Hors sentiers et sans cartes?

Katroma
Visorandonneur
le vendredi 14 juin 2019 à 05:13

Bonjour,
Je vais entreprendre dans quelques jours une traversée en solitaire (en autonomie/bivouaque) du PNR des Monts d'Ardèche et du PN des Cévennes .
Je n'ai pas vraiment d'experience en grande randonné, c'est pourquoi j'aimerais avoir quelques avis sur la faisabilité d'un tel projet sachant que comme indiqué dans le titre je souhaite effectuer la traversée sans carte, sans trajectoire prédéfinie et potentiellement en hors sentier.
Je suis conscient que cela engage une prise de risque plus importante que pour un tracé de GR mais je n'ai pas l'experience nécessaire pour évaluer tous les dangers que cela peut inclure.
Si certains ont des conseils, ou des expériences similaires à partager n'hésitez pas!

toplevel
toplevel
Visorandonneur traducteur
le vendredi 14 juin 2019 à 07:50

Bonjour, Katroma,

donc si je résume:

traversée en solitaire (en autonomie/bivouaque)
pas vraiment d'experience en grande randonnée
sans carte
sans trajectoire prédéfinie
hors sentier

je suis conscient

Vraiment?

As-tu au-moins une idée sur le temps que tu veux y passer, de la distance que tu veux parcourir?
Qu'as-tu prévu en cas d'urgence, as-tu au-moins un smartphone, as-tu de quoi le recharger?
Qu'est-ce que tu emmènes comme équipement?

Et c'est "quelques jours" avant de partir que tu demandes des conseils, est-ce que cette idée de traversée t'a pris comme une envie de pisser?

Note que je salue l'esprit d'aventure ,
en toute conscience et avec une préparation minimum

Randonn'Eure & Loir'', j'aime partir, me détacher, voir ailleurs si j' y suis, rencontrer des inconnus sympas.

virgule
virgule
Visorandonneur
le vendredi 14 juin 2019 à 11:04

Bonjour,

moi, c'est le "hors sentier" qui m'interpelle. Tu penses te frayer un chemin à la machette ?

Ou bien "hors sentier" signifie hors sentiers balisés ? Pour faire de temps en temps du "hors piste" en cherchant un raccourci, je t'assure que ça n'a rien d'agréable, et qu'on progresse très lentement.

Prends au moins une boussole

Randonneuse en Champagne et en Alsace.

Katroma
Visorandonneur
le vendredi 14 juin 2019 à 13:20

Bonjour,
J'ai planifier cette randonnée sur 2/3 semaine, sur une distance d'environ 120/160 km (à vol d'oiseau).
Comme équipement j'ai :
Sac de 14 kg avec vivre pour 1 semaine dont :
- Hamac, sac de couchage, toile portative, couvertures de survie
- couteau, popotte, réchaud
- Boussole, lampe frontale et smartphone (au moins )
- vêtement de rechange (x1) savon, brosse à dent, trousse de secours
J'ai déjà prévu ce voyage depuis un certain temps, mais c'est suites aux réactions de mes proches que je me suis décidé à demander conseil sur un forum.
En effet le hors sentiers leur semblait excessivement dangereux mais c'est ce qui est pour moi le plus synonyme "d'aventure". Je ne veux pas d'une simple randonnée "récréative", j'ai besoin de m'immerger au cœur de la forêt, de la montagne, de vivre avec la faune et la flore. Les sentiers ou chemins m'évoquent sans cesse l'emprise inéluctable qu'exerce l'homme, même sur les milieux les plus sauvages.
Le vrai sujet de ce topic : Est il toujours possible d'échapper à l'anthropisation du milieu naturel?

Thierryb26
Visorandonneur
le vendredi 14 juin 2019 à 13:25

En fait ça dépend du terrain... Il y a des endroits comme les hauts plateaux du Vercors où la rando hors sentiers est très envisageable, avec un coté ludique de jeu d'orientation (à condition d'avoir carte / boussole et de maîtriser leur utilisation).

Mais dans les secteurs envisagés ça risque d'être plus compliqué. Pour bien connaître l'Ardèche, si on veut se balader hors sentiers il y a quand même pas mal d'obstacles qui vont gêner la progression ou obliger à de fréquents demi tours: Clotures, genets, broussailles, barres rocheuses ou pentes raides,...

Quand à le faire sans carte, j'hésite à prendre ça pour un troll (à moins que l'objectif soit de errer sans but précis).

Katroma
Visorandonneur
le vendredi 14 juin 2019 à 15:15

Pour ce qui est des cartes, je ne les exclues pas, je me demande simplement si techniquement il est possible de partir dans ces conditions sans trop de risque.
Je sais que ça risque d'être dur, que je risque de me perdre, de m'exposer à des situations à risques, etc... Mais est-ce que, pour quelqu'un qui à l'experience du hors sentiers, c'est réalisable? Dois-je - comme le souligne Thierryb26 - changer de terrain pour quelque chose avec moins de dénivelé et sans escarpement rocheux?

Je n'ai que peu d'experience en randonnée, si j'ai l'air impétueux dans mes propos, mettez cela sur le compte de la jeunesse

toplevel
toplevel
Visorandonneur traducteur
le vendredi 14 juin 2019 à 16:01

Carte + boussole (jamais en panne) et à condition de savoir s'en servir ou bien un GPS, mais il te faut quelque chose qui te permette de toujours savoir où tu es, si tu veux savoir où tu vas.

Ton désir de partir à l'aventure, de te re-connecter au plus près avec la nature sont très louables et sont l'essence de la Grande randonnée, mais la réussite est conditionnée pa une certaine humilité et un degré de préparation.

Qu'est-ce qui peut foirer, qu'est-ce qui peut m'arriver?
Comment m'y préparer, l'éviter ou y remédier?
Comment éviter de se trouver en situation d'urgence ou de survie?
Qui dois-je prévenir de mon parcours, comment fera-t'on pour me retrouver si je suis dans une situation d'urgence, de survie?

Faire ses propres choix, en réelle connaissance

Randonn'Eure & Loir'', j'aime partir, me détacher, voir ailleurs si j' y suis, rencontrer des inconnus sympas.

henri57
Visorandonneur modérateur
le vendredi 14 juin 2019 à 19:19

Bonjour,

1. Commence par tracer ton itinéraire en ligne droite dans ton espace personnel Visorando.
2. Regarde le tracé sous tous les angles.
3. Médite.
4. Pose les questions.

Cordialement

Henri (Modérateur)

Pour participer au projet OpenStreetMap (OSM) c'est ICI https://www.openstreetmap.org/#map=15/48...

Dégooglisons Internet c'est ICI https://degooglisons-internet.org/