:26

Une ampoule de rechange et un trombone

J'aime partir, voir ailleurs si j' y suis, rencontrer des inconnus sympas.

En randonnant, forcément on rencontre moins de cons mais ils laissent tout de même des traces.

bundom
Visorandonneur
le mardi 10 juillet 2018 à 12:38

prevoir l'imprévu c'est un challenge.....
un anti douleur,
un sifflet
pansements
mini ciseaux
couverture de survie
un bandage

Sinon ne pas se mettre dans des situations scabreuses reste le top..

le reste on improvise, no risk no fun....

Grawl
Visorandonneur
le lundi 16 juillet 2018 à 21:16

Voici ma dernière trousse de secours pour des randonnées de plusieurs jours :

  • 10 compresses 7,5 x 7,5 stériles 32 g
  • Biseptine 73 g
  • 2 bandes Nylex 7 cm x 4 m 20 g
  • 3 pansements cicaplaie 7,5 x 5,5 5 g
  • Ciseaux 22 g
  • Micropur 1 tablette 3 g
  • Stéristrips 1 g
  • Sparadrap 9 g
  • 5 Coomspeed 10 g
  • Pince à échardes 4 g
  • Pince à tiques 2 g
  • Epingles à nourrice (2) 1 g
  • Répulsif moustique IR3535 97 g

Poids total : 278 g

Les compresses et les bandes m'ont été bien utiles, lorsque je me suis fait renverser par une voiture sur le GR5. L'antiseptique (Biseptine) n'est pas indispensable, une plaie peut être nettoyée avec de l'eau savonneuse.
Pour les tiques, je conseille, outre les pinces à tiques, de porter un pantalon, d'imprégner les chaussures, les chaussettes, et le bas du pantalon avec de la perméthrine (vendue en pharmacie). L'imprégnation est efficace 1 mois, même après lavage et il n'est donc pas indispensable d'emporter le flacon. Je traite également la tente, ce qui permet également de ne pas être importuné par les moustiques.
Le flacon de répulsif anti-moustique est un peu lourd, mais il m'a été utile à plusieurs reprises.

Si je pars à la journée, je n'emporte que de quoi faire un pansement.

virgule
virgule
Visorandonneur
le lundi 16 juillet 2018 à 21:56

Attention, la perméthrine est mortelle pour les chats. La manip doit être faite dans une pièce où ils ne vont pas.

Moi aussi, je traite mes pantalons.

Randonneuse en Champagne et en Alsace.

Isabouge
Visorandonneur
le jeudi 26 juillet 2018 à 10:02

Sujet très intéressant, je ne connaissais pas la perméthrine.

Les rares fois où il m'est arrivé de partir à l'aventure seule, j'ai emporté l'essentiel déjà cité, l'aspirine et les pansements étant des life-saver. J'ai également emporté avec moi de l'huile d'eucalyptus mêlé à de l'huile d'amande douce pour me soulager en cas d'insolation (j'y suis malheureusement très sensible) ou de coups de soleil. Soulagement express garanti !